L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

23. Quelle est la différence entre le blé et l’ivraie ?

Paroles de Dieu concernées :

Comme Je l’ai dit, Satan a envoyé ceux qui exécutent un service pour Moi pour interrompre Ma gestion. Ces exécutants sont de l’ivraie, mais le blé ne se réfère pas aux fils premiers-nés, mais plutôt à tous les fils et tous les hommes qui ne sont pas les premiers-nés. Le blé sera toujours le blé, l’ivraie sera toujours l’ivraie ; cela signifie que la nature de ceux qui appartiennent à Satan ne peut jamais changer. Donc, en bref, ils restent comme Satan. Le blé signifie les fils et les hommes, parce qu’avant la création du monde J’ai ajouté Ma qualité à ces gens. Parce que J’ai déjà dit auparavant que la nature de l’homme ne change pas, le blé sera toujours le blé.

Extrait de « Chapitre 113 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

Peu importe la façon dont ils sont éprouvés, l’allégeance de ceux qui ont Dieu dans leur cœur reste inchangée ; mais pour ceux qui n’ont pas Dieu dans leur cœur, une fois que le travail de Dieu n’est pas avantageux pour leur chair, ils changent leur point de vue sur Dieu et même s’éloignent de Dieu. Tels sont ceux qui ne tiendront pas ferme à la fin, qui ne cherchent que la bénédiction de Dieu et n’ont aucun désir de se dépenser pour Dieu et de se consacrer à Lui. Des gens aussi vils seront tous expulsés lorsque le travail de Dieu sera achevé et ils sont indignes de toute sympathie. Ceux qui sont sans humanité sont incapables de vraiment aimer Dieu. Lorsque l’environnement est sûr et sans dangers, ou lorsqu’ils peuvent obtenir des profits, ils sont totalement obéissants à Dieu, mais une fois que ce qu’ils désirent est compromis ou définitivement réfuté, ils se révoltent immédiatement. Même dans l’espace d’une seule nuit, ils peuvent passer d’une personne souriante qui a un « bon cœur » à un tueur laid et féroce, traitant soudain leur bienfaiteur d’hier comme leur ennemi mortel, sans rime ni raison. Si ces démons ne sont pas chassés, des démons qui tueraient en un clin d’œil, ne deviendront-ils pas la source de nouvelles souffrances ? […] Ceux qui suivent vraiment Dieu peuvent résister au test de leur travail, alors que ceux qui ne suivent pas vraiment Dieu sont incapables de résister à toute épreuve de Dieu. Tôt ou tard, ils seront expulsés, tandis que les vainqueurs resteront dans le royaume. Que l’homme cherche vraiment Dieu ou non est déterminé par le test de son travail, c’est-à-dire par les épreuves de Dieu, et n’a rien à voir avec la décision prise par l’homme lui-même. Dieu ne rejette personne par caprice ; tout ce qu’Il fait convainc l’homme complètement. Il ne fait rien qui est invisible à l’homme, ou aucun travail qui ne peut pas convaincre l’homme. Que la croyance de l’homme soit vraie ou non est prouvé par les faits, et ne peut pas être décidé par l’homme. Que « le blé ne puisse devenir de l’ivraie, et que l’ivraie ne puisse devenir du blé » ne fait pas de doute. Tous ceux qui aiment vraiment Dieu resteront dans le royaume à la fin et Dieu ne maltraitera pas quelqu’un qui l’aime vraiment.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Toute personne qui reconnaît verbalement Dieu incarné, mais ne peut pas pratiquer la vérité de l’obéissance à Dieu incarné sera finalement éliminée et détruite, et toute personne qui reconnaît verbalement le Dieu visible et aussi mange et boit la vérité exprimée par le Dieu visible, mais cherche le Dieu vague et invisible, en plus forte raison, sera détruite dans l’avenir. Aucune de ces personnes ne peut rester jusqu’au temps du repos après que Dieu ait achevé Son œuvre ; aucune personne de ce genre ne peut rester jusqu’au temps du repos. Les gens démoniaques sont ceux qui ne pratiquent pas la vérité ; leur essence est la résistance et la désobéissance à Dieu, et ils n’ont pas la moindre intention d’obéir à Dieu. De telles gens seront tous détruits. Que tu aies la vérité ou que tu résistes à Dieu est déterminé par ton essence, non par ton apparence ou ton discours et ta conduite du moment. L’essence de chaque personne détermine si elle sera détruite ; cela est déterminé en fonction de l’essence révélée par sa conduite et sa quête de la vérité. Parmi les gens qui font un même travail et également une quantité similaire de travail, ceux dont l’essence humaine est bonne et qui possèdent la vérité sont les gens qui peuvent rester, mais ceux dont l’essence humaine est mauvaise et qui désobéissent au Dieu visible sont ceux qui seront détruits. Tous les travaux ou tous les mots de Dieu consacrés à la destination de l’humanité traitent l’humanité de manière appropriée en fonction de l’essence de chaque personne ; il n’y aura pas d’accidents et il n’y aura certainement pas la moindre erreur. L’émotion et la signification des êtres humains seront considérées seulement quand une personne effectue un travail. Le travail que Dieu fait est le plus approprié ; Il ne présentera absolument pas de fausses allégations contre toute créature. Il y a maintenant beaucoup de gens incapables de percevoir la destination future de l’humanité et qui également ne croient pas Mes paroles ; tous ceux qui ne croient pas, ainsi que ceux qui ne pratiquent pas la vérité, sont des démons !

