Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Contenu

88 L’œuvre de Dieu dans l’ère de la Grâce a duré 2 000 ans, et combien de temps faudra-t-il pour que l’œuvre de Dieu des derniers jours bannisse l’ère ancienne et établisse de nouveaux cieux et une nouvelle terre ?

La réponse issue de la parole de Dieu :

Bien que ce soit déjà les derniers jours, sachez que « les derniers jours » n’est qu’un nom pour une ère : tout comme l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce, cela se réfère et indique toute une ère entière plutôt que les quelques dernières années ou les derniers mois. Pourtant, les derniers jours sont très différents de l’ère de la Grâce et de l’ère de la Loi. L’œuvre des derniers jours n’est pas faite en Israël, mais chez les Gentils ; c’est la conquête devant Mon trône d’hommes de toutes les nations et de toutes les tribus en dehors d’Israël, afin que Ma gloire à travers l’univers puisse remplir tout le cosmos. C’est pour que Je puisse gagner une plus grande gloire, pour que toutes les créatures sur la terre puissent transmettre Ma gloire à chaque nation, pour toujours et à travers les générations, et que toutes les créatures dans le ciel et sur la terre puissent voir toute la gloire que J’ai acquise sur la terre. Le travail effectué pendant les derniers jours est l’œuvre de la conquête. Ce n’est pas la direction de la vie de tous les peuples de la terre, mais la conclusion de la vie impérissable et millénaire de la souffrance humaine sur terre. En conséquence, le travail des derniers jours ne peut être comme les milliers d’années d’œuvre en Israël, ni comme la décennie de travail en Judée qui a ensuite continué pendant plusieurs milliers d’années jusqu’à la seconde incarnation de Dieu. Les gens des derniers jours ne rencontrent que la réapparition du Rédempteur dans la chair, et ils reçoivent l’œuvre personnelle et les paroles de Dieu. Il ne s’écoulera pas deux mille ans avant que les derniers jours n’arrivent à leur fin ; Ils sont brefs, comme le temps où Jésus accomplit l’œuvre de l’ère de la grâce en Judée. C’est parce que les derniers jours sont la conclusion de toute l’ère. Ils sont l’achèvement et la fin du plan de six mille ans de gestion de Dieu, et ils concluent le voyage de la vie de souffrance de l’humanité. Ils ne prennent pas la totalité de celle-ci dans une nouvelle ère et ne permettent pas non plus que la vie de l’humanité continue. Cela n’aurait aucune signification pour Mon plan de gestion ou l’existence de l’homme. Si l’humanité continuait comme cela, tôt ou tard elle serait entièrement dévorée par le diable, et ces âmes qui M’appartiennent seraient finalement perdues par ses mains. Mon travail ne dure que six mille ans, et J’ai promis que le contrôle du mal sur toute l’humanité ne durerait pas plus de ce temps. Et ainsi, le temps s’est écoulé. Je ne veux ni continuer ni retarder plus longtemps : au cours des derniers jours, Je vaincrai Satan, Je reprendrai toute Ma gloire, et Je réclamerai toutes les âmes qui M’appartiennent sur la terre afin que ces âmes en détresse puissent échapper à la mer de souffrance, et ainsi sera terminée Mon œuvre entière sur la terre.

Extrait de « Aucun étant de la chair ne peut échapper au jour de la colère », La Parole apparaît dans la chair