Dieu a-t-Il parlé hors de la Bible ?

30 août 2020

Par Xunqiu, Singapour

Dieu Tout-Puissant dit : « Si tu veux voir l’œuvre de l’ère de la Loi, voir comment les Israélites ont suivi le chemin de l’Éternel, alors tu dois lire l’Ancien Testament ; si tu veux comprendre l’œuvre de l’ère de la Grâce, alors tu dois lire le Nouveau Testament. Mais comment peux-tu voir l’œuvre des derniers jours ? Tu dois accepter la direction du Dieu d’aujourd’hui et entrer dans l’œuvre d’aujourd’hui, car c’est une nouvelle œuvre et personne ne l’a écrite à l’avance dans la Bible. Aujourd’hui, Dieu est devenu chair et a choisi d’autres élus en Chine. Dieu œuvre dans ces gens, Il continue Son œuvre sur la terre, continue l’œuvre de l’ère de la Grâce. L’œuvre d’aujourd’hui est un chemin que l’homme n’a jamais foulé et une voie que personne n’a jamais vue. C’est une œuvre qui n’a jamais été faite auparavant, c’est l’œuvre de Dieu la plus récente sur la terre. Ainsi, une œuvre qui n’a jamais été faite auparavant n’est pas dans l’histoire, car le présent est le présent et n’est toujours pas devenu le passé. Les gens ne savent pas que Dieu a fait une nouvelle œuvre plus grande sur la terre, à l’extérieur d’Israël, que cette œuvre dépasse déjà Israël et les prévisions des prophètes, que c’est une œuvre nouvelle et merveilleuse en dehors des prophéties, une œuvre plus récente au-delà d’Israël, une œuvre que les gens ne peuvent ni percevoir ni imaginer. Comment la Bible pourrait-elle rapporter explicitement ce travail ? Qui aurait pu écrire à l’avance chaque petite partie de l’œuvre d’aujourd’hui, sans omissions ? Qui pourrait rapporter cette œuvre plus puissante et plus sage qui défie les conventions du vieux livre moisi ? L’œuvre d’aujourd’hui ne fait pas partie de l’histoire, et ainsi, si tu veux emprunter le nouveau chemin d’aujourd’hui, alors tu dois sortir de la Bible, tu dois dépasser les livres prophétiques ou historiques dans la Bible. Alors seulement pourras-tu parcourir correctement le nouveau chemin, et alors seulement pourras-tu entrer dans le nouveau royaume et la nouvelle œuvre » (« Au sujet de la Bible (1) », dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles de Dieu Tout-Puissant m’ont montré que la Bible était un recueil des paroles et de l’œuvre de Dieu aux ères de la Loi et de la Grâce, mais ne contenait pas Ses paroles et Son œuvre des derniers jours. Si nous nous en tenons à la Bible sans chercher ce que dit le Saint-Esprit aux Églises dans les derniers jours, nous ne pourrons pas suivre l’Agneau et accueillir le retour du Seigneur. La vérité est cruciale à l’accueil du Seigneur.

Un jour, en janvier 2018, j’ai rencontré les sœurs Xie et Chen sur internet. Elles avaient une vision vraiment unique de la Bible. Leurs échanges étaient si concrets et lumineux… Elles m’ont expliqué les raisons de la désolation des Églises, comment devenir une vierge sage et accueillir le Seigneur, pourquoi les pharisiens avaient résisté au Seigneur Jésus, l’œuvre de Dieu dans les derniers jours tels que prophétisé dans l’Apocalypse, et plus encore. Nous avons échangé pendant plusieurs jours, et j’ai compris plus de choses grâce à elles qu’en dix ans de sermons de mon pasteur. Tout était si frais, si nouveau, et je me suis demandé avec émerveillement comment elles recevaient tant de lumière de la Bible. J’ai commencé à participer à leurs réunions pour apprendre plus de vérités et de mystères et mieux connaître le Seigneur.