Ceux qui cherchent et ceux qui ne cherchent pas sont maintenant deux types de gens différents, et ils sont deux types de gens avec deux destinations différentes. Ceux qui poursuivent la connaissance de la vérité et pratiquent la vérité sont le peuple que Dieu sauvera. Ceux qui ne connaissent pas le vrai chemin sont des démons et des ennemis ; ils sont les descendants de l’archange et seront détruits.

Extrait de « Dieu et l’homme entreront dans le repos ensemble », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Les principales manifestations révélées en ceux qui parviennent au salut sont les suivantes : ils sont capables de se soumettre à l’œuvre de Dieu, quelles que soient leurs préférences personnelles ; ils suivent Dieu, peu importe où Il les conduit, que ce soit au milieu des épreuves des exécutants, de la mort, dans les périodes de châtiment ou dans la grande tribulation. Au milieu de tout cela, ils n’ont pas avancé à tâtons et n’ont pas été hypocrites. Dans leur expérience des difficultés et des frustrations, ils n’ont pas abandonné la vraie voie. Jusqu’à aujourd’hui, ils se soumettent encore aux arrangements de Dieu et accomplissent les devoirs qui leur incombent. Ainsi, celui qui se soumet et est obéissant sera certainement sauvé par Dieu au final. C’est comme cela qu’est une personne qui désire Dieu sincèrement. Elle préférerait donner sa vie pour Le suivre jusqu’au bout. « Quoi qu’il arrive, je ne m’éloignerai pas de Dieu. Je peux abandonner le bonheur de la famille, je peux rejeter ma femme, mes enfants ou mon mari. Tant que je peux me consacrer entièrement à Dieu, tout ira bien. » C’est la distinction claire entre les hommes qui doivent être sauvés et ceux qui doivent être éliminés. Dans leur expérience de l’œuvre de Dieu, ceux qui doivent être sauvés poursuivent la vérité et mettent l’accent sur la vie. Ils obtiennent vraiment des résultats satisfaisants. Les changements dans le tempérament de vie se produisent à divers degrés. Ils ont peu à peu moins de notions et sont moins désobéissants, et progressivement, ils parviennent à vivre à l’image d’un homme réel. Leurs interactions avec les autres deviennent plus normales et ils présentent moins de corruption. Ils font des progrès en ce qui concerne la vérité et cherchent sans cesse à atteindre une meilleure compréhension de la vérité. Ils chérissent et ont soif de la parole de Dieu. Ils lisent la parole de Dieu et échangent au sujet de la vérité normalement, ils mettent l’accent sur la connaissance d’eux-mêmes et ils mettent l’accent sur un changement plus profond de leur tempérament. Quel que soit le devoir qu’ils accomplissent, ils entrent toujours, avec détermination, dans la vie. On peut dire qu’ils sont sur la bonne voie de la foi et Dieu n’a pas besoin de s’inquiéter beaucoup à leur sujet. Ils sont des hommes desquels Dieu est assez satisfait. Voilà une autre distinction entre les hommes qui seront sauvés et ceux qui seront éliminés. Ceux qui seront sauvés se dépensent tous pour Dieu au mieux de leurs capacités et font tout ce qui leur convient. Ils prennent l’initiative avec enthousiasme et ne sont ni paresseux ni fainéants. Avec eux, il n’y a pas de travail superficiel ou bâclé. Ils mettent tout leur cœur et toutes leurs forces dans n’importe quelle tâche qui se présente, et la prennent au sérieux. En travaillant avec les autres, ils sont capables de considérer le bénéfice pour la famille de Dieu. Ils se concentrent sur l’effet du travail, ils sont attentifs à la volonté de Dieu et ils essaient d’accomplir les exigences de Dieu. Dans l’accomplissement de leurs devoirs, ces hommes n’ont pas de motifs égoïstes et ne complotent pas pour eux-mêmes, ni ne