L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Vivant à l’étranger, nous sommes très occupés avec notre travail et avec les choses à la maison et parfois nous n’avons pas le temps de lire les paroles de Dieu ou d’assister aux réunions. Je pense que cela n’est pas mettre Dieu en premier cependant, et je sens dans mon cœur que je suis redevable à Dieu. Je voudrais demander comment nous pouvons trouver un meilleur équilibre entre notre travail, nos familles et la recherche de la vérité.

Versets bibliques pour référence :

Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? Que donnerait un homme en échange de son âme ? (Marc 8: 36-37).

Jésus dit ensuite à ses disciples: C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. La vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement (Luc 12:22-23).

Paroles de Dieu concernées:

Réveillez-vous, frères ! Réveillez-vous, sœurs ! Mon jour ne tardera pas. Le temps, c’est la vie, et saisir le temps, c’est sauver la vie ! Le temps est proche ! Si vous faites des examens pour l’entrée au collège et que vous ne passez pas, vous pouvez réessayer et bachoter pour le test. Cependant, Mon jour n’aura pas un tel délai. Souvenez-vous ! Souvenez-vous ! Je vous exhorte par ces bonnes paroles. La fin du monde se déroule devant vos yeux, de grandes catastrophes approchent rapidement ; votre vie est-elle importante ou est-ce votre sommeil, votre alimentation et vos vêtements qui sont importants ? Le temps d’évaluer ces choses est venu.

Extrait de « Déclarations et témoignages du Christ au commencement »

Sur cette voie, de nombreux hommes peuvent se prévaloir de beaucoup de connaissances, mais au moment de leur mort, ils ont les yeux noyés de larmes, et ils se détestent d’avoir gaspillé toute une vie et vécu jusqu’à la vieillesse pour rien. Ils avaient seulement la compréhension, mais jamais l’opportunité de glorifier Dieu. Ils ont passé toute leur vie à se battre et à voyager par-ci et par-là, mais à l’heure de leur mort, leur cœur est plein de regrets. Ce n’est que rendus à leur dernière heure que beaucoup reviennent à la raison et se rendent compte du sens de la vie. N’est-ce pas alors trop tard ? Pourquoi ne pas saisir l’occasion et chercher la vérité que tu aimes ? Pourquoi attendre demain ? Si dans la vie tu ne souffres pas pour la vérité ou ne cherches pas à l’acquérir, serait-ce que tu souhaites avoir des regrets à ta dernière heure ? Si c’est le cas, alors pourquoi croire en Dieu ? En réalité, il y a plusieurs domaines dans lesquels l’homme, s’il consacre juste un peu d’efforts, peut mettre la vérité en pratique et par là même donner satisfaction à Dieu. Le cœur de l’homme est constamment possédé par les démons et ainsi il ne peut agir dans les intérêts de Dieu. Au contraire, il passe le clair de son temps à se déplacer ça et là pour la chair et, à la fin, il n’en tire aucun bénéfice. C’est pour ces raisons que l’homme est constamment troublé et affligé. Ces tourments ne sont-ils pas l’œuvre de Satan ? N’est-ce pas là la corruption de la chair ? Tu ne dois pas te moquer de Dieu en faisant des vœux pieux. Tu devrais au contraire prendre des mesures concrètes. Ne te fais pas d’illusions ; à quoi rime tout cela ? Que peux- tu gagner à ne vivre que pour le bien de ta chair et à travailler dur pour la gloire et la fortune ?

Extrait de « Tu devrais vivre pour la vérité puisque tu crois en Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Les gens se tournent toujours vers le monde, nourrissent trop d’espoirs, ont de trop grandes attentes pour l’avenir et ont des exigences beaucoup trop extravagantes. Ils ont toujours la chair en pensée et planifient tout autour de la chair. La recherche de la voie de la foi en Dieu ne les intéresse pas. Leurs cœurs ont été capturés par Satan, ils ont perdu leur vénération de Dieu et ils consacrent leur cœur à Satan. Mais l’homme a été créé par Dieu. Ainsi, l’homme a perdu le témoignage, ce qui signifie qu’il a perdu la gloire de Dieu. Le but de conquérir l’humanité est de récupérer la gloire de la vénération de l’homme pour Dieu. […] Tu ne ressens pas combien la lumière est précieuse lorsque tu vis en elle, mais tu reconnaîtras combien elle est précieuse lorsque tu vis dans la nuit sombre. Tu seras alors désolé. Tu te sens bien maintenant, mais le jour viendra où tu seras désolé. Lorsque viendra cette journée, et que les ténèbres descendent et que la lumière n’est plus, il sera trop tard pour tes regrets. C’est parce que tu ne comprends toujours pas l’œuvre présente que tu manques de chérir ton temps maintenant. Une fois que l’œuvre de l’ensemble de l’univers commence, ce qui veut dire lorsque tout ce que Je dis aujourd’hui s’est avéré, de nombreuses personnes tiendront leur tête et pleureront amèrement. Cela n’est-il pas tomber dans les ténèbres avec des pleurs et des grincements de dents ?

