L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

J’ai expérimenté le salut de Dieu

22

Par Cheng Hao, ville de Yongzhou, province de Hunan

Le devoir que ma femme et moi accomplissons dans l’église est celui de prêcher l’Évangile. Il y a peu de temps, ma femme a été promue au poste de directrice d’un groupe d’Évangile, tandis que moi, à cause de ma propre arrogance et mon comportement inconvenant, j’ai perdu l’œuvre du Saint-Esprit et j’ai été renvoyé chez moi pour réfléchir à mes actions. Étant donné que ma femme et moi avions commencé à accomplir notre devoir en même temps, voir sa promotion était une pilule difficile à avaler tandis que j’avais été renvoyé de mes devoirs. J’ai eu les larmes aux yeux en pensant : « Dieu est en train de séparer chacun selon son espèce et, étant donné que j’ai été renvoyé, c’est certainement que j’ai été révélé et éliminé. Oh ! Qui aurait pensé qu’après toutes ces années, ma vie de croyant se terminerait par un échec si retentissant ? Tout ce que je peux faire maintenant, c’est attendre ma punition. » Je suis alors rentré chez moi le cœur lourd. Dès lors, je me suis enlisé dans la défaite et étais empli d’incompréhension et de blâme envers Dieu. J’ai désespérément sombré dans les ténèbres.

Un jour, je suis tombé par hasard sur les deux passages suivants de la parole de Dieu : « Je n’ai jamais dit que tu n’avais pas d’avenir, encore moins que tu devais être détruit ou subir la perdition ; ai-Je annoncé une telle chose publiquement ? Tu dis que tu n’as pas d’espoir, mais cela n’est-il pas ta propre conclusion ? N’est-ce pas l’effet de ta propre mentalité ? Est-ce que ta propre conclusion compte ? » (« Tu devrais mettre de côté les bénédictions du statut et comprendre la volonté de Dieu pour le salut de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair). « Tu ne vois pas le tempérament juste de Dieu, et constamment, tu comprends mal Dieu et tu déformes Ses intentions, ce qui te cause d’être toujours pessimiste et de perdre espoir. […] Tu ne comprends pas l’œuvre de Dieu et tu ne comprends pas du tout la volonté de Dieu ; d’autant plus que tu ne comprends pas les bonnes intentions que Dieu a placées dans Son œuvre de gestion depuis 6000 ans ! » (« La volonté de Dieu est de sauver les gens dans toute la mesure du possible », dans Récits des entretiens du Christ). En lisant ces passages, j’ai tout à coup réalisé : Dieu ne parle-t-il pas de moi ? Dès que j’ai appris mon renvoi par l’Église, j’ai deviné et conclu que j’avais été révélé et éliminé et que j’avais perdu la foi en la recherche de la vérité. Je vivais dans un état perpétuel de négativité et d’incompréhension, totalement résigné à mon propre échec. À ce moment-là, j’ai regardé dans mon cœur en me demandant : « Comprends-tu réellement pourquoi tu as eu cette malchance ? Comprends-tu réellement la volonté de Dieu ? Bien sûr que non ! Je ne comprends pas ! Alors pourquoi ferais-je des suppositions insensées et des considérations sans fondement ? Cela n’était-il pas trop arrogant, trop perfide ? Ne m’étais-je pas relégué à cet endroit de souffrance ténébreuse ? Quelle bêtise, comme j’avais été absurde ! » Par conséquent, je me suis tourné vers Dieu pour prier et demander Son illumination pour que je découvre Sa volonté dans cette révélation récente. Plus tard, j’ai vu ce passage de la parole de Dieu : « Il fait tout par amour pour vous ; Il n’a pas de mauvaise intention. C’est à cause de vos péchés qu’Il vous juge, afin que vous vous examiniez et receviez ce grand salut. Tout cela est fait pour modeler l’homme. Du début à la fin, Dieu a fait tout Son possible pour sauver l’homme, et Il n’est certainement pas prêt à détruire complètement les hommes qu’Il a créés de Ses propres mains. Maintenant, Il est venu œuvrer parmi vous. N’est-ce pas le salut encore plus ? S’Il vous détestait, ferait-Il encore une œuvre d’une telle ampleur pour vous conduire personnellement ? Pourquoi devrait-Il souffrir ainsi ? Dieu ne vous déteste pas ni n’a une mauvaise intention contre vous. Vous devriez savoir que l’amour de Dieu est l’amour le plus vrai. C’est seulement à cause de la désobéissance des gens qu’Il doit les sauver par le jugement ; autrement, ils ne seraient pas sauvés. […] Il n’a pas le cœur de vous laisser devenir encore plus dépravés, ni le cœur de vous voir vivre dans un lieu si souillé et être piétinés par Satan à volonté, ni le cœur de vous laisser tomber dans l’Hadès. Il veut seulement acquérir ce groupe que vous êtes et vous sauver complètement. C’est le but principal de Son œuvre de conquête qu’Il entreprend en vous ; c’est juste pour le salut » (« La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (4) », dans La Parole apparaît dans la chair). Les paroles sincères de Dieu réchauffaient mon cœur et me relevaient de ma désillusion paralysante. Il s’est avéré que, même si, à première vue, ma situation semblait sombre, c’était en fait Dieu qui m’adressait Son amour et m’investissait de Son salut. Ce n’était pas, comme je le pensais, que je serais éliminé. J’avais été arrogant et intransigeant, accomplissant mes devoirs en toute insouciance et gratuitement. Dieu ne pouvait tout simplement pas supporter de me voir continuer à être piétiné par Satan. Il ne pouvait pas supporter de me voir couler plus bas et Il ne pouvait surtout pas supporter de me voir faire face à une punition pour avoir offensé le tempérament de Dieu par des actes d’arrogance gratuite. Donc, par le jugement et le châtiment, Il m’a apporté Son salut, me bénissant de Sa grâce salvatrice et m’aidant à échapper des griffes de la corruption de Satan. Le renvoi de l’Église était, en effet, le plus grand salut de Dieu. Plus je devenais arrogant, plus Dieu créait des environnements pour confronter mes fautes. Il permettait à mes désirs de rester insatisfaits afin que mon cœur paralysé commence à ressentir de la peine. Il agissait au travers de cette peine pour m’amener à réfléchir sur mes actions, comprendre la substance de ma nature corrompue et rechercher la vérité pour obtenir un changement dans mon tempérament. Ceci est la véritable œuvre du salut que Dieu m’a accordée. Tout ce qu’Il a fait était attention et amour envers moi. Dans le cas contraire, je vivrais encore, à mon insu, dans le péché, agissant toujours en toute insouciance, perturbant et entravant le travail de l’Évangile. Finalement, mes actions auraient offensé le tempérament de Dieu et j’aurais été éliminé par Dieu. À ce stade, je suis parvenue à comprendre que le salut de Dieu était très réel. Il n’y a rien de faux ou de vide dans l’amour de Dieu, il est vrai et réel. Cependant, j’avais échoué à voir l’œuvre de Dieu et Son salut. J’avais échoué en recherchant l’intention sincère dans le salut de Dieu, au lieu de surinterpréter à chaque fois tout en comprenant mal et critiquant Dieu et en vivant dans un abandon pessimiste. Comme j’étais déraisonnable ! J’étais indigne de recevoir le jugement et le châtiment de Dieu.

