L'Ère de la Loi : Le but et le sens de l'œuvre de Dieu

27 mars 2018

Paroles classiques de Dieu :

La signification, le but et l'étape de l'œuvre de l'Éternel en Israël étaient de commencer Son œuvre sur toute la terre, s'étendant progressivement aux nations païennes à partir de son centre en Israël. C'est le principe suivant lequel Il travaille à travers l'univers — établir un modèle, puis l'élargir jusqu'à ce que tous les peuples de l'univers aient accepté Son évangile. Les premiers Israélites étaient les descendants de Noé. Ces gens avaient seulement le souffle de l'Éternel et pouvaient subvenir à leurs besoins essentiels de la vie, mais ils ne savaient pas quel genre de Dieu était l'Éternel, pas plus qu'ils ne connaissaient Sa volonté pour l'homme, et encore moins comment ils devaient révérer le Seigneur de toute la création. Les descendants d'Adam ne savaient pas à quelles règles et lois ils devaient obéir ni ne connaissaient le travail que les êtres créés devaient faire pour le Créateur. Tout ce qu'ils savaient, c'est que le mari devait suer et travailler dur pour nourrir sa famille et que la femme devait se soumettre à son mari et perpétuer la race des humains que l'Éternel avait créée. En d'autres termes, ces hommes avaient seulement le souffle de l'Éternel et Sa vie, mais ne savaient pas comment suivre les lois de Dieu ou comment satisfaire le Seigneur de toute la création. Ils comprenaient beaucoup trop peu. Donc, même s'il n'y avait rien de malhonnête ou de rusé dans leur cœur et même s'ils éprouvaient rarement de la jalousie et ne se disputaient pas, ils ne connaissaient pas ou ne comprenaient pas l'Éternel, le Seigneur de toute la création. Ces ancêtres de l'homme se contentaient de manger ce que l'Éternel avait créé, de profiter de ce que l'Éternel avait fait, mais ils ne savaient pas révérer l'Éternel ; ils ne savaient pas qu'ils devaient L'adorer à genoux. Comment pouvaient-ils être appelés Ses créatures ? Et donc, les paroles : « L'Éternel est le Seigneur de toute la création » et « Il a créé l'homme comme une expression de Lui-même pour Le glorifier et Le représenter », n'étaient-elles pas prononcées en vain ? Comment des hommes qui ne révèrent pas l'Éternel peuvent-ils être un témoignage de Sa gloire ? Comment peuvent-ils être des expressions de Sa gloire ? Les paroles de l'Éternel : « J'ai créé l'homme à Mon image » ne deviennent-elles pas alors une arme entre les mains de Satan, le malin ? Ces mots ne deviennent-ils pas alors un signe d'humiliation pour la création de l'homme par l'Éternel ? Afin de terminer cette étape de l'œuvre, l'Éternel, après la création de l'humanité, ne l'a pas instruite ni guidée, depuis Adam jusqu'à Noé. Ce n'est qu'après le déluge qu'Il a réellement commencé à guider les Israélites qui étaient les descendants d'Adam et de Noé. Son œuvre et Ses paroles en Israël ont guidé la vie de tous les gens à travers le pays, leur montrant que l'Éternel était non seulement capable de souffler dans l'homme un souffle afin qu'il ait Sa vie et qu'il ressuscite de la poussière et devienne une créature de Dieu, mais était aussi capable de détruire l'humanité par des flammes et de maudire l'humanité, utilisant Sa verge pour gouverner l'humanité. Ainsi, ils ont vu aussi que l'Éternel pouvait guider la vie des hommes sur terre et parler et travailler parmi eux jour et nuit. Il a fait l'œuvre seulement pour que Ses créatures puissent savoir que l'homme venait de la poussière qu'Il avait prise, que l'homme avait été créé par Lui. En outre, la raison de l'œuvre qu'Il a commencée en Israël était que les autres peuples et nations (qui, en fait, n'étaient pas séparés d'Israël, mais s'étaient détachés des Israélites, étaient pourtant toujours des descendants d'Adam et Ève) puissent recevoir d'Israël l'évangile de l'Éternel, de sorte que toutes les créatures de l'univers Le révéreraient et Le considéreraient comme grand. Si l'Éternel n'avait pas commencé Son œuvre en Israël, mais, plutôt, ayant créé l'humanité, l'avait laissée mener une vie sans souci sur terre, alors, en raison de la nature physique de l'homme (« nature » signifie que l'homme ne peut jamais connaître les choses qu'il ne peut pas voir, c'est-à-dire qu'il ne sait pas que l'Éternel a créé l'humanité, encore moins pourquoi Il l'a créée), l'homme ne saurait jamais que l'Éternel a créé l'humanité et qu'Il est le Seigneur de toutes choses. Si l'Éternel avait créé l'homme et l'avait placé sur la terre pour Son plaisir et ensuite S'était tout simplement lavé les mains et était parti plutôt que de diriger les hommes pendant une certaine période, alors toute l'humanité serait retournée à néant ; même le ciel et la terre et toutes les choses qu'Il a créés, y compris toute l'humanité, seraient retournés à néant et auraient été foulés par Satan. Alors la volonté de l'Éternel selon laquelle « il devrait avoir un endroit ou se tenir sur la terre, un lieu saint parmi Sa création » aurait été brisée. Alors, au contraire, après que l'Éternel a créé les hommes, Il les a guidés dans leur vie et leur a parlé, tout cela dans le but de réaliser Son désir, de réaliser Son plan. L'œuvre de Dieu en Israël n'avait que le but d'exécuter le plan qu'Il avait mis en place avant Sa création de toutes choses, et donc Son œuvre d'abord parmi les Israélites et Sa création de toutes choses n'étaient pas en contradiction l'une avec l'autre, mais les deux étaient pour Sa gestion, Son œuvre et Sa gloire, approfondissant le sens de Sa création de l'humanité. Il a guidé la vie des hommes sur la terre pendant deux mille ans après Noé, au cours desquels Il leur a appris à révérer l'Éternel, le Seigneur de toutes choses, leur a appris comment se comporter et comment vivre leur vie, et surtout, comment agir comme des témoins de l'Éternel, Lui obéir, Le révérer, et Le louer avec de la musique comme David et ses prêtres.

