Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoins de Christ des derniers jours

Contenu

XII. Il est essentiel d’échanger clairement sur l’aspect de la vérité concernant les vierges sages qui entendent la voix de Dieu

1. Comment discerner la voix de Dieu exactement ? Comment peut-on confirmer que Dieu Tout-Puissant est bel et bien le Seigneur Jésus revenu ?

Référence biblique :

« Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10:27).

« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13).

Paroles de Dieu concernées :

Les paroles du Dieu incarné inaugurent une nouvelle ère, guident l’humanité toute entière, révèlent des mystères, et montrent à l’homme la prochaine direction à suivre dans le cadre de la nouvelle ère. L’inspiration reçue par l’homme n’est que simple pratique ou connaissance. Elle ne peut pas conduire l’humanité toute entière dans une nouvelle ère ou révéler le mystère de Dieu Lui-même. Après tout, Dieu est Dieu, et l’homme est l’homme. Dieu a l’essence de Dieu, et l’homme a l’essence de l’homme.

Extrait de « Préface », La Parole apparaît dans la chair

Celui qui est l’incarnation de Dieu, doit avoir l’essence de Dieu. Et Celui qui est l’incarnation de Dieu, doit avoir l’expression de Dieu. Puisque Dieu Se fait chair, Il devra mettre en avant l’œuvre qu’Il doit faire, et puisque Dieu devient chair, Il devra exprimer ce qu’Il est, et devra être capable d’apporter la vérité à l’homme, de donner la vie à l’homme, et de montrer le chemin à l’homme. La chair qui ne contient pas l’essence de Dieu n’est sûrement pas le Dieu incarné, il n’y a pas de doute à ce sujet. Pour savoir si c’est la chair du Dieu incarné, l’homme doit le déterminer à partir du tempérament qu’Il exprime ainsi que par Ses paroles. Autrement dit, l’on devrait s’appuyer sur Son essence pour savoir si oui ou non c’est la chair du Dieu incarné, et si oui ou non c’est le vrai chemin. Et ainsi, dans la détermination[a] de si oui ou non c’est la chair du Dieu incarné, l’important c’est de se focaliser sur Son essence (Son œuvre, Sa parole, Son tempérament, ainsi de suite), plutôt que sur l’apparence extérieure. Si l’homme ne voit que Son aspect extérieur, et oublie Son essence, alors cela montre l’ignorance et la naïveté de l’homme.

Extrait de « Préface », La Parole apparaît dans la chair

D’abord, Il est capable d’ouvrir une nouvelle ère ; deuxièmement, Il est capable de donner la vie à l’homme et de montrer à l’homme le chemin à suivre. Ceci est suffisant pour établir qu’Il est Dieu Lui-même. Tout au moins, le travail qu’Il fait peut représenter pleinement l’Esprit de Dieu, et à partir d’un tel travail, on peut voir que l’Esprit de Dieu est en Lui. Étant donné que le travail accompli par le Dieu incarné visait principalement à inaugurer une nouvelle ère, de conduire un nouveau travail, et de créer de nouvelles circonstances, ces quelques conditions seules sont suffisantes pour établir qu’Il est Dieu Lui-même.

Extrait de « La différence entre le ministère du Dieu incarné et le devoir de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

L’autorité et l’identité de Dieu sont clairement révélées dans le libellé des énoncés de Dieu. Par exemple, quand Dieu dit « Mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras… Je te rends… Je te rendrai… » des phrases telles que « tu deviendras » et « je ferai », dont les mots portent l’affirmation de l’identité et de l’autorité de Dieu, sont, en un sens, une indication de la fidélité du Créateur ; dans un autre sens, ce sont des mots spéciaux utilisés par Dieu, qui possède l’identité du Créateur, ainsi que faisant partie du vocabulaire de tous les jours…

… Ces paroles ont été prononcées par la bouche de Dieu, et il y a de la puissance, de la majesté et de l’autorité dans les paroles de Dieu. Une telle puissance et autorité, et inéluctabilité de la réalisation du fait, sont inaccessibles par tout être créé ou non-créé, et insurpassables par tout être créé ou non-créé. Seul le Créateur peut converser avec l’homme sur un tel ton et une telle intonation, et les faits ont prouvé que Ses promesses ne sont pas des mots vides, ou qu’Il ne Se vante pas de prétentions futiles, mais sont l’expression de l’autorité unique qui est insurpassable par une personne, une chose, ou un objet.

