L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Témoignages pour Christ des derniers jours

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Question 24 : Vous témoignez que Dieu Tout-Puissant est Dieu incarné qui accomplit actuellement Son œuvre de jugement dans les derniers jours, mais les anciens et les pasteurs religieux disent que l’œuvre de Dieu Tout-Puissant est en fait l’œuvre d’un être humain, et en plus de cela. Beaucoup de gens qui ne croient pas au Seigneur Jésus disent aussi que le christianisme lui-même n’est qu’une croyance dans un homme. Nous ne pouvons toujours pas discerner quelle est exactement la différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme, s’il vous plaît, veuillez donc échanger avec nous à ce sujet.

Réponse :

Il y a clairement des différences entre l’œuvre de Dieu et le travail des hommes. Si nous effectuons un examen minutieux, nous parviendrons à les voir. Par exemple, si nous nous penchons sur les déclarations et l’œuvre du Seigneur Jésus, puis sur les déclarations et le travail des apôtres, nous pouvons constater que la différence est particulièrement évidente. Chaque parole prononcée par le Seigneur Jésus est la vérité, est empreinte d’autorité et peut révéler de nombreux mystères. L’humanité ne sera jamais capable d’accomplir tout cela. Voilà pourquoi tant de gens suivent le Seigneur Jésus. Cependant, les apôtres ne peuvent que diffuser l’évangile, rendre témoignage à Dieu et remplir l’église. Les effets sont particulièrement limités. La différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme est tellement évidente. Alors pourquoi ne la percevons-nous pas ? Quelle en est la raison ? C’est parce que l’humanité corrompue ne connaît pas Dieu et ne détient aucune vérité. Il en résulte que nous ne savons pas différencier l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme, que nous sommes enclins à confondre l’œuvre de Dieu incarné avec le travail de l’homme, à confondre le travail de l’homme qu’il admire, le travail des esprits malins, des faux Christs et des faux prophètes avec l’œuvre de Dieu qu’il faut accepter et suivre. C’est là s’écarter du vrai chemin et résister à Dieu, et c’est considéré comme adorer l’homme et comme suivre et vénérer Satan. Il s’agit là d’un grave affront au tempérament de Dieu, et celui qui agit ainsi sera maudit par Dieu. Des gens comme ça n’auront pas la possibilité d’être sauvés. Voilà pourquoi cette question est si importante pour nous qui recherchons le vrai chemin et voulons connaître l’œuvre de Dieu des derniers jours. En apparence, l’œuvre de Dieu incarné et le travail des hommes employés par Dieu semblent tous deux se manifester dans le travail et la parole de l’homme. Mais leur essence et la nature de ce qu’ils accomplissent n’ont absolument rien de commun. Aujourd’hui, Dieu Tout-Puissant est arrivé et a révélé toutes les vérités et tous les mystères, et Il a révélé les différences entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. Ce n’est qu’aujourd’hui que nous sommes en mesure de connaître l’œuvre de Dieu et de la différencier du travail de l’homme. Penchons-nous sur les paroles de Dieu Tout-Puissant.

Dieu Tout-Puissant dit : « L’œuvre de Dieu Lui-même implique l’œuvre de toute l’humanité et elle représente aussi l’œuvre de toute l’époque. Autrement dit, la propre œuvre de Dieu représente le mouvement et la tendance de l’ensemble de l’œuvre du Saint-Esprit, alors que l’œuvre des apôtres suit la propre œuvre de Dieu et ne dirige pas l’époque, ni ne représente la tendance de l’œuvre du Saint-Esprit durant toute l’époque. Ils ne font que l’œuvre que l’homme devrait faire, ce qui ne concerne pas du tout l’œuvre de gestion. La propre œuvre de Dieu est une partie de l’œuvre de gestion. L’œuvre de l’homme est seulement le devoir des hommes qui sont utilisés et n’a aucun rapport avec l’œuvre de gestion » (« L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair).

« L’œuvre de Dieu incarné commence une nouvelle ère, et ceux qui continuent Son œuvre sont les hommes qu’Il utilise. L’œuvre accomplie par l’homme est incluse dans le ministère de Dieu dans la chair et ne peut pas dépasser ce cadre. Si Dieu incarné ne vient pas faire Son œuvre, l’homme ne peut pas mener l’ancienne ère à sa fin, et ne peut pas inaugurer une nouvelle ère. Le travail accompli par l’homme reste dans le champ de son devoir qui est humainement possible et ne représente pas l’œuvre de Dieu. Seul le Dieu incarné peut venir effectuer le travail qu’Il doit faire, et en dehors de Lui, personne ne peut faire ce travail en Son nom. Bien sûr, ce dont Je parle concerne le travail de l’incarnation » (« L’humanité corrompue a encore plus besoin du salut de Dieu fait chair », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’essence de Dieu, et Celui qui est l’incarnation de Dieu doit avoir l’expression de Dieu. Puisque Dieu se fait chair, Il doit apporter l’œuvre qu’Il doit faire et, puisque Dieu se fait chair, Il doit exprimer ce qu’Il est et doit être capable d’apporter la vérité à l’homme, de donner la vie à l’homme et de montrer le chemin à l’homme. La chair qui ne contient pas l’essence de Dieu n’est sûrement pas le Dieu incarné ; il n’y a pas de doute à ce sujet. […]

