La foi dans la Bible est-elle la même chose que la foi en Dieu ?

15 août 2020

Par Danchun, États-Unis

Dieu Tout-Puissant dit : « Pendant de nombreuses années, la lecture de la Bible a constitué le moyen traditionnel de croire pour les gens (ceux du christianisme, l’une des trois grandes religions du monde). Un écart vis-à-vis de la Bible signifie un manque de foi dans le Seigneur, un écart vis-à-vis de la Bible indique une hétérodoxie, une hérésie, et même quand les gens lisent d’autres livres, ces livres doivent être des commentaires de la Bible. Cela veut dire que si tu dis que tu crois dans le Seigneur, alors tu dois lire la Bible, tu dois manger et boire la Bible, et en dehors de la Bible, tu ne dois pas révérer un livre qui n’a pas de rapport avec la Bible. Si tu le fais, alors tu trahis Dieu. Depuis le temps où il y a la Bible, la foi des gens en le Seigneur a été la foi en la Bible. Au lieu de dire que les gens croient au Seigneur, il vaut mieux dire qu’ils croient dans la Bible ; au lieu de dire qu’ils ont commencé à lire la Bible, il vaut mieux dire qu’ils ont commencé à croire dans la Bible ; et au lieu de dire qu’ils sont revenus devant le Seigneur, il vaut mieux dire qu’ils sont revenus devant la Bible. Ainsi, les gens révèrent la Bible comme si elle était Dieu, comme si elle était leur vie, et perdre la Bible serait la même chose que de perdre leur vie. […] La Bible est devenue une idole dans l’esprit des gens, une énigme dans leur cerveau, et ils sont tout simplement incapables de croire que Dieu peut œuvrer en dehors de la Bible, que les gens peuvent trouver Dieu en dehors de la Bible, encore moins sont-ils capables de croire que Dieu pourrait déroger à la Bible au cours de l’œuvre finale et recommencer à zéro. Cela est impensable pour les gens ; ils ne peuvent pas y croire ni l’imaginer. La Bible est devenue un grand obstacle à l’acceptation de la nouvelle œuvre de Dieu par les gens et a compliqué l’expansion de cette nouvelle œuvre » (« La Parole apparaît dans la chair »). Les paroles de Dieu Tout-Puissant exposent l’état passé de notre foi dans le Seigneur. Dans mon ancienne vie de croyante, je pensais que la foi dans la Bible était la foi en Dieu. Je considérais même la Bible comme supérieure à Dieu. Pour moi, certains versets classiques de la Bible étaient plus importants que tout le reste et je m’en tenais à la Bible sans écouter la voix de Dieu, surtout pour ce qui était d’accueillir le Seigneur. J’ai entendu témoigner que le Seigneur Jésus était revenu en tant que Dieu Tout-Puissant et exprimait des vérités pour accomplir l’œuvre du jugement des derniers jours, mais je n’ai pas cherché. J’ai failli rater ma chance d’accueillir le Seigneur. La merveilleuse orientation de Dieu m’a permis de recevoir le Seigneur et d’accepter l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours.

J’ai été baptisée et j’ai formellement accepté le Seigneur Jésus en 2001, puis je me suis activement consacrée au service de l’Église. Mais je me suis peu à peu rendu compte que le pasteur disait toujours les mêmes choses et qu’il n’y avait pas de nouvelle lumière. Il détournait aussi les fonds de l’Église. Les collaborateurs rivalisaient et complotaient pour la gloire et le profit. J’ai trouvé tout cela très décevant et j’ai renoncé au service de l’Église. Pendant quelques années, j’ai continué à lire la Bible et à prier, mais je ressentais toujours ce profond vide spirituel. Je me suis mise à rechercher une meilleure voie. J’espérais trouver une Église ou une personne spirituelle qui aurait l’œuvre du Saint-Esprit et qui pourrait combler mon vide spirituel.