À l’une de ces réunions, Sœur Xie m’a dit joyeusement : « J’ai une bonne nouvelle ! » « Le Seigneur est revenu, Il exprime la vérité et Il accomplit Son œuvre de jugement des derniers jours. » J’étais ravie de l’entendre, mais j’avais un peu de mal à y croire, aussi, j’ai demandé : « Est-ce vrai ? » Sœur Chen a répondu : « Oui, c’est vrai. Le Seigneur est revenu en tant que Dieu Tout-Puissant. Il prononce des paroles et accomplit l’œuvre du jugement. » J’ai soudain pensé à une publication vue sur Facebook qui expliquait que l’Éclair Oriental témoignait du retour du Seigneur pour parler et juger, et que leurs prédications dépassaient la Bible. Je me suis soudain mise sur mes gardes et j’ai rapidement demandé à Sœur Chen : « Crois-tu en l’Éclair Oriental ? » Elle m’a répondu franchement : « Oui. » J’étais un peu troublée, et j’ai pensé au pasteur et aux anciens qui nous répétaient que toutes les paroles et l’œuvre de Dieu étaient dans la Bible, que la foi en le Seigneur devait se baser sur la Bible, et que s’en écarter relevait de l’hérésie. Ce que ces sœurs prêchaient dépassait la Bible. Ne s’étaient-elles pas écartées du chemin du Seigneur ? J’ai donc dit : « Vous prêchez différemment de notre pasteur et de nos anciens. Je crains de ne plus pouvoir me réunir avec vous. » Puis, je me suis brusquement déconnectée. Mais la nouvelle du retour du Seigneur m’a occupé l’esprit longtemps après ça. J’ai repensé aux échanges éclairants et concrets des sœurs. J’avais tant compris des mystères de la Bible et de la volonté de Dieu que je me suis demandé : « L’Éclair Oriental viendrait-il de Dieu ? Si je n’écoute pas et que je rate ma chance d’accueillir le Seigneur, il sera trop tard pour les regrets. » Mais quand j’ai pensé à ce qu’en disait le clergé, j’ai eu peur de m’égarer. Mon cœur était comme tiré dans deux directions différentes. J’ai donc prié sincèrement le Seigneur, en Lui demandant de m’aider à faire le bon choix.

Je devais avoir une nouvelle discussion avec les sœurs en ligne le lendemain matin. En me souvenant à quel point elles avaient toujours été aimantes et patientes, je me suis dit qu’il aurait été malpoli de ma part de ne pas les prévenir de mon absence. Je me suis donc connectée comme d’habitude, et une fois en ligne, j’ai dit : « Vos échanges ont été très instructifs, et vos lectures sont très concrètes. Mais vous dites que le Seigneur Jésus est revenu, qu’Il œuvre à de nouvelles choses et qu’Il exprime de nouvelles paroles. Cela dépasse la Bible et s’éloigne du chemin du Seigneur. Les pasteurs et les anciens disent que tout est dans la Bible. Comment pourrait-il y avoir de nouvelles paroles de Dieu en dehors de la Bible ? »