se disputent sur la perte ou le gain individuel, ils peuvent mettre de côté les plaisirs de la chair et tout avantage pour leur famille, et ils sont prêts à endurer des difficultés physiques si nécessaire. Pour eux, le bon accomplissement de leur devoir passe avant tout, ainsi que propager l’œuvre évangélique de Dieu pour sauver les autres et diffuser l’œuvre de Dieu. Telle est leur devise. La capacité à accomplir fidèlement son devoir est la preuve qu’une personne est dotée de conscience et de raison. Encore plus louable est leur capacité de se soucier de la volonté de Dieu et d’être prêts à endurer des épreuves pour réconforter le cœur de Dieu. Parce que ces hommes aiment la vérité et cherchent la vie, ils ont toujours le Saint-Esprit qui agit en eux. Ils ont l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit lorsqu’ils échangent au sujet de la parole de Dieu et ils sont capables d’accepter la vérité. De ce fait, leur cœur est toujours plus éclairé, ils accomplissent leur devoir de plus en plus énergiquement, leur état s’améliore de plus en plus, et leurs relations avec les autres frères et sœurs sont de plus en plus normales. Ils sont capables de s’aimer les uns les autres, mais ils sont aussi capables de tracer des frontières nettes entre eux-mêmes et ceux qui sont révélés comme n’aimant pas Dieu et n’accomplissant pas leurs devoirs, et ils savent comment traiter de telles personnes avec sagesse. En particulier, ils voient le monde et les incroyants tout à fait clairement. Ils les haïssent amèrement et sont terriblement excédés quand ils entrent en contact avec eux. Ils ne veulent communiquer qu’avec d’autres frères et sœurs. À leur yeux, seuls leurs frères et sœurs constituent leur famille ; ils préfèreraient cesser de vivre plutôt que d’être séparés de la famille de Dieu. Pour eux, il vaudrait mieux mourir que de ne pas vivre pour Dieu. Ces hommes sont honnêtes et droits dans leur cœur. Alors, si Dieu déteste quelque chose, ils peuvent l’abandonner et faire ce que Dieu demande, tant que Dieu est satisfait. Ils ont le respect d’eux-mêmes et, dans leur cœur, ils sont impatients d’exceller et sont déterminés. Ils désirent faire du service pour Dieu et considèrent comme leur propre gloire le fait d’être de loyaux exécutants. Ils font tout leur possible pour satisfaire Dieu et, même s’il ne s’agit que de faire du service, ils rendront service jusqu’au bout, jusqu’à leur dernier souffle. Ils croient que poursuivre les bénédictions est si méprisable, qu’avoir des désirs privés, c’est être une personne misérable, et que c’est de leur devoir d’être un exécutant convenable et intègre. Dieu est glorifié à travers ces hommes. Bien qu’il y ait un peu de désobéissance et de corruption en eux, ils aiment la vérité et cherchent la justice. Ils ne craignent pas les difficultés, sont toujours persévérants dans l’accomplissement de leur devoir et, finalement, atteignent la bénédiction de Dieu. Nous voyons de façon particulièrement claire les résultats de l’œuvre de Dieu en eux. Leur tempérament de vie a changé à des degrés divers. Leur perspective sur la vie, leur pensée, leur style de vie et leurs points de vue sur les choses ont tous beaucoup changé, et dans une certaine mesure, ils deviennent de nouvelles personnes. Ces hommes qui seront sauvés ont traversé la vallée de l’ombre de la mort et ils ont vu la première lueur de l’aube, comme s’ils avaient été ressuscités des morts. Tandis que la fin approche, leur vitalité augmente et ils irradient de la fraîcheur de la jeunesse. En suivant Dieu, ils témoignent avec fermeté. C’est exactement le groupe de personnes que Dieu a prédéterminé pour recevoir Son grand salut aujourd’hui.

