L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Une espèce différente d’amour

44

Chengxin, Brésil 

En 2011, par le fait du hasard, je suis venu au Brésil depuis la Chine. À mon arrivée, je me suis senti assailli de toutes parts par des expériences nouvelles, par la curiosité, et j’ai éprouvé un beau sentiment concernant le futur. Mais, peu de temps après, ce nouveau sentiment a vite été remplacé par la solitude et la souffrance qu’on éprouve quand on se retrouve dans un pays étranger et lointain. Tous les jours, je rentrais chez moi seul, je mangeais seul, je regardais les murs qui m’entouraient sans avoir personne à qui parler et je me sentais particulièrement seul dans mon cœur, pleurant souvent tout seul. Alors que j’étais au comble de la souffrance et de l’impuissance, le Seigneur Jésus m’a fait aller à une réunion par le biais d’un ami. En lisant la parole du Seigneur, en chantant des hymnes et en priant dans des réunions, mon cœur solitaire a bénéficié de la consolation du Seigneur. J’ai appris dans la Bible que les cieux, la terre et toutes les choses ont été créés par Dieu, et l’homme aussi est la création de Dieu. Le Seigneur Jésus a été crucifié pour la rédemption de l’humanité, et c’est le Seigneur Jésus qui a racheté nos péchés, et Il est le seul Rédempteur de l’humanité. En raison du salut offert par le Seigneur, qui est plus grand que tout le reste, je me suis senti profondément ému et résolu à suivre le Seigneur pendant le reste de ma vie. Pour cette raison, j’ai été baptisé le jour d’Action de grâce pour devenir un chrétien, pas seulement en nom mais aussi en réalité. Comme j’aimais chanter les hymnes, surtout ceux qui louent Dieu, j’ai pris l’initiative, après mon baptême, d’intégrer un chœur et d’y travailler en tant que membre. Grâce aux conseils et aux bénédictions de Dieu, je vivais dans la paix et le bonheur. À chaque fois que j’allais à une réunion ou que je louais Dieu par vénération, je me sentais plein d’énergie.

Mais une bonne situation ne dure pas éternellement et, lorsque j’ai intégré les rangs du ministère de l’église, j’ai vu peu à peu que, dans le souci et le soin que les frères et les sœurs de l’église se témoignaient les uns aux autres, ils semblaient tous à première vue en harmonie, mais, dans leurs discours et leurs actions, ils agissaient tous, en fait, dans leur intérêt personnel. Ils ne voulaient subir aucune perte personnelle dans leur travail au sein du ministère de l’église, et ils cancanaient souvent dans le dos des autres au sujet de qui en faisait plus et qui en faisait moins. Même le pasteur était extrêmement snob. Il traitait les gens en fonction du montant de leurs donations et, lorsqu’il prêchait, il parlait toujours de donations. À chaque fois qu’il venait à une réunion, la chose sur laquelle le pasteur mettait le plus l’accent, c’était la question de savoir si les gens faisaient des donations et combien ils avaient donné, et il ne voulait rien entendre au sujet de la vie des frères et sœurs. Il parlait d’amour, mais ne manifestait pas une seule action authentique. Lorsque les frères et les sœurs avaient des difficultés, le pasteur ne voulait pas les aider, mais ce qui indignait les gens encore plus, c’était le fait qu’il les critiquait toujours et qu’il méprisait ces frères et ces sœurs impuissants et sans le sou… Lorsque j’ai vu cet environnement de l’église, j’ai été déçu mais aussi perplexe : comment l’Église avait-elle pu changer au point de n’être pas différente de la société ? Progressivement, j’ai perdu l’amour et la foi que j’avais auparavant et, le dimanche, quand j’allais à l’église, je me sentais beaucoup moins revigoré. Je ne voulais même pas chanter. Chaque semaine, quand j’allais à l’église, je restais debout à l’extérieur en buvant un café ou je faisais une petite sieste sur un banc de l’église. Lorsque le sermon était fini, je déposais ma donation et je sortais. Il y avait toujours un sentiment de peine ou d’impuissance dans mon cœur.

