Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Contenu

Seuls les perfectionnés peuvent donner du sens à leur vie

En vérité, le travail qui est entrain d’être fait maintenant c’est d’avoir des gens qui renoncent à Satan, qui renoncent à leur ancien ancêtre. Tous les jugements rendus par la parole visent à exposer le tempérament corrompu de l’humanité et de permettre aux gens de comprendre l’essence de la vie. Tous ces jugements à répétition transpercent les cœurs des hommes. Chaque jugement influe directement sur leur sort et est destiné à blesser leur cœur afin qu’ils puissent abandonner toutes ces choses et de ce fait être amenés à connaître la vie, connaître ce monde sale, et aussi connaître la sagesse et la toute-puissance de Dieu et de connaître enfin cette humanité corrompue par Satan. Plus on aura ce genre de châtiment et de jugement, plus l’homme pourrait avoir un cœur blessé et plus son esprit pourrait se réveiller. Ce type de jugement vise à réveiller les esprits de ce genre de personnes extrêmement corrompues et sérieusement dupées. L’homme n’a pas d’esprit, c’est-à-dire, son esprit est mort il y a longtemps et il ne sait pas qu’il y a un ciel, il ne sait pas qu’il y a un Dieu et il ne sait certainement pas qu’il est en difficulté dans l’abîme de la mort ; comment pourrait-il être à même de savoir qu’il vit sur terre dans ce malveillant enfer ? Comment pourrait-il être capable de savoir que ce corps putride qu’il porte est, par la corruption de Satan, tombé dans les enfers de la mort ? Comment pourrait-il être capable de savoir que tout sur terre a longtemps été abîmé de façon irréparable par l’homme ? Comment pourrait-il être capable de savoir que le Créateur est venu sur terre aujourd’hui et est à la recherche d’un groupe de personnes corrompues qu’il peut sauver ? Même après que l’homme ait subi toute sorte de raffinement et de jugement possibles, sa conscience insensible se remue à peine et demeure pratiquement insensible. L’humanité est si dégénérée ! Bien que ce genre de jugement soit comme la cruelle grêle qui tombe du ciel, l’homme en est grandement bénéficiaire. N’eut été ce jugement, il n’y aurait eu aucun résultat et il serait absolument impossible de sauver les gens de l’abîme de la misère. N’eut été ce travail, il serait très difficile pour les gens de sortir des enfers parce que leur cœur avait arrêté de battre depuis longtemps et leurs esprits piétinés par Satan depuis des lustres. Vous sauvant en vous qui avez sombré dans les profondeurs les plus lointaines de la dégénérescence nécessite qu’on vous lance un vibrant appel, vous juge vigoureusement, et ce n’est qu’à ce moment que vos cœurs endurcis pourraient se réveiller. Vos chairs, vos désirs extravagants, votre cupidité et votre luxure sont très profondément enracinés en vous. Ces choses sont entrain de contrôler vos cœurs si constamment que vous êtes incapables de vous libérer du joug de ces pensées féodales et dégénérées. Vous n’aspirez pas à changer votre situation actuelle, ni à échapper à l’influence des ténèbres. Vous êtes tout simplement liés par ces choses. Quand bien même vous savez qu’une telle vie est trop douloureuse et un tel monde très sombre, au contraire, pas un seul d’entre vous n’a absolument le courage de l’abandonner. Vous n’aurez qu’une envie de fuir ce genre de vie réelle, libérer vos âmes du purgatoire, et de vivre dans un environnement paisible, gai, et qui ressemble au paradis. Vous n’êtes pas disposés à passer par des difficultés pour changer vos vies actuelles ; encore moins êtes-vous prêts à mener une recherche dans le cadre de ce jugement et de ce châtiment pour la vie dans laquelle vous devriez vous engager. Au contraire, vous faites des rêves entièrement irréalistes au sujet de ce beau monde au-delà de la chair. La vie dont vous rêvez est celle à laquelle