Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Contenu

55 Comment la Bible a-t-elle pris forme ? Quel type de livre est la Bible exactement ?

La réponse issue de la parole de Dieu :

Les choses écrites dans l’Ancien Testament sont l’œuvre de l’Éternel en Israël, et ce qui est écrit dans le Nouveau Testament est l’œuvre de Jésus dans l’ère de la Grâce. Les deux Testaments rapportent l’œuvre accompli par Dieu dans deux ères différentes. L’Ancien Testament rapporte l’œuvre de Dieu dans l’ère de la Loi, et donc l’Ancien Testament est un livre historique, tandis que le Nouveau Testament est le produit de l’œuvre de l’ère de la Grâce. Lorsque la nouvelle œuvre a commencé, ces livres devinrent dépassés, et donc, le Nouveau Testament aussi est un livre historique. Bien sûr, le Nouveau Testament n’est pas aussi systématique que l’Ancien Testament ni ne rapporte autant de choses.

Extrait de « Au sujet de la Bible (1) », La Parole apparaît dans la chair

Dans les temps anciens, avant l’ère de la Grâce, les gens lisaient la Bible, mais à cette époque, il n’y avait que l’Ancien Testament ; le Nouveau Testament n’existait pas. Puisque l’Ancien Testament de la Bible existait, les gens ont commencé à lire les saintes Écritures. Après que l’Éternel eut fini de le guider, Moïse écrivit la Genèse, l’Exode et le Deutéronome… Il se souvint de l’œuvre de l’Éternel à l’époque et l’écrivit. La Bible est un livre historique. Bien sûr, elle contient aussi quelques-unes des prévisions des prophètes, et bien sûr, ces prévisions ne sont pas historiques. La Bible comprend plusieurs parties, pas seulement la prophétie ou seulement l’œuvre de l’Éternel ni seulement les épitres de Paul. Tu dois savoir combien de parties la Bible comprend ; l’Ancien Testament comprend la Genèse, l’Exode…, et il y a aussi les livres de la prophétie qu’ils ont écrits. À la fin, l’Ancien Testament se termine par le livre de Malachie. Il rapporte l’œuvre de l’ère de la Loi, qui a été dirigé par l’Éternel ; de la Genèse au livre de Malachie, c’est un rapport complet de toute l’œuvre de l’ère de la Loi. Autrement dit, l’Ancien Testament rapporte tout ce qui a été expérimenté par les gens guidés par l’Éternel à l’ère de la Loi. Pendant l’ère de la Loi de l’Ancien Testament, le grand nombre de prophètes suscités par l’Éternel ont parlé en prophétie pour Lui. Ils ont donné des instructions aux différentes tribus et nations et ont prédit l’œuvre de l’Éternel. Ces gens qui avaient été suscités avaient tous reçu l’Esprit de la prophétie de l’Éternel : ils pouvaient voir les visions de l’Éternel et entendre Sa voix, et donc ils étaient inspirés par Lui et ils ont écrit les prophéties. Le travail qu’ils ont fait était l’expression de la voix de l’Éternel. C’est l’œuvre de la prophétie qu’ils faisaient au nom de l’Éternel et l’œuvre l de l’Éternel à l’époque consistait tout simplement à guider les gens par l’Esprit. Il ne devint pas chair, et les gens ne voyaient pas Son visage. Ainsi, Il a suscité plusieurs prophètes pour faire Son œuvre et leur a révélé des oracles qu’ils ont transmis à toutes les tribus, à tout le clan d’Israël. Leur travail était de prophétiser, et certains d’entre eux ont écrit les instructions de l’Éternel pour les montrer aux autres. L’Éternel a suscité ces gens pour qu’ils prophétisent, pour qu’ils prédisent le travail de l’avenir ou le travail qui restait à faire en ce temps-là, de sorte que les gens ont pu contempler la splendeur et la sagesse de l’Éternel. Ces livres de prophéties étaient tout à fait différents des autres livres de la Bible. Ils étaient formés de paroles parlées ou écrites par ceux qui avaient reçu l’Esprit de la prophétie, par ceux qui avaient reçu leurs visions de l’Éternel ou L’avaient entendu. À l’exception des livres de prophéties, tout le reste dans l’Ancien Testament est un rapport écrit par les gens après que l’Éternel a terminé Son œuvre. Ces livres ne peuvent pas remplacer les prévisions prononcées par les prophètes suscités par l’Éternel, tout comme la Genèse et l’Exode ne peuvent pas être comparés aux livres d’Ésaïe ou de Daniel. Les prophéties ont été prononcées avant que le travail ait été réalisé ; les autres livres, par contre, ont été écrits après la fin du travail, ce qui était possible pour les gens. Les prophètes de cette époque étaient inspirés par l’Éternel et annonçaient des prophéties, ils disaient beaucoup de paroles, et ils prophétisaient les choses de l’ère de la Grâce, ainsi que la destruction du monde dans les derniers jours, soit l’œuvre que l’Éternel avait planifié. Tous les autres livres rapportent l’œuvre accompli par l’Éternel en Israël. Ainsi, lorsque tu lis la Bible, tu lis principalement sur l’œuvre de l’Éternel en Israël. L’Ancien Testament de la Bible rapporte principalement l’œuvre de direction d’Israël par l’Éternel, Son utilisation de Moïse pour guider les Israélites hors d’Égypte, Moïse qui a libéré le peuple des chaines du pharaon et l’a conduit à travers le désert. Ensuite le peuple est entré en Canaan et tout ce qui suit raconte sa vie en Canaan. Tout le reste rapporte l’œuvre de l’Éternel en Israël. Tout l’Ancien Testament raconte l’œuvre de l’Éternel en Israël, l’œuvre de l’Éternel dans le pays où Il a créé Adam et Ève. À partir du moment où Dieu a officiellement commencé à conduire les gens sur la terre après Noé, tout ce qui est inclus dans l’Ancien Testament est l’œuvre d’Israël. Et pourquoi aucune œuvre au-delà d’Israël n’est-il pas rapporté ? Parce que la terre d’Israël est le berceau de l’humanité. Au commencement, il n’y avait pas d’autres pays en dehors d’Israël et l’Éternel ne travaillait pas en d’autres lieux. Ainsi, ce qui est inclus dans la Bible est purement l’œuvre fait en Israël à ce moment-là. Les paroles prononcées par les prophètes, par Ésaïe, Daniel, Jérémie et Ézéchiel… leurs paroles prédisent Son autre travail sur la terre, elles prédisent l’œuvre de Dieu l’Éternel Lui-même. Tout cela est venu de Dieu, ce fut l’œuvre du Saint-Esprit, et en dehors de ces livres des prophètes, tout le reste est un rapport de l’expérience que les gens ont fait de l’œuvre de l’Éternel en ce temps-là.

