Enregistrements des entretiens du Christ

Contenu

Chapitre 34 La signification et la pratique de la prière

Comment priez-vous actuellement ? Comment est-ce une amélioration des prières religieuses ? Que comprenez-vous de la signification de la prière ? Avez-vous étudié ces questions ? Tous ceux qui ne prient pas sont distancés de Dieu, tous ceux qui ne prient pas suivent leur propre volonté ; l’absence de la prière implique une distance de Dieu et la trahison de Dieu. Quelle expérience réelle avez-vous de la prière ? À l’heure actuelle, l’œuvre de Dieu approche déjà de la fin et la relation entre Dieu et l’homme est manifestée par la prière de l’homme. Comment te comportes-tu lorsque des hommes inférieurs à toi te flattent et te louent pour les résultats que tu obtiens dans ton travail ? Comment réagis-tu lorsque les gens te font des suggestions ? Est-ce que tu pries en présence de Dieu ? Vous priez quand vous avez des problèmes et des difficultés, mais priez-vous lorsque votre situation est bonne ou lorsque vous estimez que votre réunion est une réussite ? Donc, la plupart d’entre vous ne prient pas ! Si ta réunion est une réussite, tu devrais offrir une prière ; tu devrais offrir une prière de louange. Si quelqu’un te loue et que tu deviens fier, sentant que tu as la vérité, alors tu tomberas dans la mauvaise situation, mais ton cœur sera quand même heureux et tu n’auras pas une prière de louange, encore moins une prière d’action de grâces. Le résultat de ta chute dans cette situation est que ta prochaine réunion sera sèche, tu n’auras pas les paroles à dire et le Saint-Esprit ne travaillera pas. Les hommes ne peuvent saisir leurs propres situations, ils font un peu de travail et ensuite jouissent des fruits de leur travail. Dans une situation négative, il est difficile de dire de combien de jours ils auront besoin pour récupérer. Cette sorte de situation est la plus dangereuse. Vous priez tous lorsque vous avez un problème ou lorsque vous ne voyez pas les choses clairement ; vous priez lorsque vous avez des doutes et des hésitations à propos de quelque chose ou lorsque votre tempérament corrompu a été exposé. Vous priez seulement lorsque vous avez besoin de quelque chose. Tu dois aussi prier lorsque tu réussis dans ton travail. Lorsque tu obtiens des résultats dans ton travail, tu deviens enthousiaste, et une fois que tu es enthousiaste, tu ne pries pas ; tu es toujours heureux et toujours piégé à l’intérieur. Certains d’entre vous reçoivent une discipline à ce moment-là : quand tu vas faire des courses, il t’arrive un pépin et quelque chose ne va pas pour toi ; le commerçant dit de nombreuses paroles dures qui te rendent mal à l’aise et stressé, et tu ne sais toujours pas de quelle manière tu as péché contre Dieu. En fait, la plupart du temps, Dieu utilise l’environnement externe pour te discipliner ; par exemple, Il utilise des choses comme un incroyant qui se querelle avec toi, ou le vol de ton argent pour te faire sentir mal à l’aise. À la fin, tu viendras en présence de Dieu pour prier et, pendant que tu pries, des mots surgiront. Tu en viendras à reconnaître que ta condition n’était pas bonne ; par exemple, tu étais satisfait et content de toi-même… Alors, tu te sentiras dégoûté par ton autosatisfaction. En même temps que les mots de ta prière, la condition incorrecte changera à l’intérieur de toi. Dès que tu prieras, le Saint-Esprit travaillera en toi ; Il te donnera une sorte de sentiment et te fera sortir de la condition incorrecte. La prière n’est pas seulement à propos de demander et de demander, ni de chercher Dieu quand tu as faim ; si tu n’as pas faim, n’as-tu pas besoin de prier ? Lorsque tu es rassasié, tu dois également prier.