Les paroles de Dieu incarné inaugurent une nouvelle ère, guident l’humanité tout entière, révèlent des mystères et montrent à l’homme la voie à suivre vers une nouvelle ère. L’inspiration reçue par l’homme n’est que simple pratique ou connaissance. Elle ne peut pas conduire l’humanité tout entière dans une nouvelle ère ou révéler le mystère de Dieu Lui-même. Après tout, Dieu est Dieu et l’homme est l’homme. Dieu a l’essence de Dieu et l’homme a l’essence de l’homme » (La préface de La Parole apparaît dans la chair).

« Le Dieu incarné est substantiellement différent des personnes utilisées par Dieu. Le Dieu incarné peut accomplir l’œuvre de divinité, pas les personnes utilisées par Dieu. Au début de chaque ère, l’Esprit de Dieu parle personnellement pour inaugurer la nouvelle ère et mener l’homme à un nouveau commencement. Quand Il a fini de parler, cela signifie que l’œuvre de Dieu dans Sa divinité est accomplie. Par la suite, les gens suivent tous l’exemple donné par les personnes utilisées par Dieu pour entrer dans leur expérience de vie » (« La différence fondamentale entre le Dieu incarné et les personnes utilisées par Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair).

« Ce que Dieu exprime est ce que Dieu Lui-même est, et cela est hors de la portée de l’homme, c’est-à-dire au-delà de la portée de la pensée de l’homme. Il exprime Son œuvre de direction de toute l’humanité, et cela n’est pas pertinent pour les détails de l’expérience humaine, mais concerne plutôt Sa propre gestion. L’homme exprime son expérience alors que Dieu exprime Son être – cet être est Son tempérament essentiel et est inaccessible à l’homme. L’expérience de l’homme se compose de sa vue et de ses connaissances de Dieu acquises quand Dieu exprime Son être. Une telle vue et de telles connaissances sont appelées l’être de l’homme. Elles sont exprimées sur la base du tempérament inhérent de l’homme et de sa qualité réelle ; par conséquent, elles sont aussi appelées l’être de l’homme. […] Les paroles prononcées par la chair incarnée de Dieu sont l’expression directe de l’Esprit et expriment l’œuvre qui a été faite par l’Esprit. La chair ne l’a pas connu ou vu, mais exprime quand même Son être parce que l’essence de la chair est l’Esprit, et Il exprime l’œuvre de l’Esprit » (« L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair).

« L’œuvre de Dieu ne représente pas l’expérience de Sa chair ; l’œuvre de l’homme représente l’expérience de l’homme. Chacun parle de son expérience personnelle. Dieu peut directement exprimer la vérité, alors que l’homme ne peut qu’exprimer son expérience de la vérité après avoir connu la vérité. L’œuvre de Dieu n’a pas de règlements et n’est pas soumise à des contraintes temporelles ou géographiques. Il peut exprimer ce qu’Il est à tout moment, partout. Il travaille comme bon Lui plaît. L’œuvre de l’homme a des conditions et un contexte ; sinon, il est incapable de travailler et incapable d’exprimer sa connaissance de Dieu ou son expérience de la vérité. Il suffit de comparer les différences entre les deux pour dire si c’est l’œuvre de Dieu ou l’œuvre des hommes » (« L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair).

« S’il revenait à l’homme de faire ce travail, alors ce travail serait trop limité : il pourrait emmener l’homme jusqu’à un certain niveau, mais il ne serait pas en mesure de le conduire jusqu’à la destination éternelle. L’homme ne peut pas décider du destin de l’homme, et, en plus, l’homme n’est pas en mesure de garantir les perspectives et la destination future de l’homme. Cependant, l’œuvre accomplie par Dieu est différente. Étant donné qu’Il a créé l’homme, Il le conduit ; étant donné qu’Il sauve l’homme, Il le sauvera entièrement et le rachètera complètement ; étant donné qu’Il conduit l’homme, Il l’emmènera à la bonne destination ; et étant donné qu’Il a créé l’homme et qu’Il le gère, Il doit assumer la responsabilité de son destin et de ses perspectives. C’est ça qui est le travail accompli par le Créateur » (« Restaurer la vie normale de l’homme et l’emmener vers une merveilleuse destination », dans La Parole apparaît dans la chair).