vous pouvez accéder sans effort, sans endurer une quelconque douleur. Ceci est totalement irréaliste ! Car, votre souhait ce n’est pas de mener une vie de chair qui a un sens toute la vie et d’acquérir la vérité tout au long de la vie, c’est-à-dire de vivre pour la vérité et de défendre la justice. Ce n’est pas ce que vous qualifieriez de vie rayonnante et éblouissante. Vous avez le sentiment que ce ne serait pas une vie de star ou une vie qui a du sens. Pour vous, une telle vie ne serait en réalité qu’une dévalorisation de vous-même ! Même comme vous acceptez ce châtiment aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que ce que vous visez ce n’est pas de vous saisir de la vérité ou de vivre la vérité dans le présent, mais plutôt d’être en mesure de mener une vie heureuse au-delà de la chair plus tard. Vous ne cherchez pas la vérité, vous ne défendez pas non plus la vérité, et vous ne vivez pas certainement pour la vérité. Vous ne cherchez pas aujourd’hui l’entrée, mais vous pensez constamment qu’un jour viendra où vous allez regarder le ciel bleu et verser des larmes d’amertume, espérant être élevés au ciel. Savez-vous qu’une telle réflexion de votre part est déjà déconnectée de la réalité ? Tu continues de croire que le Sauveur de bonté et de compassion infinies viendra sans doute un jour te prendre avec Lui, toi qui a enduré des difficultés et des souffrances dans ce monde, et qu’Il va sans doute exiger de la vengeance pour toi qui a été persécuté et opprimé. N’es-tu pas rempli de péché ? Es-tu la seule personne qui ait souffert dans ce monde ? Tu es tombé dans le domaine de Satan toi-même et tu as souffert, et pourtant tu as toujours besoin de Dieu pour te venger ? Ceux qui sont incapables de satisfaire la volonté de Dieu — ne sont-ils pas tous des ennemis de Dieu ? Ceux qui ne croient pas au Dieu incarné — ne sont-ils pas des antéchrists ? À quoi servent tes bonnes actions ? Peuvent-elles prendre la place d’un cœur qui adore Dieu ? Tu ne peux pas recevoir la bénédiction de Dieu tout simplement en faisant quelques bonnes actions, et Dieu ne vengera pas les torts qui t’ont été causés parce que tu as été persécuté et opprimé. Ceux qui croient en Dieu et pourtant ne connaissent pas Dieu, mais qui font de bonnes actions — ne sont-ils pas tous aussi châtiés ? Tu crois simplement en Dieu, tu veux simplement que Dieu répare et venge les torts que tu as subis, et tu veux que Dieu te trouve une issue pour te sortir de ta misère. Mais, tu refuses de prêter attention à la vérité ; en même temps tu te refuses de vivre dans la vérité. Tu as moins de chances de sortir de cette vie difficile et creuse. Au contraire, pendant que tu vis ta vie de chair et ta vie de péché, tu attends avec impatience que Dieu répare tes torts et dissipe une partie du brouillard de ton existence. Comment est-ce possible ? Si tu détiens la vérité, tu peux suivre Dieu. Si tu as de la vie, tu peux être une manifestation de la parole de Dieu. Si tu as de la vie, tu peux jouir de la bénédiction de Dieu. Ceux qui détiennent la vérité peuvent jouir des bénédictions de Dieu. Dieu assure la réparation à ceux qui L’aiment sans réserve et acceptent de passer par des difficultés et les souffrances, pas pour ceux qui s’aiment seulement et sont tombés en proies aux tromperies de Satan. Comment peut-il y avoir de la bonté en ceux qui n’aiment pas la vérité ? Comment peut-il y avoir de justice en ceux qui n’aiment que la chair ? Justice et bonté ne sont-elles pas toutes en référence à la vérité ? Ne sont-elles pas réservées à ceux qui aiment Dieu sans réserve ? Ceux qui n’aiment pas la vérité et qui ne sont que des corps putrides — toutes ces personnes n’entretiennent-elles pas le mal ? Ceux qui sont incapables de vivre la vérité — ne sont-ils pas tous des ennemies de la vérité ? Et qu’en est-il de toi ?

