L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

13. Quelle est la différence entre comprendre la vérité et comprendre la doctrine ?

Paroles de Dieu concernées :

Il n’est pas simple de parvenir à une réelle compréhension du véritable sens de la parole de Dieu. Ne pense pas simplement que si tu peux interpréter le sens littéral des paroles de Dieu, et si tout le monde te dit que c’est bien et t’approuve, cela signifie que tu comprends la parole de Dieu. Ce n’est pas la même chose que comprendre la parole de Dieu. Si vous avez acquis de la lumière par la parole de Dieu et que vous comprenez la véritable signification de la parole de Dieu, si vous pouvez exprimer ce qu’est la volonté de Dieu dans ces paroles et ce qu’elles accompliront au bout du compte, une fois que tout cela est clair, cela signifie que vous avez un certain niveau de compréhension de la parole de Dieu. Donc, comprendre la parole de Dieu n’est pas si simple. Ce n’est pas parce vous pouvez donner de belles explications de la lettre de la parole de Dieu que vous la comprenez. Vous avez beau expliquer la lettre de la parole de Dieu, il s’agit toujours de l’imagination et de la façon de penser de l’homme ; c’est inutile !

Extrait de « Seulement en cherchant la vérité peux-tu obtenir des changements dans ton tempérament », dans Récits des entretiens de Christ

Vous pensez que maîtriser la connaissance de la vérité est particulièrement important, qu’apprendre par cœur des passages des paroles de Dieu, que parler des doctrines et découvrir des formules dans les paroles de Dieu, Vous pensez que tout cela est très important, mais que la façon dont les gens comprennent la parole de Dieu n’est pas du tout importante. Par conséquent, vous voulez toujours systématiser ces choses afin que tous chantent la même partition, disent les mêmes choses et parlent des mêmes doctrines, afin que tous aient le même savoir et suivent les mêmes règles ; tel est votre objectif. Vous semblez faire cela pour que les gens obtiennent la compréhension, alors qu’au contraire, vous ne réalisez pas que cela entraîne les gens au beau milieu de règles qui sont extérieures à la vérité des paroles de Dieu. Afin de permettre aux gens d’avoir une vraie compréhension de la vérité, tu dois la lier à la réalité et à l’œuvre et résoudre les problèmes concrets selon la vérité des paroles de Dieu. Ce n’est que de cette manière que les gens pourront comprendre la vérité et entrer dans la réalité, et seule l’atteinte d’un tel résultat amène réellement les gens devant Dieu. Si tu ne fais que parler de théories spirituelles, de doctrines et de règles, si tu ne consacres tes efforts que sur les mots eux-mêmes, tout ce que tu obtiendras, c’est que les gens continueront à dire les mêmes choses et à suivre les règles, mais tu ne seras pas capable de guider les gens pour qu’ils comprennent la vérité. Tu seras particulièrement incapable de faire en sorte que les gens aient une meilleure compréhension d’eux-mêmes et parviennent à la repentance et à la transformation.

Extrait de « Sans la vérité, il est facile d’offenser Dieu », dans Récits des entretiens de Christ

Si vous avez lu abondamment la parole de Dieu, mais ne comprenez que le sens du texte et n’avez pas une connaissance personnelle de la parole de Dieu par vos expériences pratiques, vous ne connaitrez pas la parole de Dieu. En ce qui te concerne, la parole de Dieu n’est pas la vie, mais seulement des lettres sans vie. Et si tu t’en tiens seulement aux lettres sans vie, tu ne peux pas saisir l’essence de la parole de Dieu ni comprendre Sa volonté. Le sens spirituel de la parole de Dieu te sera découvert seulement lorsque tu feras l’expérience de Sa parole dans tes expériences réelles, et ce n’est que par l’expérience que tu peux saisir le sens spirituel de beaucoup de vérités, et que par l’expérience que tu peux ouvrir les mystères de la parole de Dieu. Si tu ne la mets pas en pratique, alors peu importe que Sa parole soit très claire, la seule chose que tu as comprise, c’est des lettres et des doctrines vides qui sont devenues pour toi des règlements religieux. N’est-ce pas ce que les pharisiens ont fait ? Si vous pratiquez la parole de Dieu et en faites l’expérience, elle devient pratique pour vous ; si vous ne cherchez pas à la pratiquer, alors la parole de Dieu pour vous n’est rien de plus que la légende du troisième ciel. […]

