L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Comment devrait-on approcher et utiliser la Bible d’une manière conforme à la volonté de Dieu ? Quelle est la valeur originelle de la Bible ?

116

6. Comment devrait-on approcher et utiliser la Bible d’une manière conforme à la volonté de Dieu ? Quelle est la valeur originelle de la Bible ?

Versets bibliques pour référence :

« Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » (Jean 5:39-40).

Quelle est la valeur originelle de la Bible ?

Paroles de Dieu concernées :

Aujourd’hui, Je dissèque la Bible de cette manière et cela ne signifie pas que Je la déteste, ou que Je nie sa valeur comme référence. Je vous explique et je clarifie la valeur inhérente et les origines de la Bible afin que vous ne restiez pas dans l’obscurité. Les gens ont tellement de points de vue sur la Bible et la plupart sont erronés. Lire la Bible de cette manière les empêche non seulement d’acquérir ce qu’ils devraient comprendre, mais, plus important, entrave l’œuvre que Je compte faire. C’est extrêmement incommodant pour l’œuvre de l’avenir et ne présente que des inconvénients, aucun avantage. Ainsi, Je vous enseigne tout simplement la substance et le fond de l’histoire de la Bible. Je ne demande pas que vous ne lisiez pas la Bible ou que vous proclamiez qu’elle est totalement dépourvue de valeur, mais que vous ayez une connaissance et une perspective correctes de la Bible. Ne sois pas trop unilatéral ! Bien que la Bible soit un livre d’histoire qui a été écrit par des hommes, elle documente également bon nombre de principes par lesquels les saints et les prophètes anciens servaient Dieu, ainsi que les expériences récentes des apôtres qui servaient Dieu et qui ont vraiment vu et connu tout cela, ce qui peut servir de référence pour les personnes de l’ère actuelle dans la poursuite de la vraie voie. Ainsi, en lisant la Bible, les gens peuvent aussi découvrir plusieurs chemins de vie qu’on ne peut pas trouver dans d’autres livres. Ces chemins sont les chemins de vie de l’œuvre du Saint-Esprit expérimenté par les prophètes et les apôtres dans les siècles passés, et plusieurs paroles sont précieuses et peuvent fournir aux gens ce dont ils ont besoin. Ainsi, tous les gens aiment lire la Bible. Parce que tellement de choses restent cachées dans la Bible, les gens la considèrent différemment des écrits des grands personnages spirituels. La Bible est un document et un recueil des expériences et des connaissances des gens qui ont servi l’Éternel et Jésus dans l’ancienne et la nouvelle ère, et donc les générations suivantes ont pu en tirer beaucoup d’éclairage et d’illumination, ainsi que des chemins de pratique. La Bible a plus de valeur que les écrits de tout grand personnage spirituel parce que tous les écrits de ces personnages sont fondés sur la Bible, toutes leurs expériences proviennent de la Bible, et tous expliquent la Bible. Et donc, bien que les gens soient bien approvisionnés par les livres d’un grand personnage spirituel, ils révèrent toujours la Bible, car elle leur semble de si grande valeur et si profonde ! Bien que la Bible rassemble quelques-uns des livres des paroles de vie, tels que les épitres pauliniennes et pétriniennes, et bien que les gens puissent être approvisionnés et soutenus par ces livres, ils sont quand même dépassés, ils appartiennent à l’ère ancienne, et, peu importe leur valeur, ils ne conviennent que pour une période et ne sont pas éternels. L’œuvre de Dieu progresse toujours, et elle ne peut pas simplement s’arrêter à l’époque de Paul et de Pierre, ou toujours rester à l’ère de la Grâce dans laquelle Jésus a été crucifié. Et donc, ces livres ne conviennent que pour l’ère de la Grâce, non pour l’ère du Règne des derniers jours. Ils ne peuvent servir qu’aux croyants de l’ère de la Grâce, non aux saints de l’ère du Règne, et, peu importe leur valeur, ils sont dépassés. Il en est de même avec l’œuvre de création de l’Éternel ou de Son œuvre en Israël : peu importe la grandeur de cette œuvre, elle était toujours dépassé, et le temps de sa fin viendrait. L’œuvre de Dieu est aussi la même : elle est grand, mais viendra un moment où elle se terminera. Le travail de Dieu est aussi le même : il est grand, mais viendra un moment où il se terminera, ne pouvant continuer toujours au sein de la création pas plus que de la crucifixion. Peu importe que l’œuvre de la crucifixion ait été si convaincant, peu importe qu’elle ait été efficace dans la défaite de Satan, après tout, une œuvre reste une œuvre, et les ères ne sont que des ères. L’œuvre ne peut pas toujours garder la même fondation et le temps n’est pas immuable, car il y eut la création et il doit y avoir les derniers jours. Cela est inévitable !