Si tu peux fuir ces influences des ténèbres et te séparer de ces choses impures, si tu peux devenir saint, cela veut dire que tu détiens la vérité. Ce n’est pas que ta nature est modifiée, mais seulement que tu es capable de mettre la vérité en pratique et que tu es capable d’abandonner la chair. C’est ce que possèdent ceux qui ont été purifiés. L’objectif principal du travail de conquête est de purifier l’humanité de telle sorte que l’homme puisse détenir la vérité, parce que l’homme aujourd’hui ne détient qu’une infime partie de la vérité ! Pour mener un travail de conquête auprès de ces personnes reste de la plus grande importance. Vous êtes tous tombés sous l’influence des ténèbres et en êtes profondément blessés. Le but de ce travail, est alors de vous permettre de connaître la nature humaine et de vivre ainsi la vérité. Être perfectionné c’est quelque chose que tous les êtres créés devraient accepter. Si le travail de cette étape consiste seulement à perfectionner les gens, alors il pourrait être fait en Angleterre, en Amérique ou en Israël ; il pourrait être fait sur les peuples de toutes les nations. Mais le travail de conquête est sélectif. La première étape du travail de conquête est à court terme ; en outre, il sera utilisé pour humilier Satan et conquérir l’univers tout entier. Voilà le travail initial de conquête. L’on peut dire que toute créature qui croit en Dieu peut être perfectionnée, car être perfectionné c’est quelque chose que l’on peut atteindre seulement après une transformation à long terme. Mais être conquis est différent. Le spécimen pour la conquête doit être celui qui traîne le pas plus loin derrière, vivant dans l’obscurité la plus profonde, c’est aussi le plus dégradé, le plus réticent à accepter Dieu, et le plus désobéissant envers Dieu. Ceci est le genre de personne qui peut témoigner d’avoir été conquis. L’objectif principal du travail de conquête est de vaincre Satan. L’objectif principal de perfectionner les personnes, d’autre part, c’est de les gagner. C’est pour permettre aux gens de faire un témoignage après avoir été conquis que ce travail de conquête a été programmé ici, sur des gens comme vous. Le but est d’avoir des gens qui rendent témoignage après avoir été conquis. Ces personnes conquises seront utilisées pour atteindre l’objectif visant à humilier Satan. Alors, quelle est la principale méthode de conquête ? Châtiment, jugement, séries de malédictions, et révélations — utilisant le tempérament juste à conquérir les personnes afin qu’elles soient tout à fait convaincues, remplies de conviction dans leur cœur et leur bouche en raison du tempérament juste de Dieu. Utiliser la réalité de la parole et utiliser l’autorité de la parole pour conquérir les personnes et les convaincre entièrement — c’est ce que signifie être conquis. Ceux qui ont été perfectionnés ne sont pas seulement capables d’être obéissants après avoir été conquis, mais ils sont également en mesure d’avoir des connaissances et de changer leur tempérament. Ils connaissent Dieu, vivent dans la voie de l’amour de Dieu, et sont remplis de la vérité. Ils savent comment vivre l’œuvre de Dieu, sont capables de souffrir pour Dieu, et ont leurs propres volontés. Ceux qui sont perfectionnés sont ceux qui ont une compréhension réelle de la vérité grâce à la vérité qu’ils ont connue. Les conquis sont ceux qui connaissent la vérité, mais n’ont pas accepté le sens réel de la vérité. Après avoir été conquis, ils obéissent, mais leur obéissance est tout le résultat du jugement qu’ils ont reçu. Ils n’ont absolument aucune compréhension de la signification réelle de plusieurs vérités. Ils reconnaissent la vérité verbalement, mais ils ne l’ont pas pénétrée ; ils comprennent la vérité, mais ils n’ont pas connu la vérité. Le travail qui se fait auprès de ceux qui