Un dimanche d’août 2016, j’ai rencontré Sœur Li Min qui était venue d’Amérique et qui était une camarade de classe des sœurs Gao Xiaoying et Liu Fang. Elles croyaient toutes dans le Seigneur. Nous nous sommes mis à bavarder, assis sur la pelouse. Nous avons parlé et parlé, et puis nous en sommes venus au sujet de l’environnement d’église, et je leur ai dit tout ce que j’avais vu au sein de l’église. Après avoir entendu cela, Sœur Li Min a hoché la tête pensivement et dit : « De nos jours, non seulement votre église est devenue comme cela, mais le monde religieux dans son ensemble a perdu l’œuvre du Saint-Esprit. Ils ont sombré dans les ténèbres et la désolation. Le Seigneur Jésus a autrefois prophétisé : « Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira » (Matthieu 24:12). L’époque des derniers jours est déjà là et l’illégalité se répand de plus en plus dans le monde religieux. Les pasteurs et les anciens n’obéissent pas aux commandements du Seigneur Jésus, ils ne mettent pas en pratique le chemin du Seigneur et ils pensent que ce n’est pas grave de vivre dans le péché comme cela. Nous savons tous que la prospérité de l’église est le fruit qu’on récolte grâce à l’œuvre du Saint-Esprit. Aujourd’hui, Dieu accomplit déjà une nouvelle œuvre, et l’œuvre du Saint-Esprit est transmise à un groupe de gens qui acceptent la nouvelle œuvre de Dieu et lui obéissent. Les pasteurs et les anciens du monde religieux ne guident pas les croyants quand il s’agit de chercher l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et d’enquêter à son sujet, mais ils résistent plutôt à la nouvelle œuvre de Dieu et la condamnent en propageant toutes sortes de rumeurs et d’idées fausses pour empêcher les gens de revenir vers Dieu. Ils se heurtent à la haine et au rejet de Dieu, si bien que tout le monde religieux est privé de la bénédiction de Dieu, qu’il a complètement perdu l’œuvre du Saint-Esprit, et qu’il a été écarté et éliminé par le Seigneur. Donc, le monde religieux devient de plus en plus triste et sombre. C’est tout comme l’époque où le Seigneur Jésus s’est incarné pour accomplir Son œuvre. L’œuvre du Seigneur Jésus a inauguré l’ère de la Grâce et mis fin à l’ère de la Loi. Et comme ces gens qui suivaient le Seigneur Jésus acceptaient la nouvelle œuvre de Dieu et lui obéissaient, ils ont ensuite obtenu l’œuvre du Saint-Esprit tandis que, au contraire, le Saint-Esprit n’a pas agi parmi les gens qui n’acceptaient pas le Seigneur Jésus et restaient toujours dans le temple. Donc le temple, qui avait autrefois été consacré à la glorification de Dieu et où les croyants avaient vénéré Dieu, est devenu un lieu où l’on faisait des affaires et un repaire de voleurs. Cela signifie que le triste état de l’église, d’un certain point de vue, est causé par le fait que les pasteurs et les anciens n’adhèrent pas aux commandements de Dieu et ne mettent pas en pratique la parole de Dieu, et par les méfaits qu’ils commettent. D’un autre point de vue, il est causé par le fait que Dieu accomplit une nouvelle œuvre, que l’œuvre du Saint-Esprit s’est transformée et que les gens n’emboîtent pas le pas de Dieu. Cependant, la volonté de Dieu est présente dans le triste état de l’église et on peut trouver là une vérité. Par le biais du triste état de l’église, Dieu a obligé tous ceux qui croient en Dieu avec un cœur sincère et qui ont soif de vérité à quitter le monde religieux, afin qu’ils puissent le quitter pour chercher l’œuvre du Saint-Esprit et emboîter le pas de Dieu et se retrouver en présence de Dieu pour obtenir l’œuvre présente et le salut de Dieu. »

