L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

X. Les vérités concernant la façon de connaître Dieu

1. Qu’est-ce que connaître Dieu ? Une compréhension de la connaissance de la Bible et de la théorie théologique peut-elle être considérée comme connaissance de Dieu ?

Paroles de Dieu concernées :

Connaître Dieu : qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que l’homme connaît la joie, la colère, le chagrin et la joie de Dieu ; c’est cela, connaître Dieu. Tu dis que tu as vu Dieu, pourtant tu ne comprends pas la joie, la colère, le chagrin et la joie de Dieu, tu ne comprends pas Son tempérament ni ne comprends Sa justice. Tu n’as aucune compréhension de Sa miséricorde et tu ne sais pas ce qu’Il aime ou ce qu’Il déteste. Ce n’est pas cela, connaître Dieu. Si tu Le connais, Le comprends, et si tu es capable de saisir un peu de Sa volonté, alors tu peux vraiment croire en Lui, vraiment te soumettre à Lui, vraiment L’aimer et vraiment L’adorer. Si tu ne comprends pas ces choses, alors tu ne fais que suivre la foule. On ne peut pas appeler cela une vraie soumission ou une vraie adoration. Comment arrive-t-on à une vraie adoration ? Personne qui ne connaît ni ne voit véritablement Dieu ne peut L’adorer, ne peut Le révérer. Tous doivent se prosterner et L’adorer. Aujourd’hui, à l’époque de l’œuvre de Dieu incarné, mieux les hommes comprennent l’essence de la divinité de Dieu, Son tempérament et ce qu’Il a et est, plus ils les chérissent et Le révèrent. De façon générale, une compréhension moindre signifie davantage de négligence et signifie que Dieu est traité comme un humain. Si les hommes connaissent et voient réellement Dieu, ils tremblent de peur. Pourquoi Jean a-t-il dit : « Celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers » ? Même si la compréhension dans son cœur n’était pas très profonde, il savait que Dieu est magnifique. Combien de personnes sont capables de révérer Dieu à l’heure actuelle ? Sans connaître Son tempérament, comment pourrait-on Le révérer ? Si les hommes ne connaissent pas l’essence du Christ et ne comprennent pas le tempérament de Dieu, ils ne sont pas capables de vraiment adorer le Dieu concret. Si les hommes ne voient que l’apparence extérieure ordinaire et normale du Christ et ne connaissent pas Son essence, ils traiteront facilement le Christ comme un homme ordinaire. Il se peut qu’ils adoptent une attitude irrévérencieuse à Son égard, qu’ils Le trompent, qu’ils Lui résistent, qu’ils Lui désobéissent et Le jugent. Il se peut qu’ils estiment avoir raison et considèrent Sa parole et Son œuvre comme insignifiantes, qu’ils aient des notions vis-à-vis de Dieu et qu’ils Le condamnent et blasphèment contre Lui. Pour résoudre ces questions, on doit connaître l’essence du Christ, la divinité du Christ. C’est le principal aspect de la connaissance de Dieu ; c’est ce à quoi tous les croyants doivent parvenir.

Extrait de « Comment connaître Dieu incarné », dans Récits des entretiens de Christ

La connaissance du Dieu concret comprend la connaissance et l’expérience de Ses paroles et la compréhension des règles et des principes de l’œuvre du Saint-Esprit, ainsi que la manière dont l’Esprit de Dieu œuvre dans la chair. Donc, elle comprend aussi la connaissance que toute action de Dieu dans la chair est gouvernée par l’Esprit et que les paroles qu’Il prononce sont l’expression directe de l’Esprit. Ainsi, si tu veux connaitre le Dieu concret, tu dois avant tout savoir comment Dieu œuvre en humanité et en divinité ; ensuite, cela concerne les expressions de l’Esprit avec lequel tous les gens sont en relation.

Extrait de « Tu devrais savoir que le Dieu concret est Dieu Lui-même », dans La Parole apparaît dans la chair

