26 Le Saint-Esprit travaille en se fondant sur des principes

QIN Shuting     La ville de Linyi dans la province de Shandong

Pendant quelque temps, bien que je n’avais pas cessé de manger et de boire les paroles de Dieu, je n’avais jamais senti la lumière. J’avais prié Dieu pour cela, mais après, je n’avais toujours pas été éclairée. Je pensais donc : « J’ai mangé et bu ce que je devrais et Dieu ne m’éclaire pas. Il n’y a rien que je puisse faire, et je n’ai pas la faculté de recevoir les paroles de Dieu. Il y a un temps où Dieu éclaire chaque homme, donc il est inutile d’essayer de le précipiter. » Ensuite, j’ai observé les règles, j’ai mangé et bu les mots de Dieu sans angoisse, « patiemment » en attendant l’éclairage de Dieu.

Jusqu’à ce qu’un jour, je lus ces paroles de Dieu : « Ce n’est que si ton cœur est en paix devant Dieu que ta quête pour la vérité et les changements de ton tempérament porteront fruits. Parce que tu viens chargé devant Dieu, tu penses toujours que beaucoup de choses te manquent, qu’il y a beaucoup de vérités que tu dois connaître, beaucoup de réalités que tu dois vivre, et que tu dois avoir à cœur la volonté de Dieu. Ces choses restent toujours dans ton esprit, c’est comme si elles pesaient sur toi au point où tu ne peux respirer, et donc tu sens un serrement au cœur (mais pas dans un état passif). Seules de telles personnes sont qualifiées pour accepter l’illumination des paroles de Dieu et être touchées par l’Esprit de Dieu. C’est à cause de leur fardeau, parce qu’ils ont un serrement au cœur, et, on peut dire, pour le prix qu’ils ont payé et du tourment qu’ils ont subi devant Dieu qu’ils reçoivent l’illumination et l’éclairage de Dieu, car Dieu n’accorde de traitement spécial à personne, Il traite les gens toujours de manière équitable, mais ce n’est pas non plus de façon arbitraire qu’Il donne aux gens, et Il ne leur donne pas non plus sans conditions. Ceci est une facette de Son juste tempérament » (« Il est très important d’établir une relation normale avec Dieu », La Parole apparaît dans la chair). En considérant ces paroles de Dieu, je compris : Dieu est un Dieu juste. Il n’est jamais arbitraire dans Sa provision à l’homme, et ne donne pas à l’homme inconditionnellement. Pour que les gens reçoivent l’éclairage et l’illumination de Dieu, ils doivent calmer leurs cœurs devant Dieu et avoir un cœur qui désire et cherche les paroles de Dieu Ils doivent supporter le fardeau de leur propre vie et chercher leurs propres lacunes dans les paroles de Dieu. En raison de leur fardeau, ils doivent résolument manger et boire les paroles de Dieu pour donner toute l’attention à Sa volonté et aller au fond de la vérité. Ce n’est qu’en payant pratiquement un tel prix de travailler avec Dieu, qu’on peut obtenir l’éclairage de Dieu. En rétrospective, je n’avais ni fardeau ni un cœur ayant du tout un ardent désir de manger et boire les paroles de Dieu. Chaque fois que je saisissais le livre de la Parole de Dieu, je jetais un coup d’œil rapide et voyais que j’avais lu ce passage et lu cet autre passage, pensant que j’avais une idée approximative de chaque passage. Ensuite, j’en trouvais un vieux, en faisait une lecture rapide et superficielle, puis j’avais fini. Quand je mangeais et buvais les paroles de Dieu, cela était seulement suffisant pour moi pour comprendre le sens littéral des mots, me concentrant uniquement sur le respect de quelques règles et pratiques. Je ne voyais certainement ni beaucoup de vérité dans laquelle j’avais encore besoin d’entrer, ni ne satisfaisais le cœur de Dieu. Je ne portais aucun fardeau du tout pour ma propre vie, et je ne m’inquiétais pas de ne pas m’être équipée avec assez de vérité ; je ne faisais que manipuler avec indifférence le fait de manger et de boire les paroles de Dieu. Avec une attitude aussi cavalière envers les paroles de Dieu, comment aurais-je pu obtenir Son éclairage et Son illumination ? Je ne travaillais pas vraiment avec Dieu et j’utilisais « Il y a un temps où Dieu éclaire chaque homme » comme excuse pour attendre aveuglément l’éclairage de Dieu. Ce n’est que maintenant, que je reconnais que, bien qu’il y ait un temps où Dieu éclaire chaque homme, cela est vrai, il y a un principe derrière le travail du Saint-Esprit sur l’homme. L’homme lui-même doit avoir un désir ardent, un cœur qui cherche à pouvoir travailler de manière positive et active avec Dieu. C’est seulement à ce moment-là que le Saint-Esprit peut travailler sur l’homme et éclairer puis illuminer la compréhension par l’homme de la volonté de Dieu, ce qui l’amène à comprendre la vérité dans Ses paroles.

Oh Dieu ! Je remercie Ton éclairage opportun qui m’a permis de reconnaître la déviation dans ma propre expérience. Maintenant, je souhaite retourner et travailler activement et positivement avec Toi, de garder un cœur plein de désir ardent et cherchant à supporter mon fardeau de manger et de boire Tes paroles, pour poursuivre l’éclairage obtenu grâce à Tes paroles, pour me faire pénétrer plus profondément dans la vérité et pour que ma vie grandisse de plus en plus.