Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Contenu

35 Pourquoi l’Église de Dieu Tout-Puissant prospère-t-elle de plus en plus alors que les églises de l’ère de la Grâce sont si désolées ?

La réponse issue de la parole de Dieu :

L’expression la plus claire de l’œuvre du Saint-Esprit est d’embrasser l’ici et le maintenant, non pas de s’accrocher au passé. Ceux qui n’ont pas suivi le travail d’aujourd’hui et qui ont été séparés de la pratique d’aujourd’hui sont ceux qui s’opposent au travail du Saint-Esprit et ne l’acceptent pas. Ces gens défient le travail actuel de Dieu. Bien qu’ils s’accrochent à la lumière du passé, cela ne signifie pas qu’il soit possible de nier qu’ils ne connaissent pas le travail du Saint-Esprit. […] Si l’homme reste bloqué à une étape, cela prouve qu’il est incapable de suivre l’œuvre de Dieu et la lumière nouvelle ; cela ne prouve pas que le plan de gestion de Dieu n’a pas changé. Ceux qui sont en dehors du courant du Saint-Esprit pensent toujours qu’ils ont raison, mais en fait, le travail de Dieu en eux a cessé depuis longtemps et le travail du Saint-Esprit est absent en eux. L’œuvre de Dieu a été transférée à un autre groupe de gens il y a longtemps, des gens avec lesquels Il a l’intention de terminer Son nouveau travail. Parce que ceux qui sont dans la religion sont incapables d’accepter une nouvelle œuvre de Dieu et ne tiennent qu’à l’ancien travail du passé, Dieu a abandonné ces gens et fait Son nouveau travail sur les gens qui acceptent ce nouveau travail. Ce sont des gens qui coopèrent à Son nouveau travail et seulement de cette manière Sa gestion peut-elle être accomplie. La gestion de Dieu est toujours en mouvement vers l’avant et la pratique de l’homme grandit toujours. Dieu travaille toujours et l’homme est toujours dans le besoin, de telle sorte que les deux atteignent leur zénith. Dieu et l’homme sont en communion. Ceci est l’expression de l’accomplissement de l’œuvre de Dieu et est le résultat final de l’ensemble de la gestion de Dieu.

