Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La compréhension indispensable de l'œuvre de Dieu pendant l'ère de la Loi

17

Si nous pouvons méditer sérieusement les paroles de Dieu Tout-Puissant révélant la signification et l’essence de Son œuvre pendant l’ère de la Loi, nous serons pleinement capables de reconnaître que l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi était Son œuvre initiale de direction de l’humanité après la création de l’homme. L’Éternel était le seul et unique vrai Dieu sans fin à l’ère de la Loi, qui apparut aux Israélites, les conduisit d’abord hors du contrôle et de l’esclavage du roi d’Égypte, puis décréta les lois et les commandements pour les Israélites, initiant ainsi la direction personnelle de la vie de l’humanité par Dieu. À l’ère de la Loi, Dieu a décrété de nombreuses lois et de nombreux commandements auxquels l’humanité doit se conformer et, d’entre eux, voici les trois genres les plus importants : d’abord les dix commandements ; ensuite le sabbat ; troisièmement les sacrifices qui étaient principalement des sacrifices d’expiation, des sacrifices d’actions de grâces et des holocaustes. Ces trois exigences imposées par Dieu constituèrent Son œuvre principale à l’ère de la Loi, et les significations essentielles de Ses trois exigences constituaient les principales indications sur la manière de vivre sur terre pour la direction des Israélites de cette époque. Ensuite, nous parlerons d’une certaine compréhension de la signification essentielle de ces trois exigences fondamentales de Dieu à l’ère de la Loi.

1. Les dix commandements décrétés par Dieu à l’ère de la Loi avaient un sens profond. Voici leur contenu :

« Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour: c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne.

Tu ne tueras point.

Tu ne commettras point d’adultère.

Tu ne déroberas point.

Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain » (Exode 20:3-17).

Ces derniers sont les dix commandements les plus cruciaux et célèbres par lesquels Dieu a guidé les gens à l’ère de la Loi. Les dix commandements de Dieu, qu’Il a établis pour l’humanité corrompue, sont simples, clairs et tout à fait raisonnables ; ils distinguent clairement le bien du mal et ils sont francs et droits. Ses dix commandements incarnent pleinement l’équité et la justice, les principes du ciel et de la terre, ce qui inspire la crainte ainsi que la justice et la moralité. De cela, les gens peuvent voir que Dieu est un Dieu droit, juste, saint, et qui déteste le mal. Les dix commandements représentent pleinement les exigences et la volonté de Dieu pour l’humanité, Sa création. Ils sont concis, riches et complets, et sont des choses justes, honorables et positives qui peuvent être prouvées par la conscience et la raison des gens. La signification des dix commandements est profonde. Chaque commandement est très signifiant et ils font tous en sorte que les gens comprennent Dieu, s’éloignent du mal, savent ce que Dieu déteste et ce qu’Il aime et ce que l’humanité doit respecter. Tous ceux qui sont doués de conscience et de raison devraient acclamer et célébrer les dix commandements décrétés par Dieu, qui ont permis aux gens de vivre à la ressemblance de l’humanité normale, sous leur direction. Tant que les gens vivent selon les dix commandements, ils sont pleinement capables d’obtenir les bénédictions de Dieu. C’est la vérité. Si tous les pays du monde établissaient leur droit constitutionnel et gouvernaient leur pays selon les dix commandements, ils obtiendraient certainement les bénédictions de Dieu et leur pays deviendrait beaucoup plus ordonné. Et s’ils pouvaient incorporer les dix commandements dans leurs manuels scolaires pour que tout le monde les accepte dès l’enfance, ils pourraient tous adorer Dieu. Ce serait encore plus signifiant. Si les peuples de tous les pays avaient vécu sur terre selon les principes des dix commandements, l’humanité ne serait absolument pas aussi corrompue qu’elle l’est aujourd’hui. Mais la corruption de l’humanité par Satan est trop profonde et c’est seulement parce que l’humanité est entièrement contrôlée par Satan que le monde entier s’est retrouvé sous l’emprise des ténèbres effroyables du mal. C’est pourquoi les dix commandements étaient si difficiles à accepter et à respecter pour les hommes profondément corrompus à l’ère de la Loi. Le seul résultat qu’ils obtinrent fut que les gens reconnurent leurs péchés, mais l’œuvre de Dieu continua pas à pas, construisant progressivement sur sa propre base, chaque étape complétant les autres. Les lois et les commandements décrétés par Dieu doivent être accomplis.

2. Le principe qui sous-tend l’observation du sabbat est également extrêmement important. Dieu a réitéré maintes fois son exigence que l’homme observe le sabbat et l’Éternel a dit : « Vous ne manquerez pas d’observer mes sabbats, car ce sera entre moi et vous, et parmi vos descendants, un signe auquel on connaîtra que je suis l’Éternel qui vous sanctifie. Vous observerez le sabbat, car il sera pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera, sera puni de mort ; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple. On travaillera six jours ; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l’Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort. Les enfants d’Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d’Israël un signe qui devra durer à perpétuité ; car en six jours l’Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son oeuvre et il s’est reposé » (Exode 31:13-17). Les élus de Dieu doivent comprendre clairement que l’exigence de Dieu demandant à l’homme d’observer le sabbat est profonde. Quand Dieu a créé le ciel et la terre et toutes choses, Il l’a fait en six jours. Le septième jour, Il s’est reposé. C’est pourquoi Dieu demande aussi aux gens de travailler pendant six jours et de se reposer le septième. Non seulement cela démontre l’amour de Dieu, mais présente aussi une signification profonde. Sans aucun doute, le fait que Dieu demande à l’humanité d’observer le sabbat atteste qu’Il conduit la vie de l’humanité. Cela révèle pleinement Sa sollicitude, Sa considération et Son amour infini pour l’humanité. Il ne veut pas que les gens soient toujours harassés, qu’ils travaillent avant le lever du soleil et ne se reposent qu’à son coucher, qu’ils ne vivent que dans le but et pour le sens d’obtenir nourriture, vêtements et abri adéquats et de nourrir leurs familles. Le jour de repos de Dieu servait aussi à donner un jour de repos à l’humanité, et c’est pourquoi Il a décrété que les gens observent le sabbat. C’est vraiment important.

