L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignage d’une chrétienne : j’ai une richesse plus précieuse que l’argent

92

Par Shunxin, Thaïlande

Note de l’éditeur : Si vous avez quelqu’un comme cela dans votre vie, quelqu’un qui veut devenir riche, mais n’y parvient jamais, et qui vit dans la souffrance, comment devriez-vous l’aider à échapper à son malheur ? Ce qui suit est l’expérience de l’auteure Shun Xin, dont la situation délicate était précisément celle-ci, mais qui, aujourd’hui, peut évaluer calmement ses revenus et ses dépenses financières et a trouvé un trésor plus précieux que des richesses. Comment est-elle sortie de son tourment ? Et quel est ce trésor plus précieux que l’argent ? Découvrons-le à travers son récit.

Lutter en vain pour devenir riche

Petite, j’ai connu la honte d’être pauvre et les difficultés de la vie, alors j’ai pris la résolution de travailler dur à l’école et de devenir riche plus tard, de profiter de la richesse et du luxe et de faire en sorte que les autres m’admirent. Après plus de dix ans d’amertume passés à étudier, j’étais seulement capable d’intégrer une université de troisième zone, mais je n’étais pas découragée. Je croyais que tant que je travaillais dur, je pouvais encore devenir riche.

Après avoir obtenu un diplôme universitaire, j’ai trouvé un emploi en tant que professeure d’anglais. Quand j’ai appris que mes collègues qui travaillaient depuis deux ans n’étaient payés qu’un peu plus de 2 000 yuans, j’ai résolument démissionné. Plus tard, je suis allée dans des écoles de formation, à Shanghai, puis à Qingdao, pour travailler dans la vente. Tous les jours, du matin au soir, j’appelais constamment les gens pour vendre nos produits et, grâce à un effort conséquent, mon salaire mensuel atteignait presque 10 000 yuans. Au moment même où j’avais très envie d’en faire encore plus, la direction de l’établissement a changé et je me suis fait licencier sans raison. Je ne voulais pas partir, mais il n’y avait rien à faire, sinon m’en aller à contrecœur.

Mon désir à nouveau stimulé après mon arrivée au Canada

Après nous être mariés, mon mari et moi sommes allés au Canada pour démarrer une entreprise. J’étais incapable de travailler à cause de ma grossesse, alors je me suis rendue dans une église pour adorer. La première fois que je suis allée à l’église, le pasteur m’a accueillie avec beaucoup d’entrain, mais quand il a appris que je n’étais pas riche, il m’a ignorée et a traité les riches de l’église avec enthousiasme et flatterie. L’attitude du pasteur me confirmait encore plus l’importance de l’argent. À notre époque, où tout le monde se tourne vers l’argent, si vous avez de l’argent, vous avez tout, et si vous n’en avez pas, vous êtes méprisé partout. C’est alors que j’ai à nouveau décidé de gagner plus d’argent et de faire en sorte que ceux qui me méprisaient me voient sous un jour nouveau !

Après la naissance de mon fils aîné, je suis allée travailler pour gagner de l’argent, et si le travail était difficile, cela m’était égal. Plus tard, je suis retombée enceinte et j’ai été physiquement affaiblie pendant cette période. Mais en dépit de cela, pour gagner plus d’argent, quand mon plus jeune fils a eu tout juste un mois, j’ai démarré une entreprise de rachat de produits importés avec mes amis. Je passais la journée à fixer l’écran de mon téléphone pour me renseigner sur les produits, et même pendant que j’allaitais mon enfant, je recherchais des aptitudes de ventes, des techniques de promotion sur internet, etc. Comme je devais passer beaucoup de temps chaque jour à regarder mon téléphone et que je restais souvent éveillée tard le soir, mes yeux me faisaient tellement mal que je ne pouvais pas les ouvrir et mon dos était raide et douloureux, mais je ne pouvais rien laisser m’empêcher de gagner de l’argent, alors j’ai dû travailler de mon lit. Comme je consacrais tant d’attention à mon travail, je n’en avais plus pour m’occuper de mes enfants. Une fois, mon aîné m’a pris mon téléphone des mains et, de rage, l’a jeté par terre en se plaignant que je passais toute la journée sur mon téléphone au lieu de passer du temps avec eux. Mais l’accusation de mon fils ne m’a pas fait de peine, car je me disais que si je ne pouvais pas leur offrir une bonne vie, quel est l’intérêt de passer du temps avec eux ? Nous vivons dans une société qui ne se préoccupe que de l’argent, et même si l’argent ne fait pas tout, vous ne pouvez rien faire sans argent ! Seul l’argent peut vous permettre de profiter d’une vie meilleure, de garder la tête haute et faire en sorte que les autres vous admirent. Même si je me rendais compte que je repoussais mes enfants de plus en plus loin, et que cette prise de conscience me tourmentait, je continuais à ne me préoccuper que de mon entreprise d’importation.

