L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Quelle est la nature de l’amour de Dieu ?

31

Par Siqiu, ville de Suihua, province du Heilongjiang

À chaque fois que je vois le passage suivant de la parole de Dieu : « Si tu as toujours été très loyal et aimable envers moi, mais souffres le tourment de la maladie, l’appauvrissement de la vie, ou l’abandon de tes amis et de tes proches, ou endures tout autre malheur dans la vie, alors ta loyauté et ton amour pour Moi continueront-ils ? » (« Un problème très sérieux : la trahison (2) », dans La Parole apparaît dans la chair). Je me sens particulièrement malheureuse – un sentiment de misère monte doucement en moi et mon cœur exprime sa plainte muette : Cher Dieu, comment peux-Tu permettre à ceux qui Te sont loyaux et qui T’aiment de rencontrer un tel malheur ? En conséquence, il m’est difficile de comprendre ce que voulait dire l’homme utilisé par le Saint-Esprit qui a dit : « L’ultime exigence de Dieu envers l’homme est remplie d’amour et sincère. »

Récemment, la sœur avec laquelle je coordonne a été atteinte d’hyperthyroïdie. Graduellement, son état était devenu tel qu’elle avait besoin de manger six repas par jour. À cause du stress de sa maladie, sa force diminuait petit à petit, et elle vivait chaque jour dans la dépression, la faiblesse et la fatigue. Son corps ne pouvait simplement pas satisfaire son désir d’accomplir son devoir et sa maladie devenait de plus en plus avancée. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi cela se passait ainsi. « Cette sœur avait quitté sa famille et un travail à salaire élevé avec de bons avantages pour se consacrer à l’accomplissement de son devoir et elle était très loyale. Comment se faisait-il qu’en échange de tout ce qu’elle avait donné, le tourment de cette maladie lui aurait été donné en retour ?… » Je n’ai pas révélé mes sentiments ouvertement, mais mon cœur était dans le tumulte – à chaque fois que quelqu’un abordait ce sujet, je perdais mon calme.

Peu de temps après, ma sœur et moi nous sommes perdues de vue, mais je ne l’ai jamais oubliée. Un jour, j’ai demandé à mon dirigeant comment ma sœur se portait. Le dirigeant a dit : « Elle avait d’abord eu une attitude très négative et elle refusait de reconnaitre l’œuvre de Dieu. Plus tard, elle a changé consciemment d’état d’esprit, en cherchant l’intention de Dieu dans le tourment de sa maladie. Au travers des paroles de Dieu, elle a commencé à se connaitre elle-même et à réaliser qu’elle n’avait pas eu une croyance véritable. Dans sa croyance, il y avait toujours un élément d’“échange”, encore un désir de gagner des bénédictions par sa croyance en Dieu. Elle a aussi identifié beaucoup d’autres éléments de rébellion en elle. Après qu’elle ait réalisé ces choses à son sujet, sa santé s’est améliorée de façon dramatique. Elle se rétablit de jour en jour, elle remange trois repas par jour et son état s’est beaucoup amélioré. Elle est même capable d’aider les frères et sœurs de sa famille d’accueil à ajuster leur état d’esprit… » Lorsque j’ai entendu cette bonne nouvelle, j’étais très choquée. Je pensais que le tourment de cette maladie épuiserait la détermination de ma sœur et lui causerait une grande souffrance. Dévastée par la maladie, je pensais que sa présence sur la route à suivre serait de plus en plus sombre. J’ai même suspecté qu’elle ne pourrait plus continuer. Aujourd’hui, faisant face à la réalité de sa situation, je suis restée bouche-bée. Non seulement n’a-t-elle pas perdu la foi, mais au travers du raffinement de sa maladie, elle est vraiment arrivée à comprendre l’œuvre de Dieu et a reconnu sa corruption. Elle a bénéficié de cette expérience et a amélioré sa vie. Cette maladie, n’était-elle pas une manifestation du véritable amour de Dieu et du véritable salut de l’homme ?

