Suite de la Parole apparaît dans la chair(Sélections)

Contenu

Dieu Lui-même, l’Unique III (La sixième partie)

Dieu Lui-même, l’Unique III

L’autorité de Dieu (II) La sixième partie

 

Ne manquer pas l’occasion de connaître la souveraineté du Créateur

 Les six étapes décrites ci-dessus sont des phases cruciales prévues par le Créateur que chaque personne normale doit expérimenter dans sa vie. Chacun de ces moments est réel ; aucun d’eux ne peut être contourné, et ils portent tous une relation avec la prédestination du Créateur et de Sa souveraineté. Donc, pour un être humain, chacun de ces moments est un point de contrôle important et comment traverser doucement chacun d’eux est une question très sérieuse à laquelle vous faites tous face maintenant.

 La poignée de décennies que durent une vie humaine n’est ni de courte ni de longue durée. Les vingt et quelques années entre la naissance et le passage à l’âge adulte passent en un clin d’œil, et bien qu’à ce moment de la vie une personne est considérée adulte, les gens de ce groupe d’âge ne savent presque rien sur la vie humaine et le destin humain. À mesure qu’ils acquièrent plus d’expérience, ils avancent progressivement vers l’âge mûr. Les gens dans la trentaine et la quarantaine acquièrent une expérience naissante de la vie et du destin, mais leurs idées sur ces choses sont encore très embrouillées. Ce n’est pas avant quarante ans que certaines personnes commencent à comprendre l’humanité et l’univers, qui ont été créés par Dieu, à saisir le sens de la vie humaine, le sens du destin humain. Certaines personnes, même si elles ont longtemps été les disciples de Dieu et sont maintenant d’âge moyen, ne possèdent toujours pas une connaissance précise et la définition de la souveraineté de Dieu, encore moins de la vraie soumission. Certaines personnes ne se soucient de rien d’autre que de chercher à recevoir des bénédictions, et bien qu’ils aient vécu depuis de nombreuses années, ils ne savent ou ne comprennent pas du tout la souveraineté du Créateur sur la destinée humaine, et donc ne sont même pas entrés un tant soit peu dans la leçon pratique de se soumettre aux orchestrations et arrangement de Dieu. Ces gens sont complètement insensés ; ces gens vivent leur vie en vain.