Après avoir écouté l’échange de Sœur Li, j’ai hoché la tête et dit : « Ce que vous avez dit est vrai. Les choses sont assurément telles que vous les dites. Je n’avais jamais pu comprendre ce problème parce que l’église était originellement un endroit destiné à la vénération de Dieu, mais il n’y a plus de différence entre l’église et la société dans son ensemble. En outre, il n’y a pas de nouvelle lumière dans ce que les pasteurs prêchent, ni de plaisir pour celui qui les écoute et les gens vivent maintenant dans les ténèbres. À vrai dire, nous ne sommes pas encore à la hauteur de la nouvelle œuvre de Dieu, donc que devons-nous faire maintenant pour nous mettre à la hauteur de la nouvelle œuvre de Dieu ? » Sœur Li a dit : « Le Seigneur Jésus est revenu depuis longtemps. Dans les derniers jours, Dieu s’incarne sous la forme d’un homme pour exprimer la vérité au nom de Dieu Tout-Puissant. Il accomplit une étape de l’œuvre consistant à juger et à purifier l’humanité. Nous devons nous mettre à la hauteur de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et accepter le jugement de la parole de Dieu, et ensuite nous pourrons obtenir l’œuvre du Saint-Esprit… » Lorsque j’ai entendu dire que le Seigneur Jésus était revenu pour accomplir une étape de l’œuvre du jugement, j’ai été stupéfait. Je me suis dit : « Le jugement, n’est-ce pas punir une personne après l’avoir condamnée ? Dieu est venu dans les derniers jours pour juger ceux qui ne croient pas en Dieu, et nous qui croyons dans le Seigneur Jésus avons déjà été absous de nos péchés et gratifiés du salut. Nous n’avons pas besoin de recevoir le jugement de Dieu car, lorsque le Seigneur viendra, Il nous hissera directement jusqu’au royaume des cieux. Comment pourrait-Il venir pour nous juger ? » Avec cette pensée, j’avais exprimé ma propre opinion. À ce moment-là, Sœur Liu Fang a dit : « Frère, j’enquête sur l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours depuis une semaine avec Sœur Gao. À lire la parole de Dieu Tout-Puissant, nous reconnaissons qu’il s’agit de la voix de Dieu. Dieu Tout-Puissant est en vérité le Seigneur Jésus de retour. Lisez la parole de Dieu Tout-Puissant et vous comprendrez. La raison pour laquelle le Seigneur Jésus est revenu accomplir l’œuvre du jugement, c’est que, même si nous qui croyons dans le Seigneur avons été pardonnés pour nos péchés, nous vivons tous au milieu de péchés auxquels nous ne pouvons pas nous soustraire. Il nous est impossible de nous soustraire à l’emprise et à la domination du péché et, en vérité, nous avons besoin que Dieu exprime la vérité pour nous juger et nous purifier et pour éradiquer notre nature pécheresse et notre tempérament satanique corrompu. L’œuvre du jugement de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours est une œuvre nouvelle et remarquable bâtie sur la base de l’œuvre rédemptrice du Seigneur Jésus. Elle purifie et sauve complètement les hommes par le jugement de la parole et conduit les gens à un état merveilleux d’obéissance. » Après cela, elles ont échangé patiemment avec moi au sujet d’autres vérités. Mais elles avaient beau argumenter, je ne pouvais tout simplement pas accepter le fait que le Seigneur était revenu pour juger ceux qui croyaient en Lui. J’étais partagé mais, en même temps, j’étais aussi perplexe : Sœur Gao et Sœur Liu étaient des croyantes très pieuses, et tout le monde reconnaissait leur croyance et leur amour pour le Seigneur et, donc, comment pouvaient-elles croire que le Seigneur Jésus était revenu pour nous juger, nous qui croyions en Lui, et qu’Il ne nous hisserait pas directement jusqu’au royaume des cieux ? Y avait-il dans tout cela un mystère de la vérité que je ne connaissais pas ?

Alors que je réfléchissais, Sœur Li Min s’est emparée d’un livre et m’a dit avec sérieux : « Frère, le Seigneur Jésus a dit : “Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !” (Matthieu 5:3). Ne tirez pas de conclusions hâtives, d’accord ? Voyons d’abord si la parole de Dieu Tout-Puissant est la voix de Dieu, et si elle peut nous fournir la vie, et si elle peut nous purifier et nous sauver, et alors nous saurons si Dieu Tout-Puissant est le Seigneur Jésus de retour. Les brebis de Dieu écouteront la voix de Dieu, donc lisons ensemble la parole de Dieu ! » J’étais un peu réticent dans mon cœur et je n’ai pas répondu à sa question. Les trois sœurs étaient un peu attristées par mon attitude. Sœur Liu a soudain suggéré : « Prions d’abord, puis lisons encore la parole de Dieu ! » Après qu’elle a dit cela, les trois sœurs ont commencé à prier et j’ai dû les accompagner. Pourtant, alors que je priais, je pouvais à peine calmer mon cœur. Même si je ne pouvais pas entendre ce que les sœurs disaient dans leurs prières, j’ai été ému par leur manière de vivre leur foi. Elles traitaient Dieu avec une telle attitude de sincérité et cherchaient la volonté de Dieu en toute chose. Elles espéraient que j’enquêterais sur l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et cela est aussi venu de l’amour de Dieu pour moi. Après la prière, Sœur Li m’a remis un livre et m’a dit avec sincérité : « La plupart des questions dans ce livre, Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie, existent parmi les gens de toutes les confessions. À chaque question, des passages correspondants sont choisis parmi les paroles de Dieu pour l’expliquer. Allez-y, jetez-y un coup d’œil. » Je ne voulais pas prendre le livre mais, voyant à quel point elles étaient sincères, j’ai regardé à nouveau Sœur Gao et Sœur Liu, et j’ai vu combien elles espéraient me voir enquêter et chercher. J’ai pensé que c’était une affaire cruciale d’accueillir la venue du Seigneur et que je ne devais pas la traiter négligemment. À ce moment-là, j’ai accepté le livre et dit : « D’accord, je suis prêt à accepter ce livre. Tenons-nous en là pour aujourd’hui. D’abord, je lirai ce livre et ensuite nous parlerons. »