En 2018, j’ai rencontré Sœur Li sur Internet. Elle m’a dit qu’elle s’intéressait à l’Église de Dieu Tout-Puissant, que le Seigneur Jésus était revenu en tant que Dieu Tout-Puissant et que je devrais moi aussi m’y intéresser. Ça m’a surprise et je me suis dit : « Les pasteurs et les anciens disent toujours que la Bible est le canon chrétien et qu’elle fait autorité de façon absolue, que la foi en Dieu se fonde sur la Bible et que tout le reste est de l’hérésie. La voie de l’Église de Dieu Tout-Puissant va au-delà de la Bible, donc elle a beau paraître formidable, on ne peut pas l’écouter, la lire ni entrer en contact avec elle. » J’ai rejeté Sœur Li. Mais ensuite, j’ai été mal à l’aise et j’ai pensé : « Le retour du Seigneur est une chose importante. Est-ce la volonté du Seigneur que je refuse aveuglément de m’y intéresser ? Le Seigneur Jésus a dit : “Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !” (Matthieu 5:3). » Je devrais chercher avec un esprit ouvert quand j’entends dire que le Seigneur est revenu. » Mais en songeant aux paroles des pasteurs et des anciens, je n’ai pas osé. Cette nuit-là, je n’ai pas trouvé le sommeil. J’étais vraiment en proie à un conflit intérieur et je ne savais pas quoi faire. Je me sentais perdue. J’ai prié le Seigneur et je Lui ai demandé de me guider vers le bon choix. Dans les jours qui ont suivi, j’ai trouvé sur Internet des renseignements sur l’Église de Dieu Tout-Puissant. En voyant qu’on n’en disait pas que du bien, j’ai hésité. Je me suis demandé : « Dois-je m’y intéresser ? » Mais j’ai pensé combien le retour du Seigneur était une chose importante. Je ne pouvais pas écouter aveuglément les autres ni suivre la foule. Il fallait vraiment que j’enquête là-dessus. Je suis allée voir le site internet de l’Église. J’ai trouvé la vidéo d’un hymne intitulé « Le royaume de Christ est un chaleureux foyer ». C’était vraiment réconfortant : ça m’a captivée. J’ai continué à parcourir le site, et j’ai trouvé toutes sortes de vidéos et de films de l’Église de Dieu Tout-Puissant : des œuvres chorales, des clips, des cantiques, des récitations de paroles de Dieu et des films évangéliques, ainsi que des vidéos de témoignages de vécu. Tout cela était très nouveau et très concret. Cela m’a vraiment subjuguée. Je me suis mise à regarder ces vidéos une par une.

Une douzaine en une semaine. J’ai trouvé que les échanges y étaient vraiment concrets et éclairants. J’ai compris très clairement pourquoi le monde religieux était désolé et privé de l’œuvre du Saint-Esprit, et comment s’y prendre exactement pour accueillir le Seigneur. Il y était aussi expliqué qui Dieu bénissait et qui Il punissait. Beaucoup de confusions et de difficultés que j’avais eues pendant des années ont été résolues. J’ai trouvé que les films de l’Église étaient très profitables et édifiants. Ça m’a vraiment fait réfléchir. L’Église de Dieu Tout-Puissant ne semblait pas hérétique ! Si ce n’était pas bon, comment pouvaient-ils faire ces films qui apportaient une telle subsistance pour la vie ? Toutes les confessions prétendent être la version orthodoxe, celle du Seigneur Jésus-Christ, mais elles n’ont jamais réalisé autant de films merveilleux qui portent témoignage à Dieu. J’ai aussi pensé au pasteur et aux anciens qui disaient que des tas de vrais croyants de toutes les confessions avaient accepté Dieu Tout-Puissant et que l’on trouvait désormais l’Église de Dieu Tout-Puissant dans de nombreux pays. Cela m’a rappelé ce que disait Gamaliel : « Si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, elle se détruira ; mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d’avoir combattu contre Dieu » (Actes 5:38-39). Ce qui vient de Dieu doit prospérer, et il paraissait très probable que l’Église de Dieu Tout-Puissant venait de Dieu. Mais je me posais encore beaucoup de questions : « Ce livre, La Parole apparaît dans la chair, est toujours mentionné dans leurs films. Pourquoi les membres de cette Église ne lisent-ils pas la Bible ? Est-ce que ça ne va pas au-delà de la Bible ? Les pasteurs et les anciens ont toujours dit que la Bible était le canon du christianisme et qu’elle faisait autorité de façon absolue, que le plus important pour les croyants était de suivre la Bible, et que tout le reste était de l’hérésie. » J’y ai pensé encore et encore, mais sans pouvoir comprendre. C’est alors que ces paroles du Seigneur Jésus me sont venues à l’esprit : « Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira » (Matthieu 7:7). Je me suis dit : « Puisque les gens disent que le Seigneur Jésus est revenu, peu importe les doutes que je peux avoir, s’il y a la moindre chance, je dois aller chercher ce soupçon d’espoir. Je ne peux pas rater ma chance d’accueillir le Seigneur. »