Plus tard, pour gagner plus d’argent, j’ai travaillé à temps partiel dans la vente directe. Après avoir travaillé dur pendant quelque temps, j’ai gagné un peu d’argent et j’étais très heureuse. Je prenais une grosse voix quand je parlais aux gens et je me sentais très fière en envoyant de l’argent à mes parents. C’était bon d’avoir de l’argent ! Parfois, quand je regardais mes supérieurs, qui avaient un salaire mensuel de dizaines de milliers, jouissaient du luxe et avaient une bonne vie, je me disais que tant que j’augmentais le nombre de mes subordonnés, je pourrais être exactement comme eux avant longtemps ! Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées aussi facilement que prévu. J’ai passé un an à former dix subordonnés, mais aucun n’était disposé à travailler avec moi, donc tout ce que je pouvais faire, c’était retourner au point de départ de mon entreprise. Cette situation délicate a été un revers particulièrement frustrant pour moi. Cette année, j’avais travaillé de l’aube au crépuscule pour former mes subordonnés, alors pourquoi obtenais-je ce résultat ?

Faire la sourde oreille quand vient le salut

C’est alors que l’évangile de Dieu des derniers jours est venu jusqu’à moi. Mes frères et sœurs voyaient comme je souffrais et étais malheureuse pour gagner de l’argent et ont échangé avec moi : « La quantité de richesses que nous avons dans la vie est fixée par Dieu et la somme de nos propres efforts n’y peut rien changer. Le Seigneur Jésus dit : “Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?” (Matthieu 6:25–26). Dieu nous a créés, nous a donné le souffle et nous donne ce dont nous avons besoin pour survivre sous Ses soins et Sa protection. Nous n’avons pas besoin d’être anxieux ou inquiets au sujet de l’avenir. Tant que nous travaillons normalement, nous aurons assez de vêtements et de nourriture. Nous avons tous vu comment certaines personnes ne pensent qu’à gagner de l’argent, et à rien d’autre, et font des heures supplémentaires et travaillent à toute heure, comment elles perdent tour à tour leurs chances d’être intimes avec Dieu et d’entendre la voix de Dieu aux assemblées et comment leur corps s’effondre d’épuisement. Dieu veut que nous nous contentions de vêtements et de nourritures en quantité suffisante, mais Satan songe à des moyens de nous corrompre. Il fait en sorte que l’argent occupe notre cœur, que nous voulions gagner toujours plus et il nous donne un désir insatiable. Qu’est-ce que cela, sinon les ruses de Satan ? Ce n’est qu’en lâchant prise sur nos désirs infinis et en obéissant aux plans et aux arrangements de Dieu que nous pourrons un jour trouver la paix et le repos ! » Après avoir entendu l’échange de mes frères et sœurs, j’ai pensé : « Il y a de la sagesse dans ce que vous dites, mais dans la société d’aujourd’hui, où la seule chose que nous reconnaissions est l’argent, n’aurai-je pas à vivre dans la honte, comme avant ? Non, j’ai encore besoin de plus d’argent. » Ainsi, même si j’acceptais l’évangile de Dieu des derniers jours, je dépensais toujours toute mon énergie pour mon entreprise de vente directe. La première chose que je faisais quand je me levais chaque matin, c’était d’envoyer des publicités, de répondre aux messages des clients, etc. Je n’avais pas de temps à consacrer à mon développement spirituel. Dans chaque prière, je demandais à Dieu de nous bénir, moi et mon mari, par de grandes richesses. C’était ainsi que je croyais en Dieu, à tel point qu’aux assemblées, je publiais discrètement des publicités de vente directe.