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (1) », La Parole apparaît dans la chair

Dieu Se lamente de l’avenir de l’humanité et la chute de l’humanité L’afflige. Il ressent de la douleur causée par la marche lente de l’homme vers le déclin et le chemin du non-retour. L’humanité a brisé le cœur de Dieu et L’a renié pour chercher le mal. Personne n’a jamais pensé à la direction dans laquelle une humanité de ce genre se déplacera. C’est précisément pour cette raison que nul ne sent la colère de Dieu. Aucun ne cherche un moyen de plaire à Dieu ou d’essayer de se rapprocher de Dieu. De plus, aucun ne cherche à comprendre la tristesse et la douleur de Dieu. Même après avoir entendu la voix de Dieu, l’homme continue son chemin loin de Dieu, évitant la grâce et le soin de Dieu, et évitant la vérité de Dieu ; il préfère se vendre à Satan, l’ennemi de Dieu. Et qui a réfléchi à la manière dont Dieu agira envers un impénitent qui L’a renvoyé ? Personne ne sait que les rappels et les exhortations répétées de Dieu sont parce qu’Il tient dans Ses mains un désastre sans précédent qu’Il a préparé, un désastre qui sera insupportable pour la chair et l’âme de l’homme. Ce désastre n’est pas seulement un châtiment de la chair mais aussi de l’âme. Vous devez savoir ceci : quand le plan de Dieu est rendu nul et quand Ses rappels et exhortations ne suscitent aucune réponse, quelle colère va-t-Il libérer ? Cela ne ressemblera à rien qui ait été connu ou entendu par aucune création. Je dirai donc que, cette catastrophe est sans précédent et ne se répétera jamais. C’est parce qu’une seule création et un seul salut sont dans le plan de Dieu. C’est la première fois et aussi la dernière. Par conséquent, nul ne peut comprendre l’intention aimable et l’attente fervente de Dieu pour le salut de l’humanité.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

L’homme doit chercher à vivre une vie qui a du sens et ne devrait pas se contenter de sa situation actuelle. Pour vivre à l’image de Pierre, il doit posséder les connaissances et les expériences de Pierre. L’homme doit poursuivre des choses plus élevées et plus profondes. Il doit poursuivre un amour plus profond et plus pur envers Dieu et une vie qui a de la valeur et du sens. Cela seul est la vie ; seulement alors l’homme sera comme Pierre. Tu dois te concentrer à être proactif envers ton entrée du côté positif, et tu ne dois pas te permettre docilement de retomber pour une facilité momentanée tout en ignorant des vérités plus profondes, plus spécifiques et plus concrètes. Ton amour doit être concret et tu dois trouver des façons de te libérer de cette vie dépravée, insouciante qui n’est pas différente de celle d’un animal. Tu dois vivre une vie qui a du sens, une vie de valeur, et tu ne dois pas te duper ni traiter ta vie comme un jouet avec lequel s’amuser. Pour quiconque aspire à aimer Dieu, il n’y a pas de vérités impossibles à atteindre ni de justice pour laquelle il ne puisse tenir ferme. Comment devrais-tu vivre ta vie ? Comment devrais-tu aimer Dieu et utiliser cet amour pour satisfaire Son désir ? Il n’y a rien de plus important dans ta vie. Surtout, tu dois avoir de telles aspirations et de la persévérance et tu ne devrais pas être comme ces faibles sans colonne vertébrale. Tu dois apprendre à expérimenter une vie qui a du sens, expérimenter des vérités significatives et tu ne devrais pas te traiter à la légère comme tu le fais. Sans que tu t’en rendes compte, ta vie glissera entre tes doigts ; et après cela, auras-tu une nouvelle occasion d’aimer Dieu ? L’homme peut-il aimer Dieu après sa mort ? Tu dois avoir les mêmes aspirations et la même conscience que Pierre ; ta vie doit avoir du sens et tu ne dois pas essayer de jouer au plus fin avec toi-même ! En tant qu’être humain et en tant que personne qui cherche Dieu, tu dois être en mesure de considérer soigneusement comment tu traites ta vie, comment tu devrais t’offrir à Dieu, comment tu devrais avoir une foi plus significative en Dieu, et, puisque tu aimes Dieu, comment tu dois le faire d’une manière plus pure, plus belle et meilleure.

