Une centaine de questions et réponses sur la recherche de la vraie voie

Contenu

1 Pourquoi l’humanité devrait-elle croire en Dieu ?

La réponse issue de la parole de Dieu :

Dieu créa toutes choses, et ainsi Il fit que toute la création soit sous Sa domination, et se soumette à Sa domination ; Il commandera toutes choses, afin que toutes choses soient entre Ses mains. Toute la création de Dieu, y compris les animaux, les plantes, les hommes, les montagnes et les rivières et les lacs – tout doit être sous Sa domination. Toutes les choses dans les cieux et sur la terre doivent être sous Sa domination. Elles ne peuvent pas avoir le choix, et doivent toutes se soumettre à Ses orchestrations. Cela a été décrété par Dieu, et relève de l’autorité de Dieu. Dieu commande toutes choses, et ordonne et classe toutes choses, chacune classée selon sa catégorie, et à chacune sa position propre, selon la volonté de Dieu. Peu importe sa grandeur, aucune chose ne peut surpasser Dieu, et toutes choses sont au service de l’humanité créée par Dieu, et aucune chose n’ose désobéir à Dieu ou poser des exigences envers Dieu. Et ainsi l’homme, en tant que créature de Dieu, doit également remplir le devoir de l’homme. Peu importe qu’il soit le seigneur ou le maître de toutes choses, peu importe le statut de l’homme parmi toutes les choses, il n’en demeure pas moins qu’il est et reste un petit être humain sous la domination de Dieu, et n’est rien de plus qu’un insignifiant être humain, une créature de Dieu, et il ne sera jamais au-dessus de Dieu. En tant que créature de Dieu, l’homme doit chercher à remplir le devoir d’une créature de Dieu, et chercher à aimer Dieu sans faire d’autres choix, car Dieu est digne de l’amour de l’homme.

Extrait de « Succès ou échec, tout dépend du chemin que l’homme emprunte », La Parole apparaît dans la chair

Dieu a créé ce monde et a fait venir l’homme, un être vivant à qui Il a donné la vie. À son tour, l’homme est venu pour avoir des parents et des amis et n’était plus seul. Depuis que l’homme a jeté les yeux sur ce monde matériel, il a été destiné à exister dans l’ordination de Dieu. C’est le souffle de vie de Dieu qui soutient chaque être vivant tout au long de sa croissance jusqu’à l’âge adulte. Pendant ce processus, personne ne croit que l’homme et grandit sous les soins de Dieu. Plutôt, ils soutiennent que l’homme grandit sous l’amour et le soin de ses parents, et que sa croissance est régie par l’instinct de la vie. C’est parce que l’homme ne sait pas qui a donné la vie ou d’où elle est venue, et encore moins comment l’instinct de la vie crée des miracles. L’homme sait seulement que la nourriture est la base de la continuation de la vie, que la persévérance est la source de l’existence de la vie et que la croyance dans son esprit est la richesse de sa survie. L’homme ne ressent pas la grâce et l’approvisionnement de Dieu. L’homme gaspille alors la vie que Dieu lui a accordée… Pas un seul homme que Dieu regarde jour et nuit ne prend l’initiative de L’adorer. Dieu continue de travailler comme Il a planifié sur l’homme et pourtant Il n’attend rien de lui. Il le fait dans l’espoir qu’un jour, l’homme s’éveillera de son rêve et comprendra soudain la valeur et le but de la vie, comprendra le coût auquel Dieu a donné tout à l’homme et saura combien Dieu désire ardemment que l’homme retourne à Lui.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Dieu a créé ce monde, cette humanité, et encore plus, Il a été l’architecte de la culture Grecque ancienne et de la civilisation humaine. Seul Dieu console cette humanité, et Se soucie d’elle jour et nuit. Le développement humain et le progrès humain sont inséparables de la souveraineté de Dieu, et l’histoire et l’avenir de l’humanité sont inextricables des desseins de Dieu. Si tu es un vrai chrétien, alors tu croiras certainement que la montée et la chute de n’importe quel pays ou nation se produit selon les desseins de Dieu. Lui seul connaît le sort d’un pays ou d’une nation, et contrôle le cours de cette humanité. Si elle ou un pays veut avoir un bon sort, alors l’homme doit se prosterner devant Dieu en adoration, se repentir et se confesser devant Lui, sinon le destin et la destinée de l’homme finiront inévitablement par une catastrophe.

Jette un regard en arrière à l’époque de l’arche de Noé : L’humanité était profondément corrompue, s’était détournée de la bénédiction de Dieu, Il n’en prenait plus soin et elle avait perdu Ses promesses. Ils vivaient dans les ténèbres, sans la lumière de Dieu. Ainsi, par nature, ils devinrent indécents, abandonnés à une hideuse dépravation. De tels hommes ne pouvaient plus recevoir la promesse de Dieu ; ils n’étaient pas aptes à voir Sa face, ni à entendre Sa voix, car ils L’avaient abandonné, avaient écarté tout ce qu’Il leur avait accordé et avaient oublié Ses enseignements. Leurs cœurs s’éloignaient de plus en plus de Dieu, et, comme ils le faisaient, ils devenaient dépravés au-delà de toute raison et de toute humanité, devenant de plus en plus méchants. Par conséquent, ils se rapprochèrent de plus en plus de la mort et tombèrent sous la colère et la punition de Dieu. Seul Noé adorait Dieu et évitait le mal, et il put entendre Sa voix et Ses instructions. Il bâtit l’arche selon les instructions de la parole de Dieu, et assembla toutes sortes de créatures vivantes. Et de cette façon, une fois que tout avait été préparé, Dieu déclencha Sa destruction sur le monde. Seul Noé et les sept membres de sa famille ont survécu à la destruction, car Noé adorait l’Éternel et évitait le mal.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », La Parole apparaît dans la chair

Parce qu’il a été fait par Dieu et les sacrifices inutiles et les explorations inutiles de l’homme ne peuvent que conduire à plus de détresse. L’homme existera dans un état constant de peur, ne saura pas comment faire face à l’avenir de l’humanité, ni comment affronter le chemin qui lui attend. L’homme viendra même à craindre la science et la connaissance, et craindra encore plus le sentiment de vide qui est en lui. Dans ce monde, que tu vives dans un pays libre ou un qui ne respecte pas les droits de l’homme, tu ne pourras pas totalement échapper au destin de l’humanité. Que tu sois le gouvernant ou l’administré, tu ne pourras pas totalement échapper au désir d’explorer le destin, les mystères et la destination de l’humanité. Tu ne pourras pas encore moins échapper au sens déconcertant du vide. De tels phénomènes, qui sont communs à toute l’humanité, sont appelés phénomènes sociaux par les sociologues, mais aucun grand homme ne peut se lever pour résoudre de tels problèmes. L’homme, après tout, est un homme. La place et la vie de Dieu ne peuvent être remplacées par aucun homme. L’humanité ne demande pas seulement une société juste dans laquelle tout le monde est bien nourri, et est égal et libre, mais le salut de Dieu et l’approvisionnement de la vie pour elle. Ce n’est que lorsque l’homme reçoit le salut de Dieu et l’approvisionnement de la vie qu’Il lui accorde que les besoins, le désir d’explorer et le vide spirituel de l’homme peuvent être satisfaits.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l’humanité », La Parole apparaît dans la chair