Déceler les ruses de Satan à partir des révélations de la parole de Dieu

Après que mes frères et sœurs ont appris ma situation, à une assemblée, ils m’ont montré un passage de la parole de Dieu : « “L’argent fait tourner le monde” est la philosophie de Satan et elle prévaut dans l’humanité tout entière, dans toutes les sociétés humaines. Vous pourriez dire que c’est une tendance parce qu’il a été communiqué à tous les hommes et qu’il est maintenant fixé dans leur cœur. Les hommes ont d’abord refusé ce dicton, puis s’y sont petit à petit habitués de telle sorte que lorsqu’ils ont rencontré la vie réelle, ils lui ont progressivement donné leur approbation tacite, ont reconnu son existence et, enfin, ils lui ont donné leur propre sceau d’approbation. Ce processus n’est-il pas celui de la corruption de l’homme par Satan ? […] Alors, après que Satan a utilisé cette tendance pour corrompre les gens, comment est-elle manifestée en eux ? Ne sentez-vous pas que vous ne pourriez pas survivre dans ce monde sans argent, que même un jour serait tout simplement impossible ? (Si.) Le statut des gens est basé sur la somme d’argent qu’ils possèdent, tout comme leur respectabilité. Les pauvres courbent le dos de honte alors que les riches profitent de leur statut élevé. Ils gardent la tête haute, ils sont fiers, ils parlent fortement et vivent avec arrogance. Qu’est-ce que ce dicton et cette tendance apportent aux gens ? Les gens ne considèrent-ils pas qu’obtenir de l’argent n’a pas de prix ? Beaucoup de gens ne sacrifient-ils pas leur dignité et leur intégrité en quête de plus d’argent ? Beaucoup plus de gens ne perdent-ils pas la possibilité d’accomplir leur devoir et de suivre Dieu à cause de l’argent ? Cela n’est-il pas une perte pour les gens ? (Si.) Satan n’est-il pas sinistre d’utiliser cette méthode et ce dicton pour corrompre l’homme à un tel degré ? Cela n’est-il pas une ruse malveillante ? » (« Dieu Lui-même, l’Unique V »).

Après avoir lu les paroles de Dieu, une de mes sœurs a échangé avec moi : « Avant, je ne comprenais pas pourquoi l’ensemble de l’humanité adore l’argent, pourquoi les gens consacrent tout leur temps et toute leur énergie à essayer de gagner de l’argent, pourquoi les gens préfèrent se rendre malades plutôt qu’arrêter de courir après, ou pourquoi certains sont même prêts à se disputer de l’argent, à tromper les autres, à lutter violemment et même à s’entretuer. Mais après avoir lu la parole de Dieu, je sais que l’argent est une ruse que Satan utilise pour corrompre l’humanité et lui faire du tort. Satan sature notre monde de toutes sortes de théories et de livres athéistes et d’histoires de grands hommes célèbres, et nous imprègne de notions telles que “L’argent n’est pas tout, mais sans lui, vous ne pouvez rien faire”, “L’argent d’abord”, “Quiconque me donne de l’argent est mon père”, de sorte que nous pensons que l’argent est la chose la plus importante de notre vie, que si avons de l’argent, nous avons tout, que nous pouvons gagner l’admiration des autres et faire les choses que nous aimons et que nous nous sentons accomplis si nous avons de l’argent. Autrement, nous pensons que nous serons rabaissés et méprisés par les autres et que nous n’aurons aucune place dans la société. Nous sommes imprégnés de ces idées fausses, alors nous consacrons tout notre temps et toute notre énergie à gagner de l’argent, nous n’avons d’intérêt ou d’attention pour rien d’autre, nous sacrifions même notre santé physique pour gagner de l’argent et nous devenons esclaves de l’argent. Même si nous acceptons le salut de Dieu, nous sommes toujours interminablement occupés à courir après l’argent, nous ne nous préoccupons pas de poursuivre la vérité ou d’adorer Dieu, nous sommes incapables de remplir nos devoirs d’êtres créés et nous vivons sous le domaine de Satan, loin des soins et de la protection de Dieu… »