sont en cours de perfectionnement comprend des châtiments et des jugements, ainsi que le don de la vie. Une personne qui valorise l’entrée dans la vérité est une personne à perfectionner. La différence entre ceux à perfectionner et les conquis réside dans l’entrée ou non dans la vérité. Ceux qui comprennent la vérité, sont entrés dans la vérité, et vivent la vérité, ce sont les perfectionnés ; ceux qui ne comprennent pas la vérité, n’entrent pas dans la vérité, c’est-à-dire, ceux qui ne vivent pas la vérité, sont des personnes qui ne peuvent pas être perfectionnées. Si ces gens sont capables maintenant d’obéir complètement, alors ils sont conquis. Si les conquis ne cherchent pas la vérité — s’ils suivent, mais ne vivent pas la vérité, s’ils perçoivent et entendent parler de la vérité, mais ne valorisent pas le fait de vivre la vérité — ils ne peuvent pas être perfectionnés. Ceux qui sont à perfectionner pratiquent la vérité selon le chemin de la perfection, c’est-à-dire, ils pratiquent la vérité fondée sur le chemin de la perfection. Ainsi, ils remplissent la volonté de Dieu, et ils sont perfectionnés. Toute personne qui suit le travail de conquête jusqu’à la fin avant qu’il ne soit terminé est une personne conquise, mais elle ne peut pas être considérée comme perfectionnée. Les perfectionnés s’entendent être comme ceux qui, après le travail de conquête, sont en mesure de poursuivre la vérité et d’être acquis par Dieu. Ce sont ceux qui, au terme du travail de conquête, restent fermes devant la tribulation et vivent la vérité. Ce qui distingue le fait d’être conquis du fait d’être perfectionné ce sont les différences dans les étapes de travail et les différences dans le degré auquel l’on détient la vérité. Tous ceux qui ne sont pas engagés dans la voie de la perfection, c’est-à-dire ceux qui ne détiennent pas la vérité, seront finalement encore éliminés. Seuls ceux qui détiennent la vérité et qui vivent la vérité peuvent être complètement gagnés par Dieu. Autrement dit, ceux qui vivent à l’image de Pierre sont les perfectionnés, tandis que tous les autres sont les conquis. Le travail en cours auprès de ceux qui sont en voie d’être conquis consiste simplement à lancer des malédictions, des châtiments et la manifestation de la colère, et ce qui leur revient c’est tout simplement la justice et les malédictions. Transformer une telle personne, c’est la révéler carrément — révéler le tempérament corrompu en elle afin qu’elle la reconnaisse elle-même et en soit pleinement convaincue. Une fois que l’homme devient obéissant, l’œuvre de conquête prend fin. Même si la plupart ne sont pas encore entrain de chercher à comprendre la vérité, le travail de conquête aura pris fin.

Il y a des critères à respecter si tu es en voie d’être perfectionné. Grâce à ta détermination, ta persévérance et ta conscience, et à travers ta quête, tu seras en mesure de faire l’expérience de la vie et d’accomplir la volonté de Dieu. C’est là ton entrée et ce qui est exigé sur le chemin du perfectionnement. Le travail de perfectionnement peut être fait sur tout le monde. Quiconque poursuit Dieu peut être perfectionné et a la possibilité et les capacités d’être perfectionné. Ici, il n’y a pas de règle absolue. Ce que l’on poursuit détermine effectivement si l’on peut être perfectionné ou pas. Les gens qui aiment la vérité et sont capables de vivre la vérité sont certainement en mesure d’être perfectionnés. Et les gens qui n’aiment pas la vérité et ne sont pas appréciés par Dieu et ne mènent pas une vie qui plaît à Dieu. Ceux-là ne peuvent pas être perfectionnés. Le travail de perfectionnement ne vise qu’à faire gagner les âmes, ce n’est pas une étape dans la lutte contre Satan ; le travail de conquête ne vise qu’à combattre Satan, ce qui signifie utiliser la conquête de l’homme pour vaincre