Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoins de Christ des derniers jours

Contenu

XVII. Il est essentiel d’échanger clairement sur la façon de discerner entre la réalité de la vérité, la connaissance biblique et la doctrine

2. Quelle sera la conséquence si l’on croit en Dieu en s’appuyant sur la connaissance théologique dans la Bible ?

Référence biblique :

« Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes » (Matthieu 15:8-9).

« Car la lettre tue, mais l'esprit vivifie » (2 Corinthiens 3:6).

Paroles de Dieu concernées :

Comment se fait-il que la plupart des gens ont consacré beaucoup d’efforts à lire les paroles de Dieu, mais ont seulement des connaissances et ne peuvent rien dire au sujet d’une voie réelle par la suite ? Penses-tu que posséder des connaissances équivaut à posséder la vérité ? N’est-ce pas un point de vue rempli de confusion ? Tu peux avoir autant de connaissances qu’il y a de sable sur une plage, mais aucune d’entre elles ne peut mener au vrai chemin. En cela, ne trompes-tu pas les gens ? N’es-tu pas une grande gueule ? Agir de cette façon porte préjudice aux gens ! Plus la théorie est élevée, plus elle est dépourvue de réalité, et plus elle ne peut conduire les gens dans la réalité ; plus la théorie est élevée, plus elle t’amène à défier et à t’opposer à Dieu. Ne considère pas les théories les plus élevées comme un précieux trésor ; elles sont pernicieuses, et ne servent à rien ! Peut-être certaines personnes sont capables de parler de grandes théories — mais ces théories n’ont rien de la réalité, car ces personnes ne les ont pas personnellement expérimentées et, par conséquent, elles n’ont aucun moyen de les mettre en pratique. Ces personnes sont incapables de mettre l’homme sur la bonne voie, et ne feront qu’égarer les gens. N’est-ce pas préjudiciable pour les gens ? Tout au moins, tu devrais être capable de résoudre les problèmes actuels et permettre aux gens de réussir l’entrée ; il n’y a que cela qui compte en fait de, et seulement alors tu seras qualifié pour travailler pour Dieu. Ne prononce pas toujours des paroles grandioses et fantaisistes, et ne lie pas les gens et ne leur fait pas obéir à tes nombreuses pratiques inappropriées. Le faire n’aura aucun effet, et ne peut qu’accroître la confusion au sein des gens. Diriger le peuple de cette façon conduira à plusieurs règlementations, ce qui fera que les gens te détestent. C’est le défaut de l’homme, et il est vraiment insupportable.

Extrait de « Concentre-toi plus sur la réalité », La Parole apparaît dans la chair

Votre connaissance ne peut soutenir les gens que pendant un certain temps. Au fur et à mesure que le temps passe, si tu continues à dire la même chose, certaines personnes pourront discerner ; elles diront que tu es trop superficiel, que tu manques de profondeur. Tu n’auras pas d’autre choix que d’essayer de tromper le peuple en parlant des doctrines, et si tu continues de cette manière, ceux qui sont sous ta responsabilité suivront tes méthodes, procédures et modèles pour croire en Dieu et en faire l’expérience, et ils mettront ces paroles et doctrines en pratique, et au bout du compte, puisque tu t’exprimes de cette manière, ils te prendront pour modèle. Tu amènes les gens à parler de doctrines, et ceux qui sont sous toi apprendront des doctrines de toi, et à mesure que les choses progressent, tu auras pris la mauvaise voie. Tous tes subalternes te suivent, ainsi tu sens : je suis puissant maintenant ; tant des gens m’écoutent, et le monde est ma merci. Cette trahison dans l’homme te fait inconsciemment changer Dieu en un simple figurant, et tu formes toi-même alors une certaine dénomination, une certaine secte. Comment naissent les dénominations et les sectes ? Elles naissent de cette manière. Regarde les dirigeants de chaque confession religieuse et secte. Ils sont tous arrogants et suffisants, et ils interprètent la Bible hors de son contexte et selon leur propre imagination. Ils comptent tous sur les dons et l’érudition pour accomplir leur travail. S’ils étaient incapables de prêcher quelque chose, ces gens les suivraient-ils ? Ils possèdent tout de même un peu de connaissances, ils peuvent parler un peu de doctrine, savent comment convaincre les autres et utilisent des artifices par lesquels ils ont attiré le peuple devant eux et les ont trompés. Théoriquement, ces gens croient en Dieu — mais en réalité ils suivent leurs dirigeants. S’ils rencontrent ceux qui prêchent le vrai chemin, certains d’entre eux diraient : « Nous devons le consulter au sujet de notre croyance en Dieu. » Voyez comment ils cherchent le consentement de quelqu’un pour croire en Dieu ; n’est-ce pas un problème ? Que deviennent donc ces dirigeants ? Ne sont-ils pas devenus des Pharisiens, des faux pasteurs ; des antéchrists, et des pierres d’achoppement qui empêchent le peuple d’accepter la véritable voie ?