Les paroles de Dieu Tout-Puissant permettent de bien distinguer l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. Comme l’essence même de Dieu incarné et celle des hommes employés par Dieu sont différentes, ce qu’ils accomplissent est également très différent. Dieu incarné ressemble en apparence à quelqu’un d’ordinaire et de normal, mais Il est l’Esprit de Dieu matérialisé dans la chair. Il a par conséquent une substance divine et Il a en Lui l’autorité de Dieu ainsi que Sa puissance, Son omnipotence et Sa sagesse. Donc Dieu incarné peut directement exprimer des vérités dans Son œuvre, Il peut exprimer le juste tempérament de Dieu et tout ce qu’Il a et est, Il peut ouvrir une nouvelle ère et clore une ère ancienne, Il peut révéler tous les mystères du plan de gestion de Dieu et exprimer les intentions de Dieu et les exigences de Dieu envers l’humanité. Toutes les paroles exprimées par Dieu incarné sont la vérité, elles peuvent être la vie de l’homme et changer le tempérament de vie de l’homme. L’œuvre de Dieu peut conquérir et purifier l’homme, elle peut sauver l’homme et le libérer de l’influence de Satan, et conduire l’humanité vers une belle destination. Aucun individu ne pourrait produire les effets d’une telle œuvre. L’œuvre de Dieu incarné est l’œuvre de Dieu Lui-même et personne d’autre ne peut l’accomplir. D’autre part, les hommes employés par Dieu sont humains par essence. Ils n’ont que leur humanité et ne possèdent pas l’essence divine de Christ, aussi ne sont-ils pas capables d’exprimer des vérités ni le tempérament de Dieu, pas plus que tout ce qu’Il a et est. Leur fonction se limite à transmettre leur propre connaissance des paroles de Dieu en se basant sur les déclarations et l’œuvre de Dieu ou à faire part de leurs propres expériences et témoignages. Cette connaissance et ces témoignages ne sont que le reflet de leur propre compréhension des paroles de Dieu. Quelle que soit leur connaissance ou la précision de leurs paroles, ce qu’ils disent ne peut en aucun cas être considéré comme la vérité et à plus forte raison comme la parole de Dieu, donc cela ne peut pas être la vie de l’homme, cela ne peut qu’être une aide, une réserve, un soutien et une édification pour l’homme, cela ne peut pas aboutir à la purification de l’homme, à son salut et à sa perfection. Par conséquent, l’homme employé par Dieu ne peut pas accomplir l’œuvre de Dieu Lui-même, il peut seulement être en harmonie avec Dieu pour remplir le devoir de l’homme.

Pour ce qui est de la différence entre l’œuvre de Dieu et celle de l’homme, nous pouvons donner un exemple concret afin de clarifier cela pour tout le monde. Dans l’ère de la Grâce, le Seigneur Jésus a enseigné la voie de la repentance : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche », Il a révélé ainsi les mystères du royaume des cieux. Et Il a été personnellement crucifié et s’est offert en sacrifice d’expiation pour l’homme, conduisant l’homme à se confesser et à se repentir, et pardonnant les péchés de l’homme, absolvant l’homme de la condamnation et de la malédiction de la loi pour que nous puissions être jugés dignes de venir devant Dieu, de prier et de communier avec Dieu, et de jouir de la grâce abondante de Dieu et de Ses vérités, et pour nous permettre de voir le tempérament de Dieu riche en amour et en miséricorde. L’œuvre du Seigneur Jésus a ouvert l’ère de la Grâce et clos l’ère de la Loi. C’est la partie de l’œuvre de Dieu à l’ère de la Grâce. Lorsque le Seigneur Jésus a achevé Son œuvre, Ses apôtres ont guidé les élus de Dieu afin qu’ils fassent l’expérience des paroles du Seigneur Jésus et qu’ils les mettent en pratique sur la base de Ses déclarations et de Son œuvre, en diffusant des témoignages de Son salut et en diffusant Son évangile de rédemption pour l’humanité sur la terre entière. C’est le travail des apôtres dans l’ère de la Grâce et également celui des hommes qui ont été employés par Dieu. Cela nous permet de voir qu’il y a une différence de nature entre l’œuvre du Seigneur Jésus et celle du travail des apôtres. Dieu Tout-Puissant incarné des derniers jours a exprimé toutes les vérités pour purifier et sauver l’humanité en révélant tous les mystères du plan de gestion de Dieu qui se déroule sur six mille ans, en accomplissant l’œuvre de jugement qui commence à la maison de Dieu, pour sauver complètement l’humanité de la corruption et de l’influence de Satan, permettant à l’homme de voir le tempérament hors d’atteinte de Dieu, Sa justice, Sa majesté, Son courroux, de telle sorte que l’humanité corrompue puisse se libérer des entraves du péché, atteigne la purification et soit gagnée par Dieu. L’œuvre de Dieu Tout-Puissant a ouvert l’ère du Règne et clos l’ère de la Grâce. C’est l’œuvre de Dieu pour l’ère du Règne. Le travail de l’homme employé par Dieu, qui s’appuie sur l’œuvre et les paroles de Dieu Tout-Puissant, sert à abreuver et à guider les élus de Dieu, en les conduisant à pénétrer dans la réalité des paroles de Dieu et dans le juste chemin de la croyance en Dieu, et à diffuser et à rendre témoignage à l’évangile de Dieu Tout-Puissant sur la venue du règne. C’est le travail de l’homme employé par Dieu à l’ère du Règne. Cela nous permet de voir que l’œuvre de Dieu lors de Ses deux incarnations correspond au début d’une ère et à la fin d’une autre. Son œuvre est orientée vers la totalité de l’humanité et constitue une étape de la réalisation du plan de gestion de Dieu. Il s’agit précisément de l’œuvre de rédemption et de salut de l’humanité. L’œuvre de Dieu lors de Ses deux incarnations atteste que seul Dieu peut exprimer la vérité dans Son œuvre pour purifier et sauver l’humanité. Aucun homme ne peut accomplir l’œuvre de Dieu. Seul Dieu incarné peut accomplir l’œuvre de Dieu. Donc dans les deux cas où Dieu S’est fait chair, Il atteste que seul Christ est la vérité, le chemin et la vie. À part Dieu incarné, nul autre ne peut accomplir l’œuvre de Dieu Lui-même. Nul ne peut ouvrir une nouvelle ère, clore une ancienne ère, et à plus forte raison sauver l’humanité. Le travail des hommes employés par Dieu se limite à être en harmonie avec l’œuvre de Dieu pour conduire et guider les élus de Dieu et remplir le devoir de l’homme. Quel que soit le nombre des années où l’homme a œuvré ou le nombre des paroles qu’il a prononcées, quelle que soit l’importance de son travail vu de l’extérieur, il s’agit par essence du travail d’un homme. C’est un fait incontestable. C’est la différence principale entre l’œuvre de Dieu incarné et le travail des hommes employés par Dieu.