La vraie compréhension de la parole de Dieu advient lorsque tu pratiques la vérité, et tu dois comprendre que « la vérité ne peut être comprise qu’en la pratiquant ». Aujourd’hui, après avoir lu la parole de Dieu, tu peux simplement dire que tu connais la parole de Dieu, mais tu ne peux pas dire que tu la comprends. Certains disent que la seule façon de pratiquer la vérité, c’est de la comprendre d’abord, mais c’est seulement à moitié vrai et pas tout à fait exact. Avant que tu aies connaissance d’une vérité, tu n’as pas fait l’expérience de cette vérité. Sentir que tu comprends quelque chose que tu entends dans un sermon n’est pas la vraie compréhension, ce n’est qu’une interprétation littérale de la vérité, ce qui n’est pas pareil à comprendre le véritable sens intérieur. Que tu aies une connaissance superficielle de la vérité ne signifie pas que tu la comprennes ou la reconnaisses réellement ; le vrai sens de la vérité vient d’en avoir fait l’expérience. Par conséquent, c’est seulement lorsque tu fais l’expérience de la vérité que tu peux la comprendre, et c’est seulement quand tu fais l’expérience de la vérité que tu peux saisir ses parties cachées. La seule façon de saisir les connotations de la vérité, de comprendre son essence, c’est d’en faire l’expérience en profondeur.

Extrait de « Pratiquez la vérité une fois que vous la comprenez », dans La Parole apparaît dans la chair

Que les connaissances dont tu parles s’accordent avec la vérité ou non dépend en grande partie de ton expérience pratique. Lorsqu’il y a de la vérité dans ce que tu as vécu, ta connaissance sera pratique et précieuse. Par ton expérience, tu peux aussi acquérir un discernement et une perspicacité, approfondir tes connaissances, et augmenter la sagesse et le bon sens dans ton comportement. La connaissance, peu importe son élévation, qui est communiquée par des gens qui ne possèdent pas la vérité, est de la doctrine. Ces gens peuvent être très intelligents quand il est question de la chair, mais sont incapables de distinction quand il est question de sujets spirituels. Ces gens n’ont aucune expérience des affaires spirituelles. Ces gens ne sont pas éclairés au sujet des affaires spirituelles et ne comprennent pas l’esprit. Peu importe l’aspect de la connaissance dont tu parles, aussi longtemps qu’il s’agit de ton être, alors c’est de ton expérience personnelle et de ta connaissance réelle qu’il s’agit. On peut dire que ceux qui ne parlent que de la doctrine, c’est-à-dire ceux qui ne possèdent pas la vérité ou la réalité, parlent aussi de leur être, parce que leur doctrine est le fruit de leur contemplation profonde et est le résultat de leur esprit qui médite profondément, mais ce n’est que de la doctrine, rien de plus que l’imagination !

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Tout ce qui ne relève pas de ta propre expérience, que tu l’aies appris dans les livres ou par l’expérience d’autres personnes, devient une doctrine pour toi. Lorsque tu l’expérimentes et que tu obtiens un résultat à partir de ton expérience, tu parviens alors à une vraie connaissance et les paroles que tu diras quand tu échangeras seront réelles ; seulement à ce moment, cela devient vraiment réalité. Regarde comment les non-croyants étudient une théorie : ils étudient exclusivement à partir des écrits, ils étudient les doctrines et les évaluent et ensuite tirent leurs conclusions. Les théologiens et les pasteurs en particulier, ainsi que les érudits et les chercheurs en théologie, après avoir lu un passage des paroles de Dieu, ne cherchent pas la vérité ni une véritable compréhension de Dieu à partir d’une expérience pratique. Au contraire, ils étudient et évaluent différentes théories et arrivent finalement à quelques conclusions. Alors, les conclusions auxquelles ils parviennent sont-elles réelles ou doctrinales ? Elles sont toutes doctrinales. Il en est ainsi, car ils ont basé leurs conclusions sur une recherche et une délibération textuelles spécialisées et non sur leur propre expérience. Les conclusions tirées d’une recherche textuelle littérale et d’une recherche à partir de ce que la Bible rapporte ont créé une sorte de théorie, appelée la théorie théologique. Ici, il n’existe pas de connaissance par l’expérience et il n’existe pas d’éclairage du Saint-Esprit. La connaissance plus profonde obtenue grâce à l’éclairage du Saint-Esprit surpasse ce qui provient du sens superficiel des mots ; elle ne peut être exprimée par aucun langage superficiel. Le Saint-Esprit ne t’éclairera et ne t’illuminera que lorsque tu chercheras la vérité après être entré dans l’expérience. Le Saint-Esprit éclaire et illumine pour toi les choses les plus réelles et les choses les plus vraies pour toi et ce sont des choses que tu ne peux trouver dans la Bible, quels que soient les efforts que tu y consacres. Alors, aujourd’hui, Dieu nous demande d’expérimenter la parole de Dieu. Au cours de notre expérience de la parole de Dieu, si le Saint-Esprit nous éclaire, nous pouvons alors atteindre une compréhension réelle des paroles de Dieu. Cette compréhension réelle ne peut être atteinte, peu importe la manière dont tu t’acharnes à étudier le sens littéral des paroles de Dieu ; c’est quelque chose que la pensée humaine ne peut saisir et c’est quelque chose que tu ne peux imaginer, peu importe les efforts que tu y consacres. Ainsi, seule la vérité que nous recevons de la direction, de l’éclairage et de l’illumination du Saint-Esprit est la vraie compréhension de Dieu.