Avez-vous découvert que si tu passes beaucoup de temps sans prier, même si tu as de l’énergie et n’es pas négatif ou as l’impression que tu as une condition particulièrement normale à l’intérieur, tu sentiras que tu fais les choses par toi-même et qu’il n’y a aucun résultat dans ce que tu fais ? J’ai déjà dit : « Les hommes sont engagés dans leurs propres affaires et font ce qu’ils veulent. » De nos jours, les hommes ne prient pas quand ils travaillent ; Dieu n’est pas du tout dans leur cœur, et ils pensent : « Je vais simplement le faire selon les arrangements du travail et, de toute façon, je ne ferai rien de mal ou ne dérangerai rien… » Tu n’as pas prié et, en plus, tu n’as pas rendu grâces. Cette situation est terrible ! Souvent, tu sais que cette condition n’est pas correcte, mais tu n’as pas la méthode appropriée pour te corriger et, par conséquent, tu ne peux pas changer. Même si tu comprenais la vérité, tu ne pourrais pas la pratiquer ; même si tu comprenais ta condition inappropriée à l’intérieur (être arrogant, corrompu ou rebelle), tu ne pourrais pas la corriger ou la supprimer. Les hommes sont occupés à leurs propres affaires et ne tiennent pas compte de l’œuvre ou de l’opération du Saint-Esprit. Ils se préoccupent uniquement de leurs propres affaires et, par conséquent, le Saint-Esprit les abandonne. Une fois que le Saint-Esprit les aura abandonnés, ils se sentiront sombres et asséchés ; ils ne recevront pas un brin de nourriture ou de plaisir. Beaucoup d’hommes ne prient qu’une fois tous les six mois. Ils s’occupent de leurs affaires et font leur travail, mais ils s’ennuient, ils pensent parfois : « Qu’est-ce que je fais et quand cela se terminera-t-il ? » Même ces pensées surgiront. Ne pas prier pendant longtemps est très dangereux ! La prière est si critique ! La vie de l’église sans jamais prier rend les rassemblements très sec. Donc, lorsque vous êtes ensemble, vous devez toujours prier et offrir des louanges, et le Saint-Esprit travaillera particulièrement bien. La force que le Saint-Esprit donne aux hommes est intarissable ; les hommes peuvent l’utiliser tout le temps sans l’épuiser — elle est toujours disponible. Quand ils comptent sur eux-mêmes, les hommes peuvent avoir la langue bien pendue, mais si le Saint-Esprit ne travaille pas en cela, alors, que peuvent-ils accomplir ? Souvent, les gens prient trois à cinq fois n’utilisant qu’une ou deux phrases : « Oh Dieu, je Te remercie, je Te loue. » Ensuite ils n’ont rien d’autre à dire, ils ne peuvent pas ouvrir la bouche. C’est quel niveau de croyance, dis-Moi. C’est très dangereux ! Pas vrai ? Les hommes croient en Dieu, mais ils n’ont même pas les paroles pour Le louer ou Lui rendre grâces, et ils n’ont pas les paroles pour rendre gloire à Dieu. Ils n’osent même pas prononcer les paroles : « demande à Dieu », et ils sont trop embarrassés pour les dire. Ils sont trop dégénérés ! Malgré le fait que tu parles de Dieu et que tu admets Dieu dans ton cœur, si tu ne viens pas en présence de Dieu et si ton cœur est loin de Dieu, le Saint-Esprit ne travaillera pas. En particulier, vous les leaders — nous ne mentionnerons pas les inférieurs — chaque matin lorsque tu te réveilles, tu dois prier. Après que tu as prié, ta journée sera particulièrement bonne et enrichissante et tu sentiras le Saint-Esprit à tes côtés te protégeant en tout temps. Si un jour tu ne pries pas, ou si tu passes trois à cinq jours sans prier, tu te sentiras particulièrement seul et isolé. Tes proches te manqueront et ton élan et ton désir seront particulièrement élevés.

J’ai maintenant constaté que les hommes ont tous une difficulté : quand ils ont un problème, ils viennent en présence de Dieu, mais la prière est la prière et les problèmes sont les problèmes, et les hommes pensent qu’ils ne devraient pas parler des problèmes quand ils prient. Vous avez rarement une vraie prière, et certains d’entre vous ne savent même pas prier ; en fait, la prière consiste principalement à parler de ce qui est dans votre cœur, tout comme une conversation normale. Cependant, certains adoptent la mauvaise perspective lorsqu’ils prient, et, que ce soit conforme à la volonté de Dieu ou non, ils exigent que Dieu leur accorde ce qu’ils demandent. En conséquence, plus ils prient, plus ça devient sec. Lorsque tu pries, que ton cœur demande quoi que soit, ce qu’il désire et qu’il sollicite, ou lorsque tu souhaites t’occuper de certaines questions que tu ne comprends pas complètement, tu demandes à Dieu la sagesse, la force ou l’éclairage, tu dois être raisonnable dans ta manière de parler. Si tu n’es pas raisonnable, tu t’agenouilles et tu dis : « Dieu, donne-moi du pouvoir et fais-moi voir ma nature ; je Te demande de le faire. Ou, je Te demande de me donner ceci ou cela, je Te demande de me laisser être comme ceci ou comme cela… », ce mot « demande » porte une certaine force et c’est comme exercer une pression sur Dieu pour Le faire agir. De plus, tu prédétermines tes propres problèmes. Même si tu pries de cette façon, le Saint-Esprit le voit ainsi : puisque tu l’as déjà prédéterminé toi-même, et que tu veux le faire de cette façon, quel sera le résultat de ce genre de prière ? Tu devrais chercher et te soumettre dans tes prières ; par exemple, si survenait un problème que tu ne savais pas comment résoudre, alors tu dis : « Oh, Dieu ! Ce problème est survenu et je ne sais pas comment le résoudre. Je suis prêt à Te satisfaire au sujet de ce problème, je suis prêt à Te chercher, je désire que Ta volonté soit faite, je désire agir selon Tes intentions et non selon la mienne. Tu sais que les intentions de l’homme violent Ta volonté ; elles s’opposent à Toi et ne se conforment pas à la vérité. Je désire seulement agir selon Tes intentions. Je Te demande de m’éclairer et de me guider au sujet de ce problème afin que je ne T’offense pas… » Ce genre de ton de la voix dans la prière et approprié. Si tu dis simplement : « Oh Dieu, je Te demande de faire ceci ou cela ; aide-moi et guide-moi ; prépare un environnement approprié et des personnes appropriées pour moi afin que je puisse réussir dans mon travail… » Quand ce genre de prière est terminé, tu ne sais toujours pas ce qu’est la volonté de Dieu, parce que tu essaies de faire agir Dieu en accord avec tes intentions.