Les paroles de Dieu Tout-Puissant nous ont fait percevoir la différence de nature entre l’œuvre de Dieu et le travail des hommes. Nous savons seulement maintenant qu’en accomplissant Son œuvre, Dieu incarné peut exprimer des vérités, exprimer le tempérament de Dieu et tout ce que Dieu a et est. Si nous acceptons l’œuvre de Dieu et en faisons l’expérience, nous serons capables de comprendre la vérité, nous serons capables de comprendre de mieux en mieux le tempérament saint et juste de Dieu, l’essence de Dieu, l’intention que Dieu a de sauver l’humanité, les méthodes de Dieu pour sauver l’humanité et l’amour que Dieu a pour l’humanité. En même temps, nous aurons également une meilleure compréhension de l’essence, de la nature et de la vérité de notre corruption par Satan. De cette manière, notre tempérament corrompu pourra être purifié et changé, et nous pourrons nous disposer à une vraie obéissance et à une vraie crainte de Dieu, et parvenir au salut de Dieu. Cependant, le travail de l’homme et l’œuvre de Dieu sont complètement différents, car l’homme est incapable d’exprimer la vérité et se contente de faire part de ses expériences personnelles et de sa connaissance des paroles de Dieu. Même si celle-ci est conforme à la vérité, elle se limite à guider les élus de Dieu, à les conduire et à les soutenir. Cela montre que, s’il s’agit de quelqu’un ayant reçu l’approbation de Dieu, son travail se borne à être en harmonie avec l’œuvre de Dieu et à remplir le devoir de l’homme. Si cet individu n’est pas employé par Dieu, s’il est dépourvu de l’œuvre du Saint-Esprit, alors il est là pour louer les dons des hommes, leurs talents et leur renommée. Même lorsqu’il explique la Bible, il loue les paroles de l’homme dans la Bible, rendant ainsi les paroles de Dieu hors de propos ou utilisant les paroles de l’homme pour remplacer les paroles de Dieu. Le travail de ces individus est celui des pharisiens et il consiste à résister à Dieu. Le travail de l’homme se réduit essentiellement à ces deux situations différentes. Dans tous les cas, la plus grande différence entre le travail de l’homme et l’œuvre de Dieu est la suivante : le seul travail de l’homme ne peut pas aboutir à la purification et au salut de l’homme. Seul Dieu est capable d’exprimer la vérité dans Son œuvre et seule Son œuvre peut aboutir à la purification et au salut de l’homme. C’est un fait incontestable. L’élément essentiel que nous évoquons ici est la différence entre l’œuvre de Dieu et le travail des gens employés par Dieu. Le travail de ces responsables religieux qui ne sont pas employés par Dieu est un autre sujet.

