Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (4)

Que signifie être perfectionné ? Que signifie être conquis ? Quels critères faut-il respecter pour être conquis ? Et quels critères faut-il respecter pour être perfectionné ? La conquête et le perfectionnement ont tous les deux le but de perfectionner l’homme pour qu’il puisse retrouver sa ressemblance originelle et être libéré de son tempérament satanique corrompu et de l’influence de Satan. Cette conquête commence tôt dans le processus du perfectionnement de l’homme