Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Contenu

Dieu préside au destin de toute l’humanité

En tant qu’êtres humains et fervents chrétiens, c’est notre responsabilité et obligation à tous d’offrir notre esprit et notre corps pour l’accomplissement de la commission de Dieu, car tout notre être est venu de Lui et existe grâce à Sa souveraineté. Si nos esprits et nos corps ne sont pas pour la commission de Dieu et pour la juste cause de l’humanité, alors nos âmes seront indignes de ceux qui ont été martyrisés pour la commission de Dieu, beaucoup plus indignes de Dieu, qui nous a tout donné.

Dieu a créé ce monde, cette humanité, et encore plus, Il a été l’architecte de la culture Grecque ancienne et de la civilisation humaine. Seul Dieu console cette humanité, et Se soucie d’elle jour et nuit. Le développement humain et le progrès humain sont inséparables de la souveraineté de Dieu, et l’histoire et l’avenir de l’humanité sont inextricables des desseins de Dieu. Si tu es un vrai chrétien, alors tu croiras certainement que la montée et la chute de n’importe quel pays ou nation se produit selon les desseins de Dieu. Lui seul connaît le sort d’un pays ou d’une nation, et contrôle le cours de cette humanité. Si elle ou un pays veut avoir un bon sort, alors l’homme doit se prosterner devant Dieu en adoration, se repentir et se confesser devant Lui, sinon le destin et la destinée de l’homme finiront inévitablement par une catastrophe.

Jette un regard en arrière à l’époque de l’arche de Noé : L’humanité était profondément corrompue, s’était détournée de la bénédiction de Dieu, Il n’en prenait plus soin et elle avait perdu Ses promesses. Ils vivaient dans les ténèbres, sans la lumière de Dieu. Ainsi, par nature, ils devinrent indécents, abandonnés à une hideuse dépravation. De tels hommes ne pouvaient plus recevoir la promesse de Dieu ; ils n’étaient pas aptes à voir Sa face, ni à entendre Sa voix, car ils L’avaient abandonné, avaient écarté tout ce qu’Il leur avait accordé et avaient oublié Ses enseignements. Leurs cœurs s’éloignaient de plus en plus de Dieu, et, comme ils le faisaient, ils devenaient dépravés au-delà de toute raison et de toute humanité, devenant de plus en plus méchants. Par conséquent, ils se rapprochèrent de plus en plus de la mort et tombèrent sous la colère et la punition de Dieu. Seul Noé adorait Dieu et évitait le mal, et il put entendre Sa voix et Ses instructions. Il bâtit l’arche selon les instructions de la parole de Dieu, et assembla toutes sortes de créatures vivantes. Et de cette façon, une fois que tout avait été préparé, Dieu déclencha Sa destruction sur le monde. Seul Noé et les sept membres de sa famille ont survécu à la destruction, car Noé adorait l’Éternel et évitait le mal.

Regarde alors l’ère actuelle : Des hommes justes comme Noé, qui pouvaient adorer Dieu et fuir le mal, ont disparu. Pourtant Dieu est toujours généreux envers cette humanité, et l’absout pendant cette dernière ère. Dieu cherche ceux qui rêvent de Son apparition. Il cherche ceux qui sont capables d’entendre Ses paroles, ceux qui n’ont pas oublié Sa commission et Lui offrent leurs cœurs et leurs corps. Il cherche ceux qui sont aussi obéissants que des enfants devant Lui, et ne Lui résistent pas. Si tu es libre de toute influence dans ton dévouement à Dieu, alors Il te regardera avec faveur et t’accordera Ses bénédictions. Si tu as une haute position, une réputation honorable, possédant de grandes connaissances, détenteur d’actifs abondants et soutenu par beaucoup de gens, ces choses ne t’empêchent pas de venir devant Dieu pour accepter Son appel et Sa commission, de faire ce qu’Il te demande, alors tout ce que tu feras sera de la plus grande importance sur terre et le plus juste de toute l’humanité. Si tu rejettes l’appel de Dieu pour ton statut et tes propres objectifs, tout ce que tu fais sera maudit et même méprisé par Lui. Peut-être es-tu un président, un scientifique, un pasteur ou un ancien, mais quelle que soit l’importance de ton poste, si tu comptes sur tes connaissances et ta capacité dans tes entreprises, tu seras toujours un échec et tu seras toujours privé de bénédictions de Dieu, parce qu’Il n’accepte rien de ce que tu fais, et Il ne permet pas que ta carrière soit juste ou n’accepte pas que tu travailles pour le bénéfice de l’humanité. Il dira que tout ce que tu fais est d’utiliser la connaissance et la force de l’humanité pour priver l’homme de la protection de Dieu et pour refuser Ses bénédictions. Il dira que tu conduis l’humanité vers les ténèbres, vers la mort et vers le début d’une existence sans limites où l’homme a perdu Dieu et Ses bénédictions.