Extrait de « Au sujet de la Bible (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

C’est parce que la Bible a suivi plusieurs milliers d’années d’histoire humaine et que tous les hommes la traitent comme Dieu au point où les hommes dans les derniers jours remplacent Dieu par la Bible. C’est quelque chose que Dieu déteste vraiment. Donc, dans Son temps libre, Il a dû clarifier l’histoire vécue et l’origine de la Bible. Autrement, la Bible pourrait toujours remplacer Dieu dans le cœur des hommes et ils pourraient condamner et évaluer les actions de Dieu en fonction des paroles de la Bible. L’explication de Dieu de l’essence, de la formation et des défauts de la Bible ne renie absolument pas son existence et ne condamne pas non plus la Bible. C’est plutôt de fournir une explication raisonnable et appropriée, de restaurer l’image originale de la Bible et de corriger les malentendus que les hommes ont de la Bible afin que tous les hommes en aient une vision correcte, ne la vénèrent plus et ne soient plus perdus. Ils prennent à tort leur foi aveugle dans la Bible comme si c’était croire en Dieu et L’adorer et ils n’osent même pas regarder son vrai contexte et ses points faibles. Après que tous les hommes auront une compréhension pure de la Bible, ils seront capables de la mettre de côté sans hésitation et d’accepter bravement les nouvelles paroles de Dieu. C’est le but de Dieu dans ces nombreux chapitres. La vérité que Dieu veut transmettre aux hommes ici, c’est qu’aucune théorie ou aucun fait ne peut remplacer l’œuvre ou les paroles actuelles de Dieu, et il n’y a rien qui puisse remplacer la position de Dieu. Si les hommes sont incapables de rejeter le filet de la Bible, ils ne pourront jamais se présenter devant Dieu. S’ils veulent se présenter devant Dieu, ils doivent d’abord purifier leur cœur de tout ce qui pourrait Le remplacer. De cette façon, Dieu sera satisfait.

Extrait de l’introduction à « Paroles de Christ lorsqu’Il parcourait les Églises », dans La Parole apparaît dans la chair

Si tu veux voir l’œuvre de l’ère de la Loi, voir comment les Israélites ont suivi le chemin de l’Éternel, alors tu dois lire l’Ancien Testament ; si tu veux comprendre l’œuvre de l’ère de la Grâce, alors tu dois lire le Nouveau Testament. Mais comment peux-tu voir l’œuvre des derniers jours ? Tu dois accepter la direction du Dieu d’aujourd’hui et entrer dans l’œuvre d’aujourd’hui, car c’est une nouvelle œuvre et personne ne l’a écrit à l’avance dans la Bible. Aujourd’hui, Dieu est devenu chair et a choisi d’autres élus en Chine. Dieu œuvre dans ces gens, Il continue Son œuvre sur la terre, continue l’œuvre de l’ère de la Grâce. L’œuvre d’aujourd’hui est un chemin que l’homme n’a jamais foulé et une voie que personne n’a jamais vue. C’est une œuvre qui n’a jamais été faite auparavant, c’est l’œuvre de Dieu la plus récente sur la Terre. Ainsi, une œuvre qui n’a jamais été fait auparavant n’est pas dans l’histoire, car le présent est le présent et n’est toujours pas devenu le passé. Les gens ne savent pas que Dieu a fait une nouvelle œuvre plus grande sur la terre, à l’extérieur d’Israël, que ce travail dépasse déjà Israël et les prévisions des prophètes, que c’est une œuvre nouvelle et merveilleuse en dehors des prophéties, une œuvre plus récente au-delà d’Israël, une œuvre que les gens ne peuvent ni percevoir ni imaginer. Comment la Bible pourrait-elle rapporter explicitement ce travail ? Qui aurait pu écrire à l’avance chaque petite partie du travail d’aujourd’hui, sans omissions ? Qui pourrait rapporter ce travail plus puissant et plus sage qui défie les conventions du vieux livre moisi ? L’œuvre d’aujourd’hui ne fait pas partie de l’histoire, et ainsi, si tu veux emprunter le nouveau chemin d’aujourd’hui, alors tu dois sortir de la Bible, tu dois dépasser les livres de prophéties ou d’histoire dans la Bible. Alors seulement pourras-tu bien cheminer sur le nouveau chemin, et alors seulement pourras-tu entrer dans le nouveau domaine et la nouvelle œuvre. Tu dois comprendre pourquoi, aujourd’hui, Il t’est demandé de ne pas lire la Bible, pourquoi Il existe une autre œuvre séparée de la Bible, pourquoi Dieu ne cherche pas de nouvelles pratiques plus détaillées dans la Bible et pourquoi une plus grande œuvre existe à l’extérieur de la Bible. Vous devez comprendre tout cela. Tu dois pouvoir différencier entre l’ancien et le nouveau travail, et même si tu ne lis pas la Bible, tu dois être capable de la disséquer ; sinon, tu révéreras toujours la Bible, et il sera difficile pour toi d’entrer dans la nouvelle œuvre et d’accueillir de nouveaux changements. Puisqu’une voie supérieure existe, pourquoi étudier cette voie inférieure et dépassée ? Puisque de nouvelles paroles et un travail plus récent existent, pourquoi s’en tenir aux anciens documents historiques ? Les nouvelles paroles peuvent t’approvisionner, ce qui prouve que c’est la nouvelle œuvre ; les vieux documents ne peuvent pas te rassasier ou satisfaire tes besoins actuels, ce qui prouve qu’ils appartiennent à l’histoire, et non à l’œuvre d’aujourd’hui, ici et maintenant. La voie supérieure est l’œuvre plus récente, et avec le nouveau travail, peu importe l’importance de la voie du passé, c’est toujours l’histoire de la réflexion des gens, et peu importe sa valeur comme référence, c’est encore l’ancienne voie. Même si elle est incluse dans le « livre saint », l’ancienne voie appartient à l’histoire. Même si elle est exclue du « livre saint », la nouvelle voie est d’aujourd’hui, ici et maintenant. Cette voie peut te sauver, elle peut te changer, car elle est l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « Au sujet de la Bible (1) », dans La Parole apparaît dans la chair

Contenu connexe