Les paroles de ma sœur, tranchantes, me sont allées droit au cœur. J’ai toujours cru que, dans notre société qui adore l’argent, il faut de la richesse pour vivre avec dignité, être respecté par les autres et faire en sorte que ses paroles soient entendues et respectées ; il était donc juste de rechercher une grande richesse. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai essayé toutes sortes d’emplois et, tant qu’ils rapportaient de l’argent, je persistais, même si c’était difficile. Après la naissance de mon fils, j’ai ignoré ma faiblesse physique et continué mes affaires dans l’importation depuis mon lit. Pour gagner de l’argent, je consacrais presque tout mon temps et toute mon énergie au travail, ce qui mettait une telle distance entre moi-même et mes enfants qu’ils allaient parfois jusqu’à m’ignorer. Quand est survenu le salut de Dieu, je n’ai pas su le chérir et, quand mes frères et sœurs ont échangé sur la volonté de Dieu, le désir d’argent de mon cœur n’a pas du tout été chassé. J’envoyais des messages de vente directe pendant les assemblées et, même dans mes prières, je demandais seulement à Dieu de me permettre de gagner plus d’argent. J’ai toujours cru qu’il était juste de courir après l’argent, mais après avoir lu la parole de Dieu, j’ai appris que cette pensée, cette notion, vient de Satan, qu’il s’agit seulement d’une ruse qu’utilise Satan pour faire du tort aux gens et les corrompre. Satan nous imprègne de ces notions parce qu’il veut que nous soyons tout le temps occupés à courir après l’argent et après une vie de luxe pour satisfaire notre vanité. Il veut que nous soyons prêts à dépenser toute notre énergie, loin des soins et de la protection de Dieu, pour nous contrôler et nous faire du tort, et même prendre notre propre vie dans la quête de ces objectifs. J’ai repensé à la manière dont, toutes ces années, j’avais travaillé pour gagner de l’argent, dont je m’étais abîmé les yeux à un jeune âge, dont je m’étais infligé un mal de dos permanent et dont je m’étais de plus en plus éloignée de mes enfants. Satan n’était-il pas la sombre puissance derrière tout ça ?

Ma sœur a dit aussi : « Dans la société d’aujourd’hui, ceux qui n’ont pas d’argent font tout ce qui est en leur pouvoir et sacrifient tout pour en avoir. Pendant ce temps, des grands patrons, des gens riches et des célébrités, bien qu’ils aient une fortune et profitent d’une vie de luxe, se sentent vides malgré tout, et certains optent même pour le suicide. À partir de cela, nous pouvons voir que l’argent ne nous offre qu’un soulagement et une joie temporaires et que ceux qui ont de l’argent sombrent de plus en plus dans la dépravation, vivent dans l’excès, ne se refusent rien et, quand cela se termine, il ne leur reste jamais qu’un sentiment de vide et de souffrance. Si nous n’allons pas devant Dieu, ne gagnons pas l’arrosage et la provision de la parole de Dieu et ne comprenons pas la vérité, nous ne serons jamais capables de déceler les ruses de Satan visant à corrompre l’humanité, ne pourrons que devenir encore plus pris au piège par l’argent et, au bout du compte, nous ne pourrons qu’être les jouets et les victimes de Satan ! »

