Versets bibliques pour référence :

Lire plus

Paroles de Dieu concernées :

Plus de contenus de qualité :

Plus de sujets spéciaux

« Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui » (Jean 3:17).

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16:16).

« Car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés » (Matthieu 26:28).

« La sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14).

« Que vous soyez saints ; car je suis saint » (Lévitique 11:45).

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21).

« Ils suivent l’agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’agneau ; et dans leur bouche il ne s’est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles » (Apocalypse 14:4-5).

À l’époque, l’œuvre de Jésus était la rédemption de toute l’humanité. Les péchés de tous ceux qui croyaient en Lui étaient pardonnés ; tant que tu croyais en Lui, Il te rachetait ; si tu croyais en Lui, tu n’étais plus un pécheur, tu avais été relevé de tes péchés. C’est cela que signifiait être sauvé et être justifié par la foi. Pourtant, il y avait un reste de rébellion et d’opposition à Dieu chez ceux qui croyaient et cela devait être retiré lentement. Le salut ne signifiait pas que l’homme avait été complètement acquis par Jésus, mais que l’homme n’appartenait plus au péché, que ses péchés avaient été pardonnés : à condition que tu croies, tu n’appartiendrais plus jamais au péché.Extrait de « La vision de l’œuvre de Dieu (2) »

L’humanité n’avait qu’à accepter le Seigneur Jésus comme étant le Sauveur pour que ses péchés soient pardonnés. Concrètement, les péchés de l’homme n’étaient plus une barrière pour atteindre le salut et se présenter devant Dieu et n’étaient plus le levier utilisé par Satan pour accuser l’homme. C’est parce que Dieu Lui-même avait accompli une œuvre réelle, était devenu à l’image de la chair pécheresse et en était un avant-goût, et Dieu Lui-même était le sacrifice d’expiation. De cette manière, l’homme est descendu de la croix, étant ainsi racheté et sauvé grâce à la chair de Dieu, la ressemblance de cette chair pécheresse.

Car, à l’ère de la Grâce, les démons étaient chassés des hommes par l’imposition des mains et la prière, mais les tempéraments corrompus des hommes demeuraient toujours. Les hommes étaient guéris de leurs maladies et leurs péchés étaient pardonnés, mais le travail sur la manière de chasser les tempéraments sataniques corrompus en eux n’était pas encore fait. Les hommes étaient sauvés et leurs péchés étaient pardonnés seulement à cause de leur foi, mais la nature pécheresse des hommes n’était pas extirpée et demeurait toujours en lui. Les péchés des hommes étaient pardonnés par Dieu incarné, mais cela ne signifie pas que les hommes n’avaient plus de péchés en eux. Les péchés de l’homme pouvaient être pardonnés par le sacrifice d’expiation, mais quant à la manière d’en arriver à ne plus pécher et la manière d’extirper sa nature pécheresse et de la transformer, cela restait un problème insoluble. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause de l’œuvre de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur tempérament satanique corrompu du passé. Donc, les hommes doivent être complètement sauvés de leur tempérament satanique corrompu afin que leur nature pécheresse soit extirpée à jamais, et ne puisse plus se développer, permettant ainsi au tempérament des hommes d’être transformé.

La chair de l’homme vient de Satan, elle est pleine de tempéraments désobéissants, elle est déplorablement souillée, elle est impure. Les gens convoitent trop la jouissance de la chair et il y a trop de manifestations de la chair ; c’est pourquoi Dieu méprise la chair de l’homme jusqu’à un certain point. Lorsque les gens rejettent les choses souillées et corrompues de Satan, ils gagnent le salut de Dieu. Mais s’ils ne se dépouillent toujours pas de la souillure et de la corruption, alors ils vivent encore sous le domaine de Satan. La connivence, la tromperie et la fourberie des gens sont toutes des choses de Satan. Te sauver, c’est te permettre d’échapper à ces choses. L’œuvre de Dieu ne peut pas être erronée ; elle a pour seul but de sauver les gens des ténèbres. Lorsque tu as cru à un certain point et que tu peux te dépouiller de la corruption de la chair, et que tu n’es plus enchaîné par cette corruption, n’as-tu pas été sauvé ?