3. Quant au principe des sacrifices d’expiation, des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces, tout Israélite ayant commis un péché interdit par l’Éternel, qu’il soit ou non conscient d’avoir commis un péché, devait aller voir le prêtre pour offrir à Dieu un sacrifice d’expiation, un holocauste ou un sacrifice d’actions de grâces afin que son péché soit pardonné. Cela a permis aux gens de voir que le tempérament de Dieu est non seulement empreint de justice et de majesté, mais aussi de miséricorde et d’amour. Puisque les gens ont été corrompus par Satan, il leur est naturel de pécher, mais Dieu a établi pour l’humanité des sacrifices d’expiation, des sacrifices d’actions de grâces et des holocaustes et, quel que soit le genre de péché commis, tant que les gens offrent un sacrifice d’expiation, un holocauste ou un sacrifice d’actions de grâces à Dieu, ils peuvent être entièrement pardonnés par Lui. Cela suffit pour faire connaître aux gens que le tempérament de Dieu envers l’humanité corrompue inclut Sa miséricorde et Sa bonté. Dieu ne condamne pas les gens à la légère et Il ne les punit surtout pas à la légère. De ce fait, le soin et la protection de Dieu, ainsi que Sa grâce et Ses bénédictions pour l’humanité, sont encore plus clairement manifestes. Ceci montre pleinement que le principe derrière l’institution des sacrifices d’expiation par Dieu, pour l’humanité corrompue, faisait partie de Son œuvre destinée à guider la vie des gens.

Toute l’œuvre accomplie par Dieu à l’ère de la Loi consistait à conduire l’humanité sur le chemin approprié à la vie humaine, à permettre à tous les hommes de vivre devant Lui, de pouvoir L’adorer et d’obtenir Ses bénédictions. C’est Sa volonté. À l’ère de la Loi, Dieu a utilisé les lois et les commandements pour guider la vie des Israélites sur terre. Essentiellement, cela ouvrait la voie à l’œuvre de rédemption de Dieu à l’ère de la Grâce. D’abord, il était nécessaire que les Israélites se présentent devant Dieu et Le reconnaissent, c’est-à-dire qu’ils reconnaissent le Seigneur de la création, et qu’ils sachent comment on doit vivre devant Lui. Sans aucun doute, c’était le véritable témoignage que Dieu guidait la vie des gens sur terre. Non seulement cela a révélé Son amour pour l’humanité, mais, bien plus, cela a permis aux gens de comprendre que non seulement Dieu a créé le ciel, la terre, toutes choses et l’humanité, mais qu’Il guide aussi les gens pour qu’ils sachent comment vivre, comment vivre devant Dieu et obtenir Ses bénédictions. De cette façon, les gens savent comment vivre devant Dieu, comment L’adorer, comment gagner Ses bénédictions et comment vivre afin d’obtenir paix, longévité et bonheur. C’est vraiment très signifiant pour les êtres humains corrompus. Si toute l’humanité pouvait vivre selon les lois et les commandements décrétés par Dieu, elle ne serait pas à tel point corrompue par Satan qu’elle n’a pas ressemblance humaine et le monde ne serait pas aussi sombre et mauvais qu’aujourd’hui. Ce serait un tel bonheur si les gens pouvaient vivre sous la direction de Dieu ! Comme l’a dit Dieu Tout-Puissant : « En guidant le peuple d’Israël, Il a établi une base pour Son travail sur terre. De cette base, Il a étendu Son travail au-delà d’Israël, c’est-à-dire qu’à partir d’Israël, Il a étendu Son travail vers l’extérieur, de sorte que les générations suivantes ont graduellement appris que l’Éternel est Dieu et que l’Éternel avait créé les cieux et la terre et toutes choses, qu’Il avait fait toutes les créatures. Il étendit Son travail à travers tout le peuple d’Israël » (« La vision de l’œuvre de Dieu (3) »). Cela indique qu’en accomplissant chacune des trois étapes de l’œuvre de Dieu, Dieu élargit graduellement Son champ d’action et, à la fin, sauve toute l’humanité pour qu’elle se débarrasse complètement de l’influence de Satan et se tourne complètement vers le trône de Dieu. C’est le plan de gestion du salut de l’humanité.

Si je devais résumer en quelques mots la signification essentielle de l’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi, je dirais que c’était de guider les gens dans leur façon de vivre sur terre après que Dieu eut d’abord créé l’humanité. Son œuvre à l’ère de la Loi mettait surtout l’accent sur la signification essentielle de « guider ».

Extrait de « Seules les trois étapes de l’œuvre de Dieu constituent Son œuvre complète pour sauver l’humanité », Collection de sermons — approvisionnement pour la vie

Contenu connexe