Après être rentré chez moi, j’ai mis le livre de côté, empli de confusion. J’ai pensé à ce sur quoi Sœur Li Min avait échangé et j’ai eu le sentiment que tout était clair et distinct. Toutes les phrases qu’elle avait dites étaient des faits, mais je ne pouvais pas comprendre une chose : pourquoi le Seigneur accomplirait-Il une étape de l’œuvre du jugement à Son retour ? Après avoir considéré cette question avec soin, je ne la comprenais toujours pas. Mais, en ce qui concerne la seconde venue du Seigneur, comme j’en avais entendu parler, je ne pouvais pas faire les règles aveuglément et rester assis, résigné à subir mon sort. Je me suis dit que ce serait une bonne idée de jeter un coup d’œil au livre et de progresser un peu dans ma différenciation. À partir de là, j’ai passé six jours à lire ce livre du début à la fin. J’ai vu que Dieu Tout-Puissant avait fait connaître beaucoup, beaucoup de vérités et de mystères dont je n’avais jamais entendu parler. Cela m’a permis d’obtenir une provision importante, et aussi, après avoir lu les paroles de Dieu Tout-Puissant, j’ai eu le sentiment qu’il y avait beaucoup de choses qui étaient dites sur le même ton que celui du Seigneur Jésus. Il y avait de l’autorité et du pouvoir, comme si c’était la voix de Dieu qui parlait. Donc, après avoir fini de lire le livre, j’ai voulu en savoir encore plus sur ce qu’il y avait derrière l’œuvre du jugement accomplie par Dieu Tout-Puissant. J’ai décidé d’aller trouver Sœur Gao pour lui demander des éclaircissements.