Dès l’époque où l’homme avait connu les sciences sociales, son esprit était occupé par la science et la connaissance. Alors celles-ci devinrent des outils pour administrer l’humanité, et il n’y avait plus assez de place pour que l’homme adore Dieu, et plus de conditions favorables pour vénérer Dieu. Sa place diminuait de plus en plus dans le cœur de l’homme. Un monde dans lequel Dieu n’a pas de place dans le cœur de l’homme est sombre, vide sans espoir. Et c’est ainsi qu’ont émergé de nombreux spécialistes des sciences sociales, des historiens et des politiciens pour développer des théories des sciences sociales, la théorie de l’évolution humaine et d’autres théories contraires à la vérité que Dieu créa l’homme, pour remplir le cœur et l’esprit de l’homme. Et de cette façon, ceux qui croient qu’Il a tout créé deviennent de moins en moins nombreux et ceux qui croient en la théorie de l’évolution deviennent de plus en plus nombreux. De plus en plus de gens considèrent les enregistrements de l’œuvre de Dieu et Ses paroles pendant l’ère de l’Ancien Testament comme des mythes et des légendes. Dans leurs cœurs, les gens deviennent indifférents à la dignité et à la grandeur de Dieu, à la doctrine selon laquelle Il existe et domine sur toutes choses. La survie de l’humanité et le destin des pays et des nations ne sont plus importants pour eux. L’homme vit dans un monde vide qui ne se préoccupe que de manger, boire et de rechercher du plaisir… Peu de gens prennent sur eux de rechercher l’endroit où Dieu réalise Son œuvre aujourd’hui, ou de chercher comment Il préside et organise la destination de l’homme. De cette façon, la civilisation humaine devient inconsciemment de plus en plus incapable de répondre aux aspirations de l’homme, et il y en a même beaucoup qui pensent que, en vivant dans un tel monde, ils sont moins heureux que ceux qui sont partis. Même les peuples des pays qui étaient autrefois très civilisés exhalent de tels griefs. Car sans la direction de Dieu, peu importe les efforts que les dirigeants et les sociologues mettent à réfléchir à la préservation de la civilisation humaine, c’est en vain. Personne ne peut combler le vide dans le cœur de l’homme, car personne ne peut être la vie de l’homme, et aucune théorie sociale ne peut le libérer du vide qui l’accable. La science, la connaissance, la liberté, la démocratie, les loisirs, le confort, ce ne sont qu’un répit provisoire. Même avec ces choses, l’homme va inévitablement pécher et déplorer les injustices de la société. Ces choses ne peuvent pas apaiser l’envie et le désir d’exploration de l’homme. Parce qu’il a été fait par Dieu et les sacrifices inutiles et les explorations inutiles de l’homme ne peuvent que conduire à plus de détresse. L’homme existera dans un état constant de peur, ne saura pas comment faire face à l’avenir de l’humanité, ni comment affronter le chemin qui l'attend. L’homme viendra même à craindre la science et la connaissance, et craindra encore plus le sentiment de vide qui est en lui. Dans ce monde, que tu vives dans un pays libre ou un qui ne respecte pas les droits de l’homme, tu ne pourras pas totalement échapper au destin de l’humanité. Que tu sois le gouvernant ou l’administré, tu ne pourras pas totalement échapper au désir d’explorer le destin, les mystères et la destination de l’humanité. Tu ne pourras encore moins échapper au sens déconcertant du vide. De tels phénomènes, qui sont communs à toute l’humanité, sont appelés phénomènes sociaux par les sociologues, mais aucun grand homme ne peut se lever pour résoudre de tels problèmes. L’homme, après tout, est un homme. La place et la vie de Dieu ne peuvent être remplacées par aucun homme. L’humanité ne demande pas seulement une société juste dans laquelle tout le monde est bien nourri, et est égal et libre, mais le salut de Dieu et l’approvisionnement de la vie pour elle. Ce n’est que lorsque l’homme reçoit le salut de Dieu et l’approvisionnement de la vie qu’Il lui accorde que les besoins, le désir d’explorer et le vide spirituel de l’homme peuvent être satisfaits. Si le peuple d’un pays ou d’une nation est incapable de recevoir le salut et la protection de Dieu, alors un tel pays ou nation suivra le chemin vers la ruine, vers les ténèbres, et sera anéanti par Lui.