Extrait de « La vraie foi en Dieu ne se confirme que par la recherche de la vérité », Enregistrements des entretiens du Christ

Chaque jour, ils cherchent des traces de Moi dans la Bible, et trouvent des passages « appropriés » au hasard, qu’ils lisent sans cesse, et qu’ils récitent comme « des Saintes Écritures ». Ils ne savent pas comment être compatibles avec Moi, ne savent pas ce que cela signifie d’être en inimitié envers Moi, et ils lisent simplement les « Saintes Écritures » aveuglément. Ils se bornent à définir dans la Bible un Dieu vague qu’ils n’ont jamais vu, et qu’ils sont incapables de voir, et le sortent pour le regarder pendant leur temps libre. Ils ne croient en Mon existence que dans le cadre de la Bible. Pour eux, Je suis tout comme la Bible ; sans la Bible Je n’existe pas, et sans Moi il n’y a pas de Bible. Ils ne prêtent aucune attention à Mon existence ou à Mes actions, mais accordent plutôt une attention soutenue et particulière à chaque mot des Saintes Écritures, et beaucoup d’entre eux pensent même que Je ne devrais pas faire ce que Je veux faire, à moins que ce ne soit prédit dans les Saintes Écritures. Ils accordent trop d’importance aux Saintes Écritures. On peut dire qu’ils considèrent que les mots et les expressions sont très importants, au point où ils utilisent les versets de la Bible pour mesurer chaque mot que Je dis, et pour Me condamner. Ils ne recherchent pas la voie de la compatibilité avec Moi, ou la voie de la compatibilité avec la vérité, mais plutôt la voie de la compatibilité avec les mots de la Bible, et ils croient que tout ce qui ne se conforme pas à la Bible n’est pas, sans exception, Mon travail. Ces personnes ne sont-elles pas des descendants obéissants des Pharisiens ? Les Pharisiens juifs ont utilisé la loi de Moïse pour condamner Jésus. Ils ne cherchaient pas la compatibilité avec le Jésus de l’époque, mais suivaient avec zèle la loi à la lettre, au point où ils avaient finalement cloué l’innocent Jésus sur la croix, L’ayant accusé de ne pas suivre la loi de l’Ancien Testament et de ne pas être le Messie. Quelle était leur essence ? N’était-ce pas qu’ils ne cherchaient pas la voie de la compatibilité avec la vérité ? Ils étaient obsédés par chaque mot des Sainte Écriture, tout en ne prêtant aucune attention à Ma volonté et aux étapes et méthodes de Mon travail. Ce n’était pas des gens qui cherchaient la vérité, mais les gens qui ont suivi rigoureusement les paroles des Saintes Écriture ; ce n’était pas des gens qui croyaient en Dieu, mais des gens qui croyaient en la Bible. Ils étaient pour l’essentiel les chiens de garde de la Bible. Afin de sauvegarder les intérêts de la Bible, de défendre la dignité de la Bible, et de protéger la réputation de la Bible, ils sont allés jusqu’à clouer le miséricordieux Jésus sur la croix. Ils l’ont fait simplement pour la défense de la Bible, et par un souci de maintenir le statut de chaque mot de la Bible dans le cœur des gens. Donc, ils ont préféré renoncer à leur avenir et aux offrandes expiatoires pour condamner à mort Jésus, qui ne s’était pas conformé à la doctrine des Saintes Écritures. N’étaient-ils pas des laquais de chaque mot des « Saintes Écritures » ?

Et qu’en est-il des peuples aujourd’hui ? Christ est venu pour répandre la vérité, mais ils ont préféré L’expulser de l’humanité, afin de gagner l’entrée au ciel et de recevoir la grâce. Ils ont plutôt préféré nier complètement l’avènement de la vérité, afin de sauvegarder les intérêts de la Bible, et préféré clouer de nouveau à la croix le Christ revenu dans la chair afin d’assurer l’existence éternelle de la Bible. […] L’homme cherche la compatibilité avec les mots, avec la Bible, pourtant pas une seule personne ne vient devant Moi pour chercher le chemin de la compatibilité avec la vérité. L’homme regarde vers Moi dans le ciel, et consacre un intérêt particulier à Mon existence dans le ciel, pourtant personne ne se soucie de Moi dans la chair, car Moi qui vis parmi les hommes Je suis simplement trop insignifiant. Ceux qui cherchent seulement la compatibilité avec les mots de la Bible, et qui cherchent seulement la compatibilité avec un Dieu vague, constituent un spectacle désolant à Mes yeux. C’est parce qu’ils adorent des mots creux, et un Dieu qui est capable de leur donner des trésors immenses. Ce qu’ils adorent c’est un Dieu qui Se laisse Lui-même à la merci de l’homme, et qui n’existe pas. Qu’est-ce que de telles personnes peuvent gagner de Moi ? L’homme est tout simplement trop humble pour les mots. Ceux qui sont contre Moi, qui M’adressent des demandes illimitées, qui n’aiment pas la vérité, qui se rebellent contre Moi — comment pourraient-ils être compatibles avec Moi ?