 Si une vie humaine est divisée en fonction de son niveau d’expérience de la vie et de la connaissance que l’on a de la destinée humaine, elle pourra plus ou moins se décomposer en trois phases. La première phase est la jeunesse, les années entre la naissance et l’âge moyen, ou de la naissance jusqu’à trente ans. La deuxième phase est la maturation, de l’âge moyen à la vieillesse, ou de trente à soixante ans. Et la troisième phase est la période de maturité, de la vieillesse, à partir de soixante ans, jusqu’à son départ de ce monde. En d’autres termes, de la naissance à l’âge moyen, la connaissance de la plupart des gens du destin et de la vie se limite à répéter comme un perroquet les idées des autres ; ils n’ont presque pas d’essence réelle, pratique. Pendant cette période, leur regard sur la vie et la façon dont ils font leur chemin dans le monde est très superficiel et naïf. Ceci est sa période juvénile. Uniquement après que l’on ait goûté les joies et les peines de la vie peut-on gagner une réelle compréhension du destin, peut-on – inconsciemment, au fond de son cœur – peu à peu apprendre à apprécier l’irréversibilité du destin, et réaliser lentement que la souveraineté du Créateur sur la destinée humaine existe vraiment. Ceci est sa période de maturation. Quand on a cessé de lutter contre le destin, et quand on n’est plus disposé à se laisser entraîner dans les querelles, mais que l’on connaît son destin, on se soumet à la volonté du Paradis, résumant ses réalisations et les erreurs faites dans la vie, et on attend le jugement du Créateur sur sa vie – Ceci est la période de maturité. Compte tenu des différents types d’expériences et de gains que les gens accumulent au cours de ces trois périodes, dans des circonstances normales sa fenêtre d’opportunités de comprendre la souveraineté du Créateur n’est pas très large. Si l’on vit jusqu’à soixante ans, on a seulement trente ans environ pour comprendre la souveraineté de Dieu ; si l’on veut une période de temps plus longue, ceci n’est possible que si sa vie est assez longue, si l’on est capable de vivre un siècle. Je dis que selon les lois normales de l’existence humaine, bien que ce soit un processus très long à partir du moment où on perçoit la souveraineté du Créateur et jusqu’au moment où on est en mesure de reconnaître le fait de la souveraineté du Créateur, et à partir de là jusqu’à l’instant où l’on peut s’y soumettre, si l’on compte effectivement les années, il n’y a pas plus de trente ou quarante ans au cours desquels on a la chance de mériter ces récompenses. Et souvent, les gens se laissent emporter par leurs désirs et ambitions à recevoir des bénédictions ; ils ne peuvent discerner où l’essence de la vie humaine se trouve, ne peuvent saisir l’importance de comprendre la souveraineté du Créateur, et donc ils ne chérissent pas cette précieuse occasion d’entrer dans le monde humain pour faire l’expérience de la vie humaine, l’expérience de la souveraineté du Créateur, et ne réalisent pas à quel point il est précieux pour un être créé de recevoir des conduites personnelles du Créateur. Je dis donc, les gens qui veulent que l’œuvre de Dieu s’achève rapidement, qui souhaitent que Dieu prépare la fin de l’homme le plus tôt possible, afin qu’ils puissent immédiatement contempler Sa personne réelle et bientôt être bénis, sont coupables de la pire espèce de désobéissance et de stupidité extrême. Et ceux qui désirent, pendant leur temps limité, saisir cette occasion unique de comprendre la souveraineté du Créateur, sont les sages, les brillants. Ces deux désirs différents exposent deux perspectives et poursuites très différentes : ceux qui cherchent les bénédictions sont égoïstes et ignobles ; ils ne montrent aucune considération pour la volonté de Dieu, ne cherchent jamais à comprendre la souveraineté de Dieu, n’ont jamais le désir de s’y soumettre, et veulent simplement vivre à leur guise. Ils sont dégénérés et indifférents ; ils sont ceux qui doivent être détruits. Ceux qui cherchent à connaître Dieu sont prêt à mettre de côté leurs désirs, sont prêts à se soumettre à la souveraineté de Dieu et à l’arrangement de Dieu ; ils essaient d’être le genre de personnes soumises à l’autorité de Dieu et veulent satisfaire le désir de Dieu. Ces personnes vivent dans la lumière, vivent au milieu de la bénédiction de Dieu ; ils vont sûrement être félicités par Dieu. Peu importe, le choix humain est inutile, les humains n’ont rien à dire quant au temps que l’œuvre de Dieu prendra. Il est préférable pour les gens de se placer à la merci de Dieu, de se soumettre à Sa souveraineté. Si tu ne te places pas à Sa merci, que peux-tu faire ? Est-ce que Dieu subira une perte ? Si tu ne te soumets pas toi-même à Sa merci, si tu essaies d’être en charge, tu fais un choix insensé, et tu es le seul qui va perdre en fin de compte. Uniquement si les gens coopèrent avec Dieu le plus tôt possible, s’ils se hâtent d’accepter Ses orchestrations, de connaître Son autorité, et de reconnaître tout ce qu’Il a fait pour eux, auront-ils de l’espoir, leurs vies n’auront pas été vécues en vain, et ils atteindront le salut.