L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme présentent des différences si évidentes, alors pourquoi continuons-nous à vénérer et à suivre l’homme tout en ayant foi en Dieu ? Pourquoi sont-ils encore si nombreux à confondre le travail de ceux qu’ils vénèrent, comme ces illustres personnalités et responsables religieux, avec l’œuvre de Dieu ? Pourquoi certains vont-ils même jusqu’à confondre l’imposture des faux Christs et des esprits malins avec l’œuvre de Dieu ? C’est parce que nous ne détenons pas la vérité et sommes incapables de distinguer l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. Nous ne connaissons pas l’essence de Dieu incarné ni celle de l’homme et nous ne savons pas comment distinguer la vérité et ce qui est conforme à la vérité. Nous ne savons pas différencier la voix de Dieu et les déclarations de l’homme et, en outre, nous avons été corrompus par Satan et nous vénérons tous le savoir et le talent, il est donc particulièrement aisé de confondre la connaissance biblique, les doctrines religieuses et les théories théologiques dont l’homme se fait l’écho, avec la vérité. Accepter ces éléments qui ne sont pas la vérité et qui ont été transmis par l’homme pourrait servir à accroître notre connaissance, mais cela n’apporte rien à notre vie et ne permet pas non plus d’aboutir aux effets produits par notre connaissance de Dieu et par la révérence que nous lui vouons. C’est indéniable. Ainsi, quels que soient la quantité de travail abattue par l’homme et le nombre de paroles prononcées, la durée du travail accompli par l’homme ou l’importance de son travail, cela ne peut pas aboutir à la purification et au salut de l’homme. La vie de l’homme ne changera pas. Cela révèle que le travail de l’homme ne peut jamais se substituer à l’œuvre de Dieu. Seule l’œuvre de Dieu peut sauver l’homme. Même si l’œuvre de Dieu s’accomplit sur une période brève et si les paroles qu’Il prononce sont limitées, elles peuvent ouvrir une ère et clore une ère et elles peuvent aboutir à la rédemption et au salut de l’homme. C’est la différence évidente entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. C’est seulement lorsque nous comprendrons la différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme que nous cesserons de vénérer aveuglément l’homme et de le suivre et que nous parviendrons à discerner et à rejeter l’imposture des faux Christs et des antéchrists ainsi que le contrôle qu’ils exercent. De cette manière, nous serons capables d’accepter et d’obéir à l’œuvre de Dieu Tout-Puissant des derniers jours et d’accéder au jugement et à la purification de Dieu pour parvenir au salut de Dieu. Si nous ne parvenons pas à faire la différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme, nous ne serons pas en mesure de nous libérer de l’imposture des faux Christs et des antéchrists ni du contrôle qu’ils exercent. De telles personnes prétendent croire en Dieu, mais en réalité croient en l’homme, suivent l’homme et vénèrent l’homme ; elles vénèrent des idoles. C’est une façon de s’opposer à Dieu et de Le trahir. Si elles continuent à refuser de reconnaître qu’elles font fausse route, elles finiront par être maudites par Dieu et rejetées par Dieu pour avoir fait injure au tempérament de Dieu.

Extrait de « Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume »

Si nous ne pouvons pas faire la différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme, ou faire la différence entre les hommes que Dieu utilise et ces pharisiens hypocrites, nous serons enclins à adorer et à suivre les hommes et nous nous écarterons facilement du vrai chemin ! Ce sera comme lorsque le Seigneur Jésus est venu faire Son œuvre et que les élus de Dieu dans le judaïsme ont tous suivi les pharisiens hypocrites et L’ont abandonné. Dans les derniers jours, Dieu Tout-Puissant accomplit l’œuvre du jugement. Dans le monde religieux, les pasteurs et les anciens – les pharisiens modernes – trompent, restreignent et limitent tant de gens, les conduisant à rejeter le Christ des derniers jours. C’est une leçon sérieuse que nous devons apprendre. Pour suivre Dieu, nous devons être capables de discerner l’essence des dirigeants religieux et des pharisiens hypocrites. Ils exercent leurs dons et leurs talents, interprétant la Bible conformément à leurs propres notions, imaginations et raisonnements logiques. Ce qu’ils prêchent réellement, ce sont les théories de la théologie et des études bibliques. Ils se soucient seulement d’interpréter et de prêcher les paroles d’hommes dans la Bible, au lieu d’exalter les paroles de Dieu dans la Bible et d’en témoigner. Ils utilisent les paroles des hommes pour substituer les paroles du Seigneur Jésus, faisant du Seigneur un simple prête-nom. Ce travail va complètement à l’encontre de la volonté de Dieu. C’est ici que se trouve le nœud de l’opposition des pharisiens à Dieu. Les gens religieux se font tous avoir par la direction et la conduite des pharisiens et ils suivent aveuglément. Ils suivent Dieu pendant des années et des années, mais ne reçoivent jamais aucune nourriture de la vérité ou de la vie. Au mieux, ils ne peuvent qu’espérer acquérir certaines connaissances de la Bible et des théories théologiques. Leur tempérament devient de plus en plus arrogant, suffisant et méprisant, et ils n’ont pas la moindre vénération pour Dieu. Peu à peu, Dieu perd Sa place dans leur cœur et, sans le savoir, ils empruntent le chemin des pharisiens en opposition à Dieu. En particulier, de nombreux dirigeants et personnages religieux prennent la Bible hors contexte et l’interprètent mal, répandant des hérésies et des erreurs qui concordent avec les conceptions et imaginations de l’homme et satisfont leurs ambitions et désirs afin de les tromper, les emprisonner et les manipuler. Beaucoup de gens traitent ces hérésies et ces erreurs comme si elles étaient la parole de Dieu, la vérité. Ils sont conduits sur le mauvais chemin. Ces dirigeants religieux et soi-disant hommes célèbres sont précisément les antéchrists que Dieu a exposés par Son œuvre de jugement dans les derniers jours. Ces faits suffisent à prouver que le travail de ces soi-disant dirigeants religieux et figures spirituelles ne vient pas de l’œuvre du Saint-Esprit. Ce sont plutôt des pharisiens et des antéchrists qui nous trompent et nous nuisent. Ils s’opposent tous à Dieu et Le trahissent. Ce sont eux qui clouent Dieu sur la croix une fois de plus, et Dieu les maudit !

