L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoins de Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

44. Que sont les élus de Dieu ? Que sont les exécutants ?

Paroles de Dieu concernées :

Les cinq vierges sages représentent Mes fils et Mon peuple parmi les humains que J’ai créés. On les[a] appelle des « vierges » parce que, bien qu’ils soient nés sur la terre, ils sont quand même gagnés par Moi ; on peut dire qu’ils sont devenus saints, alors ils sont appelés « vierges ». Le « cinq » susmentionné représente le nombre de Mes fils et de Mon peuple que J’ai prédestinés. « Cinq vierges folles » fait référence aux exécutants. Ils exécutent un service pour Moi sans accorder le moindre degré d'importance à la vie, ne poursuivant que des choses extérieures (parce qu'ils n’ont pas Ma qualité, peu importe ce qu’ils font, ce sont des choses extérieures), et ils ne peuvent pas être Mes collaborateurs habiles, ils sont appelés « vierges folles ». Le « cinq » susmentionné représente Satan et ceux qui le suivent, et leur appellation[b] de « vierges » signifie qu'ils ont été conquis par Moi et sont capables d’exécuter un service pour Moi, mais ce genre de personnes ne sont pas saintes, elles sont donc appelées des exécutants.

Extrait de « La cent-seizième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Cela étant, il y aura une nouvelle approche : ceux qui lisent Ma parole et l’acceptent comme leur vie même sont le peuple de Mon royaume. Comme ils sont dans Mon royaume, ils sont Mon peuple dans le royaume. Parce qu’ils sont guidés par Mes paroles, bien qu’ils soient appelés Mon peuple, ce titre n’est en rien inférieur à celui d’être appelé Mes « fils ». En tant que Mon peuple, tous doivent être fidèles dans Mon royaume et remplir leurs devoirs et ceux qui violent Mes décrets administratifs doivent recevoir Ma punition. C’est Mon avertissement à tous.

Extrait de « Les déclarations de Dieu à l’univers entier La première déclaration », La Parole apparaît dans la chair

Ce sont seulement les gens qui sont silencieux devant Dieu qui prêtent attention à la vie, prêtent attention à l’échange dans l’esprit, qui ont soif des paroles de Dieu et qui poursuivent la vérité. Tous ceux qui ne prêtent aucune attention à être silencieux devant Dieu, qui n’exercent pas la pratique d’être silencieux devant Dieu sont des gens vaniteux qui sont entièrement attachés au monde, qui sont sans vie ; même s’ils disent qu’ils croient en Dieu, ils ne font que formuler de belles paroles. Ceux que Dieu finalement parfait et achève sont les gens qui peuvent être silencieux devant Dieu. Donc, les gens qui sont silencieux devant Dieu sont des gens qui bénéficient de grandes bénédictions. Les gens qui, pendant la journée, prennent peu de temps pour manger et boire les paroles de Dieu, qui sont entièrement préoccupés par des affaires extérieures et qui ne prêtent pas attention à entrer dans la vie sont tous des hypocrites sans aucun espoir de progresser dans le futur. Ce sont ceux qui peuvent être silencieux devant Dieu et réellement communier avec Dieu qui sont le peuple de Dieu.

Extrait de « L’apaisement de ton cœur devant Dieu », La Parole apparaît dans la chair

À l’heure actuelle, la plupart des gens (c’est-à-dire tous les gens, sauf les fils premiers-nés) sont dans cette condition. Je dis ces choses si clairement et ces gens ont peu de réactions et se soucient toujours de leurs plaisirs charnels ; ils mangent et puis ils dorment ; ils dorment et puis ils mangent, et ils ne réfléchissent pas à Mes paroles. Même s’ils sont énergisés, ce n’est que pour un moment, et ensuite ils restent les mêmes qu’ils étaient, complètement inchangés, comme s’ils ne M’écoutaient pas du tout. Ils sont les humains irresponsables typiques qui n’ont pas de fardeaux – les parasites les plus évidents. Plus tard, Je vais les rejeter un par un. Ne t’inquiète pas ! Un par un, Je vais les renvoyer dans l’abîme. Le Saint-Esprit ne travaille jamais en ce genre de personne, et tout ce qu’elle fait est un don. Quand Je parle de ce don, Je veux dire que c’est une personne sans vie, qui est Mon exécutant. Je ne veux aucune d’elles et Je vais les éliminer, mais pour l’instant elles sont encore un peu utiles.