Le jour suivant, je suis allé chez Sœur Gao et j’ai été amené à rencontrer certaines de ses amies. Elles acceptaient toutes l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et s’étaient réunies pour échanger les unes avec les autres. Nous nous sommes salués, puis Sœur Li Min est allée droit au but en me demandant : « Frère, quelles notions avez-vous toujours ? Quels aspects de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours cherchez-vous toujours à comprendre ? Nous pouvons échanger ensemble. » J’ai dit : « Vous avez dit que c’est parce que l’œuvre du Saint-Esprit progresse dans les derniers jours que l’église a été plongée dans un triste état. Je peux accepter cela, mais nous qui croyons dans le Seigneur avons déjà vu nos péchés absous et le Seigneur ne nous voit pas comme des pécheurs. Pourquoi Dieu veut-Il faire une nouvelle étape de l’œuvre du jugement ? Ne pouvons-nous pas être hissés jusqu’au royaume des cieux sans passer par cette étape ? Lorsque Dieu juge des gens, ces gens ne sont-ils pas reconnus comme des pécheurs ? Ne doivent-ils pas tous être punis ? Comment peuvent-ils encore être hissés jusqu’au royaume des cieux ? » Sœur Li Min a dit : «En ce qui concerne les notions de la plupart des gens, les gens que le Seigneur est revenu juger sont les non-croyants qui ne croient pas en Dieu. Parce que Dieu a jugé les gens, les gens ont été reconnus comme pécheurs et ont été punis, et ceux qui croyaient en Dieu ont vu leurs péchés absous. Lorsque le Seigneur viendra, ce sera pour les hisser directement jusqu’au royaume des cieux, non pour les juger. Donc ils refusent d’accepter l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours. À penser cela, on se méprend complètement au sujet de la volonté de Dieu et on démontre qu’on est quelqu’un qui ne connaît pas l’œuvre de Dieu. À vrai dire, l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours — consistant à exprimer la vérité et à juger et purifier l’homme — vise à hisser les croyants jusqu’au royaume des cieux. Nous savons tous que la Bible dit : “Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu” (1 Pierre 4:17). Cette prophétie nous dit clairement que l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours commence par la maison de Dieu. Autrement dit, elle commence par les gens qui croient en Dieu avec un cœur sincère et acceptent l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Donc, nous considérons que c’est une notion erronée de penser que croire au Seigneur Jésus signifie qu’on n’a pas à accepter l’œuvre du jugement. Dans les derniers jours, Dieu utilise Ses paroles pour juger tous ceux qui se présentent devant Son trône, et purifie et sauve ces gens. Avant la calamité, Il forme un groupe de gens capables de surmonter les obstacles et, après cela, quand la calamité s’abattra sur le monde, Il récompensera les bons et punira les méchants. C’est ainsi que procède l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours. Personne ne peut échapper à l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours mais, en ce qui concerne les gens qui acceptent le jugement de Dieu et lui obéissent, ils sont purifiés, sauvés et rendus parfaits. En ce qui concerne ceux qui refusent l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours et lui résistent, même s’ils pourront éluder le jugement de la parole de Dieu, ils ne pourront, au final, pas échapper à la catastrophe. C’est un fait ! La raison pour laquelle Dieu veut nous juger dans les derniers jours est dite très clairement dans la parole de Dieu Tout-Puissant. Lisons ensemble un passage de la parole de Dieu. Dieu Tout-Puissant dit : « Tu sais seulement que Jésus descendra dans les derniers jours, mais comment exactement descendra-t-Il ? Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu » (« Concernant les appellations et l’identité », La Parole apparaît dans la chair). Nous comprenons en lisant la parole de Dieu que, par la foi dans le Seigneur Jésus, nos péchés sont simplement pardonnés. Cela ne signifie pas que nous ne péchons pas, ni que nous soyons sans péché. En réalité, nous vivons tous dans un cercle vicieux où nous commettons nos péchés, puis les confessons, et nous avons encore besoin que Dieu exprime Sa parole pour nous juger et nous purifier. Lorsque nous serons purifiés, nous serons éligibles pour être hissés jusqu’au royaume des cieux. C’est rapporté dans la Bible : “vous serez saints, car je suis saint” (Lévitique 11:44). “sans laquelle personne ne verra le Seigneur” (Hébreux 12:14). Dieu est pur et saint. Les gens souillés et corrompus ne peuvent pas voir le visage de Dieu et ne sont pas habilités à entrer dans le royaume de Dieu. L’œuvre de la rédemption accomplie par le Seigneur Jésus nous a seulement absous de nos péchés, mais ne nous a pas arrachés à nos tempéraments corrompus et à nos natures pécheresses. Donc, notre arrogance, notre suffisance, notre ruse et notre roublardise, notre égoïsme et notre ignominie, notre méchanceté et notre avidité, notre aversion pour la vérité, notre penchant pour l’injustice et nos autres natures sataniques et corrompues sont encore là. Ces natures corrompues sont précisément la source qui nous conduit au péché et à la résistance à Dieu. À moins de s’en débarrasser, nous pécherons souvent, lutterons les uns avec les autres pour la gloire et la richesse, connaîtrons la jalousie et le conflit, mentirons et tromperons, nous louerons nous-mêmes, nous rendrons témoignage à nous-mêmes, etc. Surtout lorsque l’œuvre de Dieu ne se conforme pas à nos notions, nous sommes encore capables de nous en remettre à nos notions et à nos imaginations, lorsque nous jugeons, nions et accusons Dieu, et résistons à l’œuvre de Dieu. Comment des gens comme cela qui résistent à Dieu peuvent-ils être hissés jusqu’au royaume des cieux ? Dieu exprime la vérité et accomplit l’œuvre du jugement dans les derniers jours, et Il le fait dans le but de purifier les natures sataniques corrompues que nous avons en nous-mêmes, mais aussi pour réaliser notre rêve d’être hissés jusqu’au royaume des cieux. Lorsque nous acceptons le jugement de Dieu et nous libérons de notre tempérament corrompu, nous atteignons la purification et nous nous transformons. Nous serons alors qualifiés pour hériter de la promesse de Dieu et être conduits par Dieu jusqu’au royaume des cieux. »