Extrait de « Questions et réponses classiques sur l’évangile du royaume »

Il y a trois différences majeures entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. La première différence est que l’œuvre de Dieu implique le commencement et la fin des ères. Son œuvre s’adresse donc à toute la race humaine. Elle ne vise pas qu’un seul pays, une seule race ou un certain groupe de personnes. Elle est pour toute la race humaine. Toute l’œuvre de Dieu affecte inévitablement la race humaine entière. C’est là que se trouve la plus grande différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. Au cours de l’ère de la Grâce, Dieu s’est incarné en tant que Seigneur Jésus et a accompli une étape de l’œuvre de la rédemption de l’humanité. Après que le Seigneur Jésus a été cloué sur la croix, accomplissant l’œuvre de la rédemption, le Saint-Esprit a commencé à guider les élus de Dieu à témoigner du Seigneur Jésus et a finalement répandu Son œuvre parmi la race humaine entière. L’Évangile de la rédemption du Seigneur Jésus a ainsi été propagé jusqu’aux extrémités de la terre. Cela prouve que c’était l’œuvre de Dieu. Si elle avait été le travail de l’homme, elle ne se serait certainement pas propagée jusqu’aux extrémités de la terre. Deux mille ans séparèrent l’ère de la Grâce et l’ère du Règne. Au cours de ces deux mille ans, personne n’a été capable de faire l’œuvre d’inauguration d’une nouvelle ère. De plus, personne n’était capable de faire une œuvre particulière qui se propagerait dans toutes les nations du monde. Il n’y a pas eu d’exemples de ce genre jusqu’à ce que Dieu devienne chair dans les derniers jours pour accomplir l’œuvre du jugement et du châtiment. La phase pilote de l’œuvre de Dieu a déjà été un succès en Chine. Le grand projet de Dieu est déjà terminé et Son œuvre a commencé à se propager aux quatre coins du globe. De cette façon, nous pouvons affirmer en outre que toute l’œuvre de Dieu vise toute l’humanité. Dieu commence par tester Son œuvre dans un pays et, après que cela a été accompli avec succès, l’œuvre de Dieu commence à se propager et à atteindre toute l’humanité. C’est la plus grande différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme. […]

La deuxième différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme est que l’œuvre de Dieu exprime ce que Dieu est. Elle représente complètement le tempérament de Dieu. Tout ce que Dieu exprime est entièrement la vérité, le chemin et la vie. Tous ceux qui font l’expérience de l’œuvre de Dieu reconnaissent la justice, la sainteté, la toute-puissance, la sagesse, la splendeur et l’insondabilité de Dieu. Le travail de l’homme exprime l’expérience et la compréhension de l’homme : il représente l’humanité de l’homme. Peu importe la quantité de travail que l’homme accomplit ou sa qualité, absolument rien de ce travail ne peut être la vérité. Il ne peut être qu’une compréhension ou une expérience humaine de la vérité. On ne peut certainement pas dire que c’est entièrement la vérité ou qu’il représente la vérité. […]

Le troisième aspect des différences entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme est que l’œuvre de Dieu a le pouvoir de conquérir les gens, de changer les gens, de transformer leurs tempéraments et de les libérer de l’influence de Satan. Peu importe l’expérience et la compréhension qu’un homme a de la parole de Dieu, son travail ne peut pas sauver les gens. En outre, il ne peut changer le tempérament d’une autre personne. C’est parce que la parole de Dieu est la vérité et seule la vérité peut être la vie d’une personne. La parole de l’homme est, au mieux, une compréhension conforme à la vérité. Elle peut simplement aider et édifier temporairement les autres, mais elle ne peut pas être la vie de quelqu’un. C’est pourquoi l’œuvre de Dieu peut sauver l’homme et le travail de l’homme ne peut pas procurer le salut à qui que ce soit. L’œuvre de Dieu peut transformer les tempéraments des gens tandis que le travail de l’homme est incapable de changer le tempérament de qui que ce soit. Tous ceux qui ont de l’expérience peuvent le voir clairement. Fondamentalement, peu importe à quel point quelqu’un a l’œuvre du Saint-Esprit, même s’il travaille parmi les gens depuis plusieurs années, son travail ne peut pas transformer leurs tempéraments. Il est incapable de les aider à acquérir un salut en plénitude et authentique. C’est absolu. Seule l’œuvre de Dieu peut le faire. Si l’homme réussit bien dans son expérience de la vérité et dans sa quête de la vérité, il sera en mesure de recevoir l’œuvre du Saint-Esprit et il parviendra à une transformation de son tempérament de vie. Il parviendra à une véritable compréhension de sa propre essence corrompue. À la fin, il pourra se libérer de l’influence de Satan et obtenir le salut de la part de Dieu. C’est la plus grande différence entre le travail de l’homme et l’œuvre de Dieu.

