Enregistrements des entretiens du Christ

Contenu

Chapitre 14 Regarde-toi correctement et n’abandonne pas la vérité

Les hommes sont toujours incapables de voir correctement leurs propres forces et faiblesses, ce qui influence inconsciemment leur connaissance de Dieu. Certains hommes en outre s’abandonnent eux-mêmes et perdent espoir, ils ne cherchent pas à changer leur tempérament et ne sont pas prêts à endurer des difficultés pour mettre la vérité en pratique ; ces hommes pensent qu’ils n’ont jamais changé. En fait, ces hommes ont changé, mais ils ne sont pas capables de s’en rendre compte eux-mêmes : au contraire, ils ne regardent que leurs problèmes et ne veulent pas coopérer avec Dieu. Non seulement cela retarde leur entrée normale, mais cela augmentera également leurs malentendus à propos de Dieu, et de plus, cela aura un effet sur leur destination. Par conséquent, vous devriez étudier ce problème attentivement pour obtenir une entrée plus profonde et pour réaliser les effets du changement que vous devriez obtenir.

Certains sont au milieu de la négativité, mais dans leur devoir ils peuvent encore maintenir une attitude de « fidélité à Dieu jusqu’au bout, quel que soit le résultat ». Je dis que c’est un changement, mais vous ne vous en rendez pas compte. En fait, si tu t’examines attentivement, tu verras qu’une partie de ton tempérament corrompu a déjà changé ; cependant, lorsque tu utilises constamment les normes les plus élevées pour te mesurer, non seulement tu ne pourras pas atteindre un tel niveau élevé, mais même les changements que tu as faits en toi-même seront annulés. C’est une erreur humaine. Si tu es vraiment une personne qui peut distinguer le bien du mal, alors il n’y a aucun mal à prendre conscience des changements en toi-même ; non seulement tu peux voir tes propres changements, mais même plus encore tu peux trouver la voie qui doit être pratiquée ; à ce moment-là, tu verras que tant que tu travailles fort tu as toujours de l’espoir tu n’es pas irrécupérable. Maintenant, Je te dis : ceux qui peuvent voir correctement leurs problèmes ont de l’espoir ; ils peuvent sortir de la négativité.

Tu abandonnes la vérité parce que tu penses qu’il est déjà impossible que tu sois sauvé, donc tu abandonnes même les vérités les plus fondamentales. Peut-être que ce n’est pas que tu ne puisses pas mettre la vérité en pratique, mais plutôt que tu abandonnes les occasions de pratiquer la vérité ; si tu abandonnes la vérité, peux-tu encore changer ? Si tu abandonnes la vérité, quel est alors le sens de ta croyance en Dieu ? N’a-t-on pas déjà dit : « c’est bien de chercher un changement dans le tempérament, peu importe le moment » ? L’as-tu oublié ? Vous vous souvenez que seulement très peu seront sauvés,[a] et vous vous sentez sans espoir. Si ta quête n’est pas positive, les choses négatives ne surviendront-elles pas ? Comment peux-tu ne pas être négatif alors ? Donc, Je te le dis encore : tu dois te regarder correctement et ne pas abandonner la vérité.

Note de bas de page :

[a] Le texte original lit : « Vous vous souvenez qu’il n’y a que quelques-uns. »