Maintenant, vous devez saisir si les choses que vous dites dans vos prières sont raisonnables ou non. Peu importe que tu sois insensé ou que tu pries intentionnellement de cette façon, si tes prières ne sont pas raisonnables, alors le Saint-Esprit ne travaillera pas en toi. Par conséquent, lorsque tu pries, les paroles que tu dis doivent être raisonnables et le ton de ta voix doit être approprié : « Oh, Dieu ! Tu connais mes faiblesses et Tu connais ma rébellion. Je Te demande seulement de me donner du pouvoir afin je puisse résister aux tests de cet environnement. Toutefois, que ce soit selon Ta volonté. Je demande seulement cela et je ne sais pas quelle est Ta volonté, mais je désire que Ta volonté soit faite ; peu importe que Tu m’utilises pour servir ou me fasse servir d’obstacle, je suis prêt, quoi qu’il en soit. Cependant, je Te demande de la force et de la sagesse afin que je puisse Te satisfaire dans ce problème. Je suis seulement prêt à me soumettre à Tes arrangements… » Après avoir prié de cette façon, tu te sentiras particulièrement ferme. Si tu es simplement tenace à demander et demander, alors, lorsque tu auras fini de demander, ce ne sera rien de plus que des paroles vides, car tu as déjà prédéterminé tes intentions. Quand tu t’agenouilles pour prier, tu devrais dire quelque chose comme : « Oh, Dieu ! Tu connais mes faiblesses et Tu connais mes conditions. Je Te demande de m’éclairer dans cette affaire et de me faire comprendre Ta volonté. Je désire seulement me soumettre à tous Tes arrangements et mon cœur désire se soumettre à Toi… » Si tu pries comme cela, alors le Saint-Esprit te touchera et, si la direction de ta prière n’est pas correcte, alors elle deviendra sèche et le Saint-Esprit ne te touchera pas ; tu ne fais que murmurer, prier silencieusement ou fermer les yeux et tu dis quelques paroles à volonté, ce qui est simplement pour la forme. Si tu es superficiel, le Saint-Esprit travaillera-t-Il ? Les hommes qui viennent dans la présence de Dieu doivent tous bien se comporter et montrer de la piété. Regarde les prêtres qui sacrifiaient pendant l’ère de la Loi ; ils étaient tous agenouillés. La prière n’est pas une chose aussi simple que cela. Les hommes viennent devant Dieu, mais ils sont encore défiants et incontrôlés, et ils veulent s’étendre sur leur lit et fermer les yeux. Cela est inacceptable ! Je ne dis pas ces choses pour exiger que les hommes suivent certaines règles spécifiques ; au minimum, leur cœur doit se tourner vers Dieu et ils doivent avoir une attitude de piété en présence de Dieu.

Vos prières manquent trop souvent de raison ; elles ont toutes ce ton de voix : « Oh, Dieu ! Puisque Tu m’as permis d’être un conducteur, Tu dois faire en sorte que tout ce que je fais soit approprié afin que Ton œuvre ne soit pas interrompue et que les intérêts de la maison de Dieu ne subissent pas de pertes. Tu dois me faire agir de cette façon… » Cela est-il nécessaire ? Cette prière n’est pas raisonnable ! Dieu peut-il travailler en toi lorsque tu viens en présence de Dieu et pries déraisonnablement comme cela ? Si tu venais en présence de Christ et Me parlais déraisonnablement, est-ce que J’écouterais ? Tu serais mis à la porte ! N’est-ce pas la même chose d’être en présence de l’Esprit et en présence de Christ ? Lorsque tu viens en présence de Dieu pour prier, tu dois penser comment parler raisonnablement et penser à ce qu’il faut dire pour pouvoir transformer ta situation intérieure en piété, modestie et humilité, ensuite dire une prière et tu seras oint. Souvent, lorsque les hommes prient, ils s’agenouillent et ferment les yeux et ils ne disent rien ; ils disent simplement : « Oh Dieu ! Oh Dieu ! » Ils disent seulement ces deux mots, suppliant pendant un bon moment sans rien dire de plus. Pourquoi ? Ta situation n’est pas correcte ! Avez-vous de tels moments ? En ce qui concerne votre situation actuelle, vous savez ce que vous pouvez faire et à quel niveau vous pouvez le faire, et vous savez qui vous êtes. Cependant, souvent ta situation est anormale. Parfois, ta situation est corrigée, mais tu ne sais pas comment elle a été corrigée, et plusieurs fois tu pries sans aucun mot, pensant que c’est parce que tu n’es pas éduqué. Dois-tu être éduqué pour prier ? Prier, ce n’est pas écrire un essai, c’est simplement parler selon la raison d’une personne normale. Considère la prière de Jésus (mentionner la prière de Jésus n’est pas pour que les gens adoptent le même angle et la même position que Lui) ; Il a prié dans le jardin de Gethsémani : « S’il est possible… » C’est-à-dire, « S’il est possible. » Elle se fait par consultation et non en disant : « Je Te demande. » Il gardait un cœur soumis dans Sa prière et dans Son état soumis, Il a prié : « S’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » Il pria encore comme cela la deuxième fois, et la troisième fois, il a prié : « Que la volonté de Dieu soit faite. » Il