Sœur Xie a répondu patiemment : « Les pasteurs et les anciens disent toujours que tout est dans la Bible et nulle part ailleurs. Mais cette vision est-elle en accord avec les faits et les paroles de Dieu ? Le Seigneur Jésus a-t-Il jamais dit ça ? Et le Saint-Esprit ? » « Si ce n’est pas basé sur les paroles de Dieu ni sur la vérité, alors, il s’agit d’une notion humaine, et c’est invérifiable. » « Ceux qui connaissent bien la Bible le savent, car ceux qui ont compilé l’Ancien Testament ont omis certaines choses, certaines paroles de l’Éternel Dieu rapportées par les prophètes n’ont pas été écrites dans l’Ancien Testament. Par exemple, les prophéties d’Esdras n’ont pas été inscrites dans la Bible, c’est un fait connu. » « Lorsque le Seigneur Jésus a œuvré, Il n’a pas juste prononcé les quelques paroles rapportées dans les quatre Évangiles. C’est ce qui est dit dans l’Évangile selon Jean : “Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses ; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait” (Jean 21:25). » « Si nous suivons la vision des pasteurs et des anciens, nous nions et condamnons les paroles de Dieu éludées dans la Bible, n’est-ce pas ? » « Le Seigneur Jésus a aussi clairement prophétisé : “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité” (Jean 16:12-13). » « Il est aussi prophétisé plusieurs fois dans l’Apocalypse : “Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises” (Chapitre 2,3). Il y a également le livre que l’Agneau doit ouvrir, ainsi que les voix des sept tonnerres. Ces paroles nous disent qu’au retour du Seigneur dans les derniers jours, Il parlera de nouveau, et Ses paroles ne peuvent être inscrites à l’avance dans la Bible. » « Si les paroles de Dieu ne sont que dans la Bible, comment ces prophéties se réaliseront-elles ? » « Dieu est le Créateur, la source intarissable des eaux vives, comment aurait-Il pu ne prononcer que les paroles limitées consignées dans la Bible ? » « Le clergé dit que les paroles et l’œuvre de Dieu sont toutes dans la Bible et ne se trouvent nulle par ailleurs, mais cela ne nie-t-il pas et ne condamne-t-il pas l’œuvre et les paroles du Seigneur Jésus revenu ? »

Après avoir écouté son échange, je me suis dit : « Il est vrai que le Seigneur a prophétisé Son retour et Ses nouvelles paroles, et ces paroles doivent dépasser la Bible. » Mais l’idée de m’écarter de la Bible me troublait, et j’ai pensé : « Les pasteurs et les anciens disent toujours que s’éloigner de la Bible est hérésie. Et si je m’égarais dans ma foi ? Je crois au Seigneur depuis si longtemps, et j’ai toujours lu la Bible. Les chrétiens du monde entier basent leur foi sur elle. Elle est le pilier de notre foi. Comment peut-on s’en écarter et continuer de croire au Seigneur ? » Je me suis tue à cette pensée.

En constatant mon silence, Sœur Chen a cessé d’échanger. Après que nous nous sommes déconnectées, elle m’a envoyé une vidéo appelée « Dieu œuvre-t-Il conformément à la Bible ? », tirée d’un film évangélique appelé « Sortez de la Bible », et m’a demandé de la regarder. J’ai ouvert le lien et j’ai regardé Wang Yue, le personnage principal, échanger avec un pasteur. Ça m’a tout de suite intéressée. Elle disait : « Vous dites que Dieu ne pourrait pas s’écarter de la Bible pour accomplir l’œuvre de salut, et que tout ce qui s’en écarte est de l’hérésie. Ce qui m’inspire cette question : Qu’y a-t-il eu en premier ? Est-ce que c’est la Bible, ou est-ce que c’est l’œuvre de Dieu ? Au commencement, Dieu a créé le ciel et la Terre, et toutes les choses. Il a accompli des œuvres comme détruire le monde avec le déluge, et détruire Sodome et Gomorrhe. Quand Dieu a fait cela, est-ce que l’Ancien Testament existait ? » « Le Nouveau Testament existait-il lorsque le Seigneur Jésus œuvrait lors de l’ère de la Grâce ? » Elle a continué : « L’Ancien et le Nouveau Testament ont été compilés grâce aux personnes ayant témoigné de l’œuvre complétée de Dieu. » Dieu n’œuvre pas conformément à la Bible et n’y est pas limité, car Il œuvre selon Son propre plan de gestion et les besoins de l’humanité. » On ne peut donc pas limiter l’œuvre de Dieu au seul contenu de la Bible, ni utiliser la Bible pour définir Son œuvre, car Dieu a le droit d’accomplir Sa propre œuvre, Mon cœur s’est éclairé grâce à l’échange de Sœur Wang. J’ai pensé : « Le Nouveau Testament n’existait pas lorsque le Seigneur Jésus a commencé Son œuvre, ni l’Ancien Testament lorsque Dieu a créé toutes les choses et décidé des lois. » « C’est indéniable ! » « Pourquoi n’y avais-je pas pensé avant ? »

