Suite de la Parole apparaît dans la chair(Sélections)

Contenu

Dieu Lui-même, l'Unique III (la troisième partie)

Dieu Lui-même, l'Unique III

L’autorité de Dieu (II)   la troisième partie

Indépendance : la troisième étape

Après qu'une personne ait passée à travers l'enfance et l'adolescence et peu à peu atteint inévitablement la maturité, la prochaine étape est de dire un adieu définitif à leur jeunesse, dire au revoir à leurs parents, et faire face à la route devant eux en adulte indépendant. À cette étape, ils doivent faire face à toutes les personnes, les événements et les choses auxquels un adulte doit faire face, affronter tous les maillons de la chaîne de leur destin. Ceci est la troisième étape qu'une personne doit traverser.

1. Après être devenue indépendante, une personne commence à ressentir la souveraineté du Créateur

Si la naissance d'une personne et son développement forment la « période préparatoire » de son périple dans la vie, la pose des bases du destin d'une personne, alors son indépendance est le soliloque d'ouverture du destin de chacun dans la vie. Si la naissance d'une personne et sa croissance sont la richesse qu'elle aura amassée pour son destin dans la vie, alors l'indépendance d'une personne est quand elle commence à utiliser ou à ajouter à cette richesse. Lorsque l'on quitte ses parents et qu'on devient indépendant, les conditions sociales auxquelles on fait face, et le genre de travail et de carrière à sa disposition sont tous deux déterminés par le destin et cela n'a rien à voir avec ses parents. Certaines personnes choisissent un bon sujet d'études à l'université et finissent par trouver un emploi satisfaisant après l'obtention du diplôme, faisant ainsi une première foulée triomphante dans le voyage de leur vie. Certaines personnes apprennent et maîtrisent de nombreuses compétences différentes et pourtant ne trouvent jamais un emploi qui leur convient, ou ne trouvent jamais leur place, encore moins font carrière ; dès le début de leur parcours de vie, ils se retrouvent frustrés à chaque essai, en proie à des troubles, leurs perspectives lugubres et leurs vies incertaines. Certaines personnes s'appliquent avec diligence à leurs études, mais de justesse manquent toutes leurs chances de recevoir un enseignement supérieur, et semblent vouées à ne jamais atteindre le succès, leur première aspiration dans le voyage de leur vie s'étant disperser dans l'air. Ne sachant pas si la route est lisse ou rocailleuse, ils sentent pour la première fois que leur destinée humaine est pleine de variables, et ainsi considèrent la vie avec espoir et crainte. Certaines personnes, en dépit de ne pas être très bien éduquées, écrivent des livres et arrivent à avoir une certaine renommée ; certains, bien que presque totalement analphabètes, se font des sous dans les affaires et sont ainsi en mesure de subvenir à leurs besoins… Comment choisir son métier, comment faire sa vie : les gens ont-ils un contrôle quelconque quant à savoir s'ils font un bon choix ou un mauvais choix ? Est-ce que ce choix s'accorde à leurs désirs et décisions ? La plupart des gens souhaitent travailler moins et gagner plus, ne pas peiner sous le soleil et la pluie, être bien vêtu, briller et scintiller de partout, s'élever au-dessus des autres, et faire honneur à leurs ancêtres. Les désirs des gens sont si parfaits, mais quand les gens font leurs premiers pas sur le parcours de leur vie, ils arrivent peu à peu à réaliser à quel point la destinée humaine est imparfaite, et pour la première fois, ils saisissent vraiment le fait que, bien qu'on puisse faire des plans audacieux pour son avenir, qu'on peut avoir des fantasmes audacieux, personne n'a la capacité ou le pouvoir de réaliser ses rêves, personne n'est en mesure de contrôler son avenir. Il y aura toujours une certaine distance entre les rêves et les réalités auxquelles on doit faire face ; les choses ne sont jamais comme on aimerait qu'elles le soient, et face à ces réalités, les gens ne peuvent jamais obtenir de satisfaction ou de contentement. Certaines personnes vont même faire tout leur possible, déployer de grands efforts et de grands sacrifices pour améliorer leurs conditions et avenir, en tentant de changer leur destin. Mais à la fin, même si elles peuvent réaliser leurs rêves et leurs désirs au moyen de leur travail acharné, ces personnes ne peuvent jamais changer leur destin, et peu importe comment elles essaient obstinément, elles ne peuvent jamais outrepasser ce que le destin leur réserve. Indépendamment des différences de capacités, de QI et de volonté, les gens sont tous égaux devant le destin, qui ne fait aucune distinction entre le grand et le petit, le haut et le bas, l'exalté et le moyen. L'occupation qu'on cherche, ce qu'on fait dans la vie, la quantité de richesse qu'on amasse dans la vie, rien de tout cela n'est décidé par ses parents ou par ses talents, ses efforts ou ses ambitions, mais tout est prédéterminé par le Créateur.