Satan. Ce dernier est l’œuvre principale, le tout dernier travail qui n’ait jamais été réalisé de tous les temps. L’on pourrait dire que l’objectif de cette étape du travail c’est principalement de conquérir toutes les personnes afin de vaincre Satan. Le travail qui consiste à perfectionner les individus — n’est pas nouveau. Tout le travail, pendant la période où Dieu travaille dans la chair, a comme objectif principal la conquête des personnes. C’est comme au temps de l’ère de la Grâce. La rédemption de toute l’humanité à travers la crucifixion constituait le principal travail. Le travail consistant à « gagner les âmes » venait en plus du travail dans la chair et n’était réalisé qu’après la crucifixion. Quand Jésus est venu et a fait Son travail, Son objectif était surtout d’utiliser Sa crucifixion pour triompher de l’esclavage de la mort et du séjour des morts, triompher de l’influence de Satan, c’est-à-dire vaincre Satan. Ce fut seulement après la crucifixion de Jésus que Pierre put s’engager à franchir une étape lorsqu’il était sur le chemin du perfectionnement. Bien sûr, il avait été de ceux qui avaient suivi Jésus pendant que Jésus travaillait, mais il n’avait pas été perfectionné à cette époque-là. Au contraire, ce fut après que Jésus eut achevé Son travail que Pierre comprit progressivement la vérité et devint alors perfectionné. Dieu incarné vient sur terre seulement pour parachever une étape clé, cruciale du travail dans un laps de temps très court, pour ne pas avoir à vivre longtemps parmi les humains sur terre et les perfectionner intentionnellement. Il ne fait pas ce type de travail. Il ne va pas jusqu’à attendre que l’homme soit complètement perfectionné pour achever Son travail. Ce n’est pas là le but et la signification de Son incarnation. Il vient juste effectuer le travail à court terme consistant à sauver l’humanité, mais pas le travail de très long terme à perfectionner l’humanité. Le travail consistant à sauver l’humanité est représentatif, susceptible de lancer une nouvelle ère et peut être achevé dans un court laps de temps. Mais perfectionner l’humanité exige que l’homme soit élevé jusqu’à un certain niveau et c’est un travail de longue haleine. Ce travail doit être fait par l’Esprit de Dieu, mais il se fait sur la base de la vérité qu’Il professe au cours de Son travail dans la chair. En plus, Il passe la canne aux apôtres pour accomplir la mission pastorale sur le long terme afin d’atteindre Son objectif de perfectionner l’humanité. Le Dieu incarné ne fait pas ce type de travail. Il ne parle que du mode de vie afin que les gens comprennent et ne donne à l’humanité que la vérité, plutôt que d’accompagner continuellement l’homme dans la pratique de la vérité, parce que cela ne relève pas de Son ministère. Ainsi, Il ne va pas accompagner l’homme jusqu’à ce que l’homme comprenne parfaitement la vérité et obtienne toute la vérité. Son travail dans la chair s’achève lorsque l’homme entre formellement la bonne voie de la vérité de la vie, quand l’homme emprunte la voie le conduisant au perfectionnement. Ceci ne sera possible bien entendu que lorsqu’Il aura complètement vaincu Satan et triomphé dans le monde entier. Il ne Se soucie pas de savoir si l’homme est finalement entré dans la vérité à ce moment-là, et Il ne Se soucie pas non plus de savoir si la mesure de la vie de l’homme est petite ou grande. Rien de tout cela ne relève de Sa gestion en tant que Dieu en chair ; rien de tout cela ne relève du ministère du Dieu incarné. Une fois qu’Il termine le travail prévu, Son travail dans la chair s’achève aussi. Donc, le travail que le Dieu incarné accomplit c’est le travail que l’Esprit de Dieu ne peut pas accomplir directement. En outre, c’est le travail de salut réalisé à court terme et non pas le travail à long terme sur terre.

