L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Dans l’apparition de Dieu dans la chair, pourquoi n’apparaît-Il pas comme une image remarquable ou imposante ?

La réponse issue de la parole de Dieu :

Il travaille simplement dans la chair. Il ne demande pas à l’homme d’exalter la grandeur et la sainteté de Sa chair. Il montre simplement à l’homme la sagesse de Son travail et toute l’autorité qu’Il exerce. Par conséquent, même s’Il a une humanité exceptionnelle, Il ne fait aucune déclaration et se concentre uniquement sur le travail qu’Il doit faire. Vous devriez savoir pourquoi Dieu est devenu chair et pourtant ne se vante pas ou ne porte pas témoignage en faveur de Son humanité normale, mais au contraire réalise simplement le travail qu’Il veut faire. C’est pourquoi vous ne voyez que l’être de la divinité en Dieu fait chair. Il ne proclame pas Son être d’humanité dans le but que l’homme L’imite. […] Dieu conquiert l’homme par Son travail seul (c’est-à-dire un travail inaccessible à l’homme). Il n’impressionne pas l’homme ou n’oblige pas toute l’humanité à L’« adorer », Lui, mais instille tout simplement dans l’homme un sentiment de vénération pour Lui ou rend l’homme conscient de Son impénétrabilité. Dieu n’a pas besoin d’impressionner l’homme. Tout ce qu’Il veut, c’est que tu Le vénères une fois que tu as été témoin de Son tempérament.

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (2) », La Parole apparaît dans la chair

Je Me suis incarné pour dévoiler tous ceux à qui J’ai donné la vie, mais qui se sont levés pour Me défier. Si Je n’étais pas devenu chair, il n’y aurait aucun moyen de les dévoiler (c’est-à-dire ceux qui agissent d’une façon devant Moi et d’une autre derrière Mon dos). Si je restais un Esprit, les gens M’adoreraient dans leurs conceptions et penseraient que Je suis un Dieu sans forme et inaccessible. Je suis incarné aujourd’hui contrairement aux conceptions des gens (parlant de Ma taille et de Mon apparence), ressemblant à une personne ordinaire et n’étant pas très grand. C’est ce point qui humilie le plus Satan et qui est la meilleure réplique aux conceptions des gens (un blasphème de Satan). Si Mon apparence était différente de tous les autres alors cela serait troublant ; tous en viendraient à M’adorer et à Me comprendre selon leurs propres conceptions et ils ne seraient pas capables de porter ce beau témoignage pour Moi. J’ai donc pris pour Moi l’image que J’ai aujourd’hui et elle n’est pas du tout difficile à comprendre. Tous devraient abandonner leurs conceptions et ne pas être trompés par les combines rusées de Satan.

Extrait de « Déclarations et témoignages du Christ au commencement »

Bien que sur la terre le Christ soit capable de travailler au nom de Dieu Lui-même, Il ne vient pas avec l’intention de montrer Son image de chair à tous les hommes. Il ne vient pas pour que tous les hommes Le voient ; Il vient pour permettre à l’homme d’être dirigé par Sa main, entrant par-là même dans la nouvelle ère. La fonction de la chair du Christ vise l’œuvre de Dieu Lui-même, c’est-à-dire, le travail de Dieu dans la chair, et non à permettre à l’homme de bien comprendre l’essence de Sa chair. Quelle que soit la façon dont Il opère, elle n’excède pas celle qui est accessible à la chair. Quelle que soit la façon dont Il opère, Il le fait ainsi dans la chair avec une humanité normale, et ne révèle pas entièrement à l’homme le vrai visage de Dieu. De plus, Son travail dans la chair n’est jamais aussi surnaturel ou inestimable que l’homme le pense. […] Dieu devient chair juste pour accomplir le travail de la chair, non pas seulement pour que tous les hommes puissent Le voir. Au contraire, Il laisse que Son travail affirme Son identité, et permet que ce qu’Il expose atteste de Son essence…

… Bien que Son image ne soit pas agréable à voir, que Son discours n’ait pas un air extraordinaire, et que Son travail ne fasse pas remuer terre et ciel tel que l’homme l’imagine, Il est en fait le Christ, qui accomplit la volonté du Père céleste avec un cœur sincère, totalement soumis au Père céleste, et obéissant jusqu’à la mort. Ceci se justifie par Son essence qui est l’essence du Christ. Il est difficile pour l’homme de croire à cette vérité, pourtant elle existe.

Extrait de « L’essence du Christ est l’obéissance à la volonté du Père céleste », La Parole apparaît dans la chair

Contenu connexe