Enregistrements des entretiens du Christ

Contenu

Chapitre 12 La volonté de Dieu est de sauver les gens dans toute la mesure du possible

1. Ne t’inquiète pas seulement de savoir si tu as été prédestiné ou pas par Dieu, inquiète-toi plutôt de ta recherche personnelle

De nombreuses personnes ne comprennent pas la volonté de Dieu ; ils pensent que tous ceux qui sont prédestinés par Dieu seront inévitablement sauvés et ils pensent que ceux qui ne sont pas prédestinés par Dieu ne seront pas sauvés même s’ils agissent mieux. Ils pensent que Dieu ne déterminera pas le dessein des gens selon leur performance et leur comportement. Si tu penses ainsi, alors tu comprends mal Dieu. Si Dieu agissait vraiment ainsi, alors est-ce que Dieu serait juste ? Dieu détermine le dessein des gens selon un principe : A la fin, le dessein des gens sera déterminé selon leur performance personnelle et leur comportement. Tu ne vois pas le tempérament juste de Dieu, et constamment, tu comprends mal Dieu et tu déformes Ses intentions, ce qui te cause d’être toujours pessimiste et de perdre espoir. Cela n’est-il pas auto-infligé ? En fait, comprends-tu vraiment, et es-tu sûr des intentions de Dieu ? Tu as toujours utilisé « la prédestination de Dieu » pour délimiter et renier les paroles de Dieu. C’est un grave malentendu de Dieu ! Tu ne comprends pas l’œuvre de Dieu et tu ne comprends pas du tout la volonté de Dieu ; d’autant plus que tu ne comprends pas les bonnes intentions que Dieu a placées dans Son œuvre de gestion depuis 6000 ans ! Tu t’abandonnes au désespoir, tu remets Dieu en cause et doutes de Lui ; tu as très peur d’être quelqu’un qui pratique des actes de service, et tu penses, « Il n’y a rien d’extraordinaire en moi ; pourquoi ai-je le privilège de faire cette œuvre ? Dieu m’utilise-t-Il ? M’utilise-t-Il pour faire des actes de service et ensuite, Il va se débarrasser de moi lorsque je ne serai plus utile ? » Cette idée de Dieu ne Le classifie-t-elle pas parmi ceux qui sont au pouvoir ? Tu as toujours mal compris Dieu ; tu as pensé du mal de Dieu et L’as méprisé. Tu n’as jamais cru les paroles de Dieu et Son honnêteté, tu as pris l’initiative de chercher à être quelqu’un qui pratique des actes de service, tu as pris l’initiative de marcher sur le sentier de ceux qui pratiquent des actes de service, mais tu n’as pas cherché à changer ton tempérament, tu n’as pas non plus subi d’épreuves pour mettre la vérité en pratique. Finalement, tu as remis tes responsabilités à Dieu, en disant que tu n’as pas été prédestiné par Dieu, et que Dieu n’a pas été sincère envers toi. Quel est le problème ? Tu comprends mal les intentions de Dieu, tu ne crois pas les paroles de Dieu, tu ne mets pas la vérité en pratique, et tu n’es pas fidèle à Dieu non plus lorsque tu n’accomplis pas tes devoirs. Comment peux-tu accomplir la volonté de Dieu ? En agissant ainsi, tu n’es pas du tout qualifié à pratiquer des actes de service, alors, comment peux-tu avoir le droit de négocier avec Dieu ? Si tu penses que Dieu n’est pas juste, alors pourquoi crois-tu en Lui ? Tu as toujours voulu que Dieu te dise, « Tu fais partie du peuple du royaume et cela ne changera jamais » avant de faire des efforts pour être au service de la maison de Dieu. Si Dieu n’avait pas dit cela, alors tu ne donnerais jamais ton cœur sincère à Dieu. Comme cette personne est rebelle ! J’ai vu tant de personnes qui ne se sont jamais concentrées sur le fait de changer leur tempérament, et encore moins sur le fait de mettre la vérité en pratique. Elles se concentrent uniquement sur le fait de savoir si elles parviendront à une bonne destination finale, comment Dieu les traitera, s’Il les a prédestinées à être Son peuple, et sur d’autres ouï-dire. Comment est-ce que ces gens qui ne sont pas engagés à accomplir un travail honnête peuvent-ils obtenir la vie éternelle ? Comment peuvent-ils rester dans la maison de Dieu ? Maintenant, Je vous dis à tous de manière solennelle : Si une personne qui est prédestinée ne met pas la vérité en pratique, alors, à la fin, elle sera éliminée ; et une personne qui s’engage sincèrement et qui fait de son mieux pour mettre la vérité en pratique – même si les gens pensent qu’elle n’est pas prédestinée à rester – aura une meilleure destination finale que ces personnes soi-disant prédestinées qui n’ont pas de fidélité, à cause du tempérament juste de Dieu. Crois-tu ces paroles ? Si tu ne peux pas croire ces paroles et si tu continues ton chemin dans le mauvais sens, alors je te dis que tu ne vas certainement pas survivre, parce que tu ne veux vraiment pas de Dieu et tu n’aimes pas la vérité. Puisque c’est ainsi, la prédestination de Dieu en ce qui concerne les gens n’est pas importante. La raison pour laquelle Je dis cela, c’est parce qu’à la fin, Dieu va déterminer le dessein des gens par leurs actions et leur comportement ; Cependant, objectivement, la prédestination de Dieu ne joue seulement qu’un petit rôle et ne joue pas un premier rôle. Comprends-tu ces paroles ?