Extrait de « Les expériences de Pierre : sa connaissance du châtiment et du jugement », La Parole apparaît dans la chair

Comme des personnes normales, qui sont à la quête de l’amour de Dieu, l’entrée dans le royaume afin de faire partie du peuple de Dieu constitue votre véritable avenir, et une vie qui est d’une extrême valeur et d’une grande importance. Personne n’est plus béni que vous — et pourquoi dis-Je cela ? Parce que ceux qui ne croient pas en Dieu vivent pour la chair, et ils vivent pour Satan, mais aujourd’hui vous vivez pour Dieu et vivez pour accomplir la volonté de Dieu. C’est pourquoi Je dis que vos vies sont de la plus grande importance. Seul ce groupe de personnes, ceux qui ont été choisis par Dieu, sont en mesure de vivre une vie de la plus grande importance : Personne d’autre sur terre n’est capable de vivre une vie d’une telle valeur et d’une telle importance.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre les pas de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Comment peut-on maintenir sa relation avec Dieu ? Par quels moyens peut-on la maintenir ? Par le moyen de l’imploration, de la prière et de la communion avec Dieu dans son cœur. Ce genre de relation te permettra de toujours vivre devant Dieu et ainsi tu seras une personne très paisible. Certaines personnes font toujours des choses extérieures et s’affairent à des choses extérieures. Après un jour ou deux sans s’engager dans la vie spirituelle, leur cœur n’a pas de perception, et après trois jours ou cinq jours, il n’a toujours pas de perception, ou il n’a toujours pas de perception après un ou deux mois. Cela signifie qu’ils ne prient ni n’implorent pour quoi que ce soit et qu’ils ne s’engagent pas dans la communion spirituelle. Implorer signifie que lorsque tu rencontres des problèmes, tu demandes à Dieu de t’aider, de te guider, de te soutenir, de t’éclairer, de te permettre de comprendre, de te permettre de connaître la volonté de Dieu et de savoir ce qu’est la vérité. La prière a une portée assez large. Parfois, il s’agit de laisser parler ton cœur, de parler avec Dieu quand tu rencontres des difficultés et de laisser ton cœur parler à Dieu quand tu deviens négatif et faible. Tu peux aussi prier Dieu quand tu es rebelle ou tu parles avec Dieu des problèmes que tu rencontres tous les jours, à la fois de ceux que tu peux saisir et de ceux que tu ne peux pas saisir. C’est cela prier. La portée de la prière, c’est essentiellement avoir une conversation avec Dieu, parfois à des moments déterminés et parfois à des moments imprévus, et cela peut être fait à tout moment et en tout lieu. La communion spirituelle ne tient pas vraiment à un certain format. Il y a peut-être un problème, il n’y en a peut-être pas ; parfois il y aura quelque chose à dire et parfois il n’y en aura pas. C’est cela la communion spirituelle. Quand il y a un problème particulier à soulever avec Dieu, alors tu peux prier. Quand il n’y a pas de problème, tu n’as qu’à penser à Dieu : « Comment Dieu aime-t-Il l’homme ? Comment Dieu prend-Il soin de l’homme ? Comment Dieu reprend-Il l’homme ? » « Oh Dieu, je sens que j’ai mal fait cela. Si je l’ai vraiment mal fait, alors reprends-moi et fais-moi en prendre conscience. » C’est cela la communion spirituelle et cela peut être fait n’importe quand et n’importe où. Parfois tu es sur la route et tu penses à quelque chose qui rend ton cœur vraiment triste. Tu n’as pas besoin de t’agenouiller ou de fermer les yeux, mais plutôt tu n’as qu’à dire immédiatement à Dieu dans ton cœur : « Oh Dieu, je prie que Tu me guides dans ce problème. Je suis faible et je ne peux le surmonter. » Ton cœur est ému et, avec ces quelques mots simples, Dieu sait tout sur le sujet.