Puis j’ai regardé la suite de l’échange : « C’est juste, si nous disons que tout ce qui s’écarte de la Bible est de l’hérésie, “est-ce que ça ne revient pas à condamner l’œuvre de Dieu à travers les âges ? “ Tout le monde sait qu’au début, l’œuvre du Seigneur Jésus n’était pas fondée sur l’Ancien Testament. Il s’attachait à prêcher la voie de la repentance, Il guérissait les malades, chassait les démons, n’observait pas le sabbat, pardonnait à autrui soixante-dix fois sept fois, etc. Rien de tout cela n’apparaissait dans l’Ancien Testament. » « Les pharisiens, les principaux sacrificateurs et les scribes ont utilisé ces éléments contre le Seigneur et ont condamné Son œuvre comme hérésie. Ils croyaient en Dieu, et pourtant, ils L’ont défié. »

La sœur a ensuite lu deux passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. « Personne ne connaît la réalité de la Bible : elle n’est rien de plus qu’un récit historique de l’œuvre de Dieu et un témoignage des deux étapes précédentes de Son œuvre. Elle ne t’offre aucune compréhension des objectifs de l’œuvre de Dieu. Quiconque a lu la Bible sait qu’elle documente les deux étapes de l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. L’Ancien Testament raconte l’histoire d’Israël et l’œuvre de l’Éternel depuis la création jusqu’à la fin de l’ère de la Loi. Le Nouveau Testament relate l’œuvre de Jésus sur terre, ce qui correspond aux quatre Évangiles, et le travail de Paul. Ne sont-ils pas des documents historiques ? » (« Au sujet de la Bible (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). « En Son temps, Jésus a conduit les Juifs et tous ceux qui Le suivaient selon l’œuvre du Saint-Esprit en Lui en ce temps-là. Il n’a pas établi la Bible comme base de ce qu’Il faisait, mais a parlé selon Son œuvre. Il n’a pas prêté attention à ce que disait la Bible ni n’a cherché dans la Bible un chemin sur lequel mener Ses disciples. Dès qu’Il a commencé à œuvrer, Il a parlé du chemin de la repentance, un mot qui n’est jamais mentionné dans les prophéties de l’Ancien Testament. Non seulement n’a-t-Il pas agi selon la Bible, mais Il a ouvert un nouveau chemin et a fait une nouvelle œuvre. Il n’a jamais fait référence à la Bible dans Sa prédication. Pendant l’ère de la Loi, personne n’avait jamais accompli Ses miracles de guérison des malades et d’expulsion des démons. De même, Son œuvre, Ses enseignements, et l’autorité et le pouvoir de Ses paroles étaient au-delà des capacités de tout homme durant l’ère de la Loi. Jésus a simplement fait Sa nouvelle œuvre, et même si beaucoup de gens Le condamnèrent en utilisant la Bible, utilisant l’Ancien Testament pour Le crucifier même, Son œuvre surpassait l’Ancien Testament ; s’il n’en était pas ainsi, pourquoi les gens L’ont-ils cloué sur la croix ? N’est-ce pas parce que l’Ancien Testament ne dit rien de Son enseignement, de Sa capacité de guérir les malades et de chasser les démons ? Son œuvre consistait à ouvrir un nouveau chemin, non de volontairement entrer en conflit à propos de la Bible ou de volontairement mettre l’Ancien Testament de côté. Il est tout simplement venu faire Son ministère, apporter la nouvelle œuvre à ceux qui L’attendaient et Le cherchaient. […] Pour les gens, il semblait que Son œuvre n’avait aucune base. Une bonne partie de Son œuvre était en contradiction avec l’Ancien Testament. Cela n’était-il pas une erreur de la part de l’homme ? La doctrine doit-elle s’appliquer à l’œuvre de Dieu ? Et doit-elle être fidèle aux prévisions des prophètes ? Après tout, qui est le plus grand ? Dieu ou la Bible ? Pourquoi l’œuvre de Dieu doit-elle être conforme à la Bible ? Serait-il possible que Dieu n’ait pas le droit de dépasser la Bible ? Dieu ne peut-Il pas déroger à la Bible et accomplir une autre œuvre ? Pourquoi Jésus et Ses disciples n’ont-ils pas observé le sabbat ? S’Il devait observer le sabbat et pratiquer selon les commandements de l’Ancien Testament, pourquoi Jésus n’a-t-Il pas observé le sabbat quand Il est venu, mais à la place, a lavé des pieds, a couvert des têtes, a rompu le pain et bu le vin ? Tout cela n’est-il pas absent des commandements de l’Ancien Testament ? Si Jésus honorait l’Ancien Testament, pourquoi a-t-Il défié ces doctrines ? Tu dois savoir qui est venu en premier, Dieu ou la Bible ! » (« Au sujet de la Bible (1) », dans La Parole apparaît dans la chair).