Après avoir écouté l’échange de la sœur et la parole de Dieu Tout-Puissant, je me suis dit : lorsque quelqu’un entre dans la foi dans le Seigneur, le fait que ses péchés sont pardonnés ne signifie pas qu’il ne commet pas de péchés. C’est tout à fait vrai ! En ce qui concerne ceux qui font partie de l’église, des pasteurs et des anciens jusqu’aux membres ordinaires, y compris moi-même, tout le monde vit dans le péché la journée et confesse ses péchés le soir, et nul ne peut échapper à l’emprise et à la domination du péché. Apparemment, il est certain que les gens ne pourront pas voir le visage du Seigneur sans passer par le jugement et la purification de la parole de Dieu ! Lorsque les choses sont formulées ainsi, il est absolument nécessaire pour Dieu de venir et d’accomplir une étape de l’œuvre du jugement et de la purification de l’homme ! Je pensais autrefois que celui qui avait foi dans le Seigneur Jésus n’avait pas à être jugé. Je pensais que, à la venue du Seigneur, Il jugerait les gens qui ne croyaient pas en Lui. Je comprends maintenant que cette notion ne s’accorde pas du tout avec la volonté de Dieu et qu’il s’agit d’une acceptation erronée. Ensuite, Sœur Gao m’a passé une vidéo de l’Église de Dieu Tout-Puissant, où les gens chantaient et dansaient, intitulée La joie dans la terre bénie de Canaan : « Je suis de retour dans la famille de Dieu, très heureux et excité. Je suis honoré de Te connaître, Dieu Tout-Puissant, je T’ai déjà voué mon cœur. Même en passant à travers la vallée des larmes, j’ai vu la beauté de Dieu. Mon amour pour Dieu grandi jour après jour, Dieu est la source de ma joie. La beauté de Dieu occupe mes pensées, mon cœur Lui est attaché. Je ne L’aimerai jamais assez, le cœur plein de chants de louange. […] » La chanson toute entière était gaie et émouvante et suscitait particulièrement l’inspiration. J’ai vu que, dans la vidéo, les visages de tous les frères et de toutes les sœurs étaient rayonnants de bonheur, et nous n’avons pas pu nous empêcher de chanter nous aussi. Nous nous sommes mis à danser sur la chanson et nos cœurs étaient vraiment émus. J’ai vu que les frères et les sœurs qui avaient l’approvisionnement de la parole de Dieu étaient bénis et joyeux. Alors qu’ils étaient passés par le jugement et le châtiment de Dieu, ils étaient quand même sans souci, libérés, libres, joyeux et heureux. J’ai pensé à la façon dont ma propre foi et mon propre enthousiasme envers la religion avaient pratiquement disparu. Tout ce que je voyais, c’était le triste état et les ténèbres dans lesquels se trouvait l’église, mais les frères et les sœurs de l’Église de Dieu Tout-Puissant étaient pleins de l’œuvre du Saint-Esprit. Ils échangeaient au sujet de la vérité avec lumière et louaient Dieu avec vigueur, et ils rendaient témoignage à Dieu avec beaucoup de passion et d’énergie… À comparer les deux, on aurait dit deux mondes différents. À l’époque, je me suis senti comme un orphelin errant qui était rentré chez lui et qui appréciait l’étreinte chaleureuse d’une mère. Je me suis dit : la vérité est vraiment à chercher ici. Je dois bien écouter ce que disent les frères et les sœurs dans leurs échanges sur la vérité de l’œuvre du jugement de Dieu dans les derniers jours, pour que je ne manque pas ma chance d’être hissé jusqu’au royaume des cieux au retour du Seigneur.

Après cela, Sœur Li nous a lu deux autres passages extraits de la parole de Dieu : « À travers quoi le perfectionnement de l’homme par Dieu est-il réalisé ? À travers Son tempérament juste. Le tempérament de Dieu consiste principalement en la justice, la colère, la majesté, le jugement et la malédiction, et Son perfectionnement de l’homme s’opère principalement par le jugement. Certaines personnes ne comprennent pas, et demandent pourquoi Dieu est seulement capable de perfectionner l’homme par le jugement et la malédiction. Ils disent que si Dieu devait maudire l’homme, l’homme ne devait-il pas mourir ? Si Dieu devait juger l’homme, l’homme ne serait-il pas condamné ? Alors comment peut-il encore être perfectionné ? Telles sont les paroles des gens qui ne connaissent pas l’œuvre de Dieu. Ce que Dieu maudit, c’est la désobéissance de l’homme, et ce qu’Il juge ce sont les péchés de l’homme. Bien qu’Il parle durement et sans la moindre sensibilité, Il expose tout ce qui est dans l’homme, et par ces paroles sévères Il expose ce qui est essentiel dans l’homme, mais par un tel jugement, Il donne à l’homme une profonde connaissance de l’essence de la chair, et ainsi l’homme se soumet à l’obéissance envers Dieu. La chair de l’homme relève du péché et de Satan, elle est désobéissante et objet du châtiment de Dieu et ainsi, pour permettre à l’homme de se connaître, les paroles du jugement de Dieu doivent s’abattre sur lui et il faut y utiliser toutes sortes de raffinements ; c’est seulement alors que l’œuvre de Dieu peut être efficace » (« C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable », La Parole apparaît dans la chair). « Ce que l’œuvre du jugement apporte c’est la compréhension par l’homme du vrai visage de Dieu et la vérité sur sa propre rébellion. L’œuvre du jugement permet à l’homme de mieux comprendre la volonté de Dieu, le but de l’œuvre de Dieu et les mystères qui lui sont incompréhensibles. Cela permet également à l’homme de reconnaître et de connaître son essence corrompue et les racines de sa corruption, ainsi que de découvrir la laideur de l’homme. Ces effets sont tous causés par l’œuvre du jugement, car l’essence de cette œuvre est en fait l’œuvre d’ouverture de la vérité, du chemin et de la vie de Dieu à tous ceux qui ont foi en Lui » (« Le Christ réalise l’œuvre du jugement avec la vérité », La Parole apparaît dans la chair).