Extrait de « Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ », La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui ne se soucient que des mots de la Bible, qui sont indifférents à la vérité ou à la recherche de Mes pas — ils sont contre Moi, car ils Me limitent selon la Bible, et Me confinent à la Bible, et sont donc des blasphémateurs à l’extrême envers Moi. Comment de telles personnes pourraient-elles venir devant Moi ? Elles ne prêtent aucune attention à Mes actes, à Ma volonté, ou à la vérité, mais sont plutôt obsédées par les mots, des mots qui tuent. Comment de telles personnes pourraient-elles être compatibles avec Moi ?

Extrait de « Tu dois chercher le chemin de la compatibilité avec le Christ », La Parole apparaît dans la chair

Sache que les écrits des livres ne comptent pas autant que la vie, les enregistrements de l’histoire ne peuvent pas être honorés comme la vérité, et les doctrines du passé ne peuvent pas servir de témoignages des paroles actuellement prononcées par Dieu. Seul ce qui est exprimé par Dieu quand Il vient sur terre et vit parmi les hommes est la vérité, la vie, la volonté de Dieu, et Sa manière réelle de travailler. Si tu appliques les enregistrements des paroles qui auraient été prononcées par Dieu pendant les siècles passés à ce jour, alors tu es un archéologue, et la meilleure façon de te décrire est que tu es un expert du patrimoine historique. C’est parce que tu crois toujours aux traces du travail que Dieu a fait dans les temps passés, tu crois seulement à l’ombre de Dieu laissée lorsqu’Il avait travaillé auparavant parmi les hommes, et tu crois seulement à la voie dont Dieu a donné à Ses disciples dans les temps passés. Tu ne crois pas dans la direction de l’œuvre de Dieu aujourd’hui, tu ne crois pas au visage glorieux de Dieu aujourd’hui, et tu ne crois pas au chemin de la vérité actuellement indiqué par Dieu. Et donc, tu es indéniablement un rêveur qui est complètement coupé de la réalité. Si maintenant tu t’accroches encore à des mots qui sont incapables de donner la vie à l’homme, alors tu es un morceau de bois mort désespéré[a], car tu es trop conservateur, trop intraitable, trop inaccessible à la raison !

[…]

… Celui qui est régi par les règlements, les écrits, et enchaîné par l’histoire ne sera jamais en mesure d’obtenir la vie, et ne sera jamais en mesure d’obtenir le chemin perpétuel de la vie. C’est parce que tout ce qu’ils ont ce sont des eaux troubles qui ont stagné depuis des milliers d’années, au lieu de l’eau de la vie qui coule du trône. Celui qui ne reçoit pas l’eau de vie restera à jamais un cadavre, un jouet de Satan, et un fils de l’enfer. Comment alors, peut-il voir Dieu ? Si tu ne t’accroches qu’au passé, si tu essayes seulement de garder les choses telles qu’elles sont et n’essayes pas de changer le statu quo et te débarrasser de l’histoire, alors ne seras-tu pas toujours contre Dieu ? Les étapes de l’œuvre de Dieu sont vastes et puissantes, comme des vagues déferlantes et des grondements de tonnerres – pourtant tu restes assis passivement et attends la destruction, en restant à ta place et ne faisant rien. De cette façon, comment peux-tu être considéré comme quelqu’un qui suit les pas de l’Agneau ? Comment peux-tu justifier que le Dieu auquel tu tiens est un Dieu qui est toujours nouveau et jamais vieux ? Et comment les mots de tes livres jaunis peuvent te porter vers une nouvelle ère ? Comment peuvent-ils te conduire à rechercher les étapes de l’œuvre de Dieu ? Et comment peuvent-ils t’emmener au ciel ? Ce que tu tiens entre tes mains ce ne sont que des écrits qui ne peuvent fournir qu’une consolation temporaire, et non pas les vérités qui sont capables de donner la vie. Les Saintes Écritures que tu lis ne peuvent qu’enrichir ta langue, et non pas les paroles de sagesse qui peuvent t’aider à connaître la vie de l’homme, et encore moins les moyens qui peuvent te conduire à la perfection. Est-ce que cet écart ne te donne pas matière à réfléchir ? Est-ce qu’il ne te permet pas de comprendre les mystères qui y sont contenus ?

Extrait de « Seul le Chri[a]st des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

[a] Un morceau de bois mort désespéré : une expression idiomatique chinoise qui veut dire que « c’est un cas désespéré ».