Extrait de « La cent-deuxième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

À quoi se réfère « les élus de Dieu » ? Après que Dieu a créé toutes choses et qu’il y eut l’humanité, Dieu a choisi un groupe de gens qui L’ont suivi et les a simplement appelés « les élus de Dieu ». […] Leur élection par Dieu signifie qu’ils ont une grande importance. Autrement dit, Dieu veut rendre ces gens complets et les rendre parfaits, et, après que Son œuvre de gestion sera terminée, Il gagnera ces gens. Cela n’est-il pas une grande importance ? Ainsi, ces élus ont une grande importance pour Dieu, car ils sont ceux que Dieu a l’intention de gagner. Quant aux exécutants — eh bien, mettons de côté la prédestination de Dieu et parlons d’abord de leurs origines. Le sens littéral du mot « exécutant » est celui qui sert. Ceux qui servent sont passagers ; ils ne le font pas à long terme ou pour toujours, mais sont embauchés ou recrutés temporairement.

[…]

Et quel est le rôle de ces exécutants ? Servir les élus de Dieu. Dans l’ensemble, leur rôle est de servir l’œuvre de Dieu, de coopérer avec l’œuvre de Dieu et de coopérer avec Dieu, qui rend Ses élus complets. […] L’identité des exécutants est d’être des exécutants, mais, pour Dieu, ils font partie de toutes les choses qu’Il a créées. Leur rôle est simplement celui d’être des d’exécutants. Alors, que dis-tu ? En tant que créatures de Dieu, y a-t-il une différence entre les exécutants et les élus de Dieu ? En fait, il n’y en a pas. Nommément, il y a une différence. En essence, il y a une différence, quant au rôle qu’ils jouent, il y a une différence, mais Dieu n’exerce pas de discrimination contre ces gens. Alors, pourquoi ces gens sont-ils définis comme des exécutants ? Vous devriez comprendre cela. Les exécutants viennent du groupe des incroyants. La mention des incroyants nous indique que leur passé est mauvais : ils sont tous athées, ils étaient athées dans leur passé, ils ne croyaient pas en Dieu et ils étaient hostiles à Dieu, à la vérité et aux choses positives. Ils ne croyaient pas en Dieu ni ne croyaient qu’il y ait un Dieu, alors, sont-ils capables de comprendre les paroles de Dieu ? Il est juste de dire que, dans une large mesure, ils ne le sont pas. Tout comme les animaux sont incapables de comprendre les paroles humaines, les exécutants ne comprennent pas ce que Dieu dit, ce qu’Il exige et pourquoi Il a ces exigences. Ces choses sont incompréhensibles pour eux, ils restent dans l’ignorance. Et pour cette raison, ces gens ne possèdent pas la vie dont nous avons parlé. Sans la vie, les gens peuvent-ils comprendre la vérité ? Ont-ils la vérité comme équipement ? Ont-ils l’expérience et la connaissance des paroles de Dieu comme équipement ? Certainement pas. Telles sont les origines des exécutants. Mais puisque Dieu fait de ces gens des exécutants, Ses exigences à leur égard sont toujours basées sur des normes ; Il ne les regarde pas de haut et Il n’est pas laxiste à leur égard. Même s’ils ne comprennent pas Ses paroles et n’ont pas la vie, Dieu est quand même bon pour eux et Ses exigences à leur égard sont toujours basées sur des normes. On vient juste de parler de ces normes : être loyal à Dieu et faire ce qu’Il dit. Dans ton service, tu dois servir