L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La parole de Dieu a changé mes idées et mes points de vue erronés

22

Par Peihe, ville de Xianning, province du Hubei

J’ai toujours cru que mon mari et moi avons passé notre vie « face au sol et dos au soleil », parce que nous n’avions pas assez étudié quand nous étions jeunes et parce que nous n’avions aucune connaissance. C’est pourquoi j’ai décidé que peu importe à quel point je devais souffrir j’enverrais mes enfants à l’école pour qu’ils puissent réaliser quelque chose et qu’ils n’aient pas à suivre nos pas. Cette décision nous guidant, mon mari et moi mangions et nous habillions simplement et économisions chaque centime pour envoyer notre fille aînée à l’école technique et notre fils aîné à l’université. Mais nous avions encore deux autres enfants, alors pour les envoyer à l’université, mon mari devait quitter la maison pour aller travailler pendant des années ; je n’étais pas oisive non plus : de l’aube au crépuscule, je m’occupais des champs et des cochons à la maison. Chaque fois que les travaux agricoles devenaient trop épuisants, je souhaitais pouvoir simplement arrêter. Mais quand je pensais à la compétitivité de la société d’aujourd’hui, que si je n’envoyais pas mes enfants à l’école, leur avenir résiderait dans le travail dans la boue comme moi, qu’ils ne réaliseraient jamais rien et seraient méprisés, et que ce n’est qu’en étudiant à l’université qu’ils pourraient trouver un bon emploi ou devenir fonctionnaires, réaliser quelque chose, bâtir leur avenir et faire notre fierté, la douleur et l’épuisement que j’endurais semblaient en valoir la peine. Ainsi, tous les jours, lorsque je me réveillais, je me consacrais tellement à mon travail que je n’avais souvent pas le temps de manger et de boire les paroles de Dieu ou de mener une vie spirituelle normale, et encore moins le temps de vivre une vie normale à l’église ou d’accomplir mes devoirs, mais je n’y accordais pas d’importance et je continuais à m’épuiser jusqu’aux os pour mes enfants… jusqu’à tout récemment quand j’ai entendu ces paroles d’un échange de Dieu : « En ce qui concerne les enfants, tous les parents espèrent que leurs enfants bénéficieront d’une formation supérieure, qu’un jour ils progresseront, auront une place dans la société et auront à la fois un revenu stable et de l’influence. De cette façon, ils pourront honorer la lignée familiale. Tous ont ce point de vue. Est-ce le point de vue juste d’espérer que le fils deviendra un dragon et que la fille deviendra un phénix” ? Chacun souhaite que ses enfants fréquentent une université prestigieuse et poursuivent ensuite des études supérieures, pensant qu’après avoir obtenu des diplômes, ils se démarqueront de la foule. Ceci est dû au fait que chacun, dans son cœur, idolâtre le savoir en croyant que “Les autres recherches ont peu de valeur, l’étude des livres les surpasse toutes”. Pour couronner le tout, la compétition dans la société moderne est particulièrement féroce et, sans diplôme, vous n’avez même pas la garantie de pouvoir assurer votre subsistance. C’est ce que tout le monde pense à ce sujet. […] Mais as-tu pensé à la quantité de toxines, d’idées et de théories sataniques qui leur seront inculquées après avoir reçu ce genre d’éducation ? […] Jusqu’à ce qu’un jour, tes enfants reviennent et tu leur parles de croire en Dieu, et ils montrent de l’antipathie. Après que tu leur as parlé de la vérité, ils disent que tu es stupide et rient de toi, et ils se moquent de ce que tu dis. À ce moment-là, tu penses qu’envoyer tes enfants dans ces écoles pour obtenir ce genre d’éducation était le mauvais chemin à suivre, mais il sera trop tard pour le regretter. […] Quand il s’agit de ses enfants, personne n’est disposé à les amener devant Dieu pour accepter complètement les points de vue et les idées que Dieu exige ou pour être le genre de personne que Dieu exige. Les gens ne veulent pas faire cela et n’osent pas le faire. Ils craignent que, s’ils le font, leurs enfants ne puissent pas gagner leur vie ou avoir un avenir dans la société. Que confirme ce point de vue ? Il confirme que l’humanité n’a aucun intérêt, aucune confiance et, de plus, aucune foi authentique dans la vérité ou en Dieu. Ce que l’humanité admire et adore dans son cœur, c’est toujours ce monde, pensant que les gens qui laissent ce monde ne pourront pas survivre. […] Ces idées et points de vue humains, en opposition à Dieu, sont une trahison et un rejet de Dieu et sont incompatibles avec la vérité » (« Seule la connaissance de vos opinions erronées vous apportera la connaissance de vous-même », dans Récits des entretiens de Christ). Chacune des paroles de Dieu m’a profondément émue. Tant d’années d’économies amères et de travail ardu et laborieux, d’abandon de tout pour que mes enfants puissent aller à l’université, et pourquoi ? Parce que je croyais que le dicton « Les autres recherches ont peu de valeur, l’étude des livres les surpasse toutes » était une règle de survie ! Sous l’influence du poison de Satan, j’ai mis le savoir au-dessus de tout et je pensais que c’était seulement avec le savoir que l’on pouvait se distinguer, accomplir des choses, avoir un avenir et acquérir un statut dans la société. Je pensais que les personnes sans instruction étaient une classe défavorisée qui méritait le mépris, la plus basse des basses couches. Ainsi, pour que mes enfants puissent réussir dans le monde et éviter une vie « face au sol et dos au soleil », j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour les envoyer étudier et leur fournir une éducation à l’université. Pendant tant d’années, j’ai mis mon but avant tout dans mon cœur, pendant ce temps, j’ai enterré les paroles de Dieu, mes devoirs et mon propre salut au fond de mon esprit. Le poison de Satan m’a profondément affectée ! Même si j’ai suivi Dieu pendant des années, je n’ai pas obtenu la vérité et mes points de vue n’ont pas changé du tout. Le savoir est toujours ce que j’adore et ce que je désire ardemment et ce sur quoi je compte, c’est Satan. Je suis toujours une incroyante qui suit les tendances du monde et résiste à Dieu !