Extrait de « L'œuvre à l'ère de la Loi »

Au commencement, guider l'homme dans l'ère de la Loi de l'Ancien Testament, c'était comme guider la vie d'un enfant. La première humanité, qui était les Israélites, était nouvellement née de l'Éternel. Ils ne savaient pas comment révérer Dieu ou vivre sur la terre. En d'autres mots, l'Éternel a créé l'humanité, c'est-à-dire qu'Il a créé Adam et Ève, mais Il ne leur a pas donné les facultés pour comprendre comment révérer l'Éternel ou suivre les lois de l'Éternel sur la terre. Sans la supervision directe de l'Éternel, personne ne pouvait apprendre cela directement, car l'homme au commencement ne possédait pas de telles facultés. L'homme savait seulement que l'Éternel était Dieu, et ne savait pas du tout comment Le révérer, que faire pour Le révérer, avec quel esprit Le révérer, et que Lui offrir en signe de révérence. L'homme savait seulement comment profiter de ce dont il pouvait tirer profit parmi toutes les choses créées par l'Éternel. L'homme n'avait aucune idée du genre de vie qui convenait à une créature de Dieu sur la terre. Sans instructions, sans un guide personnel, une telle humanité ne pouvait jamais mener une bonne vie, et pouvait seulement être furtivement capturée par Satan. […] Et donc, après la création de l'humanité, le travail de l'Éternel était loin d'être terminé. Il devait aussi guider l'humanité entièrement afin que l'humanité puisse vivre ensemble sur la terre et Le révérer, et que l'humanité puisse mener une bonne vie sur la terre après avoir été guidée par Lui. Alors seulement fut complété le travail qui avait été principalement réalisé sous le nom de l'Éternel, c'est-à-dire qu'alors seulement fut conclue l'œuvre de l'Éternel de créer le monde. Et donc, puisqu'Il avait créé l'humanité, Il devait guider la vie de l'humanité sur la terre pendant plusieurs milliers d'années, afin que l'humanité puisse respecter Ses décrets et Ses lois et participer à toutes les activités d'une vie appropriée sur la terre. Alors seulement fut complétée l'œuvre de l'Éternel.

Extrait de « La vision de l'œuvre de Dieu (3) »

Les prophéties sur le retour du Seigneur ont été accomplies. Mais pourquoi ne L’avons-nous pas vu descendre sur une nuée ?
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Laisser un commentaire