là où on a besoin de toi et tu dois servir jusqu’à l’extrême. Si tu peux servir jusqu’à l’extrême, si tu peux être un exécutant loyal capable de servir jusqu’à l’extrême et de remplir parfaitement la commission que Dieu te donne, alors tu vivras une vie qui a de la valeur et ainsi tu pourras rester. Si tu y mets un peu plus d’efforts et t’efforces davantage, si tu peux multiplier tes efforts à connaître Dieu et exprimer un peu de connaissance de Dieu, si tu peux rendre témoignage à Dieu, et, en plus, si tu peux comprendre quelque chose de la volonté de Dieu, coopérer à l’œuvre de Dieu et être un peu soucieux de la volonté de Dieu, alors, toi, cet exécutant, tu auras un changement de fortune. Et que sera ce changement de fortune ? Tu ne seras plus capable simplement de rester. En fonction de ta conduite, de tes aspirations personnelles et de tes poursuites, Dieu fera de toi l’un des élus. Tel sera ton changement de fortune. Pour les exécutants, quelle est la meilleure chose à ce sujet ? C’est qu’ils peuvent devenir l’un des élus de Dieu. […] C’est bon, et c’est une bonne nouvelle. Autrement dit, les exécutants peuvent être modelés. Ce n’est pas le cas que pour un exécutant, lorsque Dieu te destine à servir, tu le feras pour toujours ; non, ce n’est pas nécessairement pour toujours. Sur la base de ta conduite individuelle, Dieu te traitera différemment et te répondra différemment.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », Suite de la Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Ci-dessous, j’échange exactement qui sont les hommes de Dieu ; tous ceux qui appartiennent au peuple de Dieu peuvent persévérer et survivre à l’ère du Règne. Ces hommes sont ceux qui ont fait l’expérience de l’œuvre de Dieu et obtenu la vérité, des hommes dotés d’une vie nouvelle. Ils ont une véritable connaissance de Dieu, ils peuvent pratiquer la vérité et, finalement, après avoir subi bien des épreuves, des raffinements, des tribulations et des catastrophes, ils ont été rendus parfaits. Autrement dit, les hommes de Dieu sont ceux qui sont amenés à la perfection après avoir fait l’expérience de l’œuvre de Dieu. Tous ceux qui appartiennent au peuple de Dieu ont trois caractéristiques : primo, ils ont un cœur qui révère Dieu, c’est la chose principale ; secundo, leur humanité est très bonne, ils ont une bonne réputation, la plupart des gens les approuvent ; tertio, ils font leur devoir avec loyauté. Si des hommes possèdent ces trois caractéristiques, ce sont des hommes de Dieu. En tant qu’homme de Dieu, son envergure n’a pas d’importance ; en fait, son envergure est au moins moyenne, il peut comprendre une vérité ordinaire, mais la chose principale, c’est qu’il a un cœur qui révère Dieu, il a une bonne humanité. Peu importent où vous le placez et quel devoir vous lui demandez d’accomplir, il est très fiable. Il n’est pas d’une certaine manière devant vous et d’une autre derrière votre dos, il ne fait pas preuve de duplicité, il n’accepte pas ouvertement en s’opposant subrepticement. Il est plutôt honnête, plutôt digne de confiance, on peut compter sur lui. De tels hommes sont tous ceux qui ont une très bonne humanité et qui sont très honnêtes ; ces genres d’hommes sont des hommes de Dieu à l’ère du Règne.