Après avoir entendu les paroles de ma sœur, j’ai pensé : C’est vrai, aujourd’hui Dieu a exprimé la vérité et accomplit l’œuvre du salut de l’humanité, nous permettant d’échapper complètement à la corruption et à l’emprise de Satan et de gagner les soins et la protection de Dieu. J’ai eu la chance d’être choisie pour accepter le salut de Dieu dans les derniers jours, alors si je continue à rechercher l’argent plutôt que la vérité, même si, de fait, je deviens riche un jour, de quelle utilité cela sera-t-il quand l’œuvre divine du salut se conclura ? Quand surviendra le grand désastre, tout cela n’aura-t-il pas été vain ? Comme le dit le Seigneur Jésus : « Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? » (Marc 8:36). Une fois que j’ai eu compris ces choses-là, je n’ai plus voulu rechercher amèrement l’argent et être trompée par Satan. J’ai pris en considération qu’il me faudrait investir toute mon énergie pour former des subordonnés dans mon entreprise de vente directe, ce qui ne me laisserait pas de temps pour m’occuper de mes enfants ou aller à des assemblées ou remplir mes devoirs, alors j’ai choisi de renoncer à la vente directe et de ne travailler que dans le secteur du rachat, ce qui me demandait beaucoup moins de temps.

Obéir aux arrangements de Dieu, voir les bénédictions de Dieu

Quelque temps plus tard, j’ai découvert un problème avec l’une de mes associées. Elle ne prenait pas son travail au sérieux et envoyait fréquemment à ses clients les mauvais produits, ce qui faisait que la notation de notre service client ne cessait d’empirer. Quand j’ai essayé de résoudre le problème avec elle, elle m’a ignorée, et nos ventes ont continué de décliner. Impuissante, j’ai dû arrêter de travailler avec elle et abandonner tous mes clients et ma boutique WeChat cinq étoiles. Il était doux-amer de songer que cette boutique comptait déjà 5 à 6 000 clients et que si j’avais continué à la tenir, j’aurais gagné plus d’argent que jamais, n’aurais plus jamais eu à m’inquiéter au sujet de la nourriture ou des vêtements et tout le monde m’aurait vue sous un jour nouveau, mais je devais à présent m’en séparer. Toutefois, si je ne m’en séparais pas, je ne serais pas capable de trouver un associé qui conviendrait. J’avais l’impression d’être entrée dans des sables mouvants, d’être doucement engloutie, et je ne pouvais pas me libérer. Dans mon impuissance et mon tourment, je ne pouvais que prier Dieu continuellement et demander conseil.

Quand une sœur a eu vent de ma situation, elle m’a montré deux passages de la parole de Dieu : « L’occupation que l’on poursuit, ce que l’on fait pour vivre, et combien de richesse on amasse dans la vie, cela ne procède pas de la décision des parents, de ses talents, de ses efforts ou de ses ambitions, mais c’est prédéterminé par le Créateur » (« Dieu Lui-même, l’Unique III »). « Le destin de l’homme est entre les mains de Dieu. Tu es incapable de te contrôler : quoiqu’il soit toujours en train de courir, de s’occuper pour lui- même, l’homme reste incapable de se contrôler. Si tu pouvais connaitre tes propres perspectives, si tu pouvais contrôler ton propre destin, serais-tu toujours une créature ? » (« Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination »).

Après avoir lu la parole de Dieu, j’ai tout de suite compris. Je ne suis qu’un être créé et mon avenir, mon destin et ma vie sont tous dans les mains de Dieu. Dieu a prédéterminé la manière dont je gagnerais ma vie et la somme que j’aurais amassée dans cette vie. Or il me manquait une véritable connaissance de la manière dont Dieu règne et prédétermine les choses, alors je recherchais l’argent de toutes mes forces, m’inquiétais de mes recettes et de mes pertes financières, me sentais tourmentée quand j’ai abandonné ma boutique WeChat et me souciais même de la manière dont j’allais survivre à l’avenir. Je vivais dans l’anxiété et le tourment. Même si je ne savais pas quelle tournure prendrait ma vie à l’avenir, j’avais confiance en Dieu pour avoir fait les arrangements qu’il fallait pour moi, alors je devais courageusement confier à Dieu mon avenir. Une fois que j’ai eu compris cela, je me suis sentie beaucoup plus à l’aise. J’ai prié Dieu pour dire que j’étais prête à arrêter mon travail pour Dieu et à remettre ma vie à Dieu, et prête à Le laisser me guider sur mon futur sentier.