Peut-être ton pays prospère-t-il actuellement, mais si tu permets à ton peuple de s’éloigner de Dieu, alors ton pays se trouvera de plus en plus privé de bénédictions de Dieu. La civilisation de ton pays sera de plus en plus piétinée, et bientôt le peuple se lèvera contre Dieu et maudira le Ciel. Et ainsi le destin d’un pays sera involontairement conduit à la ruine. Dieu élèvera des pays puissants pour faire face aux pays qui ont été maudits par Lui, et peut même les rayer de la surface de la terre. L’élévation et la chute d’un pays ou d’une nation sont fondées sur le fait que ses dirigeants adorent Dieu ou pas, et qu’ils conduisent ou pas leur peuple plus près de Dieu et l’amènent à L’adorer. Et pourtant, dans cette dernière ère, parce que ceux qui cherchent vraiment et adorent Dieu sont de plus en plus rares, Il accorde une faveur spéciale aux pays où le christianisme est la religion officielle. Il les rassemble pour former le camp relativement juste du monde, tandis que les pays athées ou ceux qui n’adorent pas le vrai Dieu deviennent les adversaires du camp des justes. De cette manière, Dieu a non seulement une place parmi l’humanité dans laquelle Il peut conduire Son œuvre, mais aussi conquiert des pays qui peuvent exercer une autorité juste, afin d’imposer des sanctions et des restrictions aux pays qui résistent à Dieu. Pourtant, malgré cela, peu de personnes viennent L’adorer, parce que l’homme s’est trop éloigné de Lui, et Il n’a pas fait partie des pensées de l’homme depuis trop longtemps. Il ne reste sur la terre que des pays qui pratiquent la justice et s’opposent à l’injustice. Mais cela est loin des vœux de Dieu, car aucun gouvernant des pays ne Lui permettra de régner sur son peuple, et aucun parti politique ne rassemblera son peuple pour L’adorer ; Il a perdu Sa juste place dans le cœur de chaque pays, nation, parti au pouvoir, et même dans le cœur de chaque personne. Bien que les forces vertueuses existent dans ce monde, la domination dans laquelle Dieu n’a pas Sa place dans le cœur de l’homme est précaire. Sans Sa bénédiction, l’arène politique tombe dans le désarroi et devient vulnérable aux attaques. Pour l’humanité, être sans la bénédiction de Dieu, c’est comme ne pas avoir de lumière du soleil. Indépendamment de la manière dont les dirigeants contribuent assidûment auprès de leur peuple, indépendamment du nombre de conférences vertueuses que l’humanité organise, rien de tout cela ne changera les choses ou ne modifiera le destin de l’humanité. L’homme croit qu’un pays où les gens sont nourris et s’habillent, où ils vivent ensemble de manière pacifique, est un bon pays, et un pays avec un bon leadership. Mais Dieu ne le pense pas. Il croit qu’un pays où personne ne L’adore est un pays qu’Il doit anéantir. La manière de penser de l’homme est très en contradiction avec celle de Dieu. Si le chef d’un État n’adore pas Dieu, alors le destin de ce pays sera tragique, et le pays n’aura pas de destination.