comprenait la volonté de Dieu le Père en disant : « Que Ta volonté soit faite. » Il a pu Se soumettre totalement sans Se choisir Lui-même au moindre degré. Il a dit : « S’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! » Qu’est-ce que cela signifie ? C’est à cause de la pensée de donner Son sang sur la croix jusqu’à Son dernier souffle de mort et de l’immense douleur ! Cela impliquait la mort, et a été dit sous la prémisse qu’Il n’avait toujours pas compris complètement la volonté de Dieu le Père. Donc, Il était très soumis puisqu’Il pouvait prier de cette façon à la pensée de la douleur. Sa prière était normale. Il n’a pas prié pour marchander une bonne affaire ni pour dire que ça devait être enlevé, mais plutôt c’était pour chercher les intentions de Dieu dans une situation qu’Il ne comprenait pas. La première fois qu’Il a prié, il ne comprenait pas et a dit : « S’il est possible… mais ce que tu veux. » Il priait Dieu dans un état de soumission. La deuxième fois, Il a prié de la même manière. Au total, Il a prié trois fois (bien sûr, ces trois prières ne se sont pas passées simplement dans trois jours), et dans Sa dernière prière, Il a complètement compris les intentions de Dieu. Ensuite, Il n’a plus rien demandé. Dans Ses deux premières prières, Il cherchait, et en cherchant, Il était toujours dans un état de soumission. Cependant, les hommes ne prient pas comme cela. Ils disent : « Dieu, je Te demande de faire ceci et cela et Te demande de me guider en ceci et cela, et je Te demande de me préparer des conditions… » Il ne préparera peut-être pas des conditions appropriées pour toi et te laissera endurer des difficultés. Si les hommes disaient toujours : « Dieu, je Te demande de faire des préparatifs pour moi et de me donner du pouvoir… », la prière serait si déraisonnable ! Tu dois être raisonnable quand tu pries et tu dois prier sous la prémisse de la soumission. Ne décide pas. Avant de prier, tu décides : je dois demander à Dieu et dire à Dieu quoi faire. Ce genre de prière est si déraisonnable. Souvent, l’Esprit n’écoute pas du tout les prières des hommes, par conséquent, leurs prières sont ternes.

Même si les hommes s’agenouillent pour prier dans un domaine intangible, ils parlent et ils prient, tu dois comprendre que les prières des hommes sont également un canal pour que le Saint-Esprit travaille. Lorsque les hommes prient et cherchent dans l’état correct, le Saint-Esprit travaillera aussi en même temps. Ce sont deux aspects par lesquels Dieu et les hommes peuvent coordonner avec succès, ou, en d’autres mots, c’est Dieu qui aide les gens à s’occuper des affaires. C’est un type de coopération de l’homme en présence de Dieu ; c’est aussi une méthode par laquelle Dieu rend les hommes complets. C’est ainsi davantage le chemin de l’entrée normale des hommes dans la vie — ce n’est pas une cérémonie. La prière ne consiste pas seulement à éveiller sa force ou à crier des slogans ; ce n’est pas comme cela. Si ce n’était que cela, alors il suffirait de le faire machinalement et de crier des slogans ; il n’y aurait pas besoin de demander quoi que ce soit, pas besoin d’adorer et pas besoin de piété. Le sens de la prière est très profond ! Si tu pries souvent et si tu sais comment prier, priant fréquemment de façon soumise et raisonnablement, alors tu te sentiras souvent particulièrement normal à l’intérieur. Si tu pries fréquemment en utilisant quelques slogans et si tu n’as pas de fardeau, ou si tu réfléchis à la façon dont tu parles raisonnablement ou déraisonnablement dans ta prière, et quel genre de façon de parler n’est pas une véritable adoration, et si tu n’es jamais sérieux au sujet de ces problèmes, alors tes prières n’auront pas de succès et la situation à l’intérieur de toi sera toujours anormale ; tu n’entreras jamais profondément dans les leçons de ce qu’est la raison normale, de ce qu’est la vraie soumission, de ce qu’est la vraie adoration et de la position à prendre. Ce sont toutes des choses subtiles. Parce que la plupart des gens ont peu de contact avec Moi, ils peuvent seulement venir en présence de l’Esprit et prier. Lorsque tu pries, cela implique de savoir si tes paroles sont raisonnables, si tes paroles concernent l’adoration vraie, si Dieu te loue pour les choses que tu demandes, si tes paroles concernent des transactions, s’il y a des impuretés humaines dans tes paroles, si tes paroles, tes actions et tes déterminations sont conformes à la vérité, si tu as une grande vénération, un respect et une soumission envers Dieu, et si tu traites réellement Dieu comme Dieu. Tu dois être sérieux et honnête avec les paroles de ta prière lorsque tu n’es pas en présence de Christ. C’est seulement de cette façon que tu peux être normal en présence de Christ. Si tu n’es pas sérieux en présence de l’Esprit, lorsque tu viens en présence de l’homme (Christ), tu seras toujours en conflit, ou tes paroles ne seront pas