Sœur Wang a continué : « En fait, la Bible ne raconte que les deux premières étapes de l’œuvre de Dieu. La Bible est le témoignage authentique de la direction et de la rédemption par Dieu après la création du ciel, puis de la terre et du reste, et de l’humanité. Elle ne représente pas toute l’œuvre de Dieu pour notre salut. » « L’œuvre de Dieu progresse continuellement. Il ouvre une nouvelle ère, et Il accomplit une nouvelle œuvre. Il donne plus de vérités à l’homme pour nous permettre de nous libérer enfin du péché afin que nous soyons purifiés et pleinement sauvés pour entrer dans Son royaume. » « Dieu ne guide donc pas l’homme en suivant Ses anciennes œuvres rapportées dans la Bible, et surtout, Il ne reproduirait pas une œuvre qu’Il a déjà accomplie. Dieu est le Seigneur de la création et de la Bible. Il a le pouvoir de la dépasser et d’accomplir une nouvelle œuvre en suivant Son plan de gestion. » « C’est pourquoi “Toutes les paroles et l’œuvre de Dieu sont dans la Bible et s’en écarter est hérésie” est une déclaration indéfendable, qui délimite et blasphème simplement Dieu. Celui qui prononce cette phrase ignore l’œuvre de Dieu et Lui résiste. » La sœur a continué : « Dieu œuvre en fonction de Son plan, pas de la Bible. Le Seigneur Jésus S’attachait à prêcher la voie de la repentance, Il guérissait les malades, chassait les démons, n’observait pas le sabbat, apprenait aux gens à toujours pardonner… Tout cela n’allait-il pas au-delà de l’Ancien Testament ? Il a même brisé les lois de l’Ancien Testament, n’est-ce pas malgré tout l’œuvre de Dieu ? » J’avais foi en le Seigneur depuis si longtemps, et depuis toujours, je croyais et m’accrochais aux dires du clergé : « Toutes les paroles et l’œuvre de Dieu sont dans la Bible, s’en écarter est est hérésie. » N’avais-je pas condamné l’œuvre de Dieu ? Je vois enfin à quel point j’étais idiote et perdue !

