L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

XI. Les vérités concernant la relation entre Dieu et la Bible

3. La Bible a été compilée par l’homme, non par Dieu ; la Bible ne peut pas représenter Dieu

Versets bibliques pour référence :

« Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » (Jean 5:39-40).

« Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6).

 La Bible a été compilée par l’homme, non par Dieu ; la Bible ne peut pas représenter Dieu.

Paroles de Dieu concernées :

La Bible est une archive historique de l’œuvre de Dieu en Israël. Elle documente la plupart des prédictions des anciens prophètes, ainsi que quelques-unes des paroles de l’Éternel dans Son œuvre en ce temps-là. Ainsi, tous les gens considèrent ce livre comme saint, car Dieu est saint et grand. Bien sûr, tout cela est le fruit de leur vénération de l’Éternel et de leur adoration de Dieu. Les gens se réfèrent à ce livre de cette manière seulement parce que les créatures de Dieu adorent leur Créateur avec conviction. Certains même appellent ce livre un livre céleste. En fait, ce n’est qu’un document humain. L’Éternel ne l’a pas nommé personnellement ni n’a guidé Sa création personnellement. En d’autres termes, Dieu n’est pas l’auteur de ce livre. Les hommes le sont. La sainte Bible est seulement le titre respectueux que l’homme lui a donné. Ce titre n’est pas la conclusion d’une discussion entre l’Éternel et Jésus. Il n’est rien de plus qu’une idée humaine, car ce livre n’a pas été écrit par l’Éternel, encore moins par Jésus. Plutôt, il contient les rapports des nombreux anciens prophètes, des apôtres et des visionnaires, qui ont été compilés par les générations suivantes dans un livre d’écrits anciens. Pour les gens, ce livre semble particulièrement saint, un livre qui contient de nombreux mystères insondables et profonds que les générations suivantes doivent comprendre. Ainsi, les gens sont encore plus portés à croire que ce livre est un livre céleste. Avec l’ajout des quatre Évangiles et du livre de l’Apocalypse, l’attitude des gens envers ce livre est particulièrement différente de leur attitude envers tout autre livre, et donc personne n’ose disséquer ce livre céleste, car il est trop sacré.

Extrait de « Au sujet de la Bible (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Avant cela, le peuple d’Israël ne lisait que l’Ancien Testament. Autrement dit, au début de l’Ère de la Grâce les gens lisaient l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament est seulement apparu au cours de l’ère de la Grâce. Le Nouveau Testament n’existait pas quand Jésus travaillait ; après qu’Il fut ressuscité et monté au ciel, les gens ont mis Son œuvre par écrit. C’est alors que les quatre Évangiles, les épîtres de Paul et de Pierre, ainsi que le livre de l’Apocalypse furent écrits. Un peu plus de trois cents ans après que Jésus fut monté au ciel, les générations suivantes ont collationné tous ces écrits, et alors est né le Nouveau Testament. Le Nouveau Testament fut complété après ce travail ; il n’existait pas auparavant. Dieu a fait tout cette œuvre, l’apôtre Paul a fait tout ce travail, et ensuite les épîtres de Paul et de Pierre furent rassemblées, et à la fin, la plus grande vision de Jean dans l’ile de Patmos fut ajoutée, car il avait prophétisé au sujet de l’œuvre des derniers jours. Tels sont tous les arrangements des générations suivantes et ils diffèrent des déclarations d’aujourd’hui. Ce qui est écrit aujourd’hui se rapporte aux étapes de l’œuvre de Dieu ; les gens aujourd’hui s’associent avec l’œuvre que Dieu fait personnellement et avec les paroles qu’Il prononce Lui-même. Tu n’as pas besoin d’intervenir. Les paroles qui viennent directement du Saint-Esprit ont été arrangées étape par étape et ces arrangements sont différents de ceux des écrits des hommes. On peut dire que ce qu’ils ont écrit été selon leur niveau d’éducation et selon la qualité humaine. Ils ont documenté les expériences des hommes, et chacun avait sa propre manière de documenter et de connaître, et chaque documentation était différente. Ainsi, si tu adores la Bible comme Dieu, tu es extrêmement ignorant et stupide !