Mon Dieu, merci ! À travers cette expérience, je réalise que Ton salut est réel et que Ton jugement et Ton châtiment sont pleins d’amour. Sans Ton jugement et Ton châtiment, je n’aurais jamais fait une honnête introspection sur moi-même. J’aurais continué à vivre dans la corruption, sur une spirale descendante, piétiné par Satan et finalement emporté par lui. Grâce à cette expérience, j’ai également réalisé que Ta substance est amour et que toutes tes actions visent à sauver l’humanité. Dieu, je Te promets de m’investir pleinement dans la recherche de la vérité et de recommencer à nouveau. Peu importe le résultat, je Te promets d’accomplir mon devoir de créature pour satisfaire Ta volonté.

Contenu connexe

  • Comprendre un peu le salut

    Depuis ces nombreuses années au cours desquels je marche à la suite de Dieu, j’ai renoncé aux plaisirs de ma famille et à ceux de la chair et je passe toute la journée à accomplir mon devoir dans l’Église. Voici ce que je croyais : tant que je n’abandonne pas le travail que l’Église m’a confié, que je ne trahis pas Dieu, ne quitte pas l’Église et suis Dieu jusqu’ à la fin, je serai survécue et sauvée par Lui. Je croyais également que je suivais le chemin du salut par Dieu et que je n’avais rien d’autre à faire que Le suivre jusqu’ à la fin.

  • Voir clairement mes vraies couleurs

    Par Xiaoxiao, ville de Xuzhou, province du Jiangsu En raison des besoins de l’œuvre de l’Église, j’avais été réaffectée à un autre endroit pour accomp…

  • Que se cache-t-il derrière les mensonges ?

    À chaque fois que je lisais une parole de Dieu nous demandant d’être honnêtes et de parler avec précision, je pensais : « Parler précisément ne me pose aucun problème. N’est-ce pas simplement appeler un chat un chat et dire les choses telles qu’elles sont ? N’est-ce pas facile ? Les gens qui enjolivaient les choses en parlant étaient toujours ce qui m’agaçait le plus dans ce monde. »

  • S’engager sur le chemin de la croyance en Dieu

    En 1991, par la grâce de Dieu, j’ai commencé à suivre Dieu Tout-Puissant à cause d’une maladie. À cette époque, je ne savais rien de la croyance en Dieu, mais ce qui est intéressant, c’est qu’en mangeant et buvant les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant, cela m’a plu.