Extrait de « Questions et réponses », dans Sermons et échange sur l’entrée dans la vie I

Quelle est vraiment la différence entre les paroles de doctrine et la vérité ? La vérité est la qualité essentielle de la parole de Dieu ; elle représente la volonté de Dieu. Les paroles de doctrine appartiennent à la catégorie des choses superficielles et représentent des notions et des imaginations humaines. Elles ne sont pas en accord avec la vérité. Les choses essentielles de la vérité sont exceptionnellement pratiques ; elles sont basées sur des principes et particulièrement convaincantes. Une fois que quelqu’un comprend quelque chose d’essentiel, son cœur s’illumine et est libéré ; il n’est plus soumis aux restrictions de la réglementation. D’autre part, les paroles de doctrine sont vides et irréalistes. Elles ne sont que des réglementations et des conventions et rendent les personnes particulièrement susceptibles d’être contraintes et de ne pas se sentir libres. En outre, quel que soit le nombre de paroles de doctrine que quelqu’un connait, elles ne peuvent pas apporter de changement à son tempérament de vie. Elles ont peu d’avantages fondamentaux pour les gens. Par conséquent, les paroles de doctrine ne peuvent tout simplement pas être comparées à la vérité. La vérité peut devenir la vie d’une personne. Une fois que quelqu’un accepte la vérité, cela suscite un changement de tempérament de vie. Comprendre un grand nombre de doctrines ne peut que rendre quelqu’un arrogant, suffisant, orgueilleux et déficient en ce qui concerne le sens. Ce n’est que lorsque quelqu’un a la vérité comme sa vie que sa pratique devient réelle. Peu importe le nombre de paroles de doctrine qu’un individu comprend, il ne possédera pas la réalité. Quand il rencontre un problème, il ne sait toujours pas quoi pratiquer. Tous ceux qui sont rendus parfaits par Dieu sont des gens qui possèdent la vérité, tandis que tous ceux qui n’ont pas subi la perfection de la part de Dieu sont des gens qui acceptent les paroles de doctrine. Ceux qui possèdent la vérité sont aptes à être utilisés par Dieu. Leur travail porte des fruits et ils sont vraiment capables d’amener les autres en présence de Dieu. Ceux qui se concentrent sur des paroles de doctrine n’obtiennent pas de vrais résultats de leur travail. Ils ne peuvent pas fournir aux gens la subsistance d’une expérience et d’une compréhension authentiques, et ils peuvent encore moins utiliser la vérité pour résoudre des problèmes. C’est pourquoi ils sont incapables d’amener les autres en présence de Dieu. Un individu qui possède la vérité ne craint pas les gens qui cherchent la vérité et il est capable de résoudre tous les problèmes pratiques que les gens rencontrent dans leur foi. Ceux qui insistent sur les paroles de doctrine craignent les gens qui cherchent la vérité, car ils n’ont rien de vrai en eux et les doctrines dont ils parlent ne peuvent pas résoudre les problèmes réels. Ainsi, ils n’osent pas inviter les autres à soulever des questions et sont bien sûr encore moins capables de résoudre des difficultés pratiques. Ceux qui possèdent la vérité osent faire face à la réalité ; ceux qui se concentrent sur des paroles de doctrine n’osent pas faire face à la réalité, ils l’évitent plutôt. Tels sont les principes de discernement entre la vérité et des paroles de doctrine.

Extrait de l’échange du supérieur

Précédent : Qu’entend-on par « laisser tout derrière soi et suivre Dieu » ?

Suivant : Qu’est-ce que s’engager dans une cérémonie religieuse ?

Contenu connexe