Enregistrements des entretiens du Christ

Contenu

Chapitre 46 Tu peux avoir une vraie croyance seulement en connaissant la toute-puissance de Dieu

La majorité des hommes ne comprennent pas l’œuvre de Dieu et il n’est pas facile de comprendre cet aspect. La première chose que tu dois savoir, c’est qu’il y a un temps fixé pour toute l’œuvre de Dieu et ce n’est absolument pas comme l’imaginent les hommes. L’homme ne peut jamais bien saisir l’œuvre que Dieu fera ou quand Il la fera. Il fait maintenant ce qui doit être fait maintenant et c’est quelque chose que personne ne peut détruire ; Il fait à ce moment-là ce qui doit être fait à ce moment-là, sans retarder une seconde, et personne ne peut détruire cela non plus. Le principe de Son œuvre, c’est qu’elle est accomplie conformément à Ses plans tout en étant en accord avec Sa volonté. C’est quelque chose que personne ne peut modifier et tu y verras le tempérament de Dieu. Si tu penses que tu n’as pas encore atteint ce niveau et que Dieu devrait continuer à t’attendre, alors ce n’est pas possible. Une œuvre qui doit être faite à un certain moment doit être faite à ce moment-là. Vous pouvez voir que l’œuvre a été faite de cette façon pendant ces dernières années. Quels mots devraient être dits, comment l’homme devrait être soutenu, quel travail devrait être fait à quel moment — qui pourrait détruire tout cela ? Quand l’annonce de l’évangile a commencé et quand des livres furent répandus partout, il y eut ceux qui brûlaient les livres, ceux qui empêchaient les hommes de les lire, ceux qui calomniaient, ceux qui poursuivaient les croyants et les rapportaient aux ennemis, et il y eut ceux qui les chassaient et les opprimaient. La résistance était acharnée partout, mais, à la fin, la scène spectaculaire de l’œuvre de l’évangile n’était-elle pas tout de même visible ? Beaucoup d’hommes ne furent-ils pas gagnés partout ? Qui pouvait détruire le plan de Dieu ? Ceux qui devraient être gagnés furent certainement acquis et ceux qui ne devraient pas être gagnés, mais étaient quand même entrés, doivent être expulsés. Ce fait est indestructible. On dit : « Le cœur du roi est un courant d’eau dans la main de l’Éternel ; Il l’incline partout où il veut. » Alors, n’est-ce pas encore plus le cas avec ces moins-que-rien ? Quelle étape de l’œuvre devrait être faite à quel moment relève complètement du plan de Dieu. L’œuvre ne s’arrêtera pas quand un environnement défavorable surviendra, comme les hommes l’imaginent, et ce n’est pas comme ils le croient, c’est-à-dire qu’en faisant ceci ou cela, l’homme peut détruire le plan de gestion de Dieu. C’est le fruit de l’imagination des hommes. Même si tu t’efforces toujours davantage de détruire et de harceler l’œuvre de Dieu, ça ne sert à rien. L’œuvre du Saint-Esprit décide tout. Sans l’œuvre du Saint-Esprit, rien ne peut être réalisé. Parfois, les hommes sont ignorants et ils prennent de l’avant, mais, si le Saint-Esprit n’agit pas, alors ils n’atteignent toujours rien. En ce qui concerne cet aspect, quel genre de raison les hommes devraient-ils posséder ? Quand ils découvrent que le Saint-Esprit n’est pas à l’œuvre, la tâche en cours devrait être abandonnée et ils devraient attendre et chercher les intentions de Dieu. C’est le seul choix judicieux. Les hommes doivent faire ce qu’ils devraient faire, ils doivent accomplir leur devoir de leur mieux. Tu ne dois pas avoir peur de mal faire les choses et ensuite attendre passivement, et encore moins peux-tu dire : « Dieu n’a pas encore agi. Dieu ne m’a pas encore dit de faire quoi que ce soit, donc je ne ferai rien pour l’instant. » Ne perds-tu pas ton devoir ? Tu dois voir cela clairement, car ce n’est pas une bagatelle.