Extrait de « La différence entre le travail de Dieu et le travail de l’homme », dans Sermons et échange sur l’entrée dans la vie II

La plus grande différence entre l’œuvre de Dieu et le travail de l’homme repose sur le fait que Dieu a la capacité de commencer une ère et d’y mettre fin. Seul Dieu Lui-même peut accomplir cette œuvre ; les hommes ne le peuvent pas. Pourquoi est-ce ainsi ? C’est parce que les hommes ne possèdent pas la vérité et qu’ils ne sont pas la vérité ; seul Dieu est vérité. Peu importe si le discours des hommes est proche de la vérité, si leur prédication est exaltante, ou peu importe l’étendue de leur compréhension, cela n’est rien de plus qu’une petite expérience et connaissance des paroles de Dieu et de la vérité, et ce n’est qu’une chose limitée obtenue après avoir été soumis à l’œuvre de Dieu. Ce n’est pas la vérité exacte. Par conséquent, peu importe ce qu’une personne comprend de la vérité, elle n’a pas la capacité de commencer une ère et d’y mettre fin. C’est déterminé par l’essence des êtres humains. […]

Tout ce que l’homme a et est et, son humanité, peu importe son niveau ou sa qualité, sont quelque chose de limité qui doit être contenu dans l’humanité normale ; cela ne peut être simplement comparé avec ce que Dieu est et a, ni avec la réalité de la vérité que Dieu exprime. C’est la différence entre le ciel et la terre ; l’homme ne peut donc accomplir l’œuvre que Dieu accomplit. […] Peu importe la grandeur de ton travail, depuis combien d’années tu travailles, combien d’années tu travailles de plus que le fait Dieu incarné, ou combien de paroles tu prononces de plus que Lui, ce que tu exprimes n’est rien d’autre que ce que l’homme a et est ; elles ne représentent que des bribes de l’expérience humaine et de la connaissance des paroles et de la vérité de Dieu. Elles ne peuvent pas être la vie même d’une personne. Par conséquent, même si quelqu’un prêche de nombreux sermons considérés par les autres comme étant profonds, peu importe la quantité de travail, rien de ce qu’ils expriment ne possède la vérité et ce n’est pas l’expression la plus fidèle de la vérité ; encore moins cela peut-il faire avancer toute l’humanité. Bien que les paroles d’une personne puissent contenir l’éclairage et l’illumination du Saint-Esprit, elles ne feront qu’édifier et alimenter un peu les gens. Elles ne peuvent qu’apporter un peu d’aide aux gens pendant une certaine période, mais pas plus. C’est le résultat qui peut être atteint par le travail de l’homme. Pourquoi, alors, le travail de l’homme ne peut-il atteindre les mêmes résultats que l’œuvre de Dieu ? C’est parce que l’essence de l’homme n’est pas la vérité ; l’essence de l’homme contient seulement certaines choses que l’humanité normale a et est. Elle est si éloignée de ce que Dieu a et est, si loin de la vérité exprimée par Dieu. En d’autres termes, si l’homme s’éloigne de l’œuvre de Dieu et que le Saint-Esprit cesse d’œuvrer, le travail de l’homme aura de moins en moins de bienfaits sur les autres et les hommes perdront progressivement le chemin. Manifestement, certains résultats ne peuvent être atteints que grâce à l’œuvre de Dieu, ce qui ne sera jamais possible par le travail de l’homme : quoi que fasse l’homme, le tempérament de vie d’un homme ne peut changer. Quoi que fasse l’homme, il ne pourra pas vraiment connaître Dieu ou être purifié. C’est absolu. Certains disent : « C’est parce que la durée du travail est trop courte. » C’est faux ! Même une longue période ne suffirait pas. Le travail de l’homme permet-il à l’homme de parvenir à la connaissance de Dieu ? Peu importe pendant combien d’années vous conduirez d’autres personnes, vous ne pourrez pas les amener à connaître Dieu. Prenons quelques exemples. Le travail de Paul peut-il amener les gens à connaître Dieu ? Toutes les épîtres des apôtres dans le Nouveau Testament peuvent-elles amener les gens à connaître Dieu ? Le travail des nombreux prophètes et serviteurs de Dieu dans l’Ancien Testament peuvent-ils amener les gens à connaître Dieu ? Aucun d’entre eux ne le peut. Le travail de l’homme ne peut atteindre que des résultats extrêmement limités ; tout ce qu’ils peuvent faire, c’est maintenir une période de l’œuvre de Dieu. […] Le travail de l’homme ne peut pas aider l’homme à connaître Dieu, le travail de l’homme ne peut pas changer le tempérament de l’homme, et le travail de l’homme ne peut pas aider l’homme à atteindre la purification. C’est évident. Qu’en est-il de l’œuvre de Dieu pendant les derniers jours ? Les témoignages des élus de Dieu qui ont été soumis à l’œuvre de Dieu sont de plus en plus nombreux. Ainsi, tant de personnes ont été conquises et ont tout rejeté pour suivre Dieu, tant de personnes ont apporté un témoignage retentissant, tant de personnes ont écrit des articles témoignant de leurs propres expériences ; il existe toutes sortes de témoignages. Certaines personnes ayant expérimenté l’œuvre de Dieu pendant huit ou dix années d’expérience font de si merveilleux témoignages ; d’autres font de merveilleux témoignages après simplement trois ou cinq ans. Si ces personnes qui ont témoigné avaient dix ou vingt années d’expérience, quel type de témoignage auraient-elles apporté ? Cela aurait-il été un témoignage encore plus percutant et plus glorieux ? Cela est-il le résultat atteint par l’œuvre de Dieu ? C’est le résultat réalisé par Dieu en dix années de travail qui surpasse le résultat de cent, ou mille années de travail de l’homme. Qu’est-ce que cela illustre ? Que seule l’œuvre de Dieu peut réussir le salut, la transformation et le perfectionnement de l’homme, alors que, quel que soit le nombre d’années de travail accomplies par l’homme, ce type de résultat serait inaccessible. À quel résultat le travail de l’homme peut-il parvenir ? Simplement susciter l’admiration, l’approbation et l’émulation de ces personnes. Tout au plus, les gens se comporteront un peu mieux, mais rien de plus ; un changement dans leur tempérament de vie est impossible à atteindre, la soumission à Dieu et la connaissance de Dieu sont impossibles à atteindre, la crainte de Dieu et le rejet du mal sont impossibles à atteindre, la vraie sainteté et la perception de Dieu à travers la vraie purification sont impossibles à atteindre. Aucun résultat ne peut être atteint dans l’un de ces aspects importants.