Extrait de « Au sujet de la Bible (1) », La Parole apparaît dans la chair

Quelle sorte de livre est la Bible ? L’Ancien Testament est l’œuvre de Dieu à l’ère de la Loi. L’Ancien Testament de la Bible rapporte toute l’œuvre de l’Éternel pendant l’ère de la Loi et Son œuvre de création. Il rapporte l’œuvre accompli par l’Éternel, et il termine le rapport de l’œuvre de l’Éternel par le livre de Malachie. L’Ancien Testament rapporte deux parties de l’œuvre accompli par Dieu : une partie est l’œuvre de la création et l’autre est le décret de la loi. Les deux sont l’œuvre accompli par l’Éternel. L’ère de la loi représente l’œuvre de Dieu accomplie sous le nom de l’Éternel. C’est l’œuvre entier effectué principalement sous le nom de l’Éternel. Ainsi, l’Ancien Testament rapporte l’œuvre de l’Éternel et le Nouveau Testament rapporte l’œuvre de Jésus, œuvre qui a été réalisée principalement sous le nom de Jésus. La grande partie de la signification du nom de Jésus et Son travail sont inclus dans le Nouveau Testament. À l’époque de l’Ancien Testament, l’Éternel a construit le temple et l’autel en Israël. Il a guidé la vie des Israélites sur la terre, ce qui prouve qu’ils étaient Son peuple élu, le premier groupe de gens qu’Il choisit sur la terre et qui étaient selon Son propre cœur, le premier groupe qu’Il a dirigé personnellement ; autrement dit, les douze tribus d’Israël furent le premier groupe de gens choisis par l’Éternel, et ainsi Dieu a toujours travaillé en eux, jusqu’au moment où l’œuvre de l’Éternel de l’ère de la Loi fut terminé. La deuxième étape d’œuvre fut l’œuvre de l’ère de la Grâce du Nouveau Testament et fut réalisée au sein de la tribu de Juda, une des douze tribus d’Israël. La portée du travail était moins ample parce que Jésus était Dieu fait chair. Jésus a travaillé seulement dans le pays de Judée et a seulement travaillé trois ans et demi ; ainsi, ce qui est inclus dans le Nouveau Testament est loin de pouvoir dépasser la quantité d’œuvre dans l’Ancien Testament. L’œuvre de Jésus à l’ère de la Grâce est principalement rapporté dans les quatre Évangiles. Le chemin des gens de l’ère de la Grâce les a conduits aux changements les plus superficiels de leur tempérament de vie, dont la plupart sont rapportés dans les épitres.

Extrait de « Au sujet de la Bible (1) », La Parole apparaît dans la chair

En ce temps-là, Jésus avait fait beaucoup d’œuvre qui était incompréhensible pour Ses disciples, et Il n’avait fourni aucune explication. Après Son départ, les disciples ont commencé à prêcher et à travailler partout dans le monde, et pour le bien de cette étape de l’œuvre, ils ont commencé à écrire les épitres et les évangiles. Les évangiles du Nouveau Testament furent écrits de vingt à trente ans après que Jésus fut crucifié. Avant cela, le peuple d’Israël ne lisait que l’Ancien Testament. Autrement dit, à l’Ère de la Grâce les gens lisaient l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament est seulement apparu au cours de l’ère de la Grâce. Le Nouveau Testament n’existait pas quand Jésus travaillait ; après qu’Il fut ressuscité et monté au ciel, les gens ont mis Son œuvre par écrit. C’est alors que les quatre évangiles, les épitres de Paul et de Pierre, ainsi que le livre de l’Apocalypse furent écrits. Un peu plus de trois cents ans après que Jésus fut monté au ciel, les générations suivantes ont collationné tous ces écrits, et alors est né le Nouveau Testament. Le Nouveau Testament fut complété après ce travail ; il n’existait pas auparavant. Dieu a fait tout cette œuvre, l’apôtre Paul a fait tout ce travail, et ensuite les épitres de Paul et de Pierre furent rassemblées, et à la fin, la plus grande vision de Jean dans l’ile de Patmos fut ajoutée, car il avait prophétisé au sujet de l’œuvre des derniers jours. Tels sont tous les arrangements des générations suivantes et ils diffèrent des déclarations d’aujourd’hui. […] On peut dire que ce qu’ils ont écrit l’a été selon leur niveau d’éducation et selon leur calibre. Ils ont documenté les expériences des hommes, et chacun avait ses propres manières de documenter et de connaître, et chaque documentation était différente. Ainsi, si tu révères la Bible comme Dieu, tu es extrêmement ignorant et stupide !

Extrait de « Au sujet de la Bible (3) », La Parole apparaît dans la chair