… Quand des mots comme ceux-ci sont prononcé de la bouche de Dieu, ils sont une révélation et l’expression du vrai tempérament de Dieu, une révélation parfaite et la manifestation de l’essence et de l’autorité de Dieu, et il n’y a rien qui est plus approprié et adapté comme preuve de l’identité du Créateur. La manière, le ton, et la formulation de ces énoncés sont précisément la marque de l’identité du Créateur, et correspondent parfaitement à l’expression de l’identité propre de Dieu, et en eux il n’y a aucune simulation, ou impureté ; ils sont, complètement et totalement, la démonstration parfaite de l’essence et de l’autorité du Créateur.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique I », Suite de la Parole apparaît dans la chair

Cette fois, Dieu vient faire Son œuvre non dans un corps spirituel, mais dans un corps très ordinaire. Non seulement est-ce le corps de la deuxième incarnation de Dieu, mais aussi le corps dans lequel Dieu est revenu. C’est une chair très ordinaire. En Lui, tu ne peux rien voir qui est différent des autres, mais tu peux recevoir de Lui les vérités qui ne t’ont jamais été dites avant. Cette chair insignifiante est l’incarnation de toutes les paroles de vérité de Dieu, elle assume l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et est une expression de tout le tempérament de Dieu que l’homme doit en arriver à connaître. Ne désirais-tu pas ardemment voir le Dieu du ciel ? Ne désirais-tu pas ardemment comprendre le Dieu du ciel ? Ne désirais-tu pas ardemment voir la destination de l’humanité ? Il te dira tous ces secrets jamais dévoilés et Il te dira même des vérités que tu ne comprends pas. Il est ta porte d’entrée dans le règne et ton guide dans la nouvelle ère. Une telle chair ordinaire renferme de nombreux mystères insondables. Ses actions peuvent être indéchiffrables pour toi, mais le but de toute l’œuvre qu’Il fait suffit pour que tu voies qu’Il n’est pas une simple chair comme le croit l’homme. Car Il représente la volonté de Dieu, ainsi que le soin apporté à l’humanité par Dieu dans les derniers jours. Bien que tu ne puisses pas entendre les paroles qu’Il dit et qui semblent secouer les cieux et la terre, bien que tu ne puisses pas voir Ses yeux comme des flammes ardentes ni sentir la discipline de Sa tige de fer, tu peux entendre la fureur de Dieu dans Ses paroles et savoir que Dieu a de la compassion pour l’humanité ; tu peux voir le tempérament juste de Dieu et Sa sagesse, et aussi te rendre compte du souci et de l’attention que Dieu a pour l’humanité tout entière.

Extrait de « Le sais-tu ? Dieu a fait une grande chose parmi les hommes », La Parole apparaît dans la chair

Certes, le travail et tout ce que l’homme voit de Dieu sur la terre sont surnaturels. Ce que tu vois de tes yeux et ce que tu entends avec tes oreilles appartiennent au surnaturel, car Son travail et Ses paroles sont incompréhensibles et inaccessibles à l’homme. Si quelque chose du ciel est apporté sur la terre, comment pourrait-ce être autrement que surnaturel ? Les mystères du royaume des cieux ont été apportés sur la terre, des mystères trop merveilleux et trop sages pour que l’homme les comprenne ou les perce. N’appartenaient-ils pas tous au surnaturel ?

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (1) », La Parole apparaît dans la chair