Dieu ne participe pas à la politique de l’homme, mais c’est Lui qui contrôle le destin d’un pays ou d’une nation. Il contrôle ce monde et l’univers tout entier. Le destin de l’homme et le plan de Dieu sont intimement liés, et aucun homme, pays ou nation ne se soustrait à Sa souveraineté. Si l’homme veut connaître son sort, alors il doit venir devant Dieu. Il fera prospérer ceux qui Le suivent et L’adorent, et Il causera le déclin et l’extinction de ceux qui Lui résistent et Le rejettent.

Souviens-toi de la scène dans la Bible où Dieu a détruit Sodome, et pense aussi à comment la femme de Lot est devenue une statue de sel. Réfléchis à la façon dont les gens de Ninive se sont repentis de leurs péchés en se revêtant de sac et en s’asseyant sur les cendres, et rappelles-toi ce qui a suivi après que les Juifs aient cloué Jésus à la croix il y a 2 000 ans. Les Juifs ont été expulsés d’Israël et ont fui vers les pays du monde entier. Beaucoup ont été tués, et toute la nation juive a subi une destruction sans précédent. Ils avaient cloué Dieu à la croix — commis un crime odieux — et provoqué la colère de Dieu. Ils ont été condamnés à payer pour ce qu’ils ont fait, ils ont dû supporter les conséquences de leurs actes. Ils ont condamné Dieu, rejeté Dieu, et ils n’avaient donc qu’un seul destin : être punis par Lui. C’est la triste conséquence et le désastre que leurs dirigeants ont causés à leur pays et à leur nation.

Aujourd’hui, Dieu est revenu au monde pour accomplir Son œuvre. Son premier arrêt est le grand rassemblement des dirigeants dictatoriaux : la Chine, le bastion ardent de l’athéisme. Dieu a conquis un groupe de personnes par Sa sagesse et Sa puissance. Au cours de la période, Il a été chassé par le parti au pouvoir en Chine par toutes sortes de moyens et soumis à de grandes souffrances, sans place pour pouvoir poser Sa tête et trouver un abri. Malgré cela, Dieu poursuit l’œuvre qu’Il a l’intention d’accomplir : Il exprime Sa voix et répand l’évangile. Nul ne peut sonder l’omnipotence de Dieu. En Chine, pays qui considère Dieu comme un ennemi, Il n’a jamais cessé Son œuvre. Au contraire, beaucoup de personnes ont accepté Son œuvre et Sa parole, car Dieu fait tout ce qu’Il peut pour sauver tous ceux qui font partie de l’humanité. Nous croyons qu’aucun pays ou pouvoir ne pourra se dresser sur le chemin de l’œuvre que Dieu veut accomplir. Ceux qui entravent Son œuvre, résistent à Sa parole, perturbent et altèrent Son plan seront finalement punis par Lui. Celui qui défie l’œuvre de Dieu sera envoyé en enfer ; tout pays qui défie l’œuvre de Dieu sera détruit ; toute nation qui s’élève pour s’opposer à l’œuvre de Dieu sera exterminée de cette terre et cessera d’exister. J’exhorte les peuples de toutes les nations, pays et même des secteurs à écouter la voix de Dieu, à voir Son œuvre, à prêter attention au destin de l’humanité, faisant ainsi de Lui le plus saint, le plus honorable, le plus élevé, et le seul objet d’adoration parmi l’humanité, et permettant à l’humanité toute entière de vivre sous Sa bénédiction, tout comme les descendants d’Abraham ont vécu sous la promesse de l’Éternel, et tout comme Adam et Eve, qui ont été à l’origine créés par Dieu et ont vécu dans le jardin d’Éden.

L’œuvre de Dieu est comme des vagues puissamment déferlantes. Personne ne peut Le retenir, ni arrêter Ses pas. Seuls ceux qui écoutent attentivement Ses paroles, qui cherchent et ont soif de Lui, peuvent suivre Ses pas et recevoir Sa promesse. Ceux qui ne le font pas connaîtront un grand désastre et recevront une punition méritée.