Extrait de « Il faut voir clairement l’essence et la fin de toutes catégories d’hommes », Sermons et échange sur l'entrée dans la vie (IX)

Qu’est-ce qu’un exécutant ? Plus tôt, nous avons mentionné que les exécutants sont tous ceux qui croient en Dieu, mais n’ont pas obtenu la vérité et n’ont pas obtenu la vie. Quel que soit le type de devoirs qu’ils accomplissent, ils appartiennent toujours à la catégorie des exécutants. Ils n’ont pas la vie. À quoi renvoie la vie dans ce cas ? Elle renvoie à l’obtention de la vérité. Une fois que les hommes obtiennent la vérité, ils ont obtenu la vie. S’ils n’obtiennent pas la vérité, ils n’obtiendront pas la vie. Si quelqu’un ne considère pas la Parole de Dieu comme la vie, alors peu importe les devoirs qu’il accomplit, il n’est qu’un exécutant.

Extrait de « Comment Dieu arrange la fin de toutes catégories d’hommes » dans Sermons et échange sur l'entrée dans la vie (II)

« Parmi eux se trouvent ceux qui servent en tant que prêtres, ceux qui dirigent, ceux qui forment les fils, ceux qui constituent le peuple, et ceux qui font le service. » Parmi ces hommes qui suivent Dieu, il y a ces cinq types principaux. On pourrait dire aussi qu’il y a cinq niveaux : premièrement, ceux qui servent en tant que prêtres ; deuxièmement, ceux qui conduisent ; troisièmement, ceux qui forment les fils ; quatrièmement, ceux qui constituent le peuple ; et cinquièmement, ceux qui exécutent un service. Parmi ces cinq genres d’hommes, comment Dieu les divise-t-Il en catégories ? Un aspect est en fonction de la prédestination de Dieu, un autre aspect est en fonction de la poursuite des hommes et des résultats de leur croyance en Dieu. Les quatre premiers genres d’hommes sont les prêtres, les conducteurs, les fils et le peuple ; on peut dire que ces quatre genres d’hommes sont à la poursuite de la vérité. Ces hommes ont été prédestinés par Dieu ; ils ne peuvent jamais être détruits, et ils auront toujours une place dans la maison de Dieu. Alors, sont-ils des hommes qui ont obtenu la vie éternelle ? (Oui.) Les hommes qui ont obtenu la vie éternelle sont des hommes qui ont obtenu la vérité, parce que seule la vérité peut devenir la vie d’un homme, seuls les hommes qui ont obtenu la vérité peuvent véritablement obtenir la vie éternelle. Pourquoi dit-on que les quatre premiers genres sont à la poursuite de la vérité et (que) le dernier genre, qui exécute un service, n’est pas à la poursuite de la vérité ? Ce genre d’homme qui exécute un service n’a pas la vérité comme vie, il exécute seulement un service pour Dieu, il a un cœur sincère, il a la foi, mais il n’aime pas la vérité, il se dépense avec zèle pour Dieu, agit pour Dieu et supporte toute épreuve, en suivant Dieu jusqu’au bout et en ne L’abandonnant jamais. Ainsi de tels hommes appartiennent aux exécutants dévoués et seront laissés en vie, ils sont aussi des hommes dotés d’une assez bonne humanité. … Pourquoi dit-on qu’ils appartiennent aux exécutants ? Parce qu’ils ne poursuivent pas la vérité ! L’homme qui poursuit la vérité a aussi des moments où sa corruption est révélée, des temps où il tombe dans la défaite, mais une fois qu’il est émondé, une fois qu’il est traité ou est renvoyé de la maison de Dieu et fait l’expérience de quelques échecs et revers, il comprend : « Celui qui est privé de vérité est tellement pitoyable, celui qui se fie au zèle ne peut pas tenir sur ses propres pieds ! Si on ne peut pas pratiquer la vérité, si on ne comprend pas la vérité, alors on ne peut pas s’évertuer à accomplir son devoir de manière acceptable, n’est-ce pas là un exécutant ? Je ne peux pas m’empêcher de poursuivre la vérité ! Je ne peux pas être un exécutant, je dois m’efforcer d’accomplir mon devoir de manière acceptable pour consoler le cœur de Dieu et pour rendre à Dieu un amour réciproque. » Il se réveille et commence à poursuivre la vérité et, à la fin, gagne véritablement quelques vérités, commence véritablement à avoir un cœur qui révère Dieu. Y a-t-il beaucoup d’hommes comme cela ? On ne peut pas dire qu’il y en ait beaucoup, mais il y en a quelques-uns. Et ces hommes sont-ils des exécutants ? Ils appartiennent au peuple parce qu’ils ont quelques vérités, ils ont un cœur qui révère Dieu, un cœur qui aime Dieu. Au moment où ils deviennent désobéissants et résistants, ils le savent et ils deviennent repentants devant Dieu, puis ils changent ; ce genre d’homme est quelqu’un qui vit sa vie en vérité.