En fin de compte, les choses qui sont de Satan dans les gens et les choses de leur nature doivent changer et doivent devenir compatibles avec les exigences de la vérité ; ce n’est que de cette façon que l’on peut vraiment atteindre le salut. Si, comme tu en avais l’habitude lorsque tu étais dans la religion, tu ne fais que débiter quelques mots de doctrine ou scander des slogans, et que tu accomplis ensuite quelques bonnes actions, fais un peu plus preuve d’un bon comportement et ne commets pas certains péchés, certains péchés visibles, cela ne signifie toujours pas que tu es entré sur le bon chemin de la foi en Dieu. Que tu observes des règles signifie-t-il que tu marches dans la bonne voie ? Cela signifie-t-il que tu as choisi correctement ? Si les choses dans ta nature n’ont pas changé et, à la fin, tu résistes toujours à Dieu et offenses Dieu, c’est alors le plus grand des problèmes. Si, en croyant en Dieu, tu ne résous pas ce problème, peux-tu donc être considéré comme ayant été sauvé ?

Si quelqu’un est capable de satisfaire Dieu en accomplissant son devoir, que ses paroles et ses actions reposent sur des principes et qu’il peut entrer dans la réalité de tous les aspects de la vérité, alors cet homme sera rendu parfait par Dieu. On peut dire que l’œuvre et les paroles de Dieu sont complètement efficaces chez un tel homme, que les paroles de Dieu deviennent sa vie, qu’il obtient la vérité et qu’il peut vivre selon les paroles de Dieu. Après cela, la nature de sa chair, c’est-à-dire le fondement de son existence originelle, sera ébranlée et s’effondrera. Lorsque les paroles de Dieu sont devenues la vie de quelqu’un, celui-ci devient un homme nouveau. Si les paroles de Dieu sont devenues sa vie, que la vision de l’œuvre de Dieu, Ses exigences pour L’humanité, Sa révélation aux hommes et les normes pour une vraie vie que Dieu exige que l’homme atteigne sont devenues sa vie, s’il a vécu selon ces paroles et ces vérités, alors c’est un homme rendu parfait par les paroles de Dieu. Il a expérimenté la nouvelle naissance et est devenu un homme nouveau à travers les paroles de Dieu.

Croire en Dieu signifie être sauvé, alors, que signifie être sauvé ? « Être sauvé », « se dégager de la sombre influence de Satan » : les gens parlent souvent de ces sujets, mais ils ne savent pas ce qu’être sauvé veut dire. Être sauvé signifie-t-il rompre avec ses tempéraments corrompus ? Être sauvé signifie-t-il ne pas dire de mensonges ? Être sauvé signifie-t-il être une personne honnête et ne pas se rebeller contre Dieu ? Comment exactement sera l’homme quand il sera sauvé ? C’est en lien avec la volonté de Dieu. Être sauvé, pour le dire simplement, signifie que tu peux continuer à vivre et que tu es ramené à la vie. Donc, avant cela, tu peux parler, tu peux respirer, es-tu mort ? (L’esprit est mort.) Pourquoi dit-on que les gens sont morts si leur esprit est mort ? Sur quoi se base-t-on pour dire cela ? Avant d’être sauvés, où sont les gens ? (Dans le domaine de Satan.) Les gens vivent sous l’influence de Satan. Sur quoi s’appuient-ils pour vivre ? Pour vivre, ils s’appuient sur leur nature satanique et leur nature corrompue. Quand une personne vit suivant sa nature satanique corrompue, son être tout entier (sa chair et tous les autres aspects, comme son âme et ses pensées) est-il vivant ou mort ? Du point de vue de Dieu, il est mort.

Indépendamment de ce que Dieu fait ou des moyens par lesquels Il le fait, quel que soit le coût ou Son objectif, le but de Ses actions ne change pas. Son but est de faire pénétrer dans l’homme les paroles de Dieu, les exigences de Dieu et la volonté de Dieu pour l’homme ; en d’autres termes, c’est de faire pénétrer dans l’homme tout ce que Dieu croit être positif conformément à Ses étapes, permettant à l’homme de comprendre le cœur de Dieu et de saisir l’essence de Dieu, lui permettant d’obéir à la souveraineté et aux arrangements de Dieu et ainsi permettant à l’homme d’atteindre la crainte de Dieu et l’éloignement du mal ; tout cela est un aspect du dessein de Dieu en tout ce qu’Il fait. L’autre aspect est que, parce que Satan est le faire-valoir et l’objet de service dans l’œuvre de Dieu, l’homme est souvent livré à Satan ; c’est le moyen que Dieu utilise pour permettre aux gens de voir la méchanceté, la laideur et le mépris de Satan parmi les tentations et les attaques de Satan, amenant ainsi les gens à haïr Satan et à être capables de connaître et de reconnaître ce qui est négatif. Ce processus leur permet de se libérer graduellement du contrôle de Satan et des accusations, de l’interférence et des attaques de Satan jusqu’à ce que, grâce aux paroles de Dieu, grâce à leur connaissance de Dieu et à leur obéissance à Dieu, à leur foi en Dieu et à leur crainte de Dieu, ils triomphent des attaques de Satan et triomphent des accusations de Satan ; alors seulement, ils auront été complètement délivrés du domaine de Satan. La délivrance des gens signifie que Satan a été vaincu, signifie qu’ils ne sont plus la nourriture dans la bouche de Satan, qu’au lieu de les avaler, Satan les a relâchés. C’est parce que ces gens sont droits, parce qu’ils ont foi en Dieu, Lui obéissent et Le craignent, et parce qu’ils rompent complètement avec Satan. Ils couvrent Satan de honte, ils font de Satan un lâche et ils vainquent complètement Satan.