Sœur Li a échangé avec nous et a dit : « Après avoir été corrompus par Satan, nous avons tous vécu sous le domaine de Satan et sommes devenus des dégénérés qui résistions à Dieu. Sur la base de la substance juste et sainte de Dieu, nous étions tous des cibles de la malédiction et de la destruction divines, mais la volonté de Dieu n’est pas de détruire l’humanité mais de sauver l’humanité. Donc, pour complètement secourir les gens qui sont sous le domaine de Satan, Dieu exprime la parole dans les derniers jours et accomplit l’œuvre de jugement et de purification de l’homme. L’œuvre du jugement, c’est, à vrai dire, Dieu qui utilise Sa parole pour faire voir la façon dont les paroles, les actions, la nature et l’essence des gens sont contraires à Dieu et résistent à Dieu. Elle vise à faire en sorte que les gens connaissent l’essence et la vraie condition de leur corruption et reconnaissent le tempérament juste et saint de Dieu, pour qu’ils atteignent un état de haine d’eux-mêmes et qu’ils se repentent et se transforment vraiment. Elle a pour objectif qu’ils se libèrent du tempérament satanique et corrompu et qu’ils soient gagnés par Dieu. De cette manière, les gens recevront le salut. Ce n’est que par le jugement et le châtiment de la parole de Dieu que nous pouvons voir que nous sommes emplis de corruption. En tout lieu et à tout moment, nous manifestons le tempérament corrompu de l’égoïsme, de l’arrogance, de la perfidie et de l’avidité. Nous sommes emplis de notions et d’imaginations, de désirs extravagants et d’exigences déraisonnables au sujet de Dieu. Nous n’avons ni conscience ni raison, ni dévouement ni loyauté. Plus nous acceptons le jugement de Dieu, plus nous reconnaissons le fait que nous sommes profondément corrompus et que, en vérité, nous n’avons pas d’humanité. Nous commençons à éprouver du dégoût pour nous-mêmes et à nous haïr nous-mêmes dans nos cœurs. Plus nous acceptons le jugement de Dieu, plus nous voyons la sainteté de Dieu, et Sa justice, et plus nos cœurs révèrent Dieu. Nous sommes prêts à aller contre nos désirs charnels et à vivre conformément à la parole de Dieu. Ensuite, une transformation se produira dans notre point de vue sur les choses et notre nature corrompue, et nous commencerons à vivre une certaine ressemblance avec un homme réel. C’est le signe d’un immense amour et désir de salut pour nous lorsque nous faisons vraiment l’expérience du jugement et du châtiment de Dieu. Sans le jugement et le châtiment de Dieu, nous serions tous des cibles vouées à la destruction. »

J’ai été très ému à ce moment de l’échange de la sœur, et j’ai vu à quel point l’amour de Dieu était grand et vrai. Il est le Dieu qui aime l’humanité ! C’est moi qui m’étais mépris sur les bonnes intentions de Dieu en ce qui concerne le salut des gens. J’avais cru que Dieu jugeait les gens pour déterminer leur culpabilité et les punir, mais je n’avais jamais pensé que, lorsque Dieu exprimait Sa parole et jugeait les gens dans les derniers jours, c’était un amour encore plus vrai, ni que c’était un salut encore plus grand pour nous ! Dieu Tout-Puissant soit loué ! En lisant la parole de Dieu Tout-Puissant et en écoutant les échanges des sœurs, j’ai acquis une certaine compréhension de l’œuvre du jugement de Dieu et j’ai éliminé mes notions fausses concernant Dieu. J’en suis venu à croire fermement que Dieu Tout-Puissant n’est nul autre que le Seigneur Jésus de retour et je suis devenu prêt à accepter l’œuvre du jugement de Dieu. J’émergeais pleinement hors de la brume et mon visage arborait un sourire joyeux. Sœur Li a dit avec bonheur : « Dieu soit loué de t’avoir guidé. Tout cela est le fruit obtenu par la parole de Dieu. Cela nous permet de voir que, pour comprendre la vérité, malgré les notions sur Dieu et l’œuvre de Dieu qui nous viennent à l’esprit, tout ce qu’il nous faut faire, c’est chercher et accepter la vérité et écouter la parole de Dieu, et alors nous comprendrons la vérité et prendrons connaissance de l’œuvre de Dieu, et nos notions et nos imaginations seront dissipées comme des nuages ou de la fumée. Nous pourrons alors comprendre la volonté de Dieu et ne nous méprendrons plus au sujet de Dieu. » J’ai hoché la tête avec bonheur et remercié Dieu pour Son salut.