Le processus consistant à connaitre la parole de Dieu est le processus de la connaissance de Dieu et aussi le processus de la connaissance de l’œuvre de Dieu. Et donc, la connaissance des visions ne fait pas seulement référence à la connaissance de l’humanité de Dieu incarné, mais comprend également la connaissance de la parole et de l’œuvre de Dieu. À partir de la parole de Dieu, les gens en arrivent à comprendre la volonté de Dieu, et à partir de l’œuvre de Dieu, ils en arrivent à connaitre le tempérament de Dieu et à savoir ce qu’est Dieu. La foi en Dieu est le premier pas de la connaissance de Dieu. Le processus de la croissance de la foi initiale en Dieu à la foi plus profonde en Dieu est le processus de la connaissance de Dieu et de l’expérience de l’œuvre de Dieu. […] Connaitre Dieu comprend la connaissance du tempérament de Dieu, la compréhension de Sa volonté et la connaissance de ce qu’Il est. Cependant, tous les aspects de la connaissance de Dieu requièrent que l’homme paie un prix et requièrent la volonté d’obéir, sans quoi personne ne pourrait suivre jusqu’au bout.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Connaître les actions concrètes de Dieu, connaître la réalité de Dieu et Son omnipotence, connaître la véritable identité de Dieu Lui-même, connaître ce qu’Il a et est, connaître ce qu’Il a manifesté parmi toutes choses, cela est très important pour chaque personne qui cherche la connaissance de Dieu. Tout cela a une incidence directe sur la capacité des hommes à entrer dans la réalité de la vérité. Si tu limites ta compréhension de Dieu uniquement à des mots, si tu la limites à tes propres petites expériences, à la grâce de Dieu que tu mesures ou à tes petits témoignages en faveur de Dieu, alors Je dis que le Dieu en qui tu crois n’est absolument pas le vrai Dieu Lui-même, et on peut dire aussi que le Dieu en qui tu crois est un Dieu imaginaire, qu’Il n’est pas le vrai Dieu, car le vrai Dieu est Celui qui règne sur tout, qui marche au milieu de tout, qui dirige tout. Il est Celui qui détermine le sort de toute l’humanité, Celui qui détermine le sort de tout. L’œuvre et les actions de Dieu dont Je parle ne sont pas limitées seulement à une petite partie des gens. C’est-à-dire qu’elles ne sont pas limitées à ceux qui Le suivent actuellement. Ses actions sont manifestées parmi toutes choses, dans la survie de toutes choses et dans les lois du changement de toutes choses.

Si tu ne peux pas voir ou reconnaître les actions de Dieu parmi toutes choses, alors tu ne peux témoigner d’aucune de Ses actions. Si tu ne peux pas témoigner en faveur de Dieu, si tu continues de parler du petit soi-disant Dieu que tu connais, ce Dieu qui est limité à tes propres idées et qui vit dans ton esprit étroit, si tu continues de parler de ce genre de Dieu, alors Dieu ne louera jamais ta foi. Lorsque tu témoignes en faveur de Dieu, si, dans ton témoignage, tu présentes uniquement ta façon de bénéficier de la grâce de Dieu, d’accepter la discipline de Dieu et Son châtiment et ta façon de jouir de Ses bénédictions dans ton témoignage, cela est extrêmement insuffisant et ne Le satisfait pas du tout. Si tu veux témoigner de Dieu d’une manière qui est conforme à Sa volonté, témoigner du vrai Dieu Lui-même, alors tu dois voir ce que Dieu a et est par Ses actions. Tu dois voir l’autorité de Dieu par le fait qu’Il contrôle tout et voir que Son soutien pour toute l’humanité est véritable. Si tu reconnais seulement que ce que tu manges et bois quotidiennement vient de Dieu, ainsi que ce dont tu as besoin dans la vie, et tu ne vois pas la vérité que Dieu soutient toute l’humanité au moyen de toutes choses, qu’Il guide toute l’humanité par Son règne sur toutes choses, alors tu ne seras jamais en mesure de témoigner en faveur de Dieu.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique IX », dans La Parole apparaît dans la chair

Maintenant, ce qui fait défaut à tous les hommes, c’est la connaissance de l’œuvre de Dieu. L’homme ne comprend ni ne saisit exactement ce qui constitue les actes de Dieu dans l’homme, toute l’œuvre de Dieu, et la volonté de Dieu depuis la création du monde. Cette insuffisance est visible non seulement dans le monde religieux, mais en plus chez tous ceux qui croient en Dieu. Lorsque viendra le jour où vous verrez Dieu et découvrirez la sagesse de Dieu ; lorsque vous verrez tous les actes de Dieu et reconnaitrez ce que Dieu est et ce qu’Il a ; lorsque vous verrez Son abondance, Sa sagesse, Sa splendeur et toute Son œuvre dans l’homme, c’est alors que vous aurez réussi dans votre foi en Dieu. Quand on dit que Dieu est universel et très abondant, que signifie universel ? Et qu’entend-on par abondance ? Si vous ne comprenez pas cela, alors vous ne pouvez pas être considérés comme un croyant en Dieu.