La Bible dit : « Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut » (Romains 10:10). Nous avons déjà été sauvés grâce à notre foi dans le Seigneur Jésus. Et l’important c’est que quand on est sauvés, c’est pour toujours. Donc nous sommes certains d’être accueillis au royaume des cieux.

« Quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison » (Jean 8:34-35).

« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16:12-13).

« Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour » (Jean 12:47-48).

« Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17).

« De même Christ, qui s’est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut » (Hébreux 9:28).

Bien que Jésus ait abattu une œuvre immense parmi les hommes, Il n’a fait que parachever la rédemption de toute l’humanité et est devenu le sacrifice d’expiation de l’homme, et Il n’a pas débarrassé l’homme de tout son tempérament corrompu. Pour sauver entièrement l’homme de l’influence de Satan, Il n’a pas suffi que Jésus se livre en sacrifice d’expiation pour les péchés des hommes, mais il a fallu également que Dieu s’emploie davantage à débarrasser l’homme totalement de son tempérament, qui avait été corrompu par Satan. Et donc, après que l’homme a reçu le pardon de ses péchés, Dieu est redevenu chair pour conduire l’homme dans la nouvelle ère et a commencé l’œuvre du châtiment et du jugement, et cette œuvre a mené l’homme dans un domaine plus élevé. Tous ceux qui se soumettent à Sa domination jouiront d’une vérité supérieure et recevront de bien meilleures bénédictions. Ils vivront véritablement dans la lumière et gagneront la vérité, le chemin et la vie.Extrait de « Seul celui qui vit l’œuvre de Dieu croit véritablement en Dieu »

La première incarnation avait pour but de racheter les hommes du péché, de les racheter par le corps charnel de Jésus, c’est-à-dire que depuis la croix, Il a sauvé les hommes, mais le tempérament satanique corrompu est resté en eux. Le but de la deuxième incarnation n’est plus de servir de sacrifice d’expiation, mais de sauver complètement ceux qui ont été rachetés du péché. C’est ainsi pour que ceux qui sont pardonnés puissent être délivrés de leurs péchés, complètement purifiés et, en obtenant un changement de tempérament, se dégager de l’influence des ténèbres de Satan et retourner devant le trône de Dieu. L’homme peut être pleinement sanctifié seulement de cette manière. À l’ère de la Grâce après que l’ère de la Loi prit fin, Dieu a commencé l’œuvre du salut qui se continue jusqu’aux derniers jours quand Il purifiera complètement l’humanité en jugeant et châtiant les hommes pour leur rébellion. Alors seulement Dieu achèvera Son œuvre du salut et entrera dans le repos.

Un pécheur comme toi, toi qui viens d’être racheté, qui n’as pas été transformé ou perfectionné par Dieu, peux-tu être selon le cœur de Dieu ? Quant à toi, toi qui es encore ton vieil homme, il est vrai que tu as été sauvé par Jésus, et que tu n’es pas compté comme un pécheur à cause du salut de Dieu, mais cela ne prouve pas que tu ne sois pas un pécheur et ne sois pas impur. Comment peux-tu être saint si tu n’as pas été transformé ? À l’intérieur, tu es assailli par l’impureté, l’égoïsme et la bassesse, mais tu souhaites toujours descendre avec Jésus. La chance te sourirait à ce point ! Tu as raté une étape dans ta foi en Dieu : tu as simplement été racheté, mais n’as pas été transformé. Pour que tu sois selon le cœur de Dieu, Dieu doit personnellement te transformer et te purifier ; si tu es seulement racheté, tu seras incapable d’atteindre la sainteté. De cette façon, tu ne seras pas qualifié pour partager les bénédictions de Dieu, car tu as raté une étape de l’œuvre de la gestion de l’homme par Dieu, qui est l’étape clé de la transformation et du perfectionnement. Et donc toi, un pécheur qui vient d’être racheté, tu es incapable de recevoir directement l’héritage de Dieu.