Après cela, dès que j’avais le temps, je regardais des films d’évangile et des vidéos produites par l’Église de Dieu Tout-Puissant sur YouTube. Un jour, j’ai cliqué sur une vidéo appelée « La relation entre Dieu et la Bible ». Les paroles de Dieu dans cette vidéo m’ont beaucoup touchée. Dieu Tout-Puissant dit : « Depuis le temps où il y a la Bible, la foi des gens en le Seigneur a été la foi en la Bible. Au lieu de dire que les gens croient au Seigneur, il vaut mieux dire qu’ils croient dans la Bible ; au lieu de dire qu’ils ont commencé à lire la Bible, il vaut mieux dire qu’ils ont commencé à croire dans la Bible ; et au lieu de dire qu’ils sont revenus devant le Seigneur, il vaut mieux dire qu’ils sont revenus devant la Bible. Ainsi, les gens révèrent la Bible comme si elle était Dieu, comme si elle était leur vie, et perdre la Bible serait la même chose que de perdre leur vie. Les gens révèrent la Bible autant qu’ils révèrent Dieu. Il y en a même qui la considèrent comme supérieure à Dieu. Si les gens n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit, s’ils ne peuvent pas sentir la présence de Dieu, ils peuvent continuer à vivre, mais dès qu’ils perdent la Bible ou ces chapitres et passages célèbres de la Bible, c’est comme s’ils perdaient leur vie » (« Au sujet de la Bible (1) », dans La Parole apparaît dans la chair). « Ils ne croient en Mon existence que dans le cadre de la Bible. Pour eux, Je suis identique à la Bible ; sans la Bible, Je n’existe pas et, sans Moi, la Bible n’existe pas. Ils ne prêtent aucune attention à Mon existence ni à Mes actions, mais accordent plutôt une attention soutenue et particulière à chacune des paroles des Écritures. Beaucoup d’entre eux pensent même que Je ne devrais pas faire ce que Je veux faire, à moins que ce ne soit prédit dans les Écritures. Ils accordent trop d’importance aux Écritures. On peut dire qu’ils donnent trop d’importance aux paroles et aux expressions, au point de mesurer chaque parole que Je prononce et de Me condamner en s’appuyant sur chaque verset de la Bible. Ils ne recherchent pas la voie de la compatibilité avec Moi, ni de la compatibilité avec la vérité, mais plutôt celle de la compatibilité avec les paroles de la Bible. Ils croient que tout ce qui ne se conforme pas à la Bible n’est pas Mon œuvre, sans exception. De tels hommes ne sont-ils pas les fidèles descendants des pharisiens ? Les pharisiens juifs ont utilisé la loi de Moïse pour condamner Jésus. Ils n’ont pas cherché la compatibilité avec le Jésus de l’époque, mais ont consciencieusement suivi la loi à la lettre, au point de finalement crucifier l’innocent Jésus, L’ayant accusé de ne pas suivre la loi de l’Ancien Testament et de ne pas être le Messie. Quelle était leur essence ? Ont-ils cherché la voie de la compatibilité avec la vérité ? Ils étaient obsédés par chacune des paroles des Écritures, ne prêtant aucune attention à Ma volonté ni aux étapes et méthodes de Mon œuvre. Ce n’étaient pas des gens qui cherchaient la vérité, mais des gens qui s’accrochaient aux mots avec rigidité. Ce n’étaient pas des gens qui croyaient en Dieu, mais des gens qui croyaient en la Bible. En somme, ils étaient les chiens de garde de la Bible » (« Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ », dans La Parole apparaît dans la chair).

Après avoir regardé cette vidéo, j’ai compris que bien connaître la Bible n’était pas bien connaître Dieu ou Lui obéir correctement. Les pharisiens juifs déclamaient très bien les Écritures, mais ils ont fait crucifier le Seigneur Jésus. Cela montre que comprendre la Bible ne signifie pas comprendre Dieu, et ce n’est pas parce que quelqu’un adhère à la Bible qu’il suit le chemin de Dieu. J’ai compris que même si je connaissais un peu la Bible pour l’avoir lue des années durant, je ne connaissais pas du tout le Seigneur. Je croyais à tort que la Bible représentait le Seigneur, et que croire en la Bible était croire en Lui, et qu’en suivant la Bible, je suivais le chemin de Dieu. Lorsque Sœur Xie a témoigné que Dieu était apparu et qu’Il œuvrait dans les derniers jours, je n’ai pas osé m’y intéresser. Plus tard, en lisant les paroles de Dieu Tout-Puissant, j’ai eu du mal à accepter, même si je savais, en mon cœur, que Ses paroles étaient la vérité et la voix de Dieu, juste parce qu’elles n’étaient pas consignées dans la Bible. J’adorais la Bible et m’y accrochais, refusant d’accepter les nouvelles paroles et la nouvelle œuvre de Dieu. Rien ne me différenciait des pharisiens qui avaient résisté au Seigneur Jésus. Cette pensée m’a effrayée. Je me suis dit : « Je dois abandonner mes notions. Je dois lire davantage de paroles de Dieu Tout-Puissant. »