Extrait de « Au sujet de la Bible (3) », dans La Parole apparaît dans la chair

Après tout, qui est le plus grand ? Dieu ou la Bible ? Pourquoi l’œuvre de Dieu doit-elle être conforme à la Bible ? Serait-il possible que Dieu n’ait pas le droit de dépasser la Bible ? Dieu ne peut-Il pas déroger à la Bible et accomplir une autre œuvre ? Pourquoi Jésus et Ses disciples n’ont-ils pas observé le sabbat ? S’Il devait observer le sabbat et pratiquer selon les commandements de l’Ancien Testament, pourquoi Jésus n’a-t-Il pas observé le sabbat quand Il est venu, mais à la place, a lavé les pieds, a couvert la tête, a rompu le pain et bu du vin ? Tout cela n’est-il pas absent des commandements de l’Ancien Testament ? Si Jésus honorait l’Ancien Testament, pourquoi a-t-Il défié ces doctrines ? Tu dois savoir qui est venu en premier, Dieu ou la Bible ! Étant le Seigneur du Sabbat, ne pourrait-Il pas être aussi le Seigneur de la Bible ?

Extrait de « Au sujet de la Bible (1) », dans La Parole apparaît dans la chair

Beaucoup de gens croient que comprendre et interpréter de la Bible équivaut à trouver le vrai chemin, mais, est-ce vraiment si simple en fait ? Personne ne connait la réalité de la Bible : elle n’est rien de plus qu’un document historique de l’œuvre de Dieu et un témoignage des deux étapes précédentes de l’œuvre de Dieu. Elle n’offre aucune compréhension des objectifs de l’œuvre de Dieu. Quiconque a lu la Bible sait qu’elle documente les deux étapes de l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi et de l’ère de la Grâce. L’Ancien Testament raconte l’histoire d’Israël et de l’œuvre de l’Éternel depuis la création jusqu’à la fin de l’ère de la Loi. Le Nouveau Testament raconte l’œuvre de Jésus sur la terre, le contenu des quatre Évangiles, et le travail de Paul. Ne sont-ils pas des documents historiques ? Le rappel des choses du passé aujourd’hui en font des documents historiques, et, peu importe leur véracité ou leur réalité, ils sont encore historiques, et l’histoire ne peut pas répondre au présent, car Dieu ne retourne pas à l’histoire ! Et donc, si tu comprends seulement la Bible et non l’œuvre que Dieu a l’intention de faire aujourd’hui, et si tu crois en Dieu, mais ne cherches pas l’œuvre du Saint-Esprit, alors tu ne comprends pas ce que chercher Dieu signifie. Si tu lis la Bible afin d’étudier l’histoire d’Israël, à la recherche de l’histoire de la création de tous les cieux et de la terre par Dieu, alors tu ne crois pas en Dieu. Mais aujourd’hui, puisque tu crois en Dieu et cherches la vie, puisque tu cherches la connaissance de Dieu et non des lettres et des doctrines mortes ou une compréhension de l’histoire, tu dois chercher la volonté de Dieu aujourd’hui et la direction de l’œuvre du Saint-Esprit. Si tu étais un archéologue, tu pourrais lire la Bible, mais tu ne l’es pas. Tu es l’un de ceux qui croient en Dieu et tu ferais mieux de chercher la volonté de Dieu aujourd’hui.