Un aspect de l’œuvre de Dieu, c’est que, à travers celle-ci, nous pouvons découvrir ce que Dieu a et est, nous pouvons voir le tempérament de Dieu et nous pouvons connaître Sa sagesse et Son omnipotence. On peut atteindre ce résultat directement à partir des paroles de Dieu. De plus, la parole de Dieu peut constituer la vie de l’homme. Lorsque nous avons une vraie expérience et une vraie compréhension de la parole de Dieu, un cœur de révérence envers Dieu grandira en nous, nous pouvons alors sans cesse nous ravitailler d’eau vive dans Sa parole et, au fur et à mesure que la parole de Dieu s’enracinera en nous, nous deviendrons capables de manifester en tout temps le témoignage que Dieu nous demande, c’est-à-dire que Sa parole devienne notre vie même. La parole de Dieu est notre source de vie inépuisable et illimitée. Et qu’en est-il du travail de l’homme ? Peu importe si les paroles de l’homme sont correctes ou en accord avec la vérité, elles ne peuvent devenir la vie des autres ; elles ne peuvent qu’apporter une aide et une édification temporaires. Vous saisissez cela maintenant, n’est-ce pas ? Cela n’est-il pas la distinction entre le travail de l’homme et l’œuvre de Dieu ? C’est-à-dire, l’homme exprime seulement ce qu’il est, mais Dieu exprime tout ce qu’Il est. Tout ce que l’homme peut faire, c’est apporter un peu d’avantages et d’édification aux autres, tandis que ce que Dieu apporte à l’homme est une subsistance éternelle pour la vie ; la distinction est aussi flagrante que cela. Si nous laissions l’homme, nous pourrions toujours marcher ; sans la parole de Dieu, nous perdrions la source de vie. Ainsi, Dieu a dit : « Christ est la vérité, le chemin et la vie. » Les paroles de Dieu sont notre trésor, notre force vitale, et sont indispensables à tous. Avec les paroles de Dieu, nous avons une direction dans notre vie, nous avons un but pour notre vie, ainsi que la subsistance de la vie et les principes pour vivre.

Extrait de l’échange du supérieur

Précédent : Question 23 : Le Seigneur Jésus a dit : « Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4:14). La plupart des gens pensent que le Seigneur Jésus nous a déjà accordé le chemin de la vie éternelle, mais j’ai lu ces paroles de Dieu Tout-Puissant : « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle. » De quoi s’agit-il ? Pourquoi est-il dit que seul Christ des derniers jours peut fournir à l’homme le chemin de la vie éternelle ?

Suivant : Question 25 : Vous attestez que le Seigneur Jésus est déjà revenu comme Dieu Tout-Puissant, qu’Il exprime toute la vérité qui permettra aux gens d’atteindre la purification et d’être sauvés et qu’Il fait actuellement l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu, mais nous n’osons pas l’accepter. C’est parce que les anciens et les pasteurs religieux nous enseignent fréquemment que toutes les paroles et l’œuvre de Dieu sont rapportées dans la Bible, qu’il ne peut y avoir d’autres paroles ou œuvre de Dieu en dehors de la Bible et que tout ce qui va à l’encontre de la Bible ou la dépasse est une hérésie. Nous n’avons pas de discernement sur cette question : pouvez-vous donc l’expliquer pour nous s’il vous plaît ?

Contenu connexe