Personne ne peut changer le fait que Dieu a la souveraineté sur le sort humain

 Après avoir écouté tout ce que Je viens de dire, votre idée du destin a-t-elle changé ? Comment avez-vous compris le fait de la souveraineté de Dieu sur la destinée humaine ? Pour le dire simplement, sous l’autorité de Dieu chaque personne accepte activement ou passivement Sa souveraineté et Son arrangement, et peu importe comment on lutte au cours de sa vie, peu importe sur combien de chemins tortueux on marche, à la fin on va revenir dans l’orbite du destin que le Créateur a tracé pour lui. Ceci est le caractère inséparable de l’autorité du Créateur, la manière dont Son autorité contrôle et régit l’univers. C’est cette inséparabilité, cette forme de contrôle et de gouvernance, qui sont responsables des lois qui dictent la vie de toutes choses, qui permettent aux humains de transmigrer encore et encore, sans ingérence, qui font tourner le monde régulièrement et aller de l’avant, jour après jour, année après année. Tu as été témoin de tous ces faits et tu les comprends, que ce soit superficiellement ou profondément ; la profondeur de ta compréhension dépend de ton expérience et de ta connaissance de la vérité, et ta connaissance de Dieu. Comment tu connais la réalité de la vérité, comment tu connais les paroles de Dieu, comment tu connais l’essence et le tempérament de Dieu – voici ce qui représente la profondeur de ta compréhension de la souveraineté et d’arrangement de Dieu. L’existence de la souveraineté et d’arrangement de Dieu dépendent-elles du fait que les êtres humains s’y soumettent ? Le fait que Dieu possède cette autorité est-il déterminé par le fait que l’humanité s’y soumet ? L’autorité de Dieu existe indépendamment des circonstances ; dans toutes les situations, Dieu dicte et planifie le destin de chaque homme et de toutes choses en conformité avec Ses pensées, Ses désirs. Cela ne changera pas parce que les humains changent, et c’est indépendant de la volonté de l’homme, ne peut être modifié par des changements dans le temps, l’espace et la géographie, car l’autorité de Dieu est Son essence même. Que l’homme soit capable de comprendre et d’accepter la souveraineté de Dieu, et si l’homme est capable de s’y soumettre, ne change en aucune manière le fait de la souveraineté de Dieu sur le destin humain. Autrement dit, peu importe quelle attitude l’homme prend envers la souveraineté de Dieu, il ne peut tout simplement pas changer le fait que Dieu détient la souveraineté sur le destin humain et sur toutes choses. Même si tu ne te soumets pas à la souveraineté de Dieu, Il commande toujours ton sort ; même si tu ne peux pas comprendre Sa souveraineté, Son autorité existe toujours. L’autorité de Dieu et le fait de la souveraineté de Dieu sur le destin humain sont indépendants de la volonté humaine, ne changent pas en conformité avec les préférences et les choix de l’homme. L’autorité de Dieu est partout, chaque heure, chaque instant. Si le ciel et la terre devaient disparaitre, Son autorité ne disparaitrait jamais, car Il est Dieu Lui-même, Il possède l’autorité unique, et Son autorité n’est pas restreinte ou limitée par des personnes, des événements ou des choses, par l’espace ou par la géographie. En tout temps, Dieu brandit Son autorité, montre Sa puissance, poursuit Son travail de gestion, comme toujours ; en tout temps Il gouverne toutes choses, prévoit toutes choses, orchestre toutes choses, comme Il a toujours fait. Personne ne peut changer cela. C’est un fait ; cela a été la vérité immuable depuis des temps immémoriaux !

