Le commandement de Dieu à Adam

18 janvier 2018

Genèse 2:15-17 : « L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

Avez-vous compris quoi que ce soit de ces versets ? Quel sentiment vous évoque cette partie des Écritures ? Pourquoi ai-Je décidé de parler du commandement de Dieu à Adam ? Avez-vous tous maintenant un aperçu de Dieu et d’Adam dans votre esprit ? Vous pouvez essayer d’imaginer : si vous étiez la personne apparaissant dans cette scène, comment serait Dieu, selon vous ? Quelles émotions cette image vous fait-elle ressentir ? C’est une image touchante et réconfortante. Bien qu’elle ne contienne que Dieu et l’homme, leur intimité vous remplit d’admiration : l’amour abondant de Dieu est accordé gratuitement à l’homme et l’entoure l’homme. L’homme est naïf et innocent, libre et insouciant, vivant sereinement sous le regard de Dieu. Dieu montre qu’Il Se soucie de l’homme, tandis que celui-ci vit sous Sa protection et Sa bénédiction. Chaque chose que l’homme fait et dit est étroitement liée à Dieu et ne peut être séparée de Lui.

On peut appeler cela le premier commandement que Dieu a donné à l’homme après l’avoir créé. Qu’est-ce que ce commandement traduit ? Il traduit la volonté de Dieu, mais aussi Son souci pour l’humanité. C’est Son premier commandement et c’est aussi la première fois qu’Il Se soucie de l’homme. Autrement dit, Dieu a ressenti une responsabilité envers l’homme depuis le moment où Il l’a créé. Quelle est Sa responsabilité ? Il doit protéger l’homme et veiller sur lui. Il espère que l’homme pourra faire confiance à Ses paroles et leur obéir. C’est également la première attente que Dieu a de l’homme, et c’est avec celle-ci qu’Il dit ce qui suit : « Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » Ces simples paroles expriment la volonté de Dieu. Elles révèlent également que Dieu a déjà commencé à se soucier de l’homme dans Son cœur. Seul Adam, parmi toutes choses, a été fait à l’image de Dieu. Il était la seule chose vivante possédant Son souffle de vie. Il pouvait marcher avec Lui, converser avec Lui. C’est pour cela que Dieu lui a donné un tel commandement, dans lequel Il a très clairement indiqué ce que l’homme pouvait et ne pouvait pas faire.

Dans ces simples paroles, nous voyons le cœur de Dieu. Mais quel genre de cœur voyons-nous ? Y a-t-il de l’amour dans le cœur de Dieu ? Y a-t-il du souci ? Dans ces versets, Son amour et Son souci ne peuvent pas être seulement admirés par les gens, ils peuvent aussi être ressentis intimement. N’êtes-vous pas d’accord ? Maintenant que J’ai dit ces choses, pensez-vous encore que ce ne soient que des paroles simples ? Elles ne sont pas si simples, n’est-ce pas ? Pouviez-vous le voir avant ? Si Dieu t’adressait personnellement ces paroles, que ressentirais-tu ? Si tu n’étais pas compatissant, si ton cœur était de glace, alors tu ne ressentirais rien, tu n’apprécieras pas l’amour de Dieu et tu n’essaieras pas de comprendre Son cœur. Mais ayant une conscience et de l’humanité, tu aurais un ressenti différent. Tu sentirais de la convivialité, tu te sentirais choyé et aimé et tu serais heureux. N’est-ce pas ? Lorsque tu ressentiras cela, comment agiras-tu envers Dieu ? Te sentiras-tu attaché à Dieu ? L’aimeras-tu et Le respecteras-tu du fond du cœur ? Ton cœur se rapprochera-t-il de Dieu ? Ainsi, tu peux voir à quel point l’amour de Dieu est important pour l’homme. Mais il est encore plus crucial que l’homme apprécie et comprenne l’amour de Dieu. En réalité, Dieu ne dit-Il pas beaucoup de choses semblables durant cette étape de Son œuvre ? Mais les gens d’aujourd’hui apprécient-ils Son cœur ? Pouvez-vous comprendre la volonté de Dieu dont Je viens de parler ? Vous ne pouvez même pas voir la volonté de Dieu quand elle est concrète, tangible et réelle. C’est pourquoi Je dis que vous n’avez pas de vraie connaissance ni compréhension de Dieu. Cela n’est-il pas vrai ?

Extrait de « L’œuvre de Dieu, le tempérament de Dieu et Dieu Lui-même I », dans La Parole apparaît dans la chair

Suivant: Dieu crée Ève

Contenu connexe

Dieu crée Ève

Genèse 2:18-20 : « L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. L’Éternel Dieu...

Laisser un commentaire