Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Contenu

Comment connaître la réalité

Dieu est le Dieu de la réalité : toute Son œuvre est réelle, toutes les paroles qu’Il dit sont réelles, et toutes les vérités qu’Il exprime sont réelles. Tout ce qui n’est pas Sa parole est vide, inexistant et douteux. Aujourd’hui, le Saint-Esprit doit guider les peuples vers les paroles de Dieu. Si les peuples veulent entrer dans la réalité, ils doivent chercher la réalité et connaître la réalité, après quoi ils doivent expérimenter la réalité et la vivre. Plus ces peuples connaissent la réalité, plus ils sont capables de dire si les paroles des autres sont réelles ; plus les gens connaissent la réalité, moins ils ont des conceptions ; plus les gens connaissent la réalité et plus ils connaissent les actions du Dieu de la réalité, plus il leur est facile de laisser derrière eux leurs tempéraments corrompus et sataniques ; plus les gens connaissent la réalité, plus ils connaissent Dieu et plus ils détestent la chair et aime la vérité ; et plus les gens connaissent la réalité, plus ils se rapprochent des standards de Dieu. Les gens qui appartiennent à Dieu sont ceux qui sont possédés par la réalité, et qui connaissent la réalité ; ceux qui appartiennent à Dieu ont pu connaître les véritables actions de Dieu en expérimentant la réalité. Plus tu coopères réellement avec Dieu et disciplines ton corps, plus tu vas acquérir l’œuvre du Saint-Esprit, plus tu obtiendras la réalité, et plus tu seras éclairé par Dieu — et ainsi plus grande sera ta connaissance des actions réelles de Dieu. Si tu es capable de vivre dans la lumière actuelle du Saint-Esprit, le chemin à suivre deviendra plus clair pour toi, et tu seras plus en mesure de te séparer des conceptions religieuses et des pratiques du passé. Maintenant, la discussion est sur la réalité : plus le peuple connaît la réalité, plus sa connaissance de la vérité est claire et plus sa compréhension de la volonté de Dieu est grande. La réalité peut surmonter tous les écrits et toutes les doctrines, elle peut surmonter toute théorie et expertise, et plus les gens se concentrent sur la réalité, plus ils aiment vraiment Dieu, et ont faim et soif de Ses paroles. Si tu te concentres toujours sur la réalité, ta philosophie de la vie, tes conceptions religieuses et ton caractère naturel seront naturellement supprimés à la suite de l’œuvre de Dieu. Ceux qui ne poursuivent pas la réalité et n’ont aucune connaissance de la réalité sont susceptibles de poursuivre ce qui est surnaturel, et ils seront facilement trompés. Le Saint-Esprit n’a aucun moyen de travailler sur de telles personnes, et donc elles se sentent inoccupées, et leurs vies n’ont aucun sens.

Le Saint-Esprit ne peut travailler en toi que lorsque tu t’exerces, cherches, pries et es prêt à souffrir pour chercher la vérité. Ceux qui ne cherchent pas la vérité n’ont que des écrits et des doctrines, et une théorie creuse, et ceux qui ne détiennent pas la vérité ont naturellement beaucoup de conceptions sur Dieu. Des gens comme ceux-là ne souhaitent ardemment que Dieu transforme leur corps charnel en un corps spirituel afin qu’ils puissent retourner au troisième ciel. Que ces gens sont idiots ! Tous ceux qui disent de telles choses n’ont aucune connaissance de Dieu, ni de la réalité ; des gens comme ceux-là ne peuvent pas coopérer avec Dieu et ne peuvent qu’attendre passivement. Si les gens doivent comprendre la vérité et voir clairement la vérité, et si en plus, ils doivent entrer dans la vérité et la mettre en pratique, ils doivent effectivement s’entraîner, réellement chercher, et exprimer leur faim et leur soif à ce sujet. Lorsque tu as faim et soif, et que tu coopères réellement avec Dieu, l’Esprit de Dieu te touchera sûrement et travaillera en toi, ce qui t’apportera plus d’illumination et te donnera plus de connaissance de la réalité et sera d’une plus grande utilité pour ta vie.

Si les gens doivent connaître Dieu, ils doivent d’abord savoir que Dieu est le vrai Dieu et doivent connaître les paroles de Dieu, la vraie apparence de Dieu dans la chair et la véritable œuvre de Dieu. Ce n’est qu’après avoir su que toute l’œuvre de Dieu est réelle que tu seras en mesure de coopérer réellement avec Dieu, et c’est seulement par ce chemin que tu pourras connaître l’épanouissement dans ta vie. Tous ceux qui n’ont aucune connaissance de la réalité n’ont aucun moyen de vivre les paroles de Dieu, ils sont prisonniers de leurs conceptions, ils vivent dans leur imagination, et donc ils n’ont aucune connaissance des paroles de Dieu. Plus ta connaissance de la réalité est grande, plus tu es proche de Dieu et plus tu es intime avec Lui ; plus tu recherches l’imprécision et l’abstraction et la doctrine, plus tu t’éloigneras de Dieu, et plus tu sentiras que l’expérience des paroles de Dieu est pénible et difficile, et plus tu seras incapable d’entrer. Si tu veux entrer dans la réalité des paroles de Dieu et être sur la bonne voie de ta vie spirituelle, tu dois d’abord connaître la réalité et te séparer des choses vagues et surnaturelles — c’est-à-dire tu dois d’abord comprendre comment le Saint-Esprit t’illumine et te guide réellement de l’intérieur. De cette façon, si tu peux vraiment saisir l’œuvre réelle que le Saint-Esprit accomplit en toi, tu auras emprunté la bonne voie pour être perfectionné par Dieu.