Toutes les étapes de l’œuvre dans le plan de gestion de Dieu sont faites à l’heure prévue et à temps. Ce n’est certainement pas conforme à ton imagination : « Ah, Il ne peut pas faire ceci ! Il ne peut pas faire cela ! Cela n’est pas bien ! » Dieu est tout-puissant. Il ne trouve rien de difficile à faire. Que peut faire l’homme ? Non seulement les hommes ne peuvent pas pratiquer la vérité, mais ils sont aussi arrogants et prétentieux ; ils pensent qu’ils peuvent faire n’importe quoi et leur cœur est plein de désirs extravagants. Ensuite, il y a ceux qui croient que le jour de Dieu viendra bientôt, qu’ils n’ont plus besoin de souffrir, qu’ils peuvent jouir de jours heureux et que leurs espoirs seront finalement satisfaits. Je vous dis : tous ces hommes ne cherchent que leur plaisir, ils s’amusent et ne peuvent qu’être punis à la fin, n’obtenant rien. Qu’est-ce qui peut être obtenu si la croyance porte sur le jour de la venue de Dieu ou sur l’évitement de la grande catastrophe ? Ceux qui croient plus fortement au jour de la venue de Dieu doivent d’autant plus périr. Ceux qui croient afin de chercher la vérité, de changer leur tempérament et d’être sauvés resteront — c’est la vraie croyance. Ceux qui ont une croyance confuse n’atteindront rien à la fin, mais auront seulement fait un effort futile et devront en outre subir une peine plus sévère. Les hommes manquent trop de perspicacité. Si tu crois en Dieu, mais ne t’engages pas à accomplir tes devoirs appropriés, et au contraire tu mijotes toujours des projets malhonnêtes et mauvais, alors tu te fais seulement du tort à toi-même. Ces hommes du monde qui ne croient pas en Dieu, ne sont-ils pas aussi dans les mains de Dieu ? Qui pourrait échapper aux mains de Dieu ? Personne ! Ceux qui leur échappent doivent à la fin retourner devant Dieu pour subir la punition. Cela est évident ; les hommes ne peuvent-ils toujours pas le voir ?

