Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Contenu

59 Beaucoup de gens croient que croire en Dieu signifie ne jamais s’écarter de la Bible et que s’écarter de la Bible signifie trahir Dieu. Ce type de point de vue est-il correct ?

La réponse issue de la parole de Dieu :

Les Pharisiens juifs ont utilisé la loi de Moïse pour condamner Jésus. Ils ne cherchaient pas la compatibilité avec le Jésus de l’époque, mais suivaient avec zèle la loi à la lettre, au point où ils avaient finalement cloué l’innocent Jésus sur la croix, L’ayant accusé de ne pas suivre la loi de l’Ancien Testament et de ne pas être le Messie. Quelle était leur essence ? N’était-ce pas qu’ils ne cherchaient pas la voie de la compatibilité avec la vérité ? Ils étaient obsédés par chaque mot des Sainte Écriture, tout en ne prêtant aucune attention à Ma volonté et aux étapes et méthodes de Mon travail. Ce n’était pas des gens qui cherchaient la vérité, mais les gens qui ont suivi rigoureusement les paroles des Saintes Écriture ; ce n’était pas des gens qui croyaient en Dieu, mais des gens qui croyaient en la Bible. Ils étaient pour l’essentiel les chiens de garde de la Bible. Afin de sauvegarder les intérêts de la Bible, de défendre la dignité de la Bible, et de protéger la réputation de la Bible, ils sont allés jusqu’à clouer le miséricordieux Jésus sur la croix. Ils l’ont fait simplement pour la défense de la Bible, et par un souci de maintenir le statut de chaque mot de la Bible dans le cœur des gens. Donc, ils ont préféré renoncer à leur avenir et aux offrandes expiatoires pour condamner à mort Jésus, qui ne s’était pas conformé à la doctrine des Saintes Écritures…

Et qu’en est-il des peuples aujourd’hui ? Christ est venu pour répandre la vérité, mais ils ont préféré L’expulser de l’humanité, afin de gagner l’entrée au ciel et de recevoir la grâce. Ils ont plutôt préféré nier complètement l’avènement de la vérité, afin de sauvegarder les intérêts de la Bible, et préféré clouer de nouveau à la croix le Christ revenu dans la chair afin d’assurer l’existence éternelle de la Bible. Comment l’homme peut-il recevoir Mon salut, quand son cœur est si méchant, et sa nature si hostile envers Moi ? Je vis parmi les hommes, mais l’homme ne connait pas Mon existence. Quand Je fais briller Ma lumière sur l’homme, il reste néanmoins ignorant de Mon existence. Quand Je libère Ma colère sur l’homme, il nie Mon existence avec encore plus de vigueur. L’homme cherche la compatibilité avec les mots, avec la Bible, pourtant pas une seule personne ne vient devant Moi pour chercher le chemin de la compatibilité avec la vérité. L’homme regarde vers Moi dans le ciel, et consacre un intérêt particulier à Mon existence dans le ciel, pourtant personne ne se soucie de Moi dans la chair, car Moi qui vis parmi les hommes Je suis simplement trop insignifiant. Ceux qui cherchent seulement la compatibilité avec les mots de la Bible, et qui cherchent seulement la compatibilité avec un Dieu vague, constituent un spectacle désolant à Mes yeux. C’est parce qu’ils adorent des mots creux, et un Dieu qui est capable de leur donner des trésors immenses. Ce qu’ils adorent c’est un Dieu qui Se laisse Lui-même à la merci de l’homme, et qui n’existe pas. Qu’est-ce que de telles personnes peuvent gagner de Moi ? L’homme est tout simplement trop humble pour les mots. Ceux qui sont contre Moi, qui M’adressent des demandes illimitées, qui n’aiment pas la vérité, qui se rebellent contre Moi — comment pourraient-ils être compatibles avec Moi ?