Augmenter votre calibre ne relève pas du domaine de Mes compétences. Je vous demande de le faire seulement parce que votre calibre est très faible. En vérité, ceci ne fait pas partie du travail de perfectionnement ; au contraire, c’est un travail supplémentaire qui est fait sur vous. Le travail qui s’accomplit sur vous aujourd’hui est fait en fonction de ce dont vous avez besoin. Il est individualisé, il n’est pas un chemin qui doit être emprunté par tous ceux qui sont en cours de perfectionnement. Parce que votre calibre est inférieur à celui qui a été perfectionné dans le passé, ce travail, quand il vous est destiné, rencontre trop d’obstacles. Je suis ici parmi vous pour faire ce travail supplémentaire parce que les cibles de perfectionnement sont différentes. Normalement, quand Dieu vient sur terre, Il reste à l’intérieur des limites étroites pour mener à bon port Sa tâche, ne Se souciant pas à trop s’occuper d’autres affaires. Il ne S’implique pas dans les affaires familiales encore moins dans la vie des gens. Il est tout à fait indifférent à ces futilités ; elles ne font pas partie de Son ministère. Mais votre calibre est beaucoup plus bas que ce que J’avais demandé-il n’y a absolument aucune comparaison-au point qu’il impose de sérieux défis au travail à accomplir. De plus, ce travail doit être fait ici parmi les gens de ce pays qui est la Chine. Vous êtes si insuffisamment instruits au point où Je n’ai pas d’autre choix si ce n’est de demander que vous soyez instruits. Je vous ai dit que c’est un travail supplémentaire, mais c’est aussi quelque chose que vous devez avoir, quelque chose d’utile pour votre perfectionnement de demain. En fait, vous devrez acquérir une éducation, des connaissances de base sur la conduite de soi, et les connaissances de base sur la vie à l’avance ; Je ne devrais pas avoir à vous parler de ces choses. Mais, puisque vous ne disposez pas de ces choses, Je n’ai pas d’autre choix, et Je dois seulement faire le travail de vous les ajouter après les faits. Même si vous avez plusieurs conceptions de Moi, Je continue de vous demander cela, Je demande encore que vous éleviez votre calibre. Je n’ai pas l’intention de venir faire ce travail, parce que Mon travail consiste juste à vous conquérir, juste obtenir votre entière conviction en vous jugeant, indiquant ainsi le chemin de la vie à laquelle vous devez enterez. En d’autres termes, votre niveau d’instruction et votre culture sur la vie n’auraient absolument rien à voir avec Moi si ce n’est le fait que Je doive vous conquérir avec Ma parole. Tout cela vient en sus pour garantir des résultats probants par rapport au travail de conquête et pour parvenir à votre perfectionnement ultérieur. Ce n’est pas une étape du travail de conquête. Parce que vous êtes de faible calibre, et vous êtes paresseux et négligents, stupides et lents d’esprit, en bois, et idiots — parce que vous êtes extrêmement anormaux — Je vous demande tout d’abord d’élever votre calibre. Quiconque veut être perfectionné doit remplir certains critères. Pour être perfectionné, il faut avoir un esprit clair et sobre et être prêt à mener une vie qui a un sens. Si tu es quelqu’un qui ne veut pas mener une vie qui n’a pas de sens, quelqu’un qui recherche la vérité, quelqu’un qui est sérieux dans tout ce qu’il fait et quelqu’un d’une humanité exceptionnellement normale, alors tu es éligible à être perfectionné.