Plus tard, en lisant continuellement les paroles de Dieu, j’ai compris qu’une certaine connaissance peut nous permettre de posséder certaines choses telles que le sens commun, le savoir et des principes dans la vie, et ce type de connaissance peut nous être quel que peu bénéfique. Pourtant, la plupart de la connaissance vient des diverses théories de Satan, et représente les idées fausses et l’hérésie que Satan utilise pour tromper et corrompre les gens. Dans l’échange de Dieu, j’ai également compris que Satan utilise l’étude et l’apprentissage pour persuader les hommes de recevoir son éducation et d’accepter son poison et ses pensées dans leur esprit, et une fois que le poison est livré, les hommes sont complètement accaparés par des pensées et des faussetés athées qui nient Dieu et s’opposent à Lui. Voilà comment Satan atteint ses objectifs de corrompre et d’avaler les hommes. Des expressions telles que « Il n’y a jamais eu de Sauveur », « Les humains descendent des singes », « Tous les temps sont formés par la nature », « Notre destin est entre nos mains », « Chacun pour soi et malheur au vaincu » sont toutes des idées et des points de vue concernant les théories du matérialisme et de l’évolution. Elles ont été injectées jusqu’au plus profond de nos cœurs, et nous font résister à Dieu et nier Son existence de plus en plus. Parce que je ne décelais pas la tromperie de Satan, j’ai envoyé avec empressement mes enfants recevoir une éducation satanique, les remettant au mal sans jamais penser à les amener devant Dieu ou à leur faire accepter la vérité qui vient de Dieu et les faire vivre selon les exigences de Dieu. Récemment, mon fils est sorti diplômé d’une prestigieuse université et, quand il est rentré la maison, même s’il a acquis beaucoup de connaissances, il a été saturé par toutes les idées fausses et hérésies de Satan. Quand je mentionne quoi que ce soit sur la croyance en Dieu, il exhibe toutes sortes de connaissances et de théories scientifiques pour me contredire. Il me traite de non éduquée, d’ignorante et d’aveugle ; il dit que je devrais croire en la science… Face à tout cela, j’ai éprouvé tant de regret, et ce n’est qu’alors que j’ai réalisé que toute la culture et la connaissance sataniques sont contraires à la vérité.  Ce sont les outils de Satan pour corrompre et contrôler les hommes. J’en suis aussi venue à comprendre qu’avoir beaucoup de connaissances n’est pas une bonne chose. Plus les hommes reçoivent une éducation supérieure, plus ils acquièrent de connaissances, plus les poisons sataniques sont instillés en eux, plus ils s’éloignent de Dieu, plus il leur est difficile d’accepter la vérité, et plus il leur est difficile de recevoir le salut de Dieu. On pourrait dire que plus une personne lit de livres et plus elle a de savoir, plus sa résistance à Dieu est sérieuse. Ce type de savoir est une chose très dangereuse !

