Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

L’environnement de base que Dieu crée pour l’humanité – L’air

59

En premier, Dieu créa l’air pour que l’homme puisse respirer. Cet « air » n’est-il pas l’air avec lequel les humains sont en contact chaque jour ? Cet air n’est-il pas ce dont dépend l’homme à chaque instant, même pendant son sommeil ? L’air que Dieu a créé est d’une importance capitale pour l’humanité : c’est la composante essentielle de chaque respiration, de la vie elle-même. Cette substance que l’on ressent, mais que l’on ne peut voir, fut le premier don de Dieu à toutes choses. Après avoir créé l’air, Dieu a-t-Il fermé boutique ? Ayant créé l’air, Dieu a-t-Il considéré la densité de l’air ? Dieu a-t-Il considéré le contenu de l’air ? (Oui.) À quoi pensait Dieu quand Il créa l’air ? Pourquoi Dieu créa-t-Il l’air, quel était Son raisonnement ? Les humains ont besoin d’air et ont besoin de respirer. Premièrement, la densité de l’air devait correspondre aux poumons humains. Quelqu’un connaît-il la densité de l’air ? Cela n’est pas quelque chose que les gens ont besoin de connaître ; ils n’ont aucun besoin de le connaître. Nous n’avons pas besoin de connaître de données précises quant à la densité de l’air et en avoir une idée générale est suffisant. Dieu créa l’air avec une densité très convenable pour les poumons humains. C’est-à-dire que les humains se sentent confortables et que l’air ne cause pas de tort au corps lorsqu’ils respirent. C’est la raison de la densité de l’air. Ensuite, nous parlerons du contenu de l’air. Premièrement, le contenu de l’air n’est pas poison pour l’humain, donc il n’endommagera pas les poumons et le corps. Dieu devait considérer tout cela. Dieu devait considérer que l’air devait pouvoir être inspiré et expiré aisément, et qu’après une inspiration, le contenu et la quantité d’air devaient être tels que le sang et l’air impur dans les poumons et dans le corps se métabolisent correctement, et aussi que l’air ne devait contenir aucun élément empoisonné. En ce qui a trait à ces deux normes, Je ne veux pas vous fournir beaucoup de connaissances, mais plutôt vous faire savoir que Dieu avait une idée très claire en tête lorsqu’Il créa chaque chose, et chaque chose est la meilleure. De plus, quant à la quantité de poussière dans l’air, la quantité de poussière, de sable et de terre sur la planète, ainsi que la poussière qui tombe du ciel, Dieu avait un plan pour tout cela aussi, une façon de nettoyer ou de résoudre ces choses. Même s’il y a de la poussière, Dieu a fait en sorte qu’elle ne nuise pas au corps et à la respiration de l’homme, que les fragments soient d’une taille qui ne nuise pas au corps. La création de l’air n’est-elle pas mystérieuse ? Cela a-t-il été aussi simple qu’un souffle de Sa bouche ? (Non.) Même dans Sa création des choses les plus simples, le mystère de Dieu, Son esprit, Ses pensées, Sa sagesse sont toujours apparents. Dieu n’est-Il pas réaliste ? C’est-à-dire, même quand Il créait quelque chose de simple, Dieu pensait à l’humanité. Premièrement, l’air que respirent les humains est propre, son contenu convient à la respiration de l’humain, il n’est pas toxique, ne nuit pas aux humains et sa densité est calibrée pour la respiration humaine. Cet air qu’inspirent et expirent les humains est essentiel à leur corps et à leur chair. Ainsi, les humains peuvent respirer librement, sans contraintes ou soucis. Ils peuvent respirer normalement. L’air fut créé au commencement par Dieu et est indispensable à la respiration de l’humain.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Contenu connexe