raisonnables, ou tu ne seras pas honnête dans tes paroles, ou tu interrompras toujours par tes paroles et tes actions. Une fois la question réglée, tu te le reprocheras toujours. Pourquoi te fais-tu toujours des reproches ? Parce que tu n’as généralement pas de compréhension de la vérité dans ton adoration de Dieu et dans la façon dont tu traites Dieu. Par conséquent, lorsque surviennent des choses, tu deviens confus et tu ne sais pas comment pratiquer, et tu feras toujours mal les choses. Comment les hommes qui croient en Dieu viennent-ils en présence de Dieu ? Par la prière. Lorsque tu pries, examine comment parler raisonnablement, comment parler au bon statut pour les hommes, comment parler dans un état de soumission, et quelle façon de parler rend ton cœur mal à l’aise (à l’exception des prières qui ne sont pas dites sincèrement). Ce serait beaucoup mieux si tu pratiquais pendant un certain temps et ensuite venais en présence de Dieu. Habituellement, tes prières en présence de l’Esprit ne sont pas raisonnables et tu ne te concentres jamais sur cela. Tu crois que Dieu ne te voit pas, donc que tu peux dire tout ce que tu veux, et, si tu dis quelque chose de mal, ce n’est pas grave. Tu es négligent et embrouillé toute la journée, et par conséquent, lorsque tu viens en présence de Christ, tu as peur de dire quelque chose de mal et de faire quelque chose de mal. Même si tu as peur de dire quelque chose de mal, tu diras quelque chose de mal ; même si tu as peur de faire quelque chose de mal, tu ne peux pas éviter de faire des erreurs ; même si tu crains d’être endetté, tu es sûr d’être endetté et tu ne pourras pas rembourser ta dette. Parce que tu ne peux pas contacter Christ souvent ou entendre Christ te parler face à face. Tu peux seulement venir souvent en présence de l’Esprit pour prier, chercher et te soumettre, car même si Je te parlais face à face, tu devrais t’en remettre à toi-même pour parcourir ce chemin. Désormais, vous devez porter davantage attention à ce que vous dites lorsque vous priez. Pendant que tu pries, médites, ressens, et le Saint-Esprit t’éclaire, tu feras des progrès en ce qui concerne cet aspect. Le sentiment d’être éclairé par le Saint-Esprit est particulièrement subtil. Si tu as ces sentiments subtils et une reconnaissance subtile, si ensuite tu fais des choses et t’occupes de certaines choses, ou si tu entres en contact avec Christ et t’occupes de certaines choses, alors tu pourras reconnaître quelles paroles sont raisonnables, quelles paroles ne sont pas raisonnables, quelles choses sont raisonnables et quelles choses ne sont pas raisonnables. Cela répond aux buts de la prière.

Tu dois être sérieux dans la façon dont tu traites la prière. Si tu t’étends sur ton lit et tu pries, croyant que Dieu peut t’entendre, tu ne montres pas de piété ! Regarde les nombreuses personnes dans la Bible qui ont prié et qui n’ont pas tiré des conclusions hâtives après avoir discuté de quelque chose. Tout était déterminé par le Saint-Esprit dans la prière. Jéricho fut attaqué dans la prière ; les hommes de Ninive se sont repentis et ont demandé à Dieu de les pardonner aussi dans la prière. La prière n’est pas une cérémonie, il y a beaucoup de signification en elle. Que nous révèlent les prières des hommes ? Les hommes servent Dieu directement. Si tu vois cela comme une cérémonie, alors tu ne pourras certainement pas bien servir Dieu. Il est possible de dire que si tes prières ne sont pas honnêtes ou sincères, alors Dieu ne te comptera pas, Il t’ignorera, et, si tu es ignoré, le Saint-Esprit ne travaillera pas en toi. Par conséquent, tu es découragé en faisant ton travail. Désormais, sans la prière, tu ne peux pas travailler. C’est la prière qui apporte le travail et la prière qui apporte le service. Tu dis que tu es un conducteur et une personne qui sert Dieu, mais tu ne t’es jamais consacré à la prière et tu n’as jamais été sérieux dans tes prières. En servant de cette façon, tu échoueras. Quelles compétences l’homme a-t-il pour ne pas prier ? Parce que Dieu est devenu chair ? Ce n’est pas une raison. Parfois, Je prie aussi. Considère le temps où Jésus était dans la chair et qu’Il priait quand des choses cruciales survenaient. Il a prié sur une montagne, dans un bateau et dans le jardin, et Il a dirigé ses disciples à prier. Si tu viens souvent en présence de Dieu et pries souvent, cela prouve que tu prends Dieu sérieusement. Si tu fais fréquemment du travail toi-même et tu ne pries pas souvent, tu fais souvent ceci et cela derrière Son dos, alors tu ne sers pas Dieu, mais tu fais plutôt tes propres affaires. N’es-tu pas condamné en faisant ta propre affaire ? Depuis l’extérieur, il ne semble pas que tu aies fait quelque chose qui dérange, et il semble que tu n’as pas blasphémé, mais tu fais ce que tu veux. N’interromps-tu pas ? Pas vrai ? Même si de l’extérieur il semble que tu n’interromps pas, tu résistes à Dieu en nature.