La bonne attitude et pratique pour celui qui désire se soumettre à l’autorité de Dieu

 Avec quelle attitude l’homme devrait comprendre et respecter l’autorité de Dieu, le fait de la souveraineté de Dieu sur la destinée humaine ? Ceci est un vrai problème qui se dresse devant chaque personne. Lorsque confronté à des problèmes de la vie réelle, comment devrais-tu connaître et comprendre l’autorité de Dieu et Sa souveraineté ? Lorsque tu ne sais pas comment comprendre, gérer, et faire l’expérience de ces problèmes, quelle attitude devrais-tu adopter pour montrer ton intention, ton désir, et ta réalité à te soumettre à la souveraineté et à l’arrangement de Dieu ? D’abord, tu dois apprendre à attendre ; ensuite tu dois apprendre à chercher ; et enfin tu dois apprendre à te soumettre. « En attente » signifie en attendant le temps de Dieu, en attendant les gens, les événements et les choses qu’Il a planifiés pour toi, en attendant que Sa volonté Se révèle peu à peu à toi. "Recherche" signifie l’observation et la compréhension des intentions réfléchies de Dieu pour toi à travers les gens, les événements et les choses qu’Il a planifiés, comprendre la vérité à travers ces choses, comprendre ce que les humains doivent accomplir et les moyens qu’ils doivent utiliser, comprendre quels résultats Dieu veut obtenir avec l’homme et quels accomplissements Il veut atteindre en eux. « Se soumettre », bien sûr, se réfère à accepter les gens, les évènements, les choses que Dieu a orchestrées et à travers ces acceptations, comprendre comment le Créateur dicte le destin de l’homme, comment Il donne la vie à l’homme, comment Il pousse la vérité en l’homme. Toutes les choses sous l’arrangement et la souveraineté de Dieu obéissent à des lois naturelles, et si tu décides de laisser Dieu tout arranger et tout dicter pour toi, tu devras apprendre à attendre, tu devras apprendre à chercher, tu devras apprendre à te soumettre. Telle est l’attitude que toute personne qui veut se soumettre à l’autorité de Dieu doit prendre, la qualité de base que toute personne voulant accepter la souveraineté de Dieu et Son arrangement devra posséder. Pour maintenir une telle attitude, posséder une telle qualité, vous devez travailler plus fort ; et uniquement ainsi vous pourrez accéder à la vraie réalité.

Accepter Dieu comme ton Maître unique est la première étape dans l’obtention du salut