Regardons de nouveau les comportements de ces hommes méchants qui ont été révélés. Ils déçoivent amèrement les gens et leur font peur, ils sont l’incarnation même de l’adage : « Il est plus facile de changer les montagnes et les rivières que d’altérer sa nature. » Bien qu’ils aient travaillé ou rendu service dans la famille de Dieu par le passé, finalement, quand Dieu les a révélés, ils ont rechuté et ont montré leurs vraies couleurs. Ils ont caressé l’espoir de gagner des bénédictions, mais ont fini par une défaite écrasante et honteuse. Ils n’aiment pas du tout la vérité et ne s’intéressent pas à l’œuvre de Dieu. Ils n’ont jamais pris au sérieux la lecture de la parole de Dieu. Il est plus difficile pour eux de lire la parole de Dieu que de prendre des médicaments. Ils veulent encore moins échanger sur la vérité. C’est leur principale caractéristique. Pour eux, la compréhension de la vérité et la recherche de la vérité sont hors de question, la connaissance d’eux-mêmes l’est encore davantage. Ce sont des incroyants, ils sont de l’ivraie semée par Satan. Fondamentalement, ils n’ont pas de vie au sujet de laquelle parler. Quand ils sont entrés dans l’Église, ils n’avaient pas de bonnes intentions. Les principales manifestations chez ces gens sont : ils ne veulent jamais rien dédier et veulent toujours obtenir des avantages et des profits. Ils prennent avantage de diverses occasions pour réaliser des profits. C’est uniquement pour les avantages qu’ils se lèvent tôt. Ils sont des hommes qui ne recherchent que le profit et qui n’accomplissent pas leur devoir avec joie et bonne volonté. Leur tempérament est diabolique ; ils n’ont pas du tout un cœur de compassion ou d’empathie envers les autres. Ils sont outrageusement avides et insatiables. Ils s’emparent de tous ceux dont ils peuvent tirer du profit, des avantages, et les obligent à leur rendre un service. Ils ne font que dire des mensonges. Tout ce qu’ils disent contient des mensonges ou des impuretés. Rien de ce qu’ils disent n’est précis, donc on ne sait jamais quand ils disent la vérité ou quand ils mentent. Ils font tout furtivement et ne font rien de juste et d’honorable. Ils n’ouvrent jamais leur cœur pour dire quelque chose d’honnête aux autres, sauf quand ils sont sur le point de mourir et versent quelques larmes à la vue du cercueil. Ce qui sort le plus souvent de leur bouche, ce sont de méchants discours sur les autres, des commérages et des critiques, des mots qui sèment la dissension et des mots qui blâment, ainsi que des mots qui insultent les autres. Ce qu’ils aiment le plus, c’est la flatterie et l’adoration des autres, ce qu’ils aiment, c’est de voir le monde tourner autour d’eux. Ils souhaitent ardemment être la reine ou la plus grande puissance que tout le monde sert. Quand ils réussissent bien et qu’ils ont de la chance, ils peuvent ravaler leur fierté et faire semblant d’être de bonnes personnes pendant un certain temps. Quand ils subissent la défaite et sont abandonnés par Dieu, cependant, ils montrent immédiatement leurs vraies couleurs et commencent immédiatement à crier à l’abus, se plaignent de façon démesurée et deviennent des démons. Ils sont alors capables de faire n’importe quoi. Comme un fléau qui s’étend en long et en large, ils répandent du poison partout et propagent des rumeurs pour tromper les gens. Tous ces méchants qui ont commis divers actes maléfiques sont de même nature, bien que leurs comportements puissent différer. Ils ont tous le même état psychologique ; ils ne varient que dans la gravité de la méchanceté qui se manifeste. Ce genre de personne se trouve partout et il est facile de l’identifier. On peut l’expliquer ainsi : tous ceux qui recherchent un avantage personnel plutôt que de fonder leurs actions sur la vérité sont de mauvais hommes ; tous ceux qui ne poursuivent pas la vie et n’ont pas la moindre connaissance d’eux-mêmes sont de mauvais hommes ; tous ceux qui n’apportent pas de contributions alors qu’ils ont de l’argent et qui sont réticents à accomplir leur devoir sont de mauvais hommes ; tous ceux qui sont négligents dans l’accomplissement de leur devoir, allant jusqu’à agir délibérément, sont de mauvais hommes ; tous ceux qui se battent pour des postes, perturbent la vie de l’Église et n’obéissent à personne sont de mauvais hommes ; tous ceux qui n’agissent que suivant leur propre volonté, qui agissent arbitrairement, qui n’écoutent personne d’autre sont de mauvais hommes ; tous ceux qui entendent la voix de Dieu et n’ont pas peur, et qui ne se repentent même pas, sont de mauvais hommes ; tous ceux de tempérament féroce et brutal, qui traitent les hommes avec cruauté, qui attaquent les hommes de toutes parts avec un langage abusif, qui n’ont pas la moindre intention de changer de point de vue, ces hommes sont encore plus coupables des péchés les plus odieux. Tous ceux qui ont rechuté, qui sont retournés à leurs vraies couleurs d’origine, sont simplement comme les incroyants et sont tous des démons montrant qui ils sont vraiment. L’œuvre du Saint-Esprit a quitté ces hommes il y a longtemps. Dieu les a déjà remis à Satan et ils n’appartiennent pas à la famille de Dieu.

Extrait de l’échange du supérieur

Précédent : Qu’est-ce que suivre l’homme ?

Suivant : Quelle est la différence entre un bon serviteur et un mauvais serviteur ?

Contenu connexe