L’œuvre des derniers jours est de prononcer des paroles. Les paroles peuvent effectuer de grands changements dans l’homme. Les changements effectués maintenant dans ces gens quand ils reçoivent ces paroles sont beaucoup plus grands que ceux des gens à l’ère de la Grâce quand ils voyaient les signes et les prodiges, car, à l’ère de la Grâce, les démons étaient chassés des hommes par l’imposition des mains et la prière, mais les tempéraments corrompus des hommes demeuraient toujours. Les hommes étaient guéris de leurs maladies et leurs péchés étaient pardonnés, mais le travail sur la manière de chasser les tempéraments sataniques corrompus en eux n’était pas encore fait. Les hommes étaient sauvés et leurs péchés étaient pardonnés seulement à cause de leur foi, mais la nature pécheresse des hommes n’était pas extirpée et demeurait toujours en lui. Les péchés des hommes étaient pardonnés par Dieu incarné, mais cela ne signifie pas que les hommes n’avaient plus de péchés en eux. Les péchés de l’homme pouvaient être pardonnés par le sacrifice d’expiation, mais quant à la manière d’en arriver à ne plus pécher et la manière d’extirper sa nature pécheresse et de la transformer, cela restait un problème insoluble. Les péchés des hommes ont été pardonnés à cause de l’œuvre de la crucifixion de Dieu, mais les hommes ont continué à vivre selon leur tempérament satanique corrompu du passé.

Dans l’œuvre des derniers jours, la parole est plus puissante que la manifestation des signes et des prodiges, et l’autorité de la parole surpasse celle des signes et des prodiges. La parole révèle tous les tempéraments corrompus profondément enfouis dans le cœur de l’homme. Tu es incapable de les reconnaître par toi-même. Quand ils te seront exposés par la parole, tu les découvriras naturellement ; tu ne pourras pas les nier et tu seras tout à fait convaincu. N’est-ce pas l’autorité de la parole ? C’est le résultat de l’œuvre de la parole aujourd’hui. Par conséquent, les hommes ne peuvent pas être complètement sauvés de leurs péchés par la guérison de la maladie et l’expulsion des démons, et ne peuvent pas non plus être entièrement rendus complets par la manifestation de signes et de prodiges. L’autorité de guérir et de chasser les démons ne donne aux hommes que la grâce, mais la chair des hommes appartient toujours à Satan et le tempérament satanique corrompu reste encore dans l’homme. En d’autres termes, ce qui n’a pas été purifié appartient encore au péché et à l’infamie. Ce n’est qu’après avoir été purifié par le biais des paroles que l’homme peut être gagné par Dieu et être sanctifié. Quand les démons étaient chassés des hommes et les hommes rachetés, cela signifie seulement que les hommes étaient tirés des mains de Satan et remis à Dieu.

Dans les derniers jours, le Christ utilise une variété de vérités pour enseigner à l’homme, exposer l’essence de l’homme et disséquer ses mots et ses actes. Ces paroles comprennent diverses vérités, telles que le devoir de l’homme, comment l’homme doit obéir à Dieu, comment l’homme doit être fidèle à Dieu, comment l’homme doit vivre l’humanité normale, ainsi que la sagesse et le tempérament de Dieu, et ainsi de suite. Ces paroles sont toutes axées sur l’essence de l’homme et son tempérament corrompu. En particulier, ces paroles qui exposent comment l’homme rejette Dieu sont prononcées au sujet de la manière dont l’homme est une incarnation de Satan et une force ennemie contre Dieu. En entreprenant Son œuvre de jugement, Dieu ne fait pas que préciser ce qu’est la nature de l’homme par quelques mots seulement ; Il l’expose, le traite et l’émonde à long terme. Ces méthodes d’exposer, de traiter et d’émonder ne peuvent pas être substituées par des mots ordinaires, mais par la vérité que l’homme ne possède pas du tout.

À travers quoi le perfectionnement de l’homme par Dieu est-il réalisé ? À travers Son tempérament juste. Le tempérament de Dieu consiste principalement en la justice, la colère, la majesté, le jugement et la malédiction, et Son perfectionnement de l’homme s’opère principalement par le jugement. Certaines personnes ne comprennent pas, et demandent pourquoi Dieu est seulement capable de perfectionner l’homme par le jugement et la malédiction. Ils disent que si Dieu devait maudire l’homme, l’homme ne devait-il pas mourir ? Si Dieu devait juger l’homme, l’homme ne serait-il pas condamné ? Alors comment peut-il encore être perfectionné ? Telles sont les paroles des gens qui ne connaissent pas l’œuvre de Dieu.