Les hommes ont tous expérimenté cela ; les choses qui arrivent d’une manière que tu ne veux pas sont particulièrement difficiles à supporter ; lorsque tu es mal à l’aise, tu parleras à quelqu’un, et après un certain temps, tu ne te sentiras pas mal à l’aise. Éviter l’inconfort ne résout pas ta situation. Parfois, lorsque des difficultés t’arrivent au travail, tu te sens stressé, et lorsque l’émondage et le traitement t’arrivent, tu te sens particulièrement stressé… Pendant ces malaises, combien de fois es-tu venu en présence de Dieu pour prier ? Chaque fois, tu as fait des ajustements par toi-même et tu as changé de manière embrouillée. Par conséquent, les hommes croient en Dieu, mais Dieu n’est pas dans leur cœur. Tous font aveuglément des choses sans valeur, comme un mendiant qui choisit un peu de ceci et un peu de cela dans la poubelle et remplit son sac ; mais cela ne sert à rien et est fait complètement aveuglément. Tu vois que les hommes s’écartent souvent du bon chemin, ils s’en éloignent de temps en temps. Nous pouvons voir la nature des hommes à partir de cela. Que vois-tu à partir de cela ? La nature des hommes est de trahir. Ils n’ont pas de Dieu pendant qu’ils travaillent. Ils pensent même : « Je crois en Dieu, comment n’ai-je pas Dieu ? Est-ce que je ne travaille pas pour Dieu ? » Ton cœur n’a pas Dieu, tu t’éloignes de Dieu et Le trahis dans tout ce que tu fais. La prière est une chose très profonde ; si tu vas ton chemin en servant sans même prier, tu sers en vain. Ta situation deviendra plus anormale et tu obtiendras moins de résultats. La prière n’est pas au sujet de la qualité de tes paroles pendant que tu pries, tu n’as qu’à dire les paroles de ton cœur et parler honnêtement selon tes difficultés. Parle selon le point de vue que tu fais partie de la création et selon le point de vue de la soumission : « Oh Dieu, Tu sais que mon cœur est trop dur. Oh Dieu, dirige-moi dans cette affaire ; Tu sais que j’ai des faiblesses, je suis trop insuffisant, et je suis impropre à être utilisé pour Toi. Je suis rebelle et j’interromps Ton travail quand je fais des choses ; mes actions ne sont pas conformes à Ta volonté. Je Te demande de faire Ton propre travail et nous allons seulement coopérer… » Si tu ne peux pas dire ces paroles, alors tu es fini. Certains pensent : « Quand je prie, je dois discerner si la prière est raisonnable ou non ; c’est impossible de prier. » Ce n’est pas un problème. Pratique pendant un certain temps et tu réussiras. Prie et tu sauras s’il y a des paroles qui ne sont pas appropriées. La relation de la prière avec Dieu est la relation la plus directe, et la relation entre les hommes et Dieu devient la plus intime pendant la prière. Peux-tu généralement t’agenouiller et prier tout de suite lorsque tu fais quelque chose ? Tu ne le peux pas. La relation des hommes avec Dieu est la plus proche quand ils s’agenouillent et prient. Lorsque tu lis les paroles de Dieu, si tu pries et ensuite tu lis à nouveau, tu te sentiras différemment. Si tu ne pries pas pendant une période de temps, alors tu ne comprendras pas les paroles de Dieu lorsque tu les lis. Tu ne saisiras pas leur sens lorsque tu auras fini de lire.