Plus tard, j’ai lu le passage suivant venant d’un sermon : « Cinquièmement, Dieu dit : “Si tu as toujours été très loyal et aimable envers moi, mais souffres le tourment de la maladie, l’appauvrissement de la vie, ou l’abandon de tes amis et de tes proches, ou endures tout autre malheur dans la vie, alors ta loyauté et ton amour pour Moi continueront-ils ?” Cette exigence n’est pas une petite épreuve pour l’humanité. […] Sur quel fondement la loyauté et l’amour à l’égard de Dieu sont-ils bâtis ? Comment prouver que l’on a une loyauté véritable à l’égard de Dieu ? Comment démontrer que l’on possède véritablement de l’amour pour Dieu ? La loyauté et l’amour doivent être démontrés au travers d’épreuves et d’épurements. […] Quand tu rencontres ce genre d’épreuve, le premier objectif de Dieu est de t’exposer pour voir si, oui ou non, ta loyauté et ton amour sont effectivement vrais. Son deuxième objectif est de te purifier parce qu’il existe des impuretés dans ta loyauté et dans ton amour. Si tu as conscience de ces impuretés, qui sont révélées quand tu rencontres diverses épreuves, alors tu seras lavé d’elles. Si des gens possèdent une vraie loyauté et un vrai amour à l’égard de Dieu, alors peu importe ce qui leur arrive et peu importe les genres d’épreuves qu’ils rencontrent, ils ne tomberont pas, mais, au lieu de cela, continueront à être loyaux et aimants à l’égard de Dieu sans vaciller. Pour ceux dont la loyauté et l’amour contiennent des impuretés et un désir d’obtenir quelque chose en retour, il ne sera pas facile de tenir ferme quand les épreuves se présenteront à eux et ils seront susceptibles de s’effondrer. De telles personnes seront facilement percées à jour, non ? » (« Ce n’est qu’en satisfaisant aux exigences finales de Dieu que l’on peut être sauvé », dans Sermons et échange sur l’entrée dans la vie). Ce n’est seulement après avoir lu ce passage d’échange que j’ai réalisé que j’ai toujours jugé l’œuvre de Dieu en termes de pensées par rapport au corps. Je croyais par erreur que l’amour de Dieu consiste d’une abondance de dons de grâce et de l’assurance de la joie physique et de la paix. Je n’avais jamais pensé que la souffrance est une forme de bénédiction de Dieu. Ce n’est seulement après avoir entendu parler de l’expérience de ma sœur que j’ai réalisé que le raffinement de la souffrance est une réelle manifestation de l’amour de Dieu. Dieu crée certaines situations et inflige des malheurs sur Son peuple – que ce soit par une maladie physique, des difficultés financières, ou n’importe quelles autres difficultés – non pas par méchanceté mais grâce à Son affection. Pour adresser la corruption et les insuffisances de l’homme, Dieu crée toutes sortes de situations pour le mettre à l’épreuve et le raffiner. Il œuvre à travers cette souffrance pour purifier, transformer et donner la vie à l’homme. Bien que la chair de l’homme doive subir des difficultés terribles lors du raffinement, ce qui pourrait être perçu comme une malchance ou une mauvaise chose, cela révèle de nombreuses impuretés, des intentions et des points de vue erronés, des désirs excessifs et des objectifs de quête incorrects que l’homme a dans sa croyance en Dieu, de sorte qu’il puisse se connaître et avoir une relation de plus en plus normale avec Lui afin qu’il puisse lentement cultiver l’amour pour Dieu dans son cœur. De tels avantages ne peuvent être obtenus par une vie de loisirs. Lorsque l’homme absorbe les leçons obtenues du tourment de ses épreuves et qu’il réfléchit antérieurement à la route qu’il a prise, il comprend enfin que les jugements de Dieu et les châtiments, Ses coups et Sa discipline étaient tous imprégnés de Son amour infini. L’amour de Dieu n’est pas seulement nourrissant et rempli de compassion. Il ne consiste pas seulement à accorder des avantages matériels, mais aussi un raffinage douloureux, des coups et la discipline.

Cher Dieu, merci d’œuvrer à travers tous les aspects de mon environnement pour corriger mes pensées absurdes et malavisées pour me permettre de voir que même si Ton amour n’est pas aligné avec nos notions, sa manifestation a toujours pour but de nous améliorer et de nous sauver. Tes actes d’amour sont toujours imprégnés d’un honnête labeur de Ton cœur et de Ta sagesse ineffable. J’ai aussi réalisé qu’auparavant, je n’avais pas la moindre compréhension de Toi et je ne comprenais pas que Ton amour est souvent caché dans les situations. Cher Dieu, en l’honneur de l’amour que Tu partages avec l’humanité, je T’offre louange et gratitude ! J’espère aussi qu’un jour moi aussi je recevrai cette sorte d’amour. Si cet amour me visite, je promets d’accepter tout degré de souffrance, afin que je puisse faire l’expérience et témoigner de Ton amour.

Contenu connexe

  • Un grand bonheur se trouve dans l’honnêteté

    Ma vie je l’ai toujours vécue selon la phrase, « L’on ne devrait pas avoir le cœur de faire du mal aux autres, mais il faut être vigilant afin de ne pas être blessé » lors d’interactions sociales. Je ne confère jamais ma confiance à la légère. J’ai toujours cru que dans des situations où l’on ne connait pas les vraies intentions de quelqu’un, tu ne devrais ouvrir ton jeu trop tôt. Ainsi, il est suffisant de conserver une approche pacifique – de cette façon tu te protèges et tes pairs te considéreront une « bonne personne ».

  • Comprendre un peu le salut

    Depuis ces nombreuses années au cours desquels je marche à la suite de Dieu, j’ai renoncé aux plaisirs de ma famille et à ceux de la chair et je passe toute la journée à accomplir mon devoir dans l’Église. Voici ce que je croyais : tant que je n’abandonne pas le travail que l’Église m’a confié, que je ne trahis pas Dieu, ne quitte pas l’Église et suis Dieu jusqu’ à la fin, je serai survécue et sauvée par Lui. Je croyais également que je suivais le chemin du salut par Dieu et que je n’avais rien d’autre à faire que Le suivre jusqu’ à la fin.

  • Les candides ne sont pas nécessairement honnêtes

    Par Cheng Mingjie, ville de Xi’an, province du Shanxi Je me considère comme quelqu’un d’extraverti et de franc. Je parle avec les gens de façon très …

  • S’engager sur le chemin de la croyance en Dieu

    En 1991, par la grâce de Dieu, j’ai commencé à suivre Dieu Tout-Puissant à cause d’une maladie. À cette époque, je ne savais rien de la croyance en Dieu, mais ce qui est intéressant, c’est qu’en mangeant et buvant les paroles exprimées par Dieu Tout-Puissant, cela m’a plu.