Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Pourquoi Dieu s’est-Il incarné pour accomplir Son œuvre en Judée dans l’ère de la Grâce ?

5

Si Dieu ne devient pas chair, Il demeure l’Esprit à la fois invisible et intangible pour l’homme. L’homme est une créature de chair, et l’homme et Dieu appartiennent à deux mondes différents et ils possèdent une nature différente. L’Esprit de Dieu est incompatible avec l’homme de chair, et aucune relation ne peut être établie entre eux ; de plus, l’homme ne peut pas devenir un esprit. Ainsi, l’Esprit de Dieu doit devenir l’une des créatures et faire Son œuvre originale. Dieu peut aussi bien accéder à la plus haute place que s’humilier lui-même en devenant un homme de la création, en accomplissant Son œuvre et en vivant parmi les hommes, mais l’homme ne peut pas accéder à la plus haute place et devenir un esprit, et il peut encore moins accéder à la place la plus basse. Par conséquent, Dieu doit devenir chair pour réaliser Son œuvre. […] seule la chair de Dieu incarné pouvait racheter l’homme par Sa crucifixion, alors qu’il n’était pas possible que l’Esprit de Dieu soit crucifié comme un sacrifice d’expiation pour l’homme. Dieu pouvait directement devenir chair pour servir de sacrifice d’expiation pour les hommes, mais les hommes ne pouvaient pas monter directement au ciel pour recevoir le sacrifice d’expiation que Dieu avait préparé pour eux. Ainsi, Dieu doit voyager aller-retour entre le ciel et la terre, plutôt que de laisser l’homme monter au ciel pour recevoir ce salut, car l’homme était tombé et ne pouvait pas monter au ciel, encore moins obtenir le sacrifice d’expiation. Par conséquent, il était nécessaire que Jésus vienne chez les hommes et fasse personnellement le travail qui ne pouvait tout simplement pas être accompli par l’homme.

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4) »

La première étape du travail de Dieu consistait à diriger l’homme. C’était le commencement du combat contre Satan, mais ce combat devait être lancé officiellement. La guerre officielle contre Satan commença avec la première incarnation de Dieu, et elle continue jusqu’à nos jours. Le premier cas de cette guerre eut lieu quand le Dieu incarné fut cloué sur la croix. La crucifixion de Dieu incarné vainquit Satan, et ce fut la première étape réussie dans la guerre. Lorsque le Dieu incarné commence à perfectionner directement la vie de l’homme, c’est le début officiel du travail de reconquête de l’homme, et parce qu’il s’agit de changer l’ancien tempérament de l’homme, il est donc question de mener le combat contre Satan. L’étape du travail accompli par l’Éternel au commencement consistait simplement à diriger la vie de l’homme sur terre. Ce fut le début de l’œuvre de Dieu, et bien qu’’il ait encore nécessité une quelconque bataille, ou tout autre travail d’importance, il a jeté les bases pour le travail de combat qui devait se faire. Plus tard, la deuxième étape du travail au cours de l’ère de la Grâce demandait que soit changé l’ancien tempérament de l’homme, ce qui signifie que Dieu Lui-même a transformé la vie de l’homme. Ceci devait être réalisé personnellement par Dieu : il fallait que Dieu en personne Se fasse chair, et s’Il ne S’était pas fait chair, personne d’autre n’aurait pu Le remplacer à ce stade du travail, car ce travail consistait à combattre directement contre Satan. Si l’homme avait fait ce travail au nom de Dieu, si l’homme se tenait devant Satan, Satan ne se serait pas soumis et il aurait été impossible de le vaincre. Il a fallu que ce soit le Dieu incarné qui fût venu le vaincre, car la substance du Dieu incarné c’est toujours Dieu, Il demeure la vie de l’homme, et Il reste le Créateur ; quoi qu’il arrive, Son identité et Sa substance ne changeront pas. Et ainsi, Il S’est fait chair et a accompli le travail pour exiger la soumission totale de Satan.

Extrait de « Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination »

Contenu connexe