Après, j’avais plus de temps pour lire la parole de Dieu et j’assistais aux assemblées avec mes frères et sœurs, où nous partagions au sujet de nos expériences et de ce que nous comprenions. J’ai amené mes enfants devant Dieu. Tous les jours, je lisais la parole de Dieu et chantais des cantiques avec eux, et notre relation a marqué un tournant en allant mieux. Ce qui m’a surprise encore plus, c’est qu’après que je me suis séparée de mon associée, l’entreprise de mon mari s’est considérablement améliorée. J’ai vu que les arrangements de Dieu à mon égard étaient vraiment merveilleux et mon cœur était rempli de gratitude envers Dieu.

Comprendre la vérité et vivre selon la parole de Dieu sont mes plus grandes richesses

Après, j’ai lu ces paroles de Dieu : « Lorsque tu sondes régulièrement et dissèques soigneusement les différents objectifs de la vie que les gens poursuivent et leurs différentes manières de vivre, tu constateras que pas un d’entre eux ne correspond à l’intention originale du Créateur quand Il créa l’humanité. Tous éloignent les gens de la souveraineté et des soins du Créateur ; ils sont tous des fosses dans lesquelles l’humanité tombe et qui les mènent en enfer. Une fois que tu le reconnais, ta tâche est de mettre de côté ton ancienne vision de la vie, de te garder loin de différents pièges, de laisser Dieu piloter ta vie et l’arranger pour toi, d’essayer simplement de te soumettre aux orchestrations et à la direction de Dieu, de ne pas avoir le choix, et de devenir une personne qui adore Dieu » (« Dieu Lui-même, l’Unique III »). Après avoir lu la parole de Dieu, j’ai gémi en repensant au chemin que j’avais pris. Il me manquait la connaissance sur la manière dont Dieu règne sur tout, alors je ne songeais qu’à gagner de l’argent et à devenir riche et, au bout du compte, je m’étais infligé tellement de souffrance, ainsi qu’à mes enfants. Si Dieu ne m’avait pas sauvée à temps, j’aurais été engloutie de plus en plus profondément dans les sables mouvants qu’est l’argent, j’aurais singulièrement recherché l’argent et je me serais toujours plus éloignée de Dieu, jusqu’à ce que Satan finisse par me dévorer. Dieu m’a sauvée et a utilisé Ses paroles pour me guider, m’a permis de surmonter les manigances de Satan, m’a permis de voir clairement les intentions malveillantes de Satan d’employer l’argent pour attirer les gens loin des soins et de la protection de Dieu pour les contrôler et leur causer du tort, et m’a fait comprendre quel était le bon chemin à emprunter à l’avenir. J’étais prête à laisser tomber mes propres aspirations inconsidérées, à confier à Dieu ma vie future et à obéir à tous les plans et arrangements de Dieu. J’avais sincèrement l’impression que ce n’était qu’en venant devant Dieu et en vivant selon les paroles de Dieu que je pourrais ressentir une sérénité et un soulagement véritables et faire l’expérience dans mon cœur d’une paix et d’une joie véritables.

Aujourd’hui, j’accomplis mes devoirs dans l’église et vis sous la direction de Dieu, et je me sens en sécurité, en paix, sereine et soulagée. J’ai la richesse la plus précieuse dans la vie – la compréhension de la vérité, une vie selon la parole de Dieu – et j’ai l’amour et le salut du Créateur ! Grâce à Dieu !

Contenu connexe