Extrait de « Au sujet de la Bible (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Dieu Lui-même est la vie et la vérité, et Sa vie et la vérité coexistent. Ceux qui sont incapables d’obtenir la vérité ne gagneront jamais la vie. Sans la direction, le soutien et l’approvisionnement de la vérité, tu n’auras que les écrits, les doctrines et de plus, la mort. La vie de Dieu est toujours présente et Sa vérité et Sa vie coexistent. Si tu ne peux pas trouver la source de la vérité, alors tu n’acquerras pas la nourriture de la vie ; si tu ne peux pas obtenir l’approvisionnement de la vie, alors tu n’auras sûrement pas la vérité, et donc en dehors des imaginations et des conceptions, tout ton corps ne sera rien d’autre que de la chair, ta chair puante. Sache que les écrits des livres ne comptent pas comme étant la vie, les archives de l’histoire ne peuvent pas être honorées comme la vérité et les doctrines du passé ne peuvent pas servir de récits des paroles actuellement prononcées par Dieu. Seul ce qui est exprimé par Dieu quand Il vient sur terre et vit parmi les hommes est la vérité, la vie, la volonté de Dieu, et Sa manière actuelle d’œuvrer. Si tu appliques les rapports des paroles prononcées par Dieu pendant les siècles passés à ce jour, alors tu es un archéologue, et la meilleure façon de te décrire est que tu es un expert du patrimoine historique. C’est parce que tu crois toujours aux traces de l’œuvre que Dieu a faite dans les temps passés, tu crois seulement à l’ombre de Dieu laissée lorsqu’Il a œuvré auparavant parmi les hommes et tu crois seulement à la voie que Dieu a donnée à Ses disciples dans les temps passés. Tu ne crois pas à la direction de l’œuvre de Dieu aujourd’hui, tu ne crois pas au visage glorieux de Dieu aujourd’hui et tu ne crois pas au chemin de la vérité actuellement exprimée par Dieu. Et donc, tu es indéniablement un rêveur qui est complètement coupé de la réalité. Si maintenant tu t’accroches encore à des mots qui sont incapables de donner la vie à l’homme, alors tu es un morceau de bois mort[a] désespéré, car tu es trop conservateur, trop intraitable, trop inaccessible à la raison !

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

Les peuples, qui ont été corrompus, vivent tous dans le piège de Satan, ils vivent dans la chair, vivent dans des désirs égoïstes et il n’y a pas un seul d’entre eux qui est compatible avec Moi. Il y en a qui disent qu’ils sont compatibles avec Moi, mais qui adorent tous de vagues idoles. Bien qu’ils reconnaissent Mon nom comme saint, ils empruntent un chemin qui est opposé au Mien, et leurs paroles sont pleines d’arrogance et d’assurance parce que, au fond, ils sont tous contre Moi et incompatibles avec Moi. Chaque jour, ils cherchent des traces de Moi dans la Bible et trouvent au hasard des passages « appropriés », qu’ils lisent sans cesse et qu’ils récitent comme les Écritures. Ils ne savent pas comment être compatibles avec Moi, ne savent pas ce que cela signifie d’être en inimitié envers Moi et ils lisent simplement les Écritures aveuglément. Ils se bornent à définir dans la Bible un Dieu vague qu’ils n’ont jamais vu, et qu’ils sont incapables de voir, et la sortent pour la regarder pendant leur temps libre. Ils ne croient en Mon existence que dans le cadre de la Bible. Pour eux, Je suis identique à la Bible ; sans la Bible Je n’existe pas et sans Moi il n’y a pas de Bible. Ils ne prêtent aucune attention à Mon existence ou à Mes actions, mais accordent plutôt une attention soutenue et particulière à chacune des paroles des Écritures, et beaucoup d’entre eux pensent même que Je ne devrais pas faire ce que Je veux faire, à moins que ce ne soit prédit dans les Écritures. Ils accordent trop d’importance aux Écritures. On peut dire qu’ils considèrent que les paroles et les expressions sont trop importantes, au point qu’ils utilisent les versets de la Bible pour mesurer chaque parole que Je prononce et pour Me condamner. Ils ne recherchent pas la voie de la compatibilité avec Moi, ou la voie de la compatibilité avec la vérité, mais plutôt la voie de la compatibilité avec les paroles de la Bible, et ils croient que tout ce, sans exception, qui ne se conforme pas à la Bible n’est pas Mon œuvre. De tels hommes ne sont-ils pas les fidèles descendants des pharisiens ? Les pharisiens juifs ont utilisé la loi de Moïse pour condamner Jésus. Ils ne cherchaient pas la compatibilité avec le Jésus de l’époque, mais suivaient la loi consciencieusement et à la lettre, au point qu’ils ont finalement cloué l’innocent Jésus sur la croix, L’ayant accusé de ne pas suivre la loi de l’Ancien Testament et de ne pas être le Messie. Quelle était leur essence ? N’était-ce pas qu’ils ne cherchaient pas la voie de la compatibilité avec la vérité ? Ils étaient obsédés par chacune des paroles des Écritures, ne prêtant aucune attention à Ma volonté et aux étapes et méthodes de Mon œuvre. Ce n’était pas des gens qui cherchaient la vérité, mais des gens qui suivaient les paroles des Écritures de façon rigide ; ce n’était pas des gens qui croyaient en Dieu, mais des gens qui croyaient en la Bible. Dans le fond, ils étaient les chiens de garde de la Bible. Afin de sauvegarder les intérêts de la Bible, de défendre la dignité de la Bible et de protéger la réputation de la Bible, ils sont allés jusqu’à clouer le miséricordieux Jésus sur la croix. Ils l’ont fait simplement pour la défense de la Bible et par souci de maintenir le statut de chacune des paroles de la Bible dans le cœur des gens. Donc, ils ont préféré renoncer à leur avenir et au sacrifice d’expiation pour condamner à mort Jésus qui ne S’était pas conformé à la doctrine des Écritures, à la mort. N’étaient-ils pas des laquais de chacune des paroles des Écritures ?