Extrait de « Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ », La Parole apparaît dans la chair

Puisqu’une voie supérieure existe, pourquoi étudier cette voie inférieure et dépassée ? Puisque de nouvelles paroles et un travail plus récent existent, pourquoi s’en tenir aux anciens documents historiques ? Les nouvelles paroles peuvent t’approvisionner, ce qui prouve que c’est la nouvelle œuvre ; les vieux documents ne peuvent pas te rassasier ou satisfaire tes besoins actuels, ce qui prouve qu’ils appartiennent à l’histoire, et non à l’œuvre d’aujourd’hui, ici et maintenant. La voie supérieure est l’œuvre plus récente, et avec le nouveau travail, peu importe l’importance de la voie du passé, c’est toujours l’histoire de la réflexion des gens, et peu importe sa valeur comme référence, c’est encore l’ancienne voie. Même si elle est incluse dans le « livre saint », l’ancienne voie appartient à l’histoire. Même si elle est exclue du « livre saint », la nouvelle voie est d’aujourd’hui, ici et maintenant. Cette voie peut te sauver, elle peut te changer, car elle est l’œuvre du Saint-Esprit.

… En Son temps, Jésus a conduit les Juifs et tous ceux qui Le suivaient selon l’œuvre du Saint-Esprit en Lui en ce temps-là. Il n’a pas établi la Bible comme base de ce qu’Il faisait, mais a parlé selon Son œuvre. Il n’a pas prêté attention à ce que dit la Bible ni n’a cherché dans la Bible un chemin sur lequel mener Ses disciples. Dès qu’Il a commencé à travailler, Il a parlé du chemin de la repentance, un mot qui n’est jamais mentionné dans les prophéties de l’Ancien Testament. Non seulement n’a-t-Il pas agi selon la Bible, mais Il a ouvert un nouveau chemin et a fait un nouveau travail. Il n’a jamais fait référence à la Bible dans Sa prédication. Pendant l’ère de la Loi, personne n’avait jamais accompli Ses miracles de guérir les malades et de chasser les démons. Son œuvre, Ses enseignements, Son autorité, personne n’avait agi de la même manière durant l’ère de la Loi. Jésus a simplement fait Son nouvelle œuvre, et même si beaucoup de gens Le condamnèrent en utilisant la Bible, utilisant l’Ancien Testament pour Le crucifier même, Son œuvre surpassait l’Ancien Testament ; s’il n’en était pas ainsi, pourquoi les gens L’ont-ils cloué sur la croix ? N’est-ce pas parce que l’Ancien Testament ne dit rien de Son enseignement, de Sa capacité de guérir les malades et de chasser les démons ? Son œuvre était d’ouvrir un nouveau chemin, non de volontairement « chercher noise » à propos de la Bible ou de volontairement mettre l’Ancien Testament de côté. Il est tout simplement venu faire Son ministère, apporter la nouvelle œuvre à ceux qui L’attendaient et Le cherchaient. Il n’est pas venu expliquer l’Ancien Testament ou confirmer l’œuvre de l’Ancien Testament. Son œuvre n’avait pas le but de permettre à l’ère de la Loi de continuer à se développer, car Son œuvre ne cherchait pas à se fonder sur la Bible ; Jésus est tout simplement venu faire le travail qu’Il devait faire. Ainsi, Il n’a pas expliqué les prophéties de l’Ancien Testament, et Il n’a pas travaillé selon les paroles de l’ère de la Loi de l’Ancien Testament. Il a ignoré l’Ancien Testament. Il ne s’est pas soucié de savoir s’il confirmait Son travail ou non ni ne s’est intéressé à ce que les autres connaissaient de Son travail ou s’ils le condamnaient. Il a simplement continué à faire le travail qu’Il devait faire, même si beaucoup de gens utilisaient les prévisions des prophètes de l’Ancien Testament pour Le condamner. Pour les gens, il semblait que Son œuvre n’avait aucune base. Une bonne partie de Son œuvre était en contradiction avec l’Ancien Testament. Cela n’est-il pas une folie ? La doctrine doit-elle s’appliquer à l’œuvre de Dieu ? Et doit-elle être fidèle aux prévisions des prophètes ? Après tout, qui est le plus grand ? Dieu ou la Bible ? Pourquoi le travail de Dieu doit-il être conforme à la Bible ? Serait-il possible que Dieu n’ait pas le droit de dépasser la Bible ? Dieu ne peut-Il pas déroger à la Bible et faire un autre travail ? Pourquoi Jésus et Ses disciples n’ont-ils pas observé le sabbat ? S’Il devait observer le sabbat et pratiquer selon les commandements de l’Ancien Testament, pourquoi Jésus n’a-t-Il pas observé le sabbat quand Il est venu, mais au lieu a lavé les pieds, a couvert la tête, a rompu le pain et bu du vin ? Tout cela n’est-il pas absent des commandements de l’Ancien Testament ? Si Jésus honorait l’Ancien Testament, pourquoi a-t-Il défié ces doctrines ? Tu dois savoir qui est venu en premier, Dieu ou la Bible ! Être le Seigneur du sabbat, ne pourrait-Il pas être aussi le Seigneur de la Bible ?