Dieu accomplit l’œuvre du jugement et du châtiment afin que l’homme Le connaisse et pour Son témoignage. Sans le jugement du tempérament corrompu de l’homme par Dieu, l’homme ne connaîtrait pas Son tempérament juste qui ne tolère aucune offense, et ne pourrait pas non plus convertir son ancienne connaissance de Dieu en une connaissance nouvelle. Pour le bien de Son témoignage et pour le bien de Sa gestion, Il expose Sa totalité au grand jour, permettant ainsi à l’homme, par la manifestation de Dieu, d’acquérir la connaissance de Dieu, de changer son tempérament et de rendre un témoignage retentissant en faveur de Dieu.

C’est vrai que l’homme est un pécheur, mais le sacrifice d’expiation du Seigneur vaut pour toujours. Tant que nous avouons nos péchés, le Seigneur nous pardonera. À Ses yeux, nous n’avons pas péché et nous pouvons entrer dans Son royaume.

« Que vous soyez saints ; car je suis saint » (Lévitique 11:45).

« Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité » (Jean 17:17).

« Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi » (Apocalypse 3:17-19).

« Car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints. […] Écris: Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’agneau ! » (Apocalypse 19:7-9).

Puisque tu crois vraiment en Dieu, tu dois manger et boire Sa parole, expérimenter Sa parole et vivre Sa parole. Cela seulement constitue la foi en Dieu ! Si de ta bouche tu dis que tu crois en Dieu, mais ne peux mettre aucune de Ses paroles en pratique ni produire aucune réalité, on ne peut pas dire que tu croies en Dieu. C’est plutôt « la recherche du pain pour satisfaire la faim ». Ne parler que de témoignage futile, de questions inutiles et superficielles et ne pas avoir la moindre réalité ne constitue pas la foi en Dieu et tu n’as pas compris la bonne manière de croire en Dieu. Pourquoi dois-tu manger et boire la parole de Dieu le plus possible ? Est-ce la foi si tu ne manges pas ni ne bois Ses paroles et cherches seulement à aller au ciel ? Quel est le premier pas pour celui qui croit en Dieu ? Par quelle voie Dieu perfectionne-t-Il l’homme ? Peux-tu être rendu parfait sans manger et boire la parole de Dieu ? Peux-tu être considéré comme une personne du règne si la parole de Dieu n’est pas ta réalité ? Que signifie croire en Dieu exactement ? Les croyants en Dieu devraient démontrer une bonne conduite extérieure, à tout le moins, et le plus important est d’avoir la parole de Dieu. Quoiqu’il arrive, tu ne peux jamais te détourner de Sa parole. Connaître Dieu et accomplir Sa volonté, c’est par Sa parole que tout cela s’acquiert. Dans l’avenir, toutes les nations, les confessions, les dénominations et tous les secteurs seront conquis par la parole. Dieu parlera directement et tous les gens tiendront la parole de Dieu dans leurs mains ; ainsi l’humanité sera rendue parfaite. La parole de Dieu envahit tout, l’intérieur et l’extérieur : les gens exprimeront la parole de Dieu de leur bouche, pratiqueront selon la parole de Dieu et garderont la parole de Dieu à l’intérieur, imprégnés de la parole de Dieu tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ainsi l’humanité sera rendue parfaite. Ceux qui accomplissent la volonté de Dieu et sont capables de Lui rendre témoignage sont ceux dont la réalité est la parole de Dieu.

La vérité que l’homme doit posséder se trouve dans la parole de Dieu, et c’est une vérité des plus bénéfiques et des plus utiles à l’humanité. Elle est le tonifiant et le soutien dont votre corps a besoin, quelque chose qui aide l’homme à restaurer son humanité normale. C’est une vérité dont l’homme devrait s’équiper. Plus vous pratiquez la parole de Dieu, plus votre vie s’épanouira rapidement et plus la vérité deviendra claire. Alors que vous grandissez en stature, vous verrez plus clairement les choses du monde spirituel et vous serez plus puissants pour triompher de Satan. Une grande partie de la vérité que vous ne comprenez pas deviendra claire quand vous pratiquerez la parole de Dieu. La plupart des gens se contentent de simplement comprendre le texte de la parole de Dieu et cherchent à s’équiper de doctrines plutôt que d’approfondir leur expérience dans la pratique, mais n’est-ce pas la manière des pharisiens ? Alors comment l’expression « la parole de Dieu est la vie » peut-elle être vraie pour eux ? La vie d’un homme ne peut pas grandir par la simple lecture de la parole de Dieu, mais seulement quand la parole de Dieu est mise en pratique. Si c’est ta conviction qu’il suffit de comprendre la parole de Dieu pour avoir la vie et la stature, alors ta compréhension est fausse. La vraie compréhension de la parole de Dieu advient lorsque tu pratiques la vérité, et tu dois comprendre que « ce n’est qu’en la pratiquant que la vérité peut être comprise ».

