L'incarnation de Dieu Le jugement des derniers jours Trois étapes de l'œuvre de Dieu À propos des noms de Dieu L'ère de la Grâce et l'ère du Règne Le salut et le salut complet La voie de la vie éternelle L'œuvre de Dieu et le travail de l'homme Connaître Christ Connaître Dieu La Bible et Dieu Connaître la voix de Dieu Le véritable sens de l'enlèvement Dieu est descendu en Chine L'Église de Dieu et la religion Discerner les pharisiens Le vrai chemin a toujours été soumis à la persécution L’interprétation de la Trinité La vérité et les doctrines Suivre la volonté de Dieu
  • 20 types de vérités de l’Évangile
    • L'incarnation de Dieu
    • Le jugement des derniers jours
    • Trois étapes de l'œuvre de Dieu
    • À propos des noms de Dieu
    • L'ère de la Grâce et l'ère du Règne
    • Le salut et le salut complet
    • La voie de la vie éternelle
    • L'œuvre de Dieu et le travail de l'homme
    • Connaître Christ
    • Connaître Dieu
    • La Bible et Dieu
    • Connaître la voix de Dieu
    • Le véritable sens de l'enlèvement
    • Dieu est descendu en Chine
    • L'Église de Dieu et la religion
    • Discerner les pharisiens
    • Le vrai chemin a toujours été soumis à la persécution
    • L’interprétation de la Trinité
    • La vérité et les doctrines
    • Suivre la volonté de Dieu
Paroles sur l’apparition et l’œuvre de Dieu incarné

Le Seigneur Jésus Lui-même a prophétisé que Dieu s’incarnerait dans les derniers jours et apparaîtrait comme le Fils de l’homme pour œuvrer

« Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige ; ses yeux étaient comme une flamme de feu ; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force » (Apocalypse 1:12-16).

Ce que sont l’incarnation et son essence

« Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu: Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les oeuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces oeuvres » (Jean 14:9-11).

Les différences entre l’œuvre de Dieu incarné et l’œuvre de l’Esprit

Descends, fais au peuple la défense expresse de se précipiter vers l’Éternel, pour regarder, de peur qu’un grand nombre d’entre eux ne périssent » (Exode 19:20-21). « Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette ; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l’éloignement. Ils dirent à Moïse: Parle-nous toi-même, et nous écouterons ; mais que Dieu ne nous parle point, de peur que nous ne mourions » (Exode 20:18-19). « Et une voix vint du ciel: Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient: Un ange lui a parlé » (Jean 12 :28-29).

Pourquoi on dit que l’humanité corrompue a encore plus besoin du salut du Dieu incarné

Dieu est devenu chair parce que l’objet de Son travail n’est pas l’esprit de Satan ou tout autre être incorporel, mais l’homme qui est chair et a été corrompu par Satan. C’est précisément parce que la chair de l’homme a été corrompue que Dieu a fait de l’homme charnel l’objet de Son travail ; en outre, parce que l’homme est corrompu, Dieu a fait de l’homme le seul objet de Son travail à toutes les étapes de Son travail de salut. L’homme est un être mortel, de chair et de sang, et Dieu est Le Seul qui puisse sauver l’homme. Ainsi, Dieu doit devenir chair et posséder les mêmes attributs que l’homme pour faire Son travail, afin que Son travail soit réussi. Dieu doit devenir chair pour faire Son travail précisément parce que l’homme est chair et incapable de vaincre le péché ou de se dépouiller de la chair. Bien que l’essence et l’identité de Dieu incarné diffèrent grandement de l’essence et de l’identité de l’homme, Son apparence est identique à celle de l’homme ; Il a l’apparence d’une personne normale, vit la vie d’une personne normale, et ceux qui Le voient ne peuvent discerner aucune différence avec une personne normale.

Comment Dieu met fin à l’âge sombre du domaine de Satan dans les derniers jours

« Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l’Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations, L’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, Et l’on n’apprendra plus la guerre. Maison de Jacob, Venez, et marchons à la lumière de l’Éternel ! » (Esaïe 2:2-5).

Pourquoi il nécessaire de faire l’expérience de l’œuvre de jugement de Dieu dans les derniers jours afin d’être capable d’atteindre la connaissance de Dieu

« Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père » (Jean 1:14). Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu (Jean 14:6-7).