Les vérités concernant l’autorité de Dieu sont des vérités que chaque personne doit regarder sérieusement, doit expérimenter et comprendre avec son cœur ; car ces vérités ont une incidence sur la vie de chaque personne, sur le passé de chaque personne, son présent et son futur, sur les moments cruciaux que chaque personne doit passer dans la vie, sur la connaissance de l’homme de la souveraineté de Dieu et l’attitude avec laquelle il doit faire face à l’autorité de Dieu, et naturellement, sur la destination finale de chaque personne. Il faut l’équivalent de l’énergie d’une vie pour les connaître et les comprendre. Lorsque tu prends l’autorité de Dieu au sérieux, quand tu acceptes la souveraineté de Dieu, tu vas progressivement te rendre compte et comprendre que l’autorité de Dieu existe vraiment. Mais si tu ne reconnais jamais l’autorité de Dieu, si tu n’acceptes jamais Sa souveraineté, alors peu importe combien d’années tu vivras, tu ne gagneras pas la moindre connaissance de la souveraineté de Dieu. Si tu ne sais pas et ne comprend pas vraiment l’autorité de Dieu, alors quand tu atteindras la fin de la route, même si tu as cru en Dieu pendant des décennies, tu n’auras rien à montrer pour ta vie, ta connaissance de la souveraineté de Dieu sur le destin humain sera inévitablement nulle. N’est-ce pas là une chose très triste ? Donc, peu importe jusqu’où tu as marché dans la vie, peu importe quel âge tu as maintenant, peu importe combien de temps va durer le reste de ton voyage, d’abord, tu dois reconnaître l’autorité de Dieu et la prendre sérieusement, accepter le fait que Dieu est ton Maître unique. Parvenir à la connaissance claire et précise et la compréhension de ces vérités au sujet de la souveraineté de Dieu sur le destin humain est une leçon obligatoire pour tout le monde, c’est la clé pour connaître la vie humaine et atteindre la vérité, c’est la vie quotidienne et la leçon de base de la connaissance de Dieu auxquelles tout le monde fait face, et auxquelles personne ne peut échapper. Si tu souhaites prendre des raccourcis pour atteindre cet objectif, alors Je te le dis, cela est impossible ! Si tu veux échapper à la souveraineté de Dieu, c’est encore plus impossible ! Dieu est l’unique Seigneur de l’homme, Dieu est le seul Maître de la destinée humaine, et il est donc impossible pour l’homme de dicter son destin, impossible pour lui de l’outrepasser. Peu importe les capacités de chaque personne, on ne peut pas influencer, encore moins orchestrer, organiser, contrôler ou modifier le destin des autres. Seul le Dieu unique Lui-même dicte toutes choses pour l’homme, car Lui seul possède l’autorité unique qui a la souveraineté sur la destinée humaine ; et ainsi le Créateur est le Maître unique de l’homme. L’autorité de Dieu a la souveraineté non seulement sur l’humanité créée, mais sur les êtres non créés qu’aucun humain ne peut voir, sur les étoiles, sur l’espace. C’est un fait incontestable, un fait qui existe vraiment, que ni homme, ni chose ne peuvent changer. Si tu es toujours insatisfait des choses telles qu’elles sont, croyant que tu as une compétence ou une capacité particulière, et pensant encore que tu peux être chanceux et changer tes circonstances actuelles ou bien tout simplement leur échapper ; si tu tentes de changer ton destin au moyen d’efforts humains, et ainsi te démarquer des autres et gagner gloire et fortune ; alors Je te le dis, tu rends les choses difficiles pour toi-même, tu ne vas avoir que des ennuis, tu creuses ta propre tombe ! Un jour, tôt ou tard, tu vas découvrir que tu as mal choisi, que tes efforts ont été gaspillés. Ton ambition, ton désir de lutter contre le destin, et ton comportement inacceptable, te mèneront à un point de non-retour, et pour cela tu payeras un prix amer. Bien que maintenant tu ne voies pas la gravité des conséquences, alors que tu expérimentes et apprécies de plus en plus profondément la vérité que Dieu est le Maître du destin humain, tu réaliseras lentement ce dont Je parle aujourd’hui et des implications réelles. Que tu aies vraiment un cœur et un esprit, que tu sois une personne qui aime la vérité, cela dépend de l’attitude que tu prends envers la souveraineté de Dieu et envers la vérité. Et naturellement, cela détermine si tu peux vraiment connaître et comprendre l’autorité de Dieu. Si tu n’as jamais dans ta vie décelé la souveraineté de Dieu et Son arrangement, et que tu as encore moins reconnu et accepté l’autorité de Dieu, alors tu seras absolument sans valeur, tu seras sans doute l’objet de la haine et du rejet de Dieu, grâce à la voie que tu as prise et grâce au choix fait. Mais ceux qui, dans l’œuvre de Dieu, peuvent accepter Son épreuve, accepter Sa souveraineté, se soumettre à Son autorité, et acquérir progressivement une expérience réelle de Ses paroles, auront atteint la connaissance réelle de l’autorité de Dieu, la compréhension réelle de Sa souveraineté, et serons vraiment devenus des sujets du Créateur. Seules ces personnes auront vraiment été sauvées. Parce qu’elles ont reconnu la souveraineté de Dieu, parce qu’elles l’ont accepté, leur appréciation et leur soumission au fait de la souveraineté de Dieu sur le destin humain sont réelles et précises. Quand elles font face à la mort, elles seront en mesure, comme Job, d’avoir un esprit nullement effrayé par la mort, de se soumettre aux orchestrations et à arrangement de Dieu de toutes choses, sans choix individuel, sans désir individuel. Seule une telle personne sera en mesure de revenir aux côtés du Créateur comme un être humain véritablement créé.

Le 26 mars 2015