Prier et chercher en présence de Dieu ne veut pas dire forcer Dieu à faire ceci et cela. Qu’est-ce qu’une prière raisonnable ? Qu’est-ce qu’une prière déraisonnable ? Tu le sauras après avoir acquis de l’expérience pendant un certain temps. Par exemple, après avoir prié cette fois, tu sens que le Saint-Esprit ne le fait pas de cette façon et ne te conduit pas de cette façon. Lorsque tu prieras la fois suivante, tu ne prieras pas comme cela, tu ne forceras pas Dieu comme tu as essayé de le faire la dernière fois et tu ne demanderas pas à Dieu des choses selon ta propre volonté. Quand tu prieras à nouveau, tu diras : « Oh Dieu ! Tout est fait selon Ta volonté. » Tant que tu te concentres sur cette approche et tâtonnes pendant un certain temps, tu sauras ce que signifie « déraisonnable ». Il y a aussi une sorte de situation où les hommes sentent dans leur esprit que lorsqu’ils prient selon leurs propres intentions, ils deviennent sec, muets, maladroits et ils parlent sans paroles. Plus ils parlent, plus ça devient gênant. Cela prouve que lorsque tu pries comme cela, c’est complètement selon la chair, et le Saint-Esprit ne travaille pas comme cela ou ne te guide pas de cette façon. C’est une question de tâtonner et de faire l’expérience. Même si J’avais fini de te parler en ce moment, lorsque tu feras l’expérience de cela, tu auras peut-être des situations spéciales. La prière consiste principalement à parler honnêtement : « Oh Dieu ! Tu connais ma corruption et aujourd’hui j’ai fait une autre chose déraisonnable. J’avais une intention à l’intérieur, mais je suis traître. À ce moment-là, je ne l’ai pas fait selon Ta volonté ou selon la vérité, mais je l’ai fait selon mes propres intentions, et je me suis défendu. Maintenant, je reconnais ma corruption et je Te demande de m’éclairer davantage, de me permettre de comprendre la vérité et de la mettre en pratique afin que je puisse rejeter ces choses… » Parle de cette façon ; confesse et parle en vérité sur des choses réelles : « Oh Dieu ! Je suis prêt à rejeter ma corruption, je suis prêt à changer mon tempérament et à mettre la vérité en pratique… » Souvent, les hommes ne prient pas vraiment, ils pensent et réfléchissent simplement, ils ont simplement une conscience mentale et un repentir. Cependant, ils ne comprennent pas bien la vérité, ce qui doit être fait par la prière. Après la prière, le degré de ta compréhension sera beaucoup plus profond que si tu n’avais que réfléchi. Le Saint-Esprit travaille à t’émouvoir, et la condition, les sentiments et l’émotion qu’Il te donne te permettent de bien comprendre ce sujet et ton degré de remords sera particulièrement profond. Tu regretteras profondément cette affaire et donc, tu la comprendras très bien. Si tu t’examines simplement superficiellement et ensuite tu n’as pas un chemin approprié pour pratiquer, et, si tu ne fais aucun progrès dans la vérité, tu ne peux pas changer. À titre d’exemple, parfois, lorsque les hommes prennent une résolution, ils pensent : « Je dois me dépenser avec diligence pour Dieu et répondre avec diligence à l’amour de Dieu. » Lorsque cela est ta motivation pour te dépenser, ton enthousiasme ne sera pas nécessairement très grand et ton cœur ne sera pas complètement engagé dans cet aspect. Cependant, si tu es ému lorsque tu pries et que tu prends une résolution : « Je suis prêt à endurer des difficultés, je suis prêt à recevoir des épreuves de Toi, je suis prêt à me soumettre complètement à Toi. Peu importe le nombre de souffrance qu’il y aura, je suis prêt à répondre à Ton amour. Je jouis de Ton grand amour et de cette grande exaltation. Je Te suis reconnaissant du fond de mon cœur et je Te rends la gloire. » Avec ce type de prière, tu seras doté de pouvoir ; c’est le résultat obtenu de la prière. Après la prière, le Saint-Esprit éclairera et illuminera les hommes et conduira les hommes et donnera aux hommes la foi et le courage de mettre la vérité en pratique. Tu vois que certains lisent la parole de Dieu tous les jours et n’obtiennent pas ces résultats. Après qu’ils ont lu les paroles de Dieu et qu’ils échangent et communiquent, leurs cœurs seront brillants et ils auront un chemin. Si le Saint-Esprit t’émeut aussi, te donne des fardeaux et des conseils, alors ce sera très différent. Si tu es ému un peu après avoir simplement lu les paroles de Dieu et tu verses des larmes à ce moment-là, cette émotion disparaîtra rapidement après que tu auras travaillé pendant un certain temps. Si tu as une prière en pleurant, une prière honnête ou une prière sincère, ton énergie ne durera pas trois jours après la fin de la prière. Tout le monde n’a-t-il pas ce genre d’expérience ? C’est le résultat obtenu de la prière. Le but de la prière, c’est que les hommes puissent venir en présence de Dieu et recevoir les choses que Dieu a l’intention de leur donner. Si tu pries fréquemment et viens en présence de Dieu fréquemment, tu auras une relation