Extrait de « Au sujet de la Bible (1) », La Parole apparaît dans la chair

Si tu veux voir l’œuvre de l’ère de la Loi, voir comment les Israélites ont suivi le chemin de l’Éternel, alors tu dois lire l’Ancien Testament ; si tu veux comprendre l’œuvre de l’ère de la Grâce, alors tu dois lire le Nouveau Testament. Mais comment peux-tu voir l’œuvre des derniers jours ? Tu dois accepter la direction du Dieu d’aujourd’hui et entrer dans l’œuvre d’aujourd’hui, car c’est une nouvelle œuvre et personne ne l’a écrit à l’avance dans la Bible. Aujourd’hui, Dieu est devenu chair et a choisi d’autres élus en Chine. Dieu œuvre dans ces gens, Il continue Son œuvre sur la terre, continue l’œuvre de l’ère de la Grâce. L’œuvre d’aujourd’hui est un chemin que l’homme n’a jamais foulé et une voie que personne n’a jamais vue. C’est une œuvre qui n’a jamais été fait auparavant, c’est l’œuvre de Dieu le plus récente sur la terre. Ainsi, une œuvre qui n’a jamais été fait auparavant n’est pas dans l’histoire, car le présent est le présent et n’est toujours pas devenu le passé. Les gens ne savent pas que Dieu a fait une nouvelle œuvre plus grande sur la terre, à l’extérieur d’Israël, que ce travail dépasse déjà Israël et les prévisions des prophètes, que c’est une œuvre nouvelle et merveilleuse en dehors des prophéties, une œuvre plus récente au-delà d’Israël, une œuvre que les gens ne peuvent ni percevoir ni imaginer. Comment la Bible pourrait-elle rapporter explicitement ce travail ? Qui aurait pu écrire à l’avance chaque petite partie du travail d’aujourd’hui, sans omissions ? Qui pourrait rapporter ce travail plus puissant et plus sage qui défie les conventions du vieux livre moisi ? L’œuvre d’aujourd’hui ne fait pas partie de l’histoire, et ainsi, si tu veux emprunter le nouveau chemin d’aujourd’hui, alors tu dois sortir de la Bible, tu dois dépasser les livres de prophéties ou d’histoire dans la Bible. Alors seulement pourras-tu bien cheminer sur le nouveau chemin, et alors seulement pourras-tu entrer dans le nouveau domaine et la nouvelle œuvre. Tu dois comprendre pourquoi, aujourd’hui, Il t’est demandé de ne pas lire la Bible, pourquoi Il existe une autre œuvre séparée de la Bible, pourquoi Dieu ne cherche pas de nouvelles pratiques plus détaillées dans la Bible et pourquoi une plus grande œuvre existe à l’extérieur de la Bible. Vous devez comprendre tout cela.

Extrait de « Au sujet de la Bible (1) », La Parole apparaît dans la chair