Et qu’en est-il des peuples aujourd’hui ? Le Christ est venu pour annoncer la vérité, mais ils ont préféré L’expulser de l’humanité afin de gagner l’entrée au ciel et de recevoir la grâce. Ils ont plutôt préféré nier complètement l’avènement de la vérité afin de sauvegarder les intérêts de la Bible et préféré clouer de nouveau à la croix le Christ revenu dans la chair afin d’assurer l’existence éternelle de la Bible. Comment l’homme peut-il recevoir Mon salut, quand son cœur est si méchant et sa nature si hostile envers Moi ? Je vis parmi les hommes, pourtant l’homme ne connait pas Mon existence. Quand Je fais briller Ma lumière sur l’homme, il reste néanmoins ignorant de Mon existence. Quand Je libère Ma colère sur l’homme, il nie Mon existence avec encore plus de vigueur. L’homme cherche la compatibilité avec les mots, avec la Bible, pourtant pas une seule personne ne vient devant Moi pour chercher le chemin de la compatibilité avec la vérité. L’homme regarde vers Moi dans le ciel et accorde un intérêt particulier à Mon existence dans le ciel, pourtant personne ne se soucie de Moi dans la chair, car Moi, qui vis parmi les hommes, Je suis simplement trop insignifiant. Ceux qui cherchent seulement la compatibilité avec les paroles de la Bible, et qui cherchent seulement la compatibilité avec un Dieu vague, constituent un spectacle désolant à Mes yeux. C’est parce qu’ils adorent des paroles vides de sens et un Dieu qui est capable de leur donner des trésors immenses. Ce qu’ils adorent c’est un Dieu qui Se laisse Lui-même à la merci de l’homme et qui n’existe pas. Qu’est-ce que de telles personnes peuvent alors gagner de Moi ? L’homme est tout simplement trop humble pour les mots. Ceux qui sont contre Moi, qui M’adressent des demandes illimitées, qui n’aiment pas la vérité, qui se rebellent contre Moi, comment pourraient-ils être compatibles avec Moi ?

Extrait de « Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ », dans La Parole apparaît dans la chair

Le fait que J’explique ici est le suivant : ce que Dieu est et a est à jamais intarissable et illimité. Dieu est la source de vie et de toutes choses. Dieu ne peut pas être saisi par aucun être créé. Pour finir, Je dois encore rappeler à tout le monde : ne délimitez pas Dieu dans les livres, les paroles, ou Ses déclarations passées une fois encore. Il n’y a qu’un seul vocable pour la caractéristique de l’œuvre de Dieu – nouveau. Il n’aime pas prendre les sentiers battus ou répéter Son œuvre, et de plus, Il ne veut pas que les gens L’adorent en Le délimitant dans une certaine sphère. C’est cela le tempérament de Dieu.

Extrait de la postface de La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

a. Un morceau de bois mort : expression idiomatique chinoise qui veut dire « ne peut être aidé ».

Précédent : Le monde religieux croit que toute l’Écriture a été inspirée par Dieu et qu’elle contient toutes les paroles de Dieu ; comment devrait-on avoir du discernement à l’égard de cette affirmation ?

Suivant : Il n’y a aucun moyen de vie éternelle dans la Bible ; si l’homme tient à la Bible et la vénère, alors il n’obtiendra pas la vie éternelle

Contenu connexe