Aujourd’hui, tout part de la réalité. Le travail de Dieu est le plus réel, et les gens peuvent le toucher ; c’est ce que les gens peuvent vivre et réaliser. Chez les gens, il y a beaucoup de choses qui sont vagues et surnaturelles, ce qui les empêche de connaître l’œuvre actuelle de Dieu. Ainsi, dans leurs expériences, ils dévient toujours, et éprouvent toujours des difficultés, tout ceci est dû à leurs conceptions. Les gens sont incapables de maîtriser les principes de l’œuvre du Saint-Esprit, ils ne connaissent pas la réalité, et ils sont donc toujours négatifs sur leur chemin vers l’entrée. Ils regardent de loin les exigences de Dieu, incapables de les atteindre ; ils voient simplement que les paroles de Dieu sont vraiment bonnes, mais ne peuvent pas trouver le chemin vers l’entrée. Le Saint-Esprit fonctionne selon ce principe : grâce à la coopération des gens, à travers leurs prières intenses, en cherchant et en se rapprochant de Dieu, les résultats peuvent être atteints et ils peuvent être éclairés et illuminés par le Saint-Esprit. Il n’est pas question que le Saint-Esprit agisse unilatéralement, ou que l’homme agisse unilatéralement. Les deux sont indispensables, et plus les gens coopèrent, et plus ils cherchent à se rapprocher des standards que Dieu exigent, et plus l’œuvre du Saint-Esprit est grande. Seule la véritable coopération des personnes, en plus de l’œuvre du Saint-Esprit, peut conduire à des expériences réelles et à la connaissance profonde des paroles de Dieu. Peu à peu, en se comportant de cette manière, l’on devient à la fin une personne perfectionnée. Dieu ne fait pas de choses surnaturelles ; dans les conceptions des gens, Dieu est tout-puissant, et tout est fait par Dieu — de sorte que les gens attendent passivement, ne lisent pas les paroles de Dieu ou ne prient pas et espèrent simplement le geste du Saint-Esprit. Ceux qui ont une bonne compréhension, cependant, croient ceci : les actions de Dieu ne peuvent aller que dans les limites de ma coopération, et l’effet que l’œuvre de Dieu produit en moi dépend de la façon dont je coopère. Quand Dieu parle, je devrais faire tout ce que je peux pour chercher et me rapprocher des paroles de Dieu ; c’est ce que je devrais réaliser.

Dans Pierre et Paul vous pouvez clairement voir que c’était Pierre qui avait porté le plus d’attention à la réalité. Sur la base de ce par quoi Pierre est passé, on peut voir que dans ses expériences, il a tiré des leçons de ceux qui avaient échoué dans le passé, et qu’il a puisé de forces des Saints du passé — et de là on peut voir à quel point les expériences de Pierre étaient réelles, qu’elles étaient suffisantes pour permettre aux gens de les vivre, et d’en être capables, et qu’elles étaient réalisables par les gens. Paul, cependant, était différent : Tout ce dont il parlait était vague et invisible, des choses comme aller au troisième ciel, l’ascension vers le trône, et la couronne de justice. Il s’est concentré sur ce qui était externe : sur le statut, tout en réprimandant le peuple, exaltant son ancienneté, du fait d’avoir été visité par le Saint-Esprit, et ainsi de suite. Rien de ce qu’il poursuivait n’était réel, et la plus grande partie était de la fantaisie, et à partir de ceci il peut être affirmé que toutes ces choses sont surnaturelles, par exemple comment le Saint-Esprit visite les gens, la grande joie que les gens apprécient, en visitant le troisième ciel, en se formant régulièrement et en jouissant dans une certaine mesure, en lisant les paroles de Dieu et s’en délecter dans une certaine mesure — rien de tout cela n’est réel. Tout ce qui relève de l’œuvre du Saint-Esprit est normal et réel. Lorsque tu lis les paroles de Dieu et que tu pries, dans ton intérieur, tu es radieux et ferme, le monde extérieur ne peut pas se mêler à toi, de l’intérieur tu es disposé à aimer Dieu, tu es prêt à t’engager dans des choses positives et tu détestes le monde des méchants ; c’est vivre en Dieu, et ce n’est pas, comme disent les gens, tant jouir — un tel discours n’est pas réel. Aujourd’hui, tout part de la réalité. Tout ce que Dieu fait est réel, et dans tes expériences, tu devrais te concentrer à vraiment connaître Dieu et à chercher les traces de l’œuvre de Dieu et les moyens par lesquels le Saint-Esprit visite et illumine les gens. Si tu manges et bois des paroles de Dieu, et pries, et coopères d’une manière plus réelle, assimilant ce qui était bon autrefois, et rejetant ce qui était mauvais comme Pierre, si tu écoutes avec tes oreilles et observes avec tes yeux, et pries de manière régulière et médites dans ton cœur, et fais tout ton possible pour coopérer avec l’œuvre de Dieu, alors Dieu te guidera sûrement.