Après avoir accepté l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, j’ai installé une application de messagerie sur mon téléphone pour que Sœur Gao et les autres puissent souvent partager avec moi des films évangéliques, des clips vidéo et des hymnes de l’Église de Dieu Tout-Puissant. Lorsque j’ai vu le film évangélique de l’Église de Dieu Tout-Puissant intitulé Du trône de Dieu s’écoule l’eau de la vie, cela a eu un fort impact sur moi. Le triste état de l’église dans le film était tout comme dans notre propre situation et le film montrait l’origine de ce triste état avec une clarté parfaite. Parce que l’œuvre de Dieu s’était transformée, et que Dieu n’œuvrait plus à l’intérieur des églises, les gens qui refusaient d’accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours souffraient tous de la famine. Ces gens qui acceptaient la parole de Dieu Tout-Puissant atteignaient l’approvisionnement divin en eau de vie et ne souffriraient plus de la soif. Ils étaient parvenus à une vie bénie où ils étaient face à face avec Dieu. Lorsque j’ai regardé le film Attente, je n’ai pas pu m’empêcher de pousser un soupir. Le vieux pasteur du film avait cru dans le Seigneur toute sa vie et pensait que son dur labeur avait été méritoire. Il ne faisait qu’attendre la venue du Seigneur pour pouvoir être hissé aux cieux. Mais il s’obstinait à croire que, lorsque le Seigneur viendrait, Il descendrait sur un nuage et lui donnerait la révélation en premier. À cause de cette obstination, il résistait à l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et la refusait, si bien que, à la fin, il ne faisait que fixer le ciel dans l’attente d’un nuage et de mourir dans le regret. Cette leçon amère faisait vraiment réfléchir les gens profondément ! Parallèlement, je me réjouissais dans mon cœur et remerciais Dieu Tout-Puissant de m’avoir sauvé, moi qui, en fils rebelle, n’avais cherché qu’à obtenir de Lui des bénédictions mais qui avais été réticent à accepter Son jugement et Sa purification. Il m’avait conduit devant le trône de Dieu pour obtenir le salut de Dieu dans les derniers jours.

Je suis maintenant entré dans la vie dans l’Église de Dieu Tout-Puissant et, en faisant vraiment l’expérience du jugement et du châtiment de la parole de Dieu, j’ai peu à peu commencé à percevoir la façon réelle et pratique dont Dieu accomplit l’œuvre du jugement. Lorsque Dieu disséquait la nature perfide des humains, j’avais le sentiment que moi-même je n’avais pas de mensonges dans mon discours et que je n’admettais pas la situation réelle révélée dans les paroles de Dieu. Cependant, lorsque je suis confronté à un environnement pratique que Dieu m’a donné pour révéler les choses, je profère involontairement des mensonges pour protéger mon intérêt personnel et ma vanité. De plus, j’ai de la perfidie et de la tromperie dans mon cœur, et j’ai aussi beaucoup de secrets que je ne veux pas faire connaître. Cela m’a conduit à voir que tout ce qui est révélé par la parole de Dieu est la vérité et la situation réelle, et que c’est la nature et l’essence de l’homme. Ce n’est qu’alors que j’ai été vraiment convaincu par la parole de Dieu et que j’ai eu un désir urgent de chercher la vérité et de transformer ma nature perfide. Après cette expérience, j’en suis venu à comprendre que, sans le jugement et le châtiment pratiques de Dieu, je n’aurais jamais pris connaissance de ma propre nature perfide. Je n’aurais pas non plus pu mettre la vérité en pratique et transformer mon propre tempérament perfide. Le jugement et le châtiment de Dieu ont, en vérité, été ma purification et mon salut, et un genre différent d’amour. Je veux chérir correctement ce genre particulier d’amour et accepter le jugement et le châtiment de Dieu. Je veux vite me transformer pour devenir une nouvelle personne et satisfaire Dieu. Tout honneur et toute gloire à Dieu !

Contenu connexe

  • Le jugement a commencé par la famille de Dieu

    Aishen, Amérique Je suis chrétienne. Au début, quand j’ai commencé à croire en Dieu, j’entendais fréquemment des sermons où les gens disaient : « Le …

  • Croyances des catholiques : j’ai accueilli le retour du Seigneur

    Par Amy, USA « Rencontrer le Seigneur est le plus grand espoir de tous les croyants. Par la grâce du Seigneur, j’ai accueilli le retour du Seigneur e…

  • Rencontrer à nouveau le Seigneur

    Je suis né dans une famille catholique et, dès mon plus jeune âge, ma mère m’a appris à lire la Bible. À l’époque, le Parti communiste chinois était en train de reconstruire la nation après la guerre civile et, alors que le PCC réprimait toutes les religions, j’ai eu vingt ans avant d’avoir enfin la chance d’aller à l’église et d’écouter des sermons.

  • Comment je suis presque devenue une vierge folle

    Li Fang, Chine À l’automne 2002, Sœur Zhao, qui est de ma confession, celle de l’Église de la Vérité, est venue chez moi avec sa nièce, Sœur Wang, pou…