À chaque étape de l’œuvre de Dieu, il y a aussi des exigences correspondantes envers l’homme. Tous ceux qui sont dans le courant du Saint-Esprit bénéficient de la présence et de la discipline du Saint-Esprit, et ceux qui ne sont pas dans le courant du Saint-Esprit sont sous le commandement de Satan, et sans le travail du Saint-Esprit. Les gens qui sont dans le courant du Saint-Esprit sont ceux qui acceptent la nouvelle œuvre de Dieu, ceux qui coopèrent à la nouvelle œuvre de Dieu. Si ceux qui sont dans ce courant sont incapables de coopérer et incapables de mettre en pratique la vérité requise par Dieu pendant ce temps, alors ils seront disciplinés, et au pire seront abandonnés par le Saint-Esprit. Ceux qui acceptent le nouveau travail du Saint-Esprit et vivent dans le courant du Saint-Esprit reçoivent les soins et la protection du Saint-Esprit. Ceux qui sont prêts à mettre la vérité en pratique sont illuminés par le Saint-Esprit et ceux qui ne sont pas prêts à mettre la vérité en pratique sont disciplinés par le Saint-Esprit, et seront peut-être même punis. Peu importe le genre de gens qu’ils sont, s’ils sont dans le courant du Saint-Esprit, Dieu Se rendra responsable de tous ceux qui acceptent Son nouveau travail pour le bien de Son nom. Ceux qui glorifient Son nom et sont prêts à mettre Ses paroles en pratique recevront Ses bénédictions ; ceux qui Lui désobéissent et ne mettent pas Ses paroles en pratique recevront Sa punition. Les gens qui sont dans le courant du Saint-Esprit sont ceux qui acceptent le nouveau travail, et puisqu’ils ont accepté le nouveau travail, ils devraient coopérer avec Dieu de manière appropriée et ne devraient pas agir comme des rebelles qui n’accomplissent pas leur devoir. Ceci est seule exigence de Dieu pour l’homme. Ce n’est pas le cas pour les gens qui n’acceptent pas le nouveau travail : ils sont en dehors du courant du Saint-Esprit, et la discipline et les reproches du Saint-Esprit ne leur sont pas applicables. Toute la journée, ces gens vivent dans la chair, ils vivent dans leurs pensées, et ils font tout selon la doctrine élaborée par l’analyse et la recherche de leurs propres cerveaux. Ils ne respectent pas les exigences de la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, encore moins coopèrent-ils avec Dieu. Ceux qui n’acceptent pas la nouvelle œuvre de Dieu sont privés de la présence de Dieu, et en outre, dépourvus de la bénédiction et de la protection de Dieu. La plupart de leurs paroles et de leurs actions s’en tiennent aux exigences du travail du passé du Saint-Esprit, c’est-à-dire la doctrine, non pas la vérité. Une telle doctrine et réglementation suffisent pour prouver que seule la religion les rassemble ; ils ne sont pas les élus ou les objets de l’œuvre de Dieu. Leur rassemblement ne peut qu’être appelé un grand congrès de la religion, ne peut pas être appelé une église. Ceci est un fait immuable. Ils ne connaissent pas le nouveau travail du Saint-Esprit. Ce qu’ils font semble évoquer la religion, ce qu’ils vivent semble repu de religion ; ils ne connaissent pas la présence et le travail du Saint-Esprit, encore moins sont-ils admissibles à recevoir la discipline ou l’illumination du Saint-Esprit. Ces gens sont tous des corps sans vie, des minables dépourvus de spiritualité. Ils n’ont aucune connaissance de la rébellion et de l’opposition de l’homme ni de l’ensemble de la malfaisance de l’homme, encore moins connaissent-ils tout le travail de Dieu et la volonté présente de Dieu. Ils sont tous des gens ignorants et vils, la racaille inapte à être comptée parmi les croyants ! Ils ne peuvent rien faire pour influencer la gestion de Dieu, encore moins pour nuire aux plans de Dieu. Leurs paroles et leurs actions sont trop dégoûtantes, trop pathétiques et tout simplement indignes d’être mentionnées.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Pourquoi dit-on que la pratique des gens dans les églises religieuses est dépassée ? C’est parce que ce qu’ils mettent en pratique est divorcé du travail d’aujourd’hui. Dans l’ère de la Grâce, ce qu’ils ont mis en pratique était juste, mais alors que l’ère est passée et que l’œuvre de Dieu a changé, leur pratique est progressivement devenue obsolète. Elle a été surpassée par le nouveau travail et la nouvelle lumière. Sur la base de sa fondation d’origine, l’œuvre du Saint-Esprit s’est beaucoup approfondie. Pourtant, ces gens restent bloqués au stade initial de l’œuvre de Dieu et s’accrochent encore aux anciennes pratiques et à la vieille lumière. Le travail de Dieu peut changer considérablement en trois ou cinq ans, donc ne se produirait-il pas encore plus de transformations au cours de 2 000 ans ? Si l’homme n’a pas une nouvelle lumière ou une nouvelle pratique, cela signifie qu’il n’a pas suivi le travail du Saint-Esprit. Ceci est la faute de l’homme. L’existence de la nouvelle œuvre de Dieu ne peut pas être niée, car aujourd’hui, ceux qui en sont restés à l’œuvre originale du Saint-Esprit observent toujours des pratiques dépassées. Le travail du Saint-Esprit progresse toujours, et tous ceux qui sont dans le courant du Saint-Esprit devraient également progresser et changer, étape par étape. Ils ne devraient pas s’arrêter à une seule étape. Seuls ceux qui ne connaissent pas le travail du Saint-Esprit s’en tiendraient à Son travail originel et n’accepteraient pas la nouvelle œuvre du Saint-Esprit. Seuls ceux qui sont désobéissants seraient incapables de bénéficier du travail du Saint-Esprit. Si la pratique de l’homme n’adopte pas le rythme de la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, la pratique de l’homme est sûrement coupée du travail d’aujourd’hui et est sûrement incompatible avec le travail d’aujourd’hui. Ces gens dépassés sont tout simplement incapables d’accomplir la volonté de Dieu, encore moins pourraient-ils devenir ces dernières gens qui rendront témoignage à Dieu. Tout le travail de gestion, en outre, ne pourrait pas être achevé parmi un tel groupe de gens. Au sujet de ceux qui jadis ont suivi la loi de l’Éternel et qui ont souffert jadis pour la croix, si ces gens ne peuvent pas accepter l’étape du travail des derniers jours, alors tout ce qu’ils ont fait aura été vain et inutile.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Dieu accomplira ceci : Il imposera que toutes les personnes à travers l’univers viennent devant Lui et adorent le Dieu sur la terre. Son travail dans les autres lieux cessera et les gens seront obligés de chercher la vraie voie. Ce sera comme au temps de Joseph : tous venaient à lui pour la nourriture et se prosternaient devant lui, car il avait de la nourriture. Pour éviter la famine, les gens seront contraints de chercher la vraie voie. Toute la communauté religieuse est sérieusement affamée, et seul le Dieu d’aujourd’hui est la source d’eau vive, seul Il possède la source qui coule sans fin pour que l’homme s’y abreuve, et les gens viendront et dépendront de Lui. […] Un jour, de vieux pasteurs enverront des télégrammes en quête de l’eau qui vient de la source d’eau vive. Ils seront des gens âgés, mais ils viendront quand même adorer cet homme qu’ils méprisaient. Par leurs paroles, ils reconnaitront, et dans leurs cœurs, ils seront confiants. Cela n’est-il pas un signe et un prodige ?

Extrait de « Le Règne Millénaire est arrivé », La Parole apparaît dans la chair