Cet exercice qui vous est destiné s’accomplit en vous suivant les besoins que nécessite la réalisation de ce travail. Après la conquête de ces individus, un groupe de personnes seront perfectionnées. Par conséquent, la grande partie du travail des présentes est également en préparation dans le but de vous perfectionner, parce qu’ils sont nombreux assoiffés de vérité qui peuvent être perfectionnés. Si le travail de conquête est réalisé sur vous et que par la suite, aucun autre travail n’est fait, alors n’est-ce pas le cas de certains qui aspirent à la vérité et qui ne pourront pas l’acquérir ? Le présent travail a pour ambition de frayer un chemin pour perfectionner les gens plus tard. Bien que Mon travail soit juste un travail de conquête, la voie de la vie que Je présente vient néanmoins en préparation pour perfectionner les gens plus tard. Le travail qui vient après la conquête se focalise sur le perfectionnement des gens, et ainsi la conquête est faite pour jeter les bases pour le perfectionnement. L’homme ne peut être perfectionné qu’après avoir été conquis. En ce moment, la tâche principale est de conquérir ; plus tard, ceux qui cherchent et aspirent à la vérité seront perfectionnés. Être perfectionné nécessite que les individus présentent des aspects positifs à l’entrée. Est-ce que tu as un cœur qui aime Dieu ? Quelle a été la profondeur de ton expérience quand tu marchais dans cette voie ? Quel est le degré de pureté de ton amour envers Dieu ? Avec quel degré d’exactitude ta pratique de la vérité se situe-elle ? Pour être perfectionné, l’on doit avoir des connaissances de base sur tous les aspects de l’humanité. C’est une exigence de base. Tous ceux qui ne peuvent pas être perfectionnés après avoir été conquis deviennent des objets de service et seront finalement jetés dans l’étang de feu et de soufre et tomberont toujours dans le gouffre parce que leur temps l’état n’a pas changé et qu’ils continuent d’appartenir à Satan. Si un homme n’a pas les qualités requises pour le perfectionnement, alors il est inutile — c’est un déchet, un outil, quelque chose qui ne peut pas résister à l’épreuve du feu ! Actuellement ton amour envers Dieu est-il aussi grand ? Quel est le degré de ta répugnance que tu as envers toi-même ? A quelle profondeur connais-tu réellement Satan ? Avez-vous donné de la consistance à votre détermination ? Votre vie dans l’humanité est-elle bien réglée ? Votre vie a-t-elle changé ? Menez-vous une nouvelle vie ? Les perspectives de votre vie ont-elles changé ? Si ces facteurs n’ont pas changé, tu ne peux pas être perfectionné même si tu ne te retires pas ; au contraire, tu auras seulement été conquis. Quand c’est le moment de te mettre à l’épreuve, tu ne connais pas la vérité, ton humanité est anormale, et tu es aussi bas qu’une brute. Tu as seulement été conquis, tu as seulement été quelqu’un conquis par Moi. Exactement comme cet âne qui, une fois ayant goûté au fouet du maître, devient craintif et a peur de se mouvoir chaque fois devant le maître ; tu es cet âne conquis. Si ces aspects positifs manquent à une personne et si elle est plutôt passive et craintive, timide et hésitante devant toutes les situations, incapable de discerner clairement quoi que ce soit, incapable d’accepter la vérité, toujours sans un moyen pour pratiquer, plus encore sans un cœur qui aime Dieu — si une personne ne sait pas comment aimer Dieu, ou comment mener une vie pleine de sens, ou comment être une vraie personne — comment une telle personne peut-elle rendre témoignage à Dieu ? Cela montre que ta vie a peu de valeur et que tu n’es qu’un âne conquis. Tu as été conquis, mais cela signifie simplement que tu as renoncé au grand dragon rouge et a refusé de te soumettre à son domaine ; ça signifie que tu crois qu’il existe un Dieu, tu veux obéir à tous les plans de Dieu, et que tu n’as aucune plainte. Mais qu’en est-il des aspects positifs ? La capacité à vivre la parole de Dieu, la capacité de manifester Dieu — tu n’as aucune des deux, ce qui signifie que tu n’as pas été acquis par Dieu, et que tu n’es qu’un âne conquis. Il n’y a rien de désirable en toi, et le Saint-Esprit ne travaille pas en toi. Ton humanité comporte trop de défauts et il est impossible que tu sois utilisé par Dieu. Tu dois être accepté par Dieu et être cent fois mieux que les incrédules bêtes et les morts-vivants — seuls ceux qui accèdent à ce niveau sont qualifiés à être perfectionnés. Pour mériter d’être utilisé par Dieu il faut avoir de l’humanité et une conscience. Ce n’est que lorsque vous aurez été perfectionnés que vous pouvez être considérés comme des humains. Seuls les perfectionnés sont des personnes qui peuvent donner du sens à leur vie. Seuls ce genre de personnes peuvent faire des témoignages de Dieu et même encore de façon plus retentissante.