2. Quitter ses parents et partir pour jouer véritablement son rôle dans le théâtre de la vie

Quand on atteint la maturité, on est en mesure de quitter ses parents et de devenir indépendant, c'est à ce point qu'on commence vraiment à jouer son rôle, que sa mission dans la vie cesse d'être embrouillée et devient progressivement claire. Nominalement on reste encore étroitement lié à ses parents, mais parce que sa mission et le rôle que l'on joue dans la vie n'ont rien à voir avec sa mère et son père, en réalité ce lien intime disparait lentement au fur et à mesure que la personne devient progressivement indépendante. Du point de vue biologique, les gens ne peuvent s'empêcher d'être dépendant des parents de façon subconsciente, mais objectivement parlant, une fois qu'ils sont adultes, ils ont une vie entièrement séparée de celle de leurs parents, et exécuteront des rôles qu'ils assumeront indépendamment. Outre la naissance et l'éducation des enfants, la responsabilité des parents dans la vie d'un enfant est simplement de lui fournir un environnement où grandir, car rien d'autre que la prédestination du Créateur n'a une incidence sur le destin d'une personne. Personne ne peut contrôler le genre d'avenir qu'une personne aura ; il est prédéterminé longtemps à l'avance, même ses parents ne peuvent changer son destin. En ce qui concerne le destin, tout le monde est indépendant, et tout le monde a son destin. Donc, aucun parent ne peut éviter le destin de quelqu'un dans la vie ou exercer la moindre influence sur le rôle que l'on joue dans la vie. On pourrait dire que la famille dans laquelle on est destiné à naitre, et l'environnement dans lequel on grandit, ne sont rien de plus que les conditions préalables à l'accomplissement de sa mission dans la vie. Ils ne déterminent pas de quelque façon que ce soit le sort d'une personne dans la vie ou le genre de destin qu'une personne aura en remplissant sa mission. Et aucun parent ne peut aider quiconque dans l'accomplissement de sa mission dans la vie, aucun parent ne peut aider quiconque à assumer son rôle dans la vie. Comment on accomplit sa mission et dans quel type de milieu de vie on accomplit son rôle sont entièrement déterminés par le destin de chacun. En d'autres termes, aucune autre condition objective ne peut influencer la mission d'une personne, qui est prédestinée par le Créateur. Tous les gens deviennent adultes dans leurs environnements de croissance, puis progressivement, étape par étape, partent sur leurs chemins dans la vie, accomplissent les destinées prévues pour eux par le Créateur, naturellement, pénètrent involontairement dans le vaste monde de l'humanité et établissent leurs propres positions dans la vie, où ils commencent à assumer leurs responsabilités en tant qu'être créé pour le bien de la prédestination du Créateur, pour le bien de Sa souveraineté.

Le mariage : la quatrième étape

Comme on vieillit et mûrit, on grandit et on s'éloigne de ses parents et de l'environnement dans lequel on est né et on a grandi, et au lieu de cela, on commence à chercher une direction pour sa vie et pour poursuivre ses objectifs de vie dans un mode de vie différent de celui de ses parents. Pendant ce temps, on n'a plus besoin de ses parents, mais plutôt d'un partenaire avec lequel on peut passer sa vie : un conjoint, une personne avec laquelle son destin est intimement lié. De cette façon, le premier événement majeur auquel l'on fait face après l'indépendance est le mariage, la quatrième étape par laquelle il faut passer.

1. On n'a pas le choix à propos du mariage

Le mariage est un événement clé dans la vie d'une personne ; il est le moment où on commence vraiment à assumer différents types de responsabilités où on commence progressivement à remplir toutes sortes de missions. Les gens ont beaucoup d'illusions sur le mariage avant qu'ils ne l'expérimentent eux-mêmes, et toutes ces illusions sont belles. Les femmes imaginent que leurs moitiés seront des princes charmants, et les hommes imaginent qu'ils vont se marier avec Blanche Neige. Ces fantasmes vont montrer que chaque personne a certaines conditions envers le mariage, ses exigences et standards. Bien que dans ce siècle mauvais, les gens sont constamment bombardés de messages déformés sur le mariage, qui créent encore plus de additionnelles exigences et donnent aux gens toutes sortes de bagages et d'attitudes étranges, toute personne qui a connu le mariage sait que peu importe comment on le comprend, peu importe l'attitude qu'on adopte, le mariage n'est pas une question de choix individuel.