Pour résumer, suivre la voie de Pierre dans sa croyance en Dieu, c’est suivre la voie de la poursuite de la vérité, qui est aussi la voie pour se connaître soi-même profondément et pour changer son tempérament. Ce n’est qu’en suivant le chemin de Pierre qu’on peut être sur le chemin conduisant à être amené à la perfection par Dieu. Il faut être clair sur la façon de suivre spécifiquement le chemin de Pierre, aussi bien que sur la manière de la mettre en pratique. Tout d’abord, il faut mettre de côté ses propres intentions, ses poursuites déplacées et même sa famille et toutes les choses liées à sa propre chair. Il faut être dévoué de tout cœur, c’est-à-dire, se consacrer entièrement à la parole de Dieu, accorder toute son attention à boire et à manger les paroles de Dieu, s’intéresser à la recherche de la vérité, à la recherche des intentions de Dieu dans Ses paroles, et essayer de saisir la volonté de Dieu en tout. C’est la méthode de pratique la plus fondamentale et la plus essentielle. C’est ce que Pierre a fait après avoir vu Jésus, et ce n’est qu’en pratiquant de cette façon que l’on obtient les meilleurs résultats. Une dévotion sincère aux paroles de Dieu signifie essentiellement rechercher la vérité, rechercher les intentions de Dieu dans Ses paroles, s’efforcer de saisir la volonté de Dieu et comprendre et obtenir plus de vérité à partir des paroles de Dieu. En lisant Ses paroles, Pierre ne s’efforçait pas de comprendre des doctrines et il était encore moins intéressé par l’acquisition de connaissances théologiques ; au contraire, il s’efforçait de comprendre la vérité et de saisir la volonté de Dieu, aussi bien que de parvenir à comprendre Son tempérament et Sa beauté. Il a également essayé de comprendre les différents états de corruption de l’homme à partir des paroles de Dieu, ainsi que de comprendre la nature corrompue de l’homme et les véritables déficiences de l’homme, réalisant ainsi tous les aspects des exigences que Dieu place devant l’homme afin de Le satisfaire. Pierre avait tant de pratiques correctes qui respectaient les paroles de Dieu ; cela s’alignait parfaitement avec la volonté de Dieu et c’était le meilleur moyen pour une personne de coopérer tout en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu.

Nous acceptons l’œuvre de Dieu aux derniers jours, mais comment expérimenter le jugement et le châtiment de Dieu dans le but de recevoir la vérité et la vie, nous débarrasser de notre nature pécheresse et parvenir au salut en entrant dans le royaume des cieux ?

« Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu » (Apocalypse 21:3-4).

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu » (Apocalypse 2:7).

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises: Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort » (Apocalypse 2:11).

« Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! » (Apocalypse 22:14).

« Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau. C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux ; ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur. Car l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux » (Apocalypse 7:14-17).

Tandis que Mes paroles sont consommées, le royaume est progressivement formé sur la terre et l’homme retourne peu à peu à la normalité, et donc le royaume dans Mon cœur est établi sur terre. Dans le royaume, tout le peuple de Dieu retrouve la vie de l’homme normal. Fini l’hiver glacial, remplacé par un monde de villes de printemps qui dure toute l’année. Les gens n’ont plus à souffrir le sombre et misérable monde de l’homme, ils n’ont plus à supporter la froideur austère du monde de l’homme. Les gens ne se battent pas entre eux, les pays ne vont pas à la guerre les uns contre les autres, le carnage est fini à jamais, ainsi que le sang qu’il faisait couler ; toute la terre est remplie de bonheur et la chaleur entre les hommes imprègne tous les lieux. Je parcours le monde entier, J’aime siéger sur Mon trône dans les hauteurs, Je vis parmi les étoiles. Et les anges M’offrent de nouveaux chants et de nouvelles danses. Leur propre fragilité ne fait plus couler de larmes sur leurs joues. Je n’entends plus les anges pleurant devant Moi et personne ne se plaint de difficultés. Aujourd’hui, vous vivez tous devant Moi ; demain, vous vivrez tous dans Mon royaume. N’est-ce pas la plus grande bénédiction que J’accorde à l’homme ?