Extrait de « Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Peu importe la compréhension que les hommes ont de la Bible, elle ne reste rien de plus que des mots, car les hommes ne comprennent pas l’essence de la Bible. Quand les hommes lisent la Bible, ils peuvent comprendre quelques vérités, expliquer certains mots ou soumettre quelques passages et citations célèbres à leur examen insignifiant, mais ils ne seront jamais en mesure de dégager le sens de ces paroles, car les hommes ne voient que des paroles sans vie, et non les scènes de l’œuvre de l’Éternel et de Jésus, et les hommes sont incapables de percer le mystère de cette œuvre. Par conséquent, le mystère du plan de gestion de six mille ans est le plus grand mystère, le plus profondément caché et tout à fait incompréhensible par l’homme. Personne ne peut directement comprendre la volonté de Dieu sauf s’Il l’explique Lui-même aux hommes et leur en ouvre le sens, sinon, elle restera à jamais une énigme et un mystère scellé pour les hommes. Oublions les hommes du monde religieux. Si l’on ne vous avait pas renseigné aujourd’hui, vous ne comprendriez pas non plus.

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Beaucoup de gens croient que comprendre et interpréter de la Bible équivaut à trouver le vrai chemin, mais, est-ce vraiment si simple en fait ? Personne ne connait la réalité de la Bible : elle n’est rien de plus qu’un document historique de l’œuvre de Dieu et un témoignage des deux étapes précédentes de l’œuvre de Dieu. Elle n’offre aucune compréhension des objectifs de l’œuvre de Dieu. Quiconque a lu la Bible sait qu’elle documente les deux étapes de l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi et de l’ère de la Grâce. L’Ancien Testament raconte l’histoire d’Israël et de l’œuvre de l’Éternel depuis la création jusqu’à la fin de l’ère de la Loi. Le Nouveau Testament raconte l’œuvre de Jésus sur la terre, le contenu des quatre Évangiles, et le travail de Paul. Ne sont-ils pas des documents historiques ? Le rappel des choses du passé aujourd’hui en font des documents historiques, et, peu importe leur véracité ou leur réalité, ils sont encore historiques, et l’histoire ne peut pas répondre au présent, car Dieu ne retourne pas à l’histoire ! Et donc, si tu comprends seulement la Bible et non l’œuvre que Dieu a l’intention de faire aujourd’hui, et si tu crois en Dieu, mais ne cherches pas l’œuvre du Saint-Esprit, alors tu ne comprends pas ce que chercher Dieu signifie. Si tu lis la Bible afin d’étudier l’histoire d’Israël, à la recherche de l’histoire de la création de tous les cieux et de la terre par Dieu, alors tu ne crois pas en Dieu. Mais aujourd’hui, puisque tu crois en Dieu et cherches la vie, puisque tu cherches la connaissance de Dieu et non des lettres et des doctrines mortes ou une compréhension de l’histoire, tu dois chercher la volonté de Dieu aujourd’hui et la direction de l’œuvre du Saint-Esprit. Si tu étais un archéologue, tu pourrais lire la Bible, mais tu ne l’es pas. Tu es l’un de ceux qui croient en Dieu et tu ferais mieux de chercher la volonté de Dieu aujourd’hui.

Extrait de « Au sujet de la Bible (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Les peuples, qui ont été corrompus, vivent tous dans le piège de Satan, ils vivent dans la chair, vivent dans des désirs égoïstes et il n’y a pas un seul d’entre eux qui est compatible avec Moi. Il y en a qui disent qu’ils sont compatibles avec Moi, mais qui adorent tous de vagues idoles. Bien qu’ils reconnaissent Mon nom comme saint, ils empruntent un chemin qui est opposé au Mien, et leurs paroles sont pleines d’arrogance et d’assurance parce que, au fond, ils sont tous contre Moi et incompatibles avec Moi. Chaque jour, ils cherchent des traces de Moi dans la Bible et trouvent au hasard des passages « appropriés », qu’ils lisent sans cesse et qu’ils récitent comme les Écritures. Ils ne savent pas comment être compatibles avec Moi, ne savent pas ce que cela signifie d’être en inimitié envers Moi et ils lisent simplement les Écritures aveuglément. Ils se bornent à définir dans la Bible un Dieu vague qu’ils n’ont jamais vu, et qu’ils sont incapables de voir, et la sortent pour la regarder pendant leur temps libre. Ils ne croient en Mon existence que dans le cadre de la Bible. Pour eux, Je suis identique à la Bible ; sans la Bible Je n’existe pas et sans Moi il n’y a pas de Bible. Ils ne prêtent aucune attention à Mon existence ou à Mes actions, mais accordent plutôt une attention soutenue et particulière à chacune des paroles des Écritures, et beaucoup d’entre eux pensent même que Je ne devrais pas faire ce que Je veux faire, à moins que ce ne soit prédit dans les Écritures. Ils accordent trop d’importance aux Écritures. On peut dire qu’ils considèrent que les paroles et les expressions sont trop importantes, au point qu’ils utilisent les versets de la Bible pour mesurer chaque parole que Je prononce et pour Me condamner. Ils ne recherchent pas la voie de la compatibilité avec Moi, ou la voie de la compatibilité avec la vérité, mais plutôt la voie de la compatibilité avec les paroles de la Bible, et ils croient que tout ce, sans exception, qui ne se conforme pas à la Bible n’est pas Mon œuvre. De tels hommes ne sont-ils pas les fidèles descendants des pharisiens ? Les pharisiens juifs ont utilisé la loi de Moïse pour condamner Jésus. Ils ne cherchaient pas la compatibilité avec le Jésus de l’époque, mais suivaient la loi consciencieusement et à la lettre, au point qu’ils ont finalement cloué l’innocent Jésus sur la croix, L’ayant accusé de ne pas suivre la loi de l’Ancien Testament et de ne pas être le Messie. Quelle était leur essence ? N’était-ce pas qu’ils ne cherchaient pas la voie de la compatibilité avec la vérité ? Ils étaient obsédés par chacune des paroles des Écritures, ne prêtant aucune attention à Ma volonté et aux étapes et méthodes de Mon œuvre. Ce n’était pas des gens qui cherchaient la vérité, mais des gens qui suivaient les paroles des Écritures de façon rigide ; ce n’était pas des gens qui croyaient en Dieu, mais des gens qui croyaient en la Bible. Dans le fond, ils étaient les chiens de garde de la Bible. Afin de sauvegarder les intérêts de la Bible, de défendre la dignité de la Bible et de protéger la réputation de la Bible, ils sont allés jusqu’à clouer le miséricordieux Jésus sur la croix. Ils l’ont fait simplement pour la défense de la Bible et par souci de maintenir le statut de chacune des paroles de la Bible dans le cœur des gens. Donc, ils ont préféré renoncer à leur avenir et au sacrifice d’expiation pour condamner à mort Jésus qui ne S’était pas conformé à la doctrine des Écritures, à la mort. N’étaient-ils pas des laquais de chacune des paroles des Écritures ?