Bien qu’ils croient en Dieu Tout-Puissant, certains n’ont aucune compréhension de la toute-puissance de Dieu. Ils sont constamment confus, pensant : « Dieu est tout-puissant, Il a l’autorité et peut dominer sur tout, alors pourquoi a-t-Il quand même créé Satan et lui a-t-Il permis de corrompre l’humanité pendant six mille ans ? Pourquoi lui permettre de transformer le monde en un miasme de chaos et de confusion ? Pourquoi ne pas le détruire ? L’humanité ne serait-elle pas bien si Satan était détruit ? » Pouvez-vous maintenant expliquer cette question ? Cela implique la vision. Plusieurs ont considéré cette question, mais vous avez maintenant fait un peu de travail préparatoire, donc aucun doute sur Dieu ne peut surgir en vous en raison de cette question. Mais il vous reste des détails à polir dans cette question. L’ignorer n’est pas une option. Ensuite, certains demandent : « Pourquoi Dieu permet-Il à Satan de se rebeller contre Lui ? Dieu ne savait-Il pas qu’un archange pouvait se rebeller contre Lui ? Dieu a-t-Il échoué à le contrôler ou Dieu lui a-t-Il donné la permission, ou Dieu avait-Il un autre but ? » Il est normal que les hommes soulèvent cette question et ils devraient savoir que cette question touche à tout le plan de gestion de Dieu. Dieu a arrangé qu’il y ait un archange et la rébellion de cet archange contre Dieu était à la fois autorisée et arrangée par Dieu — elle appartient définitivement au domaine du plan de gestion de Dieu. Dieu a permis à l’archange de corrompre l’humanité qu’Il avait créée après qu’il s’est rebellé contre Lui. Dieu n’a pas échoué à contrôler Satan, de sorte que l’humanité aurait été séduite par le serpent et corrompue par Satan, mais c’est Dieu qui a permis à Satan de le faire. Ce n’est qu’après l’avoir autorisé de se produire que Dieu a commencé Son plan de gestion et Son œuvre. L’homme peut-il percer le mystère ici ? Une fois que l’humanité a été corrompue par Satan, Dieu a alors commencé Son œuvre de gestion de l’humanité. Premièrement, il a accompli l’œuvre de l’ère de la Loi en Israël. Après deux mille ans, Il a accompli l’œuvre de la rédemption par la crucifixion à l’ère de la Grâce et toute l’humanité a été rachetée. Au temps des derniers jours, Il s’est incarné et a conquis et sauvé ce groupe d’hommes dans les derniers jours. Quelle sorte d’hommes sont nés aux derniers jours ? Ce sont ceux qui ont subi la corruption de Satan pendant plusieurs milliers d’années, qui ont été corrompus au point où ils n’ont plus une apparence humaine, qui ont finalement reçu le jugement, le châtiment et la révélation de la parole de Dieu, qui ont été conquis et qui ont ensuite atteint la vérité de l’intérieur des paroles de Dieu ; ce sont ceux qui ont été sincèrement convaincus par Dieu , qui ont atteint une compréhension de Dieu, qui peuvent obéir à Dieu absolument et satisfaire Sa volonté. La fin du plan de gestion de Dieu est d’acquérir un groupe d’hommes comme eux. Dis-moi : ceux qui n’ont pas été corrompus par Satan peuvent-ils satisfaire la volonté de Dieu ? Ou est-ce ceux qui seront sauvés à la fin qui peuvent satisfaire la volonté de Dieu ? Ceux parmi l’humanité qui seront acquis par tout le plan de gestion sont un groupe d’hommes qui peuvent comprendre la volonté de Dieu, qui réalisent la vérité de Dieu, qui possèdent la vie et la ressemblance humaine que Dieu exige. Quand les hommes ont été créés, ils avaient simplement une apparence humaine et avaient la vie. Mais ils n’avaient pas en eux la ressemblance humaine que Dieu exigeait ou espérait qu’ils atteignent. Le groupe d’hommes qui seront acquis à la fin sont ceux qui resteront à la fin, et ces hommes sont aussi ceux que Dieu exige, qu’Il aime et desquels Il est satisfait. Dans le plan de gestion de plusieurs mille ans, ces hommes ont obtenu davantage, ce qui est venu de l’arrosage par Dieu et a été fourni à l’homme au moyen de Sa guerre avec Satan. Les hommes de ce groupe sont meilleurs que ceux que Dieu a créés au début ; même s’ils ont été corrompus, c’est inévitable et c’est une question qui appartient au domaine du plan de gestion de Dieu qui révèle amplement Sa toute-puissance et Sa sagesse, qui révèle aussi que tout ce que Dieu a arrangé, planifié et réalisé est le meilleur. Si, ensuite, on te demande à nouveau : « Si Dieu est tout-puissant, comment l’archange pourrait-il quand même se rebeller contre Lui ? Ensuite Dieu l’a jeté sur la terre où il a corrompu l’humanité. Quel est le sens de tout cela ? », tu peux répondre : « Cette question appartient au domaine pré-ordonné par Dieu et c’est très signifiant. L’homme ne peut pas le comprendre entièrement, mais selon le niveau que l’homme peut comprendre et atteindre, on peut voir que l’œuvre de Dieu est très signifiante. » Cela ne veut certainement pas dire que Dieu a un moment d’inattention ou qu’Il perd le contrôle et n’a aucun moyen de gérer les choses et qu’ensuite Il retourne à Satan ses propres tours. Il ne pense pas que l’archange s’est rebellé de toute façon, et donc qu’Il peut tout aussi bien le laisser faire et planifier de sauver les hommes après laisser Satan les corrompre tous. Cela n’est absolument pas le cas. Les hommes devraient à tout le moins savoir que cette question appartient au domaine du plan de gestion de Dieu. Quel plan ? À la première étape, il y avait un archange ; à la deuxième étape, l’archange s’est rebellé ; à la troisième étape, après que l’archange s’est rebellé, il est venu parmi les hommes pour les corrompre et Dieu a commencé Son œuvre de gestion de l’humanité. Quand les hommes croient en Dieu, ils doivent comprendre la vision du plan de gestion de Dieu. Certains ne comprennent jamais cet aspect de la vérité, sentant toujours qu’il reste beaucoup de contradictions insolubles. Ne comprenant pas, ils se sentent incertains et, se sentant incertains, ils ne peuvent pas bouger. Il est certainement difficile de traiter avec les hommes. Après notre échange, tu comprends cela maintenant, n’est-ce pas ? Tout d’abord il y eut l’archange, ensuite Dieu avait Son plan, déterminant quand il commencerait à se rebeller contre Lui et par quels événements il se tournerait progressivement vers la rébellion — tout cela fut un processus. Bien sûr, ça ne peut pas être aussi simple que ça semble l’être quand c’est écrit sur une page. Tout comme lorsque Judas a trahi Jésus, il n’était pas possible qu’il le fasse soudainement. Ayant suivi Jésus si longtemps, il a certainement dû se comporter d’une manière particulière. Ensuite Satan s’est mis au travail en envoyant ses idées, puis Judas a fait d’autres choses, et graduellement il est devenu mauvais. Au moyen de son environnement, et au temps venu, il a commencé à trahir Jésus. L’homme qui devient mauvais suit aussi un processus normal et une loi normale ; ça ne peut pas être aussi simple que l’on imagine. Les hommes peuvent comprendre la question du plan de gestion de Dieu seulement jusqu’à ce point. Lorsqu’ils auront gagné une plus grande stature, ils comprendront son sens plus profond.