Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Contenu

43 Quelle est la raison pour la résistance frénétique de la communauté religieuse à la nouvelle œuvre de Dieu à chaque ère et pour son effort à la condamner ? Quelle est la racine ?

La réponse issue de la parole de Dieu :

La raison pour laquelle l’homme s’oppose à Dieu est, d’une part, due à la disposition corrompue de l’homme, et d’autre part, à son ignorance de Dieu et à son manque de compréhension des principes de l’œuvre de Dieu et de Sa volonté pour l’homme. Ces deux aspects se fusionnent dans une histoire de la résistance de l’homme à Dieu. Les novices dans la foi s’opposent à Dieu parce que cette opposition se trouve dans leur nature, alors que l’opposition à Dieu de ceux qui ont la foi depuis de nombreuses années est due à leur ignorance de Dieu et à leur disposition corrompue.

Extrait de « Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », La Parole apparaît dans la chair

… parce que le travail de Dieu change constamment, ceux qui ne connaissent pas l’œuvre du Saint-Esprit et ces hommes absurdes qui ne connaissent pas la vérité deviennent les adversaires de Dieu. L’œuvre de Dieu n’est jamais conforme aux conceptions de l’homme, car Son travail est toujours nouveau, jamais vieux. Il ne répète jamais le travail du passé, mais fonce plutôt, accomplissant un travail inédit. Comme Dieu ne répète pas Son travail et l’homme juge toujours l’œuvre de Dieu aujourd’hui sur la base de Son travail du passé, il est extrêmement difficile pour Dieu de mener à bien chaque étape de travail de la nouvelle ère. L’homme présente beaucoup trop d’obstacles ! La pensée de l’homme est trop rigide ! Aucun homme ne connaît le travail de Dieu, mais ils définissent tous ce travail. Éloigné de Dieu, l’homme perd la vie, la vérité et les bénédictions de Dieu, pourtant, l’homme n’accepte pas non plus la vie, la vérité, encore moins les plus grandes bénédictions que Dieu accorde à l’humanité. Tous les hommes veulent mieux connaître Dieu, mais sont incapables de tolérer tout changement dans le travail de Dieu. Ceux qui n’acceptent pas le nouveau travail de Dieu croient que le travail de Dieu est immuable et que le travail de Dieu reste éternellement au point mort. Selon leur croyance, il suffit d’observer la loi pour obtenir le salut éternel de Dieu, et, aussi longtemps qu’ils se repentent et confessent leurs péchés, le cœur de Dieu sera toujours satisfait. Ils sont d’avis que Dieu ne peut être que le Dieu de la loi et le Dieu qui a été cloué sur la croix pour l’homme ; ils pensent également que Dieu ne devrait pas et ne peut pas dépasser la Bible. Ce sont précisément ces opinions qui les ont enchaînés fermement à la loi du passé et les ont entravés par des règlements rigides. Plus de gens encore croient que le nouveau travail de Dieu, quel que soit ce travail, doit être corroboré par des prophéties, et que dans chaque étape de ce travail, tous ceux qui Le suivent avec un cœur sincère doivent également recevoir des révélations, autrement le travail ne peut pas être de Dieu. Ce n’est déjà pas une tâche facile pour l’homme de connaître Dieu. Considérant en plus le cœur absurde de l’homme et sa nature rebelle, suffisante et vaine, il est d’autant plus difficile à l’homme d’accepter la nouvelle œuvre de Dieu.

Extrait de « Comment l’homme qui a défini Dieu dans ses conceptions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? », La Parole apparaît dans la chair

L’homme est capable d’accepter seulement un type de travail ou un genre de pratique. Il est difficile aux gens d’accepter un travail ou des genres de pratique qui sont en désaccord avec eux ou qui leur sont supérieurs, mais le Saint-Esprit fait toujours un nouveau travail et donc se lèvent groupes après groupes d’experts religieux qui s’opposent à la nouvelle œuvre de Dieu. Ces gens sont devenus des « experts » précisément parce que l’homme n’a aucune idée que Dieu est toujours nouveau et jamais ancien et il ne connaît pas les principes de l’œuvre de Dieu, et, en plus, il n’a aucune connaissance des nombreuses façons dont Dieu sauve l’homme. Ainsi, l’homme est tout à fait incapable de dire si c’est un travail qui vient du Saint-Esprit ou de Dieu Lui-même. Beaucoup de gens adoptent le critère de discernement suivant : si le travail correspond aux paroles qui ont précédé, ils l’acceptent, et s’il y a des différences avec le travail précédent, ils s’y opposent et le rejettent.