Ma sagesse est partout sur la terre et dans l’univers entier. Les fruits de Ma sagesse se mélangent à toutes choses, les chefs-d’œuvre de Ma sagesse se multiplient parmi tous les hommes. Tout dans Mon règne est comme toutes choses, et tous les gens habitent le repos sous Mes cieux comme les moutons dans Mes pâturages. Je circule au-dessus de tous les hommes et Je surveille tout. Rien n’a jamais l’air vieux, et aucune personne n’est comme elle avait l’habitude d’être. Je siège sur le trône, Je M’étends à travers tout l’univers et Je suis pleinement satisfait, car toutes choses ont recouvré leur sainteté, et Je peux tranquillement résider dans Sion une fois de plus, et les gens sur terre peuvent mener une vie sereine et satisfaite sous Ma direction. Tous les peuples managent tout dans Ma main, tous les peuples ont retrouvé leur intelligence de jadis et leur apparence originelle ; ils ne sont plus couverts de poussière, mais, dans Mon règne, sont aussi purs que le jade, le visage de chacun rayonnant la sainteté qui habite le cœur de l’homme, car Mon règne a été établi chez l’homme.

Dans Ma lumière, les hommes revoient la lumière. Dans Ma parole, les hommes trouvent les choses qu’ils aiment. Je suis venu de l’Orient, Je suis originaire de l’Orient. Quand Ma gloire resplendit, toutes les nations sont éclairées, tout est amené à la lumière, pas une chose ne reste dans les ténèbres. Dans le royaume, la vie que le peuple de Dieu connaît avec Lui est heureuse au-delà de toute mesure. Les eaux dansent de joie devant la vie bénie des hommes, les montagnes profitent de Mon abondance avec les hommes. Tous les hommes font tout leur possible, travaillent dur et manifestent leur loyauté dans Mon royaume. Dans le royaume, il n’y a plus de rébellion, plus de résistance. Le ciel et la terre dépendent l’un de l’autre, l’homme et Moi nous rapprochons affectueusement grâce aux douces félicités de la vie, nous appuyant l’un sur l’autre… À l’heure actuelle, Je commence officiellement Ma vie dans les cieux. Satan ne nuit plus et les hommes se reposent. Dans tout l’univers, Mes élus vivent dans Ma gloire, bénis au-delà de toute comparaison, pas comme des hommes vivant parmi les hommes, mais comme des hommes vivant avec Dieu. Toute l’humanité a enduré la corruption de Satan et bu jusqu’à la lie les amertumes de la vie, comme ses douceurs. Vivant désormais dans Ma lumière, comment peut-on ne pas se réjouir ? Comment peut-on se priver avec tant de hâte de ce beau moment et le laisser filer ? Vous, les hommes ! Entonnez le chant dans votre cœur et dansez de joie pour Moi ! Élevez votre cœur sincère et offrez-le-Moi ! Battez du tambour et jouez joyeusement pour Moi ! Mon ravissement se propage dans tout l’univers ! Aux hommes, Je révèle Ma face glorieuse ! J’appellerai d’une voix forte ! Je transcenderai l’univers ! Je règne déjà parmi les hommes ! Je suis exalté par les hommes ! J’erre dans le ciel bleu en haut, et les hommes marchent avec Moi.

« Je circule au-dessus de tous les hommes et Je surveille tout. Rien n’a jamais l’air vieux, et aucune personne n’est comme elle avait l’habitude d’être. Je siège sur le trône, Je M’étends à travers tout l’univers […]. » C’est le résultat de l’œuvre actuelle de Dieu. Tous les élus de Dieu retourne à leur forme originelle ; c’est pourquoi les anges qui ont souffert pendant tellement d’années sont libérés, tout comme Dieu dit : « le visage de chacun rayonnant la sainteté qui habite le cœur de l’homme ». Parce que les anges travaillent sur la terre et servent Dieu sur la terre et que la gloire de Dieu se répand à travers le monde, le ciel est amené sur terre et la terre est élevée jusqu’au ciel. Par conséquent, l’homme est le lien qui relie le ciel et la terre ; le ciel et la terre ne sont plus distants, plus séparés, mais connectés, faisant un. Dans le monde entier, seul Dieu et l’homme existent. Il n’y a pas de poussière ou de saleté et toutes choses sont renouvelées, comme un petit agneau couché dans une prairie verte sous le ciel jouissant de toute la grâce de Dieu. Et c’est à cause de l’arrivée de cette verdure que brille le souffle de la vie, car Dieu vient dans le monde pour vivre aux côtés de l’homme pour l’éternité, comme il a été dit de la bouche de Dieu : « Je peux tranquillement résider dans Sion une fois de plus ». C’est le symbole de la défaite de Satan, c’est le jour du repos de Dieu, et ce jour sera célébré et proclamé par tous les hommes et commémoré par tous les hommes. Quand Dieu est au repos sur le trône, c’est aussi lorsque Dieu conclut Son œuvre sur la terre, et c’est le moment même où tous les mystères de Dieu sont montrés à l’homme ; Dieu et l’homme seront toujours en harmonie, jamais séparés ; ce sont les belles scènes du royaume !