2. Le but de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours n’est pas de condamner les gens mais plutôt de les sauver

Certaines personnes disent : « Je n’ai pas une bonne nature, donc qu’elle suive son cours ! » N’es-tu pas capable d’abandonner la chair ? Ne possèdes-tu pas un cœur et un esprit ? Comment priez-vous chaque jour ? « Chair, sors ! Que la nature suive son cours, Dieu l’a prédestinée ; je n’ai besoin de rien faire. » Est-ce cela ta prière ? Non ! Alors pourquoi n’œuvres-tu pas avec Dieu ? Certaines personnes qui ont commis un petit péché vont supposer : Dieu va-t-il me frapper ? Dieu n’est pas venu cette fois pour frapper les gens, mais au contraire pour sauver les gens dans toute la mesure du possible. Qui est entièrement exempt de faire des erreurs ? Si tout le monde est frappé, alors comment pourrait-on parler de salut ? Il y a des péchés qui sont commis volontairement et d’autres péchés qui sont commis involontairement. Dans le cas de péchés involontaires, tu peux changer après les avoir reconnu donc Dieu te frapperait-Il avant que tu ne changes ? Est-ce ainsi que Dieu sauve les gens ? Ce n’est pas ainsi ! Peu importe si tu commets des péchés involontairement ou à cause de ta nature rebelle, souviens-toi de ceci : Dépêche-toi et réveilles-toi pour voir la réalité en face ! Va de l’avant ; peu importe la situation qui se présente, tu dois aller de l’avant. Dieu œuvre pour sauver les gens et Il ne va pas frapper au hasard les gens qu’Il veut sauver. Quel que soit ton degré de transformation, même si Dieu te frappe à la fin, alors Dieu le ferait surement dans la justice ; lorsque ce temps viendra, Il te le fera comprendre. Mais maintenant ta seule responsabilité est d’aller de l’avant, de chercher une transformation et de chercher à plaire à Dieu ; tu devrais seulement t’inquiéter d’accomplir ton devoir selon la volonté de Dieu. On ne peut pas se tromper ! A la fin, quelle que soit la manière dont Dieu te traite, Il agit toujours en justice ; tu ne devrais pas douter ou t’inquiéter de cela ; même si actuellement, tu ne comprends pas la justice de Dieu, un jour viendra où tu seras convaincu. Dieu ne ressemble certainement pas à un fonctionnaire ou au roi des diables ! Si vous essayez de vous efforcer à comprendre ce point, alors vous finirez bien par croire que l’œuvre de Dieu est de sauver les gens et de transformer leurs tempéraments, si les gens ne révèlent pas leurs tempéraments, alors on ne peut rien faire et il n’y aura aucun résultat. Mais après avoir révélé ton tempérament, continuer sur la même voie causera des problèmes, cela offensera les décrets administratifs et offensera Dieu. Dieu infligera différents degrés de châtiment, et tu paieras le prix pour tes transgressions. Parfois tu deviens inconsciemment dissolu et Dieu te le fait remarquer, Il t’émonde, et te donne un avertissement ; si tu fais mieux, Dieu ne te tiendra pas pour responsable. C’est le processus normal de transformation ; la signification réelle de l’œuvre du salut qui est manifeste dans ce processus. Voilà ce qui est important ! Prends par exemple les limites entre les hommes et les femmes ; aujourd’hui tu agis de manière impulsive lorsque tu prends la main de quelqu’un, mais ensuite tu réfléchis : N’est-ce pas un comportement immoral ? N’est-ce pas un péché ? N’est-ce pas déshonorer Dieu lorsque les limites entre les hommes et les femmes ne sont pas respectées ? Comment pourrais-je faire une chose pareille ? Ensuite tu reviens à Dieu et tu pries : « Ô Dieu ! J’ai encore péché ; ceci n’est pas conforme à la vérité et je hais la chair corrompue. » Ensuite, tu décides de ne plus les toucher ou de ne pas t’approcher trop près d’eux. Est-ce cela la transformation ? Si tu subis cette transformation, Dieu te condamnera-t-Il encore pour leur prendre la main ? Si tu as pris leurs mains et cela ne te semblait pas juste, et tu n’as pas admis ton péché à Dieu, pensant qu’il n’y avait rien de honteux, et si tu ne te hais pas, si tu n’es pas vigilant, ou ne prends pas de décision, alors ensuite tu ne vas pas seulement leur prendre la main, mais les embrasser ! Les choses deviendront de plus en plus graves et cela t’amènera à commettre un péché, et en agissant ainsi, Dieu te condamnera pour tes péchés ; tu pécheras de plus en plus, c’est incorrigible. Si tu n’as révélé qu’un tout petit peu de tempérament corrompu involontairement, et tu peux te repentir, alors Dieu ne te condamnera pas et tu peux toujours être sauvé. Dieu veut sauver les gens, et c’est impossible que les natures des gens ne soient pas révélées dans une certaine mesure ; cependant, tu devrais prêter attention à la repentance et à une transformation rapide. Cela ne satisferait-il pas la volonté de Dieu ? Certaines personnes ne croient pas à cela et toujours, elles développent une attitude de prudence envers Dieu ; ce genre de personne souffrira un jour ou l’autre.