L’éclairage de Dieu m’a finalement fait comprendre que « Les autres recherches ont peu de valeur, l’étude des livres les surpasse toutes » est une erreur satanique, juste un mensonge de Satan pour tromper, berner et corrompre les hommes. J’ai compris qu’en vivant dans le domaine de Satan et qu’en acceptant l’éducation idéologique de Satan, nous ne pouvons que devenir de plus en plus corrompus. En même temps, j’ai compris que ce n’est qu’en amenant nos enfants devant Dieu pour lire les paroles de Dieu et se comporter conformément à Ses exigences qu’ils peuvent vivre une vie pleine de sens. Dieu, je ne veux plus être trompée ni affligée par Satan, je veux poursuivre la vérité et changer mes propres vues fallacieuses, je veux que Tes paroles soient le fondement de mon existence, et je veux amener mes deux plus jeunes enfants devant Toi afin qu’ils puissent recevoir Ton salut et devenir comme les hommes devraient être.

Contenu connexe

  • Sortir de la brume

    Je ne suis plus passive devant les difficultés, et mes nombreuses années d’incompréhension, de soupçon et d’appréhension sont loin derrière moi. Je vis maintenant dans un état complètement actif et je cherche à être amenée à la perfection par Dieu.

  • Ce n’est pas facile d’être une personne honnête

    Un jour, alors que je révisais des articles, j’ai vu qu’une sœur de l’équipe de rédaction d’un district était meilleure que moi, que ce soit pour la rédaction ou la révision d’articles. J’ai alors pensé : je dois être plus stricte à l’égard des articles qu’elle a édités, au cas où les dirigeants se rendraient comptent qu’elle révise les articles mieux que moi et lui offriraient une promotion, ce qui mettrait ma propre position en danger.

  • La jalousie, maladie chronique spirituelle

    Par He Jiejing, ville de Hezhou, province du Guangxi Une sœur et moi avons été associées pour réviser des articles ensemble. Pendant nos rencontres, …

  • Un grand bonheur se trouve dans l’honnêteté

    Ma vie je l’ai toujours vécue selon la phrase, « L’on ne devrait pas avoir le cœur de faire du mal aux autres, mais il faut être vigilant afin de ne pas être blessé » lors d’interactions sociales. Je ne confère jamais ma confiance à la légère. J’ai toujours cru que dans des situations où l’on ne connait pas les vraies intentions de quelqu’un, tu ne devrais ouvrir ton jeu trop tôt. Ainsi, il est suffisant de conserver une approche pacifique – de cette façon tu te protèges et tes pairs te considéreront une « bonne personne ».