Extrait de « Ceux qui ne peuvent pas toujours vivre devant Dieu sont des incroyants », Récits des entretiens du Christ

Premièrement, commence par le sujet de la prière. Concentre-toi et prie à une heure fixe. Peu importe si tu es pressé, ou occupé, ou quoi qu’il t’arrive, prie chaque jour normalement et mange et bois les paroles de Dieu normalement. Du moment que tu manges et bois les paroles de Dieu, peu importe le milieu dans lequel tu te trouves, ton esprit est particulièrement heureux, tu n’es pas non plus dérangé par les gens, les événements ou les choses autour de toi. Lorsque tu contemples Dieu normalement dans ton cœur, ce qui se passe à l’extérieur ne peut pas te déranger. C’est ce que signifie avoir de la stature. Commencer par la prière : Prier en paix devant Dieu est plus fructueux. Après cela, mange et bois les paroles de Dieu, réfléchis aux paroles de Dieu et essaie d’obtenir la lumière, trouve la voie de la pratique, sache quels sont les objectifs des déclarations de Dieu, et comprends sans déviance. D’une façon ordinaire, approche-toi de Dieu normalement dans ton cœur, contemple l’amour de Dieu et réfléchis aux paroles de Dieu sans être dérangé par les choses extérieures. Lorsque ton cœur est en paix au point où tu peux méditer, de sorte qu’à l’intérieur de toi-même tu contemples l’amour de Dieu et tu t’approches véritablement de Dieu, quel que soit le milieu où tu te trouves, et que tu as finalement atteint le point où tu loues dans ton cœur, et c’est même mieux que de prier, alors ainsi tu seras doté d’une certaine stature. Si tu es en mesure de parvenir à l’état ci-dessus décrit, alors ce sera la preuve que ton cœur est véritablement en paix devant Dieu. C’est la première étape ; c’est une compétence de base. Ce n’est qu’après qu’ils aient pu être en paix devant Dieu que les gens peuvent être touchés par le Saint-Esprit et éclairés et illuminés par ce même Saint-Esprit, c’est seulement alors qu’ils sont capables de communier véritablement avec Dieu et capables de comprendre la volonté de Dieu et la direction prise par le Saint-Esprit, et en cela, ils se seront engagés dans la bonne voie dans leur vie spirituelle.

Extrait de « L’apaisement de ton cœur devant Dieu », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

La vie dans un pays démocratique est intense ! Si tu ne gagnes pas d’argent, il y a des impôts que tu n’as pas à payer, mais tu dois payer ton loyer, entretenir ta voiture, et payer l’électricité et l’eau, et tout ça coûte de l’argent, c’est pourquoi il faut travailler, n’est-ce pas ? Ce qui pose problème. C’est comme si croire en Dieu représentait un fardeau supplémentaire, spécialement en accomplissant tes devoirs. Mais n’aurais-tu aucun fardeau si tu ne croyais pas en Dieu ? Ta charge serait au moins la même, si ce n’est plus lourde. Certains demandent, peut-il y avoir un fardeau plus fatiguant ? Je garantis que oui, parce que tu souffriras. Tes jours seront une lutte permanente pour te nourrir, un combat pour survivre, et tu feras face à de nombreuses difficultés et problèmes, car le monde est injuste et les gens sont méchants, tu vivras de nombreuses interruptions et adversités, et rien ne se déroulera sans à-coups. Mais à travers ta croyance en Dieu et l’augmentation de ta connaissance de la vérité, tu gagneras en sagesse et tu découvriras des chemins, tu ne seras plus contaminé par les démons, car tu y seras plus sensible, ce qui t’évitera beaucoup de souffrances, […] Tu t’évites tant de souffrances parce que tu crois en Dieu, tu manges et bois la parole de Dieu, et tu recherches la vérité, ce qui te donne un confort spirituel, et tu jouis de la paix et du plaisir que Dieu t’accorde. Envisage qu’un jour le grand désastre surviendra, et toi tu seras calme. Les non-croyants perdront la tête en paniquant et auront peur des jours à venir, pensant que c’est la fin du monde. Mais lorsque le même désastre nous arrive, nous les croyants en Dieu nous ne pensons pas comme les non-croyants. Dieu est avec nous, et nous avons des parts dans le royaume du Christ. Quel grand confort nous permet cette connaissance ! Ce confort n’est-il pas une joie de l’esprit ? C’est le plus réel des bonheurs. Nous l’obtenons parce que nous, alors que nous croyons en Dieu, nous avons compris la vérité, nous avons connu Dieu, et nous nous sommes qualifiés pour recevoir les promesses de Dieu. Ce bonheur spirituel, ce confort, cette aspiration, c’est le bonheur le plus authentique de l’humanité, et cela ne peut pas être gagné sans croire en Dieu ! Aussi lorsque tu dis : « Croire en Dieu est si prenant, je dois gagner ma vie et prendre soin de ma famille, et en plus je dois croire en Dieu, lire la parole de Dieu, et participer à la vie de l’Église et ses réunions. C’est un tel fardeau ! » Cela n’a rien de mal, mais combien de bénédictions as-tu gagné, et combien de désastres et de souffrances as-tu évités ? […] Qu’est-ce que le vrai bonheur ? C’est ceci le vrai bonheur ! Seuls ceux qui croient en Dieu et recherchent la vérité trouvent le bonheur, Ils sont les seuls à avoir cette paix, cette joie, cette aspiration, cette satisfaction, ce confort, seuls ceux qui trouvent la vérité peuvent vivre ces plaisirs.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, B8 Volume 130 »