Un jour, alors que je parcourais le site internet de l’Église de Dieu Tout-Puissant, j’ai vu un extrait du film « Sortez de la Bible ». La question ’Dieu œuvre-t-Il conformément à la Bible ?’ m’a sauté aux yeux. Je ne pouvais pas attendre. J’ai regardé le film, et j’ai vu Sœur Wang, une évangéliste, demander à un pasteur : « Vous dites que Dieu ne peut pas s’écarter de la Bible pour accomplir Son œuvre du salut et qu’en dehors de la Bible, tout est hérésie. Qu’est-ce qui a existé d’abord, la Bible ou l’œuvre de Dieu ? » Quand j’ai entendu cette question, une voix calme a dit en moi : « Bien évidemment, l’œuvre de Dieu a précédé la Bible ! » Sœur Wang a dit : « Au commencement, Dieu a créé le ciel, la terre et toutes choses. Il a détruit le monde avec un déluge, Il a brûlé Sodome et Gomorrhe, etc. L’Ancien Testament existait-il quand Il a fait ces choses-là ? » Au fond de moi, la réponse était : « Non. » Dieu est le Commencement. Il a créé toutes choses avant qu’existe même l’écriture, et encore moins la Bible ! » Sœur Wang a poursuivi : « Il n’y avait pas d’Écritures quand Dieu a accompli cette œuvre. Donc, l’œuvre de Dieu a existé d’abord, et puis elle a été racontée dans les Écritures. Et quand le Seigneur Jésus est venu œuvrer à l’ère de la Grâce, il n’y avait pas de Nouveau Testament. Au bout de plus de trois cents ans, une conférence a réuni des dirigeants religieux du monde entier. Ils ont choisi les quatre Évangiles comme récits de l’œuvre du Seigneur Jésus, et ils ont ajouté certaines des lettres des apôtres aux Églises et l’Apocalypse racontée par Jean. Ils ont compilé tout cela dans le Nouveau Testament. Cette opération de compilation de la Bible nous indique que l’œuvre de Dieu a existé en premier, puis qu’elle a été racontée dans la Bible. Sans l’œuvre de Dieu, il n’y aurait rien dans la Bible. C’est-à-dire que Dieu n’œuvre pas d’après la Bible et elle ne Le limite pas. Il œuvre d’après Son propre plan et les besoins de l’humanité. » « Et donc, on ne peut pas circonscrire l’œuvre de Dieu à ce qui est dans la Bible ni utiliser la Bible pour délimiter Son œuvre. On ne peut vraiment pas affirmer que tout ce qui est en dehors est hérétique. »

Ensuite, dans le film, Sœur Wang a poursuivi : « Le Seigneur Jésus n’a pas œuvré d’après l’Ancien Testament. Il a prêché le chemin de la repentance, guéri les malades et chassé les démons, Il n’a pas observé le sabbat et Il a pardonné aux autres soixante-dix fois sept fois. Rien de cela n’était dans les Écritures à l’époque. Cela semblait même en contradiction avec les lois de l’Ancien Testament. Les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens ont condamné le Seigneur Jésus et Lui ont résisté parce que Son œuvre et Ses paroles ne cadraient pas avec les Écritures. Dire qu’en dehors de la Bible, tout est de l’hérésie, cela reviendrait à condamner toute l’œuvre de Dieu à travers les ères, non ? »

Surprise, je me suis soudain rendu compte que c’était vrai. Le Seigneur Jésus a prêché et œuvré pendant le sabbat, guéri les malades et chassé les démons. Il n’y avait rien de cela dans l’Ancien Testament. Comme Son œuvre allait au-delà des Écritures, les principaux sacrificateurs, les scribes et les pharisiens ont condamné l’œuvre du Seigneur Jésus comme hérétique et L’ont finalement fait crucifier. Dieu les a punis. Si Dieu Tout-Puissant est réellement le Seigneur Jésus de retour et qu’on affirme que tout est hérésie à part la Bible, n’est-ce pas condamner l’œuvre de Dieu ? Ce serait une offense à Dieu ! Cette pensée m’a un peu effrayée. Je savais que je ne pouvais plus m’en tenir à mes anciennes idées. J’ai continué à regarder.