Il est bien conscient de l’essence de l’homme et Il peut exposer toutes sortes de pratiques se rapportant à toutes sortes de gens. Il est encore plus habile à exposer le tempérament corrompu et le comportement rebelle de l’être humain. Il ne vit pas parmi les gens mondains, mais Il est au courant de la nature des mortels et de toutes les corruptions des gens mondains. C’est ainsi qu’Il est. Bien qu’Il ne transige pas avec le monde, Il connait les règles de négociation du monde, car Il comprend parfaitement la nature humaine. Il connait le travail de l’Esprit que les yeux de l’homme ne peuvent pas voir et que les oreilles de l’homme ne peuvent pas entendre, aussi bien aujourd’hui que dans le passé. Cela inclut la sagesse qui ne constitue pas une philosophie de vie ni un émerveillement que les gens trouvent difficile à comprendre. Cela est ce qu’Il est, ouvert aux gens et aussi caché des gens. Il n’exprime pas ce qu’est une personne extraordinaire, mais les attributs inhérents et l’être de l’Esprit. Il ne voyage pas dans le monde entier, mais connait tout du monde. Il contacte les « anthropoïdes » qui n’ont aucune connaissance ou aucune intuition, mais Il exprime des paroles qui sont plus élevées que la connaissance des grands hommes et les dépassent. Il vit parmi des gens obtus et engourdis qui n’ont pas d’humanité et qui ne comprennent pas les conventions et les vies humaines, mais Il peut demander à l’humanité de vivre l’humanité normale, tout en exposant la vile et faible condition humaine de l’humanité. Tel est Son être, plus élevé que l’être de tout individu de chair et de sang. Pour Lui, il n’est pas nécessaire d’expérimenter une vie sociale compliquée, lourde et sordide pour faire le travail qu’Il doit faire et pour bien exposer l’essence de l’humanité corrompue. La vie sociale sordide n’édifie pas Sa chair. Son travail et Ses paroles n’exposent que la désobéissance de l’homme et ne fournissent pas à l’homme l’expérience et les enseignements requis pour traiter avec le monde. Il n’a pas besoin d’enquêter sur la société ou sur la famille de l’homme quand Il donne la vie à l’homme. Exposer et juger l’homme n’est pas une expression de l’expérience de Sa chair, mais c’est exposer l’injustice de l’homme après avoir longtemps connu la désobéissance de l’homme et avoir abhorré la corruption de l’humanité. Tout Son travail consiste à exposer Son tempérament et à exprimer Son être à l’homme. Lui seul peut faire ce travail, un individu de chair et de sang ne pourrait pas le réaliser.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Quand les gens expérimentent l’œuvre de Dieu, leur première connaissance qu’ils en tirent est qu’Il est insondable, sage et merveilleux, et, inconsciemment, ils Le vénèrent et sentent le mystère de l’œuvre qu’Il accomplit, qui est au-delà de la portée de l’esprit de l’homme. Les gens veulent seulement être en mesure de répondre à Ses exigences, de satisfaire Ses désirs ; ils ne souhaitent pas Le dépasser, parce que le travail qu’Il fait est au-delà de la pensée et de l’imagination de l’homme, et l’homme ne peut pas s’y substituer. Même l’homme lui-même ne connait pas ses propres inaptitudes, tandis que Lui a ouvert un nouveau chemin et est venu pour amener l’homme dans un monde plus nouveau et plus beau, de sorte que l’humanité a fait de nouveaux progrès et a connu un nouveau départ. Ce que l’homme ressent pour Lui n’est pas de l’admiration, ou plutôt, n’est pas seulement de l’admiration. Leur expérience la plus profonde est la révérence et l’amour, leur sentiment est que Dieu est vraiment merveilleux. Il fait un travail que l’homme est incapable de faire, Il dit des choses que l’homme est incapable de dire. Les gens qui font l’expérience de Son travail expérimentent toujours un sentiment indescriptible. Les gens avec des expériences plus profondes aiment particulièrement Dieu. Ils sentent toujours Sa beauté, sentent que Son œuvre est si sage, si merveilleuse, et cela génère ainsi une puissance infinie parmi eux. Ce n’est pas une peur, ou un amour et un respect d’occasion, mais un sentiment profond de la compassion de Dieu pour l’homme et de Sa tolérance. Cependant, les personnes qui ont expérimenté Son châtiment et Son jugement sentent qu’Il est majestueux et inviolable.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Ses paroles ont la puissance vivifiante, et nous montrent le chemin à emprunter, en même temps elles nous permettent de comprendre qu’est-ce que la vérité. Nous commençons à être attirés par Ses paroles, nous commençons à nous focaliser sur le ton et la manière utilisée dans Sa parole, et commençons inconsciemment à nous intéresser à la voix du cœur de cette personne banale. Il fournit des efforts inlassables pour nous, perd le sommeil et l’appétit pour nous, pleure pour nous, soupire pour nous, gémit dans la maladie pour nous, subit des humiliations pour notre destination et notre salut, et Son cœur saigne et répand des larmes pour notre torpeur et notre rébellion. Un tel être et tout ce qu’Il possède sont des attributs qui vont au-delà de ceux d’une personne ordinaire, et ne peuvent pas être possédés ou acquis par aucune personne corrompue. Il a la tolérance et la patience à nulles autre pareilles, et aucun être créé ne peut avoir un amour comme le Sien. Personne en dehors de Lui ne peut connaître toutes nos pensées, avoir une telle compréhension de notre nature et de notre essence, juger la rébellion et la corruption de l’humanité, nous parler et travailler parmi nous comme de la part du Dieu du ciel. Personne, sauf Lui ne peut avoir l’autorité, la sagesse et la dignité de Dieu ; le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est sont mis en avant par Lui, dans leur intégralité. Personne en dehors de Lui ne peut nous montrer le chemin et nous apporter la lumière. Personne en dehors de Lui ne peut révéler les mystères que Dieu n’a pas dévoilés depuis la création jusqu’à ce jour. Personne en dehors de Lui ne peut nous sauver de l’esclavage de Satan et de nos tempéraments corrompus. Il représente Dieu, et exprime la voix du cœur de Dieu, les exhortations de Dieu, et les paroles de jugement de Dieu envers toute l’humanité. Il a inauguré un nouvel âge, une nouvelle ère, et a apporté un nouveau ciel et une nouvelle terre, une nouvelle œuvre, et Il nous a apporté de l’espérance, et a mis fin à la vie que nous menions dans le vague, et nous a permis de voir parfaitement le chemin du salut. Il a conquis tout notre être, et a gagné nos cœurs. Dès lors, nos esprits et cœurs deviennent conscients et semblent être ravivés : cette personne ordinaire, insignifiante, qui vit parmi nous et a longtemps été rejetée par nous — n’est-ce pas le Seigneur Jésus, qui est à jamais dans nos pensées, et qui nous manque terriblement jour et nuit ? C’est Lui ! C’est réellement Lui ! Il est notre Dieu ! Il est la vérité, le chemin et la vie !

Extrait de « Voir l’apparition de Dieu dans Son jugement et Son châtiment », La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

[a] Le texte original mentionne « s’agissant de ».