Dans toute l’humanité corrompue maintenant dans le monde entier, personne ne peut dire avec certitude ce qu’est le bonheur. Seuls ceux qui ont réellement acquis la vérité savent ce qu’est le bonheur et ce qu’est le vrai chemin. Tous les avantages du monde et de la chair ne disparaissent-ils pas en un clin d’œil ? La richesse disparaît en un clin d’œil ; trop posséder devient un fardeau et est inutile. La gloire et le gain ne sont-ils pas vides ? De nos jours, certaines personnes vivent pour leur mari, d’autres vivent pour leurs enfants et d’autres vivent pour une maison ou pour une voiture. Y a-t-il un sens à vivre ainsi ? Il n’y a pas de sens. Certains me demandent : « Alors, voulons-nous vraiment continuer à vivre ? Sur quoi voudrais-tu que je fonde ma vie ? » Est-ce que ce sur quoi tu fondes ta vie a quelque chose à voir avec ce que je dis ? Ces deux choses ne sont-elles pas entièrement différentes ? Juste parce que je dis que tu ne devrais pas vivre pour ces choses, cela ne signifie pas que je t’empêche d’aller travailler. Est-ce que je dis que tu ne peux pas gagner ta vie ? Cela est entièrement différent des problèmes dont je parle. Certaines personnes abordent les problèmes d’une manière illogique, posant toujours des questions d’une manière impertinente et ne comprenant pas le sens de ce que je dis. Ce genre de personnes n’ont pas la capacité de comprendre. Quel travail tu devrais chercher ou quel travail tu devrais faire ne présente aucun obstacle, car c’est pour ta survie ; cependant, nous ne pouvons pas vivre pour la richesse. Ces deux problèmes sont-ils identiques ? Les intentions sont différentes ici. Certaines personnes ont un travail, et pourquoi font-elles cela ? Elles le font pour vivre. Pourquoi croient-elles en Dieu ? Pour trouver une vie humaine authentique. Ces mots sont bons et réels : « J’ai besoin de trouver un emploi pour vivre, pour survivre. » Donc, le but de travailler est de gagner un peu d’argent pour se maintenir en vie. « Pourquoi ai-je besoin de vivre ? Comment devrais-je vivre ? Comment devrais-je me rendre à la fin du sentier de la vie humaine ? Où se trouvent les mystères de la vie humaine ? Je dois chercher la vérité. Même après avoir mangé mon repas et me sentir rassasié, je dois toujours chercher la vérité. » Si tu vivais pour vivre une meilleure vie physique, quelqu’un comme cela aurait-il une vie humaine ? Quelle serait la différence entre cette personne et un animal ? Un aspect de la vie est de maintenir ta propre vie et de résoudre le problème de la survie ; un autre est que tu dois également résoudre le problème de la vie humaine. L’homme est l’esprit de toutes choses, le maître de toutes choses et il doit résoudre son problème de la vie humaine. Exactement quel genre de personne l’homme devrait-il manifester ? Quelle image devrait-il manifester ? Quel chemin devrait-il emprunter ? L’homme doit d’abord comprendre ces questions ; elles sont fondamentales. […] Pourquoi l’homme vit-il ? C’est-à-dire, qu’est-ce qu’une vie humaine authentique, et comment peut-on vivre une vie de sens et de valeur ? C’est le premier problème. La nature de ce problème concerne les principes, ça revient à la volonté de Dieu et, si tu peux résoudre ce problème, tu connaîtras alors la raison pour laquelle Dieu a voulu créer l’homme, le sens de la vie humaine et la manière dont l’homme devrait vivre conformément à la volonté de Dieu. Quand tu pourras résoudre ce problème, alors le chemin, la vérité et le sens de la vie humaine seront tous résolus. Ceux qui peuvent résoudre ce problème seront, à la fin, loués par Dieu et seront laissés pour compte, par conséquent, c’est là que réside la signification de l’œuvre de Dieu.

Extrait de « Seul entrer dans la réalité de la vérité est réellement comprendre et gagner la vérité » dans Sermons et échange sur l'entrée dans la vie (VIII)

Contenu connexe