Pensez-vous que la différence entre le peuple et les exécutants soit grande ? (Elle l’est.) Même si elle n’est pas trop grande, pas évidente, mais, en substance, ils ne sont pas pareils. Les exécutants ne craignent qu’un petit peu Dieu, ils disent simplement : « N’offensez pas Dieu ! Si vous offensez Dieu, vous serez punis ! » Avec cela, peut-on considérer que c’est une véritable révérence pour Dieu ? (Non, on ne peut pas.) Ceux qui ont un cœur qui révère véritablement Dieu ne cherchent pas seulement à savoir s’ils offenseront ou non Dieu, ils cherchent à savoir s’ils vont ou non à l’encontre de la vérité, s’ils vont ou non à l’encontre des paroles de Dieu, si faire quelque chose est de la désobéissance envers Dieu, si cela peut blesser Dieu, comment ils peuvent satisfaire Dieu. Ils prennent en considération tous ces aspects, c’est là avoir un cœur qui révère Dieu. Celui qui a un cœur qui révère Dieu et pratique la vérité peut au moins se tenir à distance du mal et ne pas faire des choses qui résistent à Dieu. Il est capable de dépasser ce point de référence ; cela s’appelle avoir un cœur qui révère Dieu. Y a-t-il une différence entre avoir un cœur qui révère Dieu et avoir un cœur qui craint un petit peu Dieu ? (Il y a une différence.) Si quelqu’un qui a un cœur qui révère Dieu comprend vraiment certaines vérités et peut mettre quelques-unes des paroles de Dieu en pratique, alors cet homme a définitivement la vie ; celui qui a la vérité comme vie appartient au peuple. Les exécutants n’ont pas la vérité comme vie, ils n’aiment pas la vérité et ils possèdent seulement la foi en Dieu. De plus, ils ont du zèle, leur humanité est au moins moyenne ; ils ont la volonté de se dépenser pour Dieu. Peu importe la quantité de problèmes qu’ils rencontrent, peu importe la situation qu’ils affrontent, peu importent les épreuves qu’ils traversent, ils persistent à exécuter le service pour Dieu, dévoués jusqu’au bout sans battre en retraite. Ce sont des hommes qui persévèrent, les loyaux exécutants. Certains exécutants ne servent pas jusqu’à la fin ; dès qu’ils apprennent qu’ils ne gagneront pas les bénédictions, ils arrêtent d’exécuter le service. Certains exécutants, quelle que soit la manière dont ils exécutent un service, ne peuvent pas être traités ; dès que quelqu’un les traite, ils disent : « Je ne veux plus exécuter le service, je rentre chez moi. » Certains exécutants, confrontés à de graves circonstances, comme par exemple, être arrêtés, deviennent lâches et battent en retraite. Certains exécutants, alors qu’ils exécutent le service, se soucient encore de la vie de leurs familles : « Comment ma famille va-t-elle subsister ? Je dois retourner et gagner de l’argent, je dois prendre bien soin de mon mari (ou de ma femme) et de mes enfants. » Tout en suivant avec leur main à la charrue ils regardent en arrière, sans loyauté envers Dieu. Ces genres d’exécutants ne répondent pas aux critères, et sont ainsi éliminés.

Pourquoi tant d’exécutants abandonnent-ils ? Quelle est la différence entre les exécutants loyaux et ceux qui se font éliminer ? Les exécutants loyaux ne font pas le mal et ne trahissent pas ; ceux qui sont éliminés font toujours le mal en accomplissant leurs devoirs. Ils ne commettent pas simplement des transgressions occasionnelles, mais ils interrompent sans arrêt, encore et toujours, l’œuvre de Dieu, dérangent l’œuvre de Dieu. Si la famille de Dieu a l’impression qu’en vous utilisant, les désavantages sont plus grands que les avantages, et les gains ne compensent pas les pertes, la famille de Dieu vous renverra simplement, n’aura plus besoin que vous la serviez, car vous n’êtes pas à la hauteur dans l’exécution même du service. Y a-t-il ce genre de personne ? (Oui.)

Extrait de « Sermons et échange relatifs à la parole de Dieu 'Beaucoup sont appelés, mais peu sont élus’ » dans Sermons et échange sur l'entrée dans la vie (XIII)

Dans le passé, beaucoup de gens ne comprenaient pas ce qu’était le peuple de Dieu. Après tout, qu’est-ce que le peuple de Dieu ? Est-ce que nous, qui avons accepté Dieu Tout-Puissant, sommes le peuple de Dieu ? Ce n’est pas quand vous acceptez le nom de Dieu Tout-Puissant que vous faites partie du peuple de Dieu. Pour cela, il y a un processus pour être rendu parfait. Ici, il y a un critère. Quel est le critère ? C’est d’avoir accompli votre devoir selon la norme, et alors seulement vous faites partie du peuple de Dieu, et ceux qui n’ont pas atteint le critère en accomplissant leur devoir ne sont pas le peuple de Dieu. Ils ne sont pas le peuple de Dieu, alors que sont-ils précisément ? Ils sont les exécutants. Au stade avant d’atteindre le critère, ils sont appelés exécutants. Qui est appelé un exécutant ? Ceux qui sont dans un état de ne pas avoir encore obtenu la vérité sont appelés exécutants. Quand on a obtenu la vérité et que l’on est capable de gérer les affaires conformément aux principes, cela signifie que l’on a atteint la vie. Les gens qui ont atteint la vie sont aussi des gens qui ont la vérité comme leur vie, et alors seulement ils sont véritablement le peuple de Dieu.

Extrait de « Sermons et échange sur l’entrée dans la vie, (Séries 125) »

Précédent:Sur quoi Dieu fonde-t-Il Sa conclusion pour la fin d’une personne ?

Suivant:Quelles sont les promesses de Dieu à ceux qui ont été sauvés et amenés à la perfection ?