Et qu’en est-il des peuples aujourd’hui ? Le Christ est venu pour annoncer la vérité, mais ils ont préféré L’expulser de l’humanité afin de gagner l’entrée au ciel et de recevoir la grâce. Ils ont plutôt préféré nier complètement l’avènement de la vérité afin de sauvegarder les intérêts de la Bible et préféré clouer de nouveau à la croix le Christ revenu dans la chair afin d’assurer l’existence éternelle de la Bible. Comment l’homme peut-il recevoir Mon salut, quand son cœur est si méchant et sa nature si hostile envers Moi ? Je vis parmi les hommes, pourtant l’homme ne connait pas Mon existence. Quand Je fais briller Ma lumière sur l’homme, il reste néanmoins ignorant de Mon existence. Quand Je libère Ma colère sur l’homme, il nie Mon existence avec encore plus de vigueur. L’homme cherche la compatibilité avec les mots, avec la Bible, pourtant pas une seule personne ne vient devant Moi pour chercher le chemin de la compatibilité avec la vérité. L’homme regarde vers Moi dans le ciel et accorde un intérêt particulier à Mon existence dans le ciel, pourtant personne ne se soucie de Moi dans la chair, car Moi, qui vis parmi les hommes, Je suis simplement trop insignifiant. Ceux qui cherchent seulement la compatibilité avec les paroles de la Bible, et qui cherchent seulement la compatibilité avec un Dieu vague, constituent un spectacle désolant à Mes yeux. C’est parce qu’ils adorent des paroles vides de sens et un Dieu qui est capable de leur donner des trésors immenses. Ce qu’ils adorent c’est un Dieu qui Se laisse Lui-même à la merci de l’homme et qui n’existe pas. Qu’est-ce que de telles personnes peuvent alors gagner de Moi ? L’homme est tout simplement trop humble pour les mots. Ceux qui sont contre Moi, qui M’adressent des demandes illimitées, qui n’aiment pas la vérité, qui se rebellent contre Moi, comment pourraient-ils être compatibles avec Moi ?

Extrait de « Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui ne se soucient que des paroles de la Bible, qui sont indifférents à la vérité ou à la recherche de Mes pas, ceux-là sont contre Moi, car ils Me limitent selon la Bible et Me confinent à la Bible, et sont donc des blasphémateurs à l’extrême envers Moi. Comment de telles personnes pourraient-elles venir devant Moi ? Elles ne prêtent aucune attention à Mes actes, à Ma volonté, ou à la vérité, mais sont plutôt obsédées par les paroles, les paroles qui tuent. Comment de telles personnes pourraient-elles être compatibles avec Moi ?

Extrait de « Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent : Quelle est la nature du problème de l’homme qui ne reconnaît pas les vérités exprimées par Christ ? Quelles sont les conséquences pour l’homme qui ne traite pas Christ comme Dieu ?

Suivant : Comment peut-on connaître le tempérament et l’essence de Dieu ?

Contenu connexe