Lors de la réunion suivante, j’ai dit aux sœurs ce que les films d’évangile m’avaient appris. Elles étaient ravies et m’ont lu un passage des paroles de Dieu. Dieu Tout-Puissant dit : « Le Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône » (« Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair).

Sœur Xie a ensuite commencé à échanger en disant : « Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant met fin à l’ère de la Grâce et entame l’ère du Règne. Il exprime la vérité et accomplit l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, pour purifier et sauver l’humanité définitivement. » « Dieu Tout-Puissant a prononcé des millions de paroles. La plupart peuvent être lues dans “La Parole apparaît dans la chair”, la Bible de l’ère du Règne. Il a mis au jour d’importants mystères de la Bible, tels que l’accueil du Seigneur par les vierges sages, ce qu’est l’enlèvement, la création des vainqueurs avant les catastrophes, les mystères du plan de gestion de 6 000 ans de Dieu, la véritable histoire des trois étapes de Son œuvre, la relation entre ces trois étapes, et leurs résultats, les mystères de l’incarnation et du jugement dans les derniers jours, la vérité sur la Bible, et bien plus encore. Dieu Tout-Puissant révèle également Son tempérament juste et majestueux, qui ne tolère aucune offense. Il expose et juge la vérité de la corruption de l’homme par Satan, explique pourquoi les hommes désobéissent et résistent à Dieu, et nous dit quelles sont Sa volonté et Ses attentes pour les hommes. On y trouve ce qu’est la vraie foi en Dieu, ce que signifie Lui obéir, Le craindre et témoigner pour Lui, comment pratiquer la vérité, être honnête, comment vivre une vie pleine de sens, et plus encore. » « Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont abondantes et contiennent tout ce qu’il nous faut. Ces vérités sont le chemin de la vie éternelle que Dieu offre aux hommes dans les derniers jours. » « Elles peuvent nous purifier, nous changer, nous libérer du péché, nous sauver pleinement et nous mener au royaume de Dieu. »

L’échange de la sœur a tout rendu très clair. Dieu Tout-Puissant exprime tant de vérités… Il est vraiment l’éternelle source des eaux vives ! Je savais en mon cœur que les paroles de Dieu Tout-Puissant étaient la voix de Dieu, et qu’Il était le Seigneur Jésus revenu. J’avais eu la foi en Dieu toutes ces années sans vraiment Le connaître, et en écoutant les dires des pasteurs et des anciens, j’avais limité les paroles de Dieu et Son œuvre à la Bible, et j’avais refusé d’accepter l’Évangile du règne de Dieu. Dieu ne m’a pas abandonnée et a utilisé les sœurs pour prêcher l’évangile à maintes reprises. J’ai été très chanceuse d’entendre la voix de Dieu et d’accueillir le retour du Seigneur, et d’apprécier la nourriture des eaux vives sortant du trône. C’est la grâce que Dieu m’accorde. Je suis si reconnaissante envers Dieu Tout-Puissant !

Contenu connexe

Rencontrer à nouveau le Seigneur

Je suis né dans une famille catholique et, dès mon plus jeune âge, ma mère m’a appris à lire la Bible. À l’époque, le Parti communiste chinois était en train de reconstruire la nation après la guerre civile et, alors que le PCC réprimait toutes les religions, j’ai eu vingt ans avant d’avoir enfin la chance d’aller à l’église et d’écouter des sermons.

Laisser un commentaire