On rencontre beaucoup de gens dans la vie, mais personne ne sait qui va devenir son partenaire dans le mariage. Bien que tout le monde ait ses idées et des positions personnelles sur la question du mariage, personne ne peut prévoir qui va enfin devenir sa véritable autre moitié, et ses préconceptions comptent pour peu. Après avoir rencontré une personne que tu aimes, tu peux poursuivre cette personne ; mais s'il ou elle s'intéresse à toi, s'il ou elle est en mesure de devenir ton partenaire, cela n'est pas à toi de décider. L'objet de tes sentiments n'est pas nécessairement la personne avec qui tu seras en mesure de partager ta vie ; pendant ce temps quelqu'un, que tu n'as jamais attendu entre doucement dans ta vie et devient ton partenaire, devient l'élément le plus important de ton destin, ton autre moitié, à qui ton destin est inextricablement lié. Et bien qu'il y ait des millions de mariages dans le monde, chacun est différent : Combien de mariages ne sont pas satisfaisants, combien sont heureux ; combien s'étendent d'Est en Ouest, combien du Nord au Sud ; combien sont des unions parfaites, combien sont de même rang ; combien sont heureux et harmonieux, combien malheureux et tristes ; combien font l'envie des autres, combien sont mal compris et mal vus ; combien sont pleins de joie, combien sont inondés de larmes et provoquent le désespoir… Dans ces mariages innombrables, les humains révèlent la loyauté et l'engagement à vie envers le mariage, ou l'amour, l'attachement et l'inséparabilité, ou la résignation et l'incompréhension, ou la trahison de celui-ci, même la haine. Que le mariage lui-même apporte le bonheur ou la douleur, la mission de tout le monde dans le mariage est prédestinée par le Créateur et ne changera pas ; tout le monde doit la remplir. Et le destin individuel qui se trouve derrière chaque mariage est immuable ; il a été déterminé longtemps à l'avance par le Créateur.

2. Le mariage nait du destin de deux partenaires

Le mariage est une étape importante de la vie de chacun. Il est la résultante du destin d'une personne, un maillon important de son destin ; il ne trouve pas ses bases dans la volonté ou les préférences de quiconque, pas plus qu'il n'est influencé par des facteurs externes, mais est entièrement déterminé par le destin de deux personnes, sous l'arrangement et la prédétermination du Créateur du couple. En surface, l'objectif du mariage est la pérennité de l'humanité, mais en vérité le mariage est un rituel qui s'inscrit dans la finalisation de la mission de chacun. Les rôles que chacun joue dans le mariage n'incluent pas seulement d'assurer la prochaine génération ; ils sont plutôt les différents visages et missions qu'on doit assumer au cours d'assurer la survie du mariage. Comme sa naissance influence le changement chez les gens, les évènements ainsi que les choses qui les entourent, son mariage, inévitablement aura un impact, les transformera de différentes façons.

Lorsqu'on devient indépendant, chacun commence son chemin dans la vie, qui, pas à pas, mène chacun aux gens, évènements et aux choses qui ont un lien avec son mariage ; en même temps, l'autre personne qui formera ce couple, s'approche, pas à pas, des mêmes gens, évènements et choses. Sous la souveraineté du Créateur, deux inconnus partagent le même destin graduellement, acceptent le mariage et créent, par miracle, une famille, « deux insectes sur la même corde ». Alors quand on entre dans le mariage, son chemin dans la vie influencera et aura un impact sur celui de son autre moitié et de la même façon, le chemin dans la vie de l'un influencera et aura un impact sur son destin dans la vie. En d'autres mots, le destin des humains est connecté, personne ne peut remplir sa mission dans la vie ou son rôle indépendamment des autres. La naissance d'une personne a l'influence sur une grande chaîne de relations ; grandir comporte une chaîne complexe de relations ; de la même façon, le mariage existe et maintient inévitablement une vaste et complexe toile de contacts humains, impliquant chacun et influençant le destin de tous ceux qui en font partie. Un mariage n'est pas la résultante des deux familles, des circonstances dans lesquelles ils ont grandi, leurs apparences, leurs âges, leurs qualités, leurs talents ou tous autres facteurs, mais plutôt d'une mission commune et d'un destin relié. Cela est l'origine du mariage, la résultante du destin humain orchestré par le Créateur.