La vie dans le repos est une vie sans guerre, sans souillure, sans iniquité persistante. Cela signifie qu’il n’y a pas de harcèlement de Satan (ici « Satan » se réfère à des forces hostiles), de corruption de Satan, ni aucune invasion par toute force opposée à Dieu. Tout être obéit à sa propre espèce et adore le Seigneur de la création. Le ciel et la terre sont entièrement tranquilles. C’est la vie reposante de l’humanité. Lorsque Dieu entre dans le repos, il n’y a plus d’iniquité sur la terre et il n’y a plus d’invasion par des forces hostiles. Les humains entreront aussi dans un nouveau domaine ; ils ne seront plus une humanité corrompue par Satan, mais plutôt une humanité sauvée après avoir été corrompue par Satan. Le jour de repos de l’humanité est aussi le jour de repos de Dieu. Dieu a perdu Son repos en raison de l’incapacité de l’humanité d’entrer dans le repos ; ce n’est pas Dieu qui était incapable de se reposer à l’origine. Entrer dans le repos ne signifie pas que toutes les choses vont cesser de se déplacer, ou que toutes les choses cesseront de se développer, cela ne signifie pas non plus que Dieu cessera de travailler ou que l’homme cessera de vivre. Voici le signe de l’entrée dans le repos : Satan a été détruit ; ces gens méchants qui se joignent à Satan dans sa malfaisance ont été punis et anéantis ; toutes les forces hostiles à Dieu cessent d’exister.

Que « le blé ne puisse devenir de l’ivraie, et que l’ivraie ne puisse devenir du blé » ne fait pas de doute. Tous ceux qui aiment vraiment Dieu resteront dans le royaume à la fin et Dieu ne maltraitera pas quelqu’un qui l’aime vraiment. Sur la base de leurs différentes fonctions et de leurs témoignages, les vainqueurs dans le royaume auront le rôle de sacrificateurs ou de disciples, et tous ceux qui sont victorieux dans la tribulation deviendront le corps des sacrificateurs dans le royaume. Le corps des sacrificateurs sera formé lorsque le travail de l’évangile dans tout l’univers sera achevé. Lorsque ce moment viendra, l’homme devra accomplir son devoir dans le royaume de Dieu et vivre avec Dieu dans le royaume. Dans le corps des sacrificateurs, il y aura des principaux sacrificateurs et des sacrificateurs, et les autres seront les enfants et le peuple de Dieu. Tout cela est déterminé par leur témoignage en faveur de Dieu pendant la tribulation ; ce ne sont pas des titres attribués par caprice. Une fois que le sort de l’homme aura été déterminé, le travail de Dieu cessera, car chacun sera classé selon le genre et reprendra sa place initiale ; cela est le signe de l’accomplissement de l’œuvre de Dieu, le résultat final de l’œuvre de Dieu et de la pratique de l’homme, et la cristallisation des visions de l’œuvre de Dieu et de la coopération de l’homme. À la fin, l’homme trouvera le repos dans le royaume de Dieu et Dieu aussi retournera à Sa demeure pour se reposer. Cela est le résultat final de 6 000 années de coopération entre Dieu et l’homme.

Quand l’homme accèdera à la destination éternelle, il adorera le Créateur, et parce qu’il aura reçu le salut et accédé à l’éternité, il ne poursuivra pas d’objectifs, il n’aura d’ailleurs pas besoin non plus de se soucier de ce qu’il est assiégé par Satan. À ce moment, l’homme connaîtra sa place et accomplira son devoir, et même s’il n’est pas châtié ou jugé, chacun accomplira son devoir. À ce moment, l’homme sera une créature à la fois de par son identité et de par son statut. Il n’y aura plus de distinction entre grand et petit ; chaque personne remplira simplement une fonction différente. Pourtant, l’homme vivra toujours dans une destination ordonnée et appropriée de l’humanité, il accomplira son devoir pour adorer le Créateur, et une humanité comme celle-ci sera l’humanité de l’éternité.

Ceux qui seront amenés à la perfection par Dieu sont ceux qui recevront les bénédictions de Dieu et Son héritage. Autrement dit, ils acceptent ce que Dieu a et est de sorte que ça devient ce qu’ils ont à l’intérieur ; ils ont tous la parole de Dieu forgée en eux ; quelle que soit l’être de Dieu, vous êtes capables de tout accepter exactement tel que c’est, vivant ainsi la vérité. C’est le genre d’homme qui est amené à la perfection par Dieu et qui est gagné par Dieu. Seul ce genre d’homme peut hériter de ces bénédictions accordées par Dieu :

Connaissez-vous la différence entre être sauvé et obtenir le salut complet ?