Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Pourquoi le Parti communiste chinois oblige-t-il les chrétiens à rejoindre l’Église des Trois-autonomies ?

4

HOU Xiangke (Le chef du Bureau de la sécurité publique) : HAN Lu,Tu dois savoir que le Parti communiste est un parti athée et qu’il est issu de la révolution. Le Parti communiste est l’ennemi de Dieu et de la parole de Dieu. La vérité que vous acceptez et le chemin que vous suivez sont ce que le Parti communiste déteste le plus. Vous êtes un objet de honte et une source d’irritation pour le Parti communiste. En conséquence, le Parti communiste vous réprimera avec sévérité, il vous punira et vous serez bannis ! En Chine, on doit suivre le Parti communiste quand on croit en Dieu, on doit accepter le Front uni du Parti communiste, rejoindre l’Église des Trois-autonomies et suivre le chemin de l’amour pour le pays et la religion. Il n’y a pas d’autre solution. As-tu réfléchi à ces considérations ?

HAN Lu (Chrétienne) : Chef HOU, vous avez dit que la croyance en Dieu doit être basée sur la réalité et se conformer au système de l’État, est-ce que c’est un argument valable ? Quand on a choisi la bonne voie dans la vie, on doit s’y tenir malgré les échecs. C’est le seul moyen de parvenir à la vérité et de mener une vie qui en vaut la peine. En tant que croyants, la voie que nous empruntons est la voie de la vie, mais vous voulez qu’on accepte le Front uni du Parti communiste et qu’on rejoigne l’Église des Trois-autonomies, ça vient d’où ? Vous savez que l’Église des Trois-autonomies est entièrement contrôlée par le gouvernement communiste chinois, les pasteurs sont nommés par le gouvernement, l’Église n’est pas autorisée à enseigner la pure vérité de la Bible, la voie de la vie spirituelle, ni la prophétie de l’Apocalypse. On ne lui permet pas de parler de l’amour de Dieu ni de l’obéissance à Dieu. On lui permet seulement de parler de l’amour du pays et de l’Église, de faire fortune, de rendre gloire à Dieu tout en offrant des avantages aux gens, et on lui permet seulement de parler d’obéissance à ceux qui détiennent le pouvoir. C’est ça, croire en Dieu ? Peut-on recevoir la vérité de cette façon ? Notre croyance en Dieu consiste à rechercher la vérité, à nous débarrasser de notre tempérament corrompu, et à acquérir la vérité et l’humanité qui nous permettent de recevoir le salut de Dieu et d’être heureux. Si on adopte les exigences du Parti communiste de suivre la mauvaise voie de l’amour des Trois-autonomies pour le pays et l’Église, on ne pourra pas recevoir la vérité et se débarrasser de notre tempérament corrompu. Comment alors pourrons-nous recevoir le salut de Dieu ? Donc, le Parti communiste veut contrôler ceux qui croient en Dieu pour nous faire croire en Dieu selon les exigences du Parti communiste. C’est inacceptable. Cela entrave la liberté de croyance, c’est en quelque sorte un meurtre des âmes.

HAN Lu : Je n’ai pas dit la vérité ? Le Parti communiste est un régime satanique qui est hostile à la vérité et qui s’oppose à Dieu. Le Parti communiste a condamné le christianisme en le traitant de secte, ainsi que la Bible et les livres de la parole de Dieu en les considérant comme sectaires. De nombreuses Bibles offertes par des pays étrangers ont été jetées dans la mer. Des quantités de Bibles appartenant à des chrétiens ont été confisquées et détruites. Vous admettez que c’est vrai ? Personne n’oserait nier ce fait. Vous, les fonctionnaires du Parti communiste, vous avez même placé des pasteurs dans la communauté religieuse et vous êtes intervenus dans les affaires de l’Église. C’est vraiment insensé ! Ceux qui croient en Dieu veulent seulement rechercher la vérité, vivre comme de véritables êtres humains et mener une vie qui en vaut la peine. Vous n’avez même pas voulu les laisser partir. Vous causez des ennuis aux croyants, vous rendez la vie difficile pour l’Église, vous créez des rumeurs contre l’Église, vous fabriquez des accusations contre des croyants innocents et vous les envoyez en prison, et vous ne reculez devant rien pour détruire et interdire complètement l’Église. Vous ne pensez pas manquer de dignité humaine ?

HOU Xiangke : Vous pensez que je veux persécuter les croyants ? C’est la politique du Parti communiste. Des documents secrets du Comité central exigent que ce soit effectué à tous les niveaux du gouvernement. Ça ne dépend pas de moi. Je sais que vous les croyants ne vous occupez pas de politique et ne commettez pas de crimes. Mais la façon dont vous croyez en Dieu et continuez sans cesse à répandre la parole de Dieu Tout-Puissant et à rendre témoignage pour Dieu Tout-Puissant a trop de répercussions en Chine. Votre Église de Dieu Tout-Puissant a embrigadé de plus en plus de gens de différentes confessions. Donc le Parti communiste doit vous réprimer et vous arrêter. Tu vois, pourquoi le Parti communiste ne sévit pas contre l’Église des Trois-autonomies avec autant de férocité ? C’est parce que l’Église des Trois-autonomies est obéissante et écoute le gouvernement, à la différence de la manière très visible dont vous répandez l’évangile et rendez témoignage pour Dieu. Le Parti communiste ferme donc les yeux sur l’Église des Trois-autonomies. Vous voulez dire que vous n’avez pas remarqué ? Si le Parti communiste veut vous réprimer et vous arrêter, est-ce qu’il manquera de prétextes et de raisons ? Il doit fabriquer des faits et vous condamner en tant qu’organisation sectaire, afin que cette répression puisse être justifiée. La voix du Parti communiste est plus forte que la vôtre. La plupart des gens écoutent le Parti communiste. C’est pourquoi vous devez subir ces douleurs et ces injustices. Le Parti communiste fabrique des accusations contre vous, se sert de ses médias pour vous condamner et paie même certains médias occidentaux pour attaquer l’Église de Dieu Tout-Puissant. Tout ça, ce sont des faits. Votre indignation et votre opposition ne servent à rien. Le Parti communiste doit le faire pour réaliser son objectif d’interdire l’Église. Qui vous a dit de désobéir au Parti communiste !

Extrait du scénario du film « Douceur dans l’adversité »