continue avec Dieu, et tu seras toujours ému par Lui, recevras toujours Son approvisionnement, et donc tu seras transformé ; tes conditions s’amélioreront continuellement et ne régresseront pas. Surtout quand les frères et sœurs se rassemblent en prière. Quand la prière est terminée, il y a une quantité exceptionnellement importante d’énergie, le visage de chacun est plein de transpiration et ils sentent qu’ils gagnent beaucoup de choses. En fait, après quelques jours ensemble, ils n’ont pas beaucoup communiqué ; c’est la prière qui a suscité leur énergie et ils souhaitent qu’ils puissent abandonner leurs familles et le monde tout à la fois, ils souhaitent qu’ils puissent tout abandonner, tout sauf Dieu. Tu vois que leur énergie est si grande. Le Saint-Esprit travaille à donner ce pouvoir aux hommes et les hommes n’en bénéficieront jamais pleinement ! Si tu ne te fies pas à ce pouvoir, si tu durcis ton cœur et raidis ton cou, ou si tu te fies à ta propre force de volonté et à tes aspirations, alors, où peux-tu aller ? Tu n’iras pas loin avant de trébucher et tomber, et tu n’auras pas ce pouvoir sur ta route. Les hommes doivent maintenir le contact avec Dieu du début à la fin, mais les hommes se débarrassent de Dieu sur leur route. Dieu est Dieu, les hommes sont les hommes, et ils ont des voies séparées. Dieu prononce Sa parole et les hommes marchent sur leurs propres chemins, ce sont deux voies séparées. Quand les hommes n’ont aucun pouvoir, ils peuvent venir à Dieu et dire quelques paroles pour emprunter du pouvoir. Après avoir emprunté un peu de pouvoir, ils s’enfuient. Après avoir couru pendant un certain temps, ils manquent de force et retournent à Dieu et Lui demandent un peu plus de force. Les hommes sont comme cela et ils ne peuvent pas durer pendant très longtemps. Quand les hommes quittent Dieu, alors ils n’ont aucun chemin.

Je Me suis rendu compte que la capacité de beaucoup d’hommes de se retenir est particulièrement insuffisante. Pourquoi ? Les hommes ne prient jamais, et, quand ils ne prient pas, ils deviennent dissolus ; une fois qu’ils sont dissolus, ils n’ont aucune piété ni humilité ; ils prêtent simplement attention à l’humanité, à l’intégrité et à connaître leur nature corrompue, et c’est tout. Les hommes ignorent comment le Saint-Esprit travaille réellement et émeut les gens, et comment ils devraient chercher la volonté de Dieu dans leur vie quotidienne. La croyance des hommes en Dieu n’est qu’une croyance et elle n’a rien de spirituel. Ce sont deux choses différentes. C’est simplement le monde du matérialisme et il nie l’esprit. Par conséquent, pendant que les hommes marchent, ils s’éloignent et tombent tête première dans le fossé. Sans la prière, leur pratique de la vérité ne peut adhérer qu’à un principe dans un certain domaine ; ils ne pratiquent que des règles. Même si tu n’offenses pas Dieu en respectant ces arrangements du supérieur, tu n’obéis qu’aux règles. Les sentiments spirituels des gens de nos jours sont engourdis et lents. Il y a de nombreuses choses subtiles dans la relation des hommes avec Dieu, tel que se sentir spirituellement émus ou éclairés ; mais les hommes ne le sentent pas, ils sont trop engourdis. C’est comme le chant ; quand les hommes ne chantent pas souvent, alors ils ne sont pas sûrs de la mélodie. Les gens ne lisent pas la parole de Dieu et ils ne se connectent jamais aux choses de la vie spirituelle. Ils ne saisissent pas leurs propres situations. Sans prier et sans la vie de l’église, il est impossible de saisir la situation de la vie spirituelle. Vous sentez-vous comme cela ? Pour croire en Dieu, il est nécessaire de prier comme cela. Sans prier, tu ne peux pas avoir la ressemblance de croire à Dieu. Maintenant nous disons qu’il n’y a pas besoin de réglementation, que l’homme peut prier à tout moment et en tout lieu. Ainsi, certains prient très rarement ; ils se lèvent le matin et ne prient pas. Ils se lèvent et se peignent les cheveux, se lavent le visage et ensuite ils lisent et chantent. Le soir, ils se couchent et s’endorment sans prier. Vous sentez-vous comme cela ? Si tu lis simplement la parole de Dieu sans prier, alors tu seras comme un incroyant qui lit la parole de Dieu et ne la comprend pas. Sans la prière, ton cœur ne peut pas être entièrement dévoué et tu ne peux pas avoir de sentiments subtils dans ton esprit ou des émotions dans ton esprit. Tu seras engourdi et lent et tu diras simplement certaines choses extérieures au sujet de la transformation de ton tempérament. Il semble que tu crois en Dieu, mais en réalité, les profondeurs de tes sentiments ne vont pas loin. Il semble que tu ne crois pas en Dieu, et tu ne peux pas prier, peu importe à quel point tu essaies. C’est déjà très dangereux et insuffisant. Retourner à l’esprit pour prier n’interrompt pas le travail affairé de l’extérieur ; non seulement cela ne cause pas d’interruption, mais c’est aussi avantageux pour le travail.