Il a déjà été dit : Les évènements du passé peuvent être effacés par un coup de crayon ; le futur peut être utilisé pour remplacer le passé ; La tolérance de Dieu est illimitée. Mais ces paroles contiennent un principe ; Ce n’est pas la grandeur du péché que tu as commis qui compte à la fin, Dieu peut l’effacer d’un coup de crayon ; toute l’œuvre de Dieu est basée sur des principes. Dans le passé, il existait ce genre de décrets administratifs : Celui qui a commis un certain péché avant d’accepter le nom de Dieu, qu’on le laisse se joindre à la maison de Dieu[a] ; s’il commet encore ce péché après s’être joint, corrigez-le d’une certaine manière ; s’il commet ce péché constamment, alors expulsez-le. Dieu a toujours pardonné les gens dans toute la mesure du possible dans Son œuvre ; dans cette perspective, on peut voir que cette œuvre est vraiment l’œuvre de sauver les gens. Mais dans cette dernière étape, si tu commets toujours des péchés impardonnables, tu ne vas ni pouvoir être guéri ni être capable de changer. Dieu a un processus pour changer les tempéraments des gens et pour sauver les gens. Au cours de ce processus où les gens révèlent leurs tempéraments, Dieu les transformera ; au cours de ce processus où les gens révèlent et transforment continuellement leurs tempéraments, Dieu atteint Son but du salut. Certaines personnes pensent : puisque c’est ma nature, alors je vais l’exposer autant que possible ! Ensuite, je vais la reconnaitre et mettre la vérité en pratique. Ce processus est-il nécessaire ? Si tu es vraiment une personne qui met la vérité en pratique, et si tu vois aussi que tu as des problèmes similaires aux autres, alors tu vas faire de ton mieux pour éviter de faire ces choses. Ceci n’est-il pas une transformation indirecte ? Quelquefois, tu penses agir de cette manière-là, mais avant que tu agisses ainsi, tu en deviens conscient et tu y renonces. Ceci ne permet-il pas d’atteindre le but du salut ? Il y a un processus pour mettre chaque vérité en pratique ; il t’est impossible d’être parfait et d’avoir des pensées pures quand tu commences juste à pratiquer. Il y a encore plusieurs choses qui font que tu te fies totalement à tes pensées, mais après avoir reçu un traitement et avoir été émondé, tu agiras finalement en complète harmonie avec les intentions et les paroles de Dieu. Voilà ce qu’est le changement et la transformation.