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Parce que l’œuvre de Dieu progresse toujours, il y a un travail qui est nouveau, et aussi un travail qui est vieux et dépassé. L’ancien et le nouveau travail ne sont pas contradictoires, mais complémentaires ; chaque étape fait suite à la précédente. Parce qu’il y a un travail qui est nouveau, les vieilles choses doivent, bien sûr, être éliminées. Par exemple, certaines des pratiques établies de longue date et des paroles habituelles de l’homme, ainsi que les nombreuses années d’expérience et les enseignements de l’homme, ont causé toutes sortes de conceptions dans l’esprit de l’homme. Que Dieu n’ait pas encore exposé pleinement à l’homme Son vrai visage et Son tempérament inhérent, et que des théories traditionnelles des temps anciens aient été propagées pendant de nombreuses années rendent encore plus propice la formation de ces conceptions par l’homme. Il est juste de dire que dans la foi de l’homme en Dieu, l’influence de diverses conceptions a conduit à la formation continue et à l’évolution d’une connaissance dans laquelle se trouvent toutes sortes de conceptions sur Dieu, et ainsi beaucoup de gens religieux qui servent Dieu sont devenus Ses ennemis. Et donc, plus les conceptions religieuses des gens sont fortes plus ces gens s’opposent à Dieu et plus ils sont les ennemis de Dieu. L’œuvre de Dieu est toujours nouvelle, n’est jamais ancienne, et Il ne crée jamais de doctrine, au contraire, Son œuvre change continuellement et se renouvelle plus ou moins. Cette œuvre est l’expression du tempérament inhérent de Dieu Lui-même. C’est également le principe inhérent de l’œuvre de Dieu, et l’un des moyens par lesquels Dieu accomplit Sa gestion. Si Dieu ne travaillait pas de cette façon, l’homme ne changerait pas ou ne pourrait pas connaitre Dieu, et Satan ne serait pas vaincu. Ainsi, dans Son travail, se produisent toujours des changements qui apparaissent inconstants, mais qui sont en fait cycliques. Par contre, le style de la foi de l’homme en Dieu est très différent. Il s’attache aux doctrines et aux systèmes anciens et familiers, et plus ils sont anciens, plus ils lui sont acceptables. Comment l’esprit stupide de l’homme, un esprit aussi dur que la pierre pourrait-il accepter tant de nouvelles œuvres et paroles insondables de Dieu ? L’homme abhorre le Dieu qui est toujours nouveau, et jamais vieux ; il n’aime que le vieux Dieu archaïque et immobile, aux cheveux blancs. Ainsi, parce que Dieu et l’homme ont chacun leurs préférences, l’homme est devenu l’ennemi de Dieu…

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent l’œuvre de Dieu aujourd’hui peuvent servir Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Si vous en venez à connaître Dieu seulement à partir d’une étape de Son travail, alors votre connaissance est beaucoup trop petite. Votre connaissance n’est qu’une goutte dans l’océan. Sinon, pourquoi est-ce qu’un grand nombre appartenant à la vieille garde religieuse crucifierait Dieu vivant sur la croix ? N’est-ce pas parce que l’homme confine Dieu à l’intérieur de certains paramètres ? Beaucoup de gens ne s’opposent-ils pas à Dieu et n’entravent-ils pas le travail du Saint-Esprit parce qu’ils ne connaissent pas le travail varié et diversifié de Dieu, et, en outre, parce qu’ils possèdent seulement un peu de connaissance et de doctrine pour évaluer le travail du Saint-Esprit ? Bien que leurs expériences soient superficielles, de telles gens sont arrogants et indulgents de nature, et ils considèrent le travail du Saint-Esprit avec mépris, ils ignorent les disciplines du Saint-Esprit et, de plus, utilisent leurs vieux arguments triviaux pour « confirmer » l’œuvre du Saint-Esprit. Ils se donnent des airs et sont tout à fait convaincus d’être des gens instruits et érudits, et qu’ils peuvent voyager à travers le monde. Ces gens ne sont-ils pas méprisés et rejetés par le Saint-Esprit et ne seront-ils pas éliminés par la nouvelle ère ? Ceux qui se présentent devant Dieu et s’opposent ouvertement à Lui ne sont-ils pas de petites gens myopes qui essaient simplement de faire preuve d’intelligence ? Avec une maigre connaissance de la Bible, ils essaient de grimper les murs du « haut savoir », d’enseigner aux gens avec leur doctrine superficielle, d’inverser le travail du Saint-Esprit, de le limiter à leur propre processus de pensée, et, myopes comme ils sont, ils essaient de saisir d’un seul coup d’œil six mille ans de l’œuvre de Dieu. Ces gens ont-ils quelque raison que ce soit ? En fait, mieux les gens connaissent Dieu, plus lents ils sont à juger Son œuvre. En outre, ils ne parlent qu’un peu de leur connaissance du travail de Dieu aujourd’hui et ils ne sont pas téméraires dans leurs jugements. Moins les gens connaissent Dieu et plus ils sont arrogants et présomptueux, plus ils proclament l’être de Dieu sans réfléchir, mais ils parlent seulement en théorie et n’offrent aucune preuve réelle. Ces personnes ne sont d’aucune valeur. Ceux qui croient que le travail du Saint-Esprit est un jeu sont frivoles. Ceux qui ne sont pas prudents quand ils découvrent le nouveau travail du Saint-Esprit, qui parlent sans réfléchir, sont prompts à juger, donnent libre cours à leur instinct naturel de nier la légitimité de l’œuvre du Saint-Esprit, et aussi l’insultent et le blasphèment, de telles gens irrespectueux ne sont-ils pas ignorants de l’œuvre du Saint-Esprit ? Ne sont-ils pas, en outre, remplis d’arrogance, intrinsèquement fiers et ingouvernables ?

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », La Parole apparaît dans la chair