Dans le film, la sœur a lu quelques passages des paroles de Dieu Tout-Puissant. Dieu Tout-Puissant dit : « Personne ne connaît la réalité de la Bible : elle n’est rien de plus qu’un récit historique de l’œuvre de Dieu et un témoignage des deux étapes précédentes de Son œuvre. Elle ne t’offre aucune compréhension des objectifs de l’œuvre de Dieu. Quiconque a lu la Bible sait qu’elle documente les deux étapes de l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. L’Ancien Testament raconte l’histoire d’Israël et l’œuvre de l’Éternel depuis la création jusqu’à la fin de l’ère de la Loi. Le Nouveau Testament relate l’œuvre de Jésus sur terre, ce qui correspond aux quatre Évangiles, et le travail de Paul. Ne sont-ils pas des documents historiques ? » « La Bible est un livre historique, et si tu avais mangé et bu l’Ancien Testament pendant l’ère de la Grâce – si tu avais mis en pratique durant l’ère de la Grâce ce qui était demandé à l’époque de l’Ancien Testament –, Jésus t’aurait rejeté et condamné ; si tu avais appliqué l’Ancien Testament à l’œuvre de Jésus, tu aurais été un pharisien. Si, aujourd’hui, tu manges et bois l’Ancien et le Nouveau Testament ensemble, et les pratiques tous les deux, le Dieu d’aujourd’hui te condamnera ; tu prendras du retard par rapport à l’œuvre du Saint-Esprit aujourd’hui ! Si tu manges et bois l’Ancien Testament et le Nouveau Testament, alors tu es en dehors du courant du Saint-Esprit ! En Son temps, Jésus a conduit les Juifs et tous ceux qui Le suivaient selon l’œuvre du Saint-Esprit en Lui en ce temps-là. Il n’a pas établi la Bible comme base de ce qu’Il faisait, mais a parlé selon Son œuvre. Il n’a pas prêté attention à ce que disait la Bible ni n’a cherché dans la Bible un chemin sur lequel mener Ses disciples. Dès qu’Il a commencé à œuvrer, Il a parlé du chemin de la repentance, un mot qui n’est jamais mentionné dans les prophéties de l’Ancien Testament. Non seulement n’a-t-Il pas agi selon la Bible, mais Il a ouvert un nouveau chemin et a fait une nouvelle œuvre. Il n’a jamais fait référence à la Bible dans Sa prédication. Pendant l’ère de la Loi, personne n’avait jamais accompli Ses miracles de guérison des malades et d’expulsion des démons. De même, Son œuvre, Ses enseignements, et l’autorité et le pouvoir de Ses paroles étaient au-delà des capacités de tout homme durant l’ère de la Loi. Jésus a simplement fait Sa nouvelle œuvre, et même si beaucoup de gens Le condamnèrent en utilisant la Bible, utilisant l’Ancien Testament pour Le crucifier même, Son œuvre surpassait l’Ancien Testament ; s’il n’en était pas ainsi, pourquoi les gens L’ont-ils cloué sur la croix ? N’est-ce pas parce que l’Ancien Testament ne dit rien de Son enseignement, de Sa capacité de guérir les malades et de chasser les démons ? Son œuvre consistait à ouvrir un nouveau chemin, non de volontairement entrer en conflit à propos de la Bible ou de volontairement mettre l’Ancien Testament de côté. Il est tout simplement venu faire Son ministère, apporter la nouvelle œuvre à ceux qui L’attendaient et Le cherchaient. Il n’est pas venu expliquer l’Ancien Testament ou confirmer l’œuvre de l’Ancien Testament. Son œuvre n’avait pas pour but de permettre à l’ère de la Loi de continuer à se développer, car Son œuvre ne cherchait pas à se fonder sur la Bible ; Jésus est tout simplement venu faire l’œuvre qu’Il devait faire. Ainsi, Il n’a pas expliqué les prophéties de l’Ancien Testament, et Il n’a pas œuvré selon les paroles de l’ère de la Loi de l’Ancien Testament. Il a ignoré l’Ancien Testament. Il ne S’est pas soucié de savoir si celui-ci confirmait ou non Son œuvre, ni ne S’est intéressé à ce que les autres connaissaient de Son œuvre ou s’ils le condamnaient. Il a simplement continué à faire l’œuvre qu’Il devait faire, même si beaucoup de gens utilisaient les prévisions des prophètes de l’Ancien Testament pour Le condamner. Pour les gens, il semblait que Son œuvre n’avait aucune base. Une bonne partie de Son œuvre était en contradiction avec l’Ancien Testament. Cela n’était-il pas une erreur de la part de l’homme ? La doctrine doit-elle s’appliquer à l’œuvre de Dieu ? Et doit-elle être fidèle aux prévisions des prophètes ? Après tout, qui est le plus grand ? Dieu ou la Bible ? Pourquoi l’œuvre de Dieu doit-elle être conforme à la Bible ? Serait-il possible que Dieu n’ait pas le droit de dépasser la Bible ? Dieu ne peut-Il pas déroger à la Bible et accomplir une autre œuvre ? Pourquoi Jésus et Ses disciples n’ont-ils pas observé le sabbat ? S’Il devait observer le sabbat et pratiquer selon les commandements de l’Ancien Testament, pourquoi Jésus n’a-t-Il pas observé le sabbat quand Il est venu, mais à la place, a lavé des pieds, a couvert des têtes, a rompu le pain et bu le vin ? Tout cela n’est-il pas absent des commandements de l’Ancien Testament ? Si Jésus honorait l’Ancien Testament, pourquoi a-t-Il défié ces doctrines ? Tu dois savoir qui est venu en premier, Dieu ou la Bible ! » (« La Parole apparaît dans la chair »).

Sœur Wang a échangé : « Pendant des années, nous avons mis à égalité Dieu et la Bible en pensant que Son œuvre ne pouvait pas s’écarter de la Bible et que toute foi en dehors de la Bible ne pouvait pas être appelée foi mais hérésie. En réalité, la Bible n’est que le récit des deux premières étapes de l’œuvre de Dieu. Elle est le témoignage de deux étapes de l’œuvre de Dieu pour guider et sauver l’humanité après qu’Il a créé le ciel, la terre, toutes choses et le genre humain. Elle ne représente pas toute Son œuvre pour sauver l’homme. » « Les paroles de Dieu qui sont dans la Bible sont très limitées. Elle ne donne que quelques indices du tempérament de vie de Dieu : elle ne dit pas tout. Dieu n’œuvre pas d’après la Bible et ne s’y réfère pas dans Son œuvre. Il ne l’utilise pas pour trouver le chemin pour guider Ses adeptes. Son œuvre progresse continuellement. Dieu a entamé une nouvelle ère et Il accomplit une nouvelle œuvre. Il donne aux hommes un nouveau chemin et de plus grandes vérités pour que nous puissions obtenir un salut plus grand encore. » « Donc, Dieu ne guide pas l’humanité en se fondant sur Son ancienne œuvre. Autrement dit, Il n’œuvre pas d’après la Bible. Il est le Seigneur non seulement du Sabbat, mais aussi de la Bible. Il a tout à fait le droit d’œuvrer en dehors de la Bible, d’accomplir une nouvelle œuvre d’après Son propre plan et les besoins de l’humanité à ce moment-là. L’œuvre de Dieu ne peut absolument pas être la même d’une ère à une autre. Affirmer qu’en dehors de la Bible, tout est de l’hérésie, cela ne tient tout simplement pas. »

En voyant ça, j’ai eu honte. Son échange était conforme à la réalité. L’œuvre du Seigneur Jésus à l’ère de la Grâce allait au-delà de l’Ancien Testament. Ça nous montre qu’en tant que Seigneur de la création, Dieu est tout à fait capable d’œuvrer en dehors de la Bible, non ? Pourquoi n’avais-je jamais songé à une question aussi simple ? Dire qu’“en dehors de la Bible, tout est de l’hérésie”, ça ne tient vraiment pas. J’ai été vraiment stupide et ignorante !

J’ai continué à regarder, et l’échange de la sœur m’a vraiment captivée. Elle disait : « La Bible n’est qu’un témoignage, un récit de l’œuvre de Dieu. Elle ne contient pas la vie éternelle. Même si ça ne correspond pas à nos notions, c’est indiscutable, car le Seigneur Jésus a réprimandé les pharisiens il y a longtemps : “Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !” (Jean 5:39-40). Le Seigneur Jésus nous a clairement dit qu’il n’y avait pas de vie éternelle dans les Écritures et que c’était une erreur d’y chercher la vie éternelle. La Bible à elle seule ne suffit pas pour obtenir la vérité et la vie. On ne peut les obtenir que de Christ Lui-même. » En entendant ça, j’ai vraiment ouvert les yeux. J’ai constaté que le Seigneur Jésus nous avait déjà dit qu’il n’y avait pas de vie éternelle dans la Bible. Dieu seul est la vérité, le chemin et la vie, et Dieu seul peut nous donner la vie éternelle. Pourquoi ne m’en étais-je jamais aperçue en lisant ça ?

La sœur a ensuite lu un autre passage des paroles de Dieu. « Puisqu’une voie supérieure existe, pourquoi étudier cette voie inférieure et dépassée ? Puisque de nouvelles paroles et une œuvre plus récente existent, pourquoi s’en tenir aux anciens documents historiques ? Les nouvelles paroles peuvent te nourrir, ce qui prouve que c’est la nouvelle œuvre ; les vieux documents ne peuvent pas te rassasier ou satisfaire tes besoins actuels, ce qui prouve qu’ils appartiennent à l’histoire, et non à l’œuvre d’aujourd’hui, ici et maintenant. La voie supérieure est l’œuvre plus récente, et avec la nouvelle œuvre, peu importe l’importance de la voie du passé, c’est toujours l’histoire de la réflexion des gens, et peu importe sa valeur de référence, c’est encore l’ancienne voie. Même si elle est incluse dans le “livre saint”, l’ancienne voie appartient à l’histoire. Même si elle est exclue du “livre saint”, la nouvelle voie est d’aujourd’hui, ici et maintenant. Cette voie peut te sauver, elle peut te changer, car elle est l’œuvre du Saint-Esprit » (« La Parole apparaît dans la chair »). Puis, elle a échangé : « La Bible ne contient que des prophéties et non un récit de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, mais c’est vraiment une étape de l’œuvre plus profonde et plus élevée, fondée sur les besoins de l’humanité. Vers la fin de l’ère de la Loi, tout le monde était très profondément corrompu et en danger d’être mis à mort en vertu de la loi. Dieu en personne est devenu chair, venu sur terre et a été crucifié en tant que sacrifice d’expiation. Dieu a accompli Son œuvre de rédemption sur le fondement de l’œuvre de la loi. Même si ce n’est pas raconté dans l’Ancien Testament, Il a œuvré d’après les besoins de l’humanité et Son propre plan. Il n’a pas aboli la loi, Il l’a accomplie. Maintenant, dans les derniers jours, Dieu œuvre aussi d’après Son plan et les besoins des hommes sur le fondement de l’œuvre de rédemption du Seigneur Jésus. Il accomplit Son œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu pour nous débarrasser de notre nature pécheresse, nous sauver entièrement de la servitude du péché et nous conduire vers une destination éternellement belle. » « Dieu Tout-Puissant exprime toutes les vérités pour purifier et sauver l’humanité, et Il révèle tous les mystères de Son plan de gestion. Il n’a jamais prononcé ces paroles à l’ère de la Loi ni à l’ère de la Grâce. C’est le rouleau, les sept sceaux ouverts dans les derniers jours, ce qui accomplit cette prophétie dans l’Apocalypse : “Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises” (Apocalypse 2:7). « Et aussi celle-ci : “voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux” (Apocalypse 5:5). « Les paroles de Dieu Tout-Puissant sont recueillies dans la Bible de l’ère du Règne : La Parole apparaît dans la chair. Ces riches paroles pour la vie sont le chemin de la vie éternelle que Dieu donne aux hommes et la seule voie du salut complet. Si nous ne l’acceptons pas, nous n’obtiendrons jamais la subsistance des eaux vives de Dieu ni Sa vérité et Sa vie. »

Par la suite, j’ai trouvé d’autres paroles de Dieu Tout-Puissant dans un autre film « Le Christ des derniers jours apporte la vie et apporte le chemin durable et éternel de la vérité. Cette vérité est le chemin par lequel l’homme obtient la vie et elle est le seul chemin par lequel l’homme connaîtra Dieu et sera approuvé par Dieu. Si tu ne cherches pas le chemin de la vie offert par le Christ des derniers jours, alors tu n’obtiendras jamais l’approbation de Jésus et ne seras jamais qualifié pour franchir les portes du royaume des cieux, car tu es à la fois une marionnette et un prisonnier de l’histoire. Ceux qui sont régis par les règlements, par les lettres, et enchaînés par l’histoire ne seront jamais en mesure d’obtenir la vie ni d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont, ce sont des eaux troubles auxquelles ils se sont accrochés pendant des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône » (« La Parole apparaît dans la chair »). Le frère, dans ce film, a expliqué : « Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours, exprime toutes les vérités pour purifier et sauver l’homme. Elles sont abondantes et exhaustives, et représentent toute la subsistance de la part de Dieu. Elles sont révélatrices et éclairantes. » « Elles montrent vraiment que Christ est le chemin, la vérité et la vie, et le chemin de la vie éternelle. » « Les paroles de Dieu à l’ère du Règne vont bien au-delà de Ses paroles aux ères de la Loi et de la Grâce considérées ensemble. En particulier, ’Les Paroles de Dieu à l’univers entier’ dans La Parole apparaît dans la chair sont la première déclaration ouverte de Dieu à l’humanité. Pour la première fois, des êtres humains entendaient les paroles du Seigneur de la création à toute l’humanité. Elles ont vraiment secoué l’univers et nous ont ouvert les yeux. » « L’ère du Règne, c’est là que Dieu accomplit Son œuvre du jugement et révèle Son tempérament juste à l’humanité. C’est pourquoi Il prononce des paroles pour juger, purifier et perfectionner l’homme à cette ère, Il fait pleuvoir des catastrophes pour récompenser les bons et punir les méchants, et Il révèle Sa justice, Sa majesté et Son courroux. Les vérités exprimées par Dieu Tout-Puissant pour purifier, sauver et perfectionner l’homme sont le chemin de la vie éternelle qu’Il accorde aux hommes dans les derniers jours. Ce sont les eaux de la vie qui coulent de Son trône. »

C’est là que j’ai compris que La Parole apparaît dans la chair, de Dieu Tout-Puissant, était le chemin de la vie éternelle donnée aux hommes dans les derniers jours. Je savais que je devais suivre la nouvelle œuvre de Dieu et lire Ses nouvelles paroles pour obtenir la subsistance de Ses eaux vives et Son salut complet. Je n’ai pas tardé à entrer en contact avec l’Église de Dieu Tout-Puissant et à lire beaucoup plus de paroles de Dieu Tout-Puissant. J’ai constaté qu’Il révélait tous les mystères. Les mystères du plan de gestion de six mille ans de Dieu, de Son incarnation, la véritable histoire de la Bible et tous les aspects de la vérité sont révélés. J’en ai appris bien plus qu’au cours de dix années de foi en Dieu ! J’ai officiellement accepté l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours.

J’ai repensé à la façon dont les pasteurs et les anciens m’avaient égarée. J’avais restreint l’œuvre et les paroles de Dieu à la Bible, en pensant que tout le reste était de l’hérésie. J’entendais des gens de l’Église de Dieu Tout-Puissant témoigner du retour du Seigneur Jésus, mais je ne cherchais pas. J’avais aveuglément écouté les ecclésiastiques et rejeté l’œuvre de Dieu à cause de mes notions. J’étais croyante mais je résistais à Dieu. J’étais vraiment aveugle et stupide ! L’orientation de Dieu m’a permis d’entendre Sa voix par le biais des films de l’Église de Dieu Tout-Puissant, de comprendre la vérité et de me débarrasser de mes notions. J’ai cessé de vénérer aveuglément la Bible. J’ai appris que ce n’était pas réellement la foi et que la Bible ne contenait pas la vie éternelle. Seul Christ est le chemin, la vérité et la vie. Seul Christ des derniers jours peut nous donner le chemin de la vie éternelle, et nous ne pouvons obtenir la vérité et la vie qu’en croyant en Dieu Tout-Puissant, Christ des derniers jours. C’est la seule foi que Dieu approuve. C’est par la grâce et la bénédiction de Dieu que j’ai accueilli le Seigneur. Je suis reconnaissante à Dieu pour Sa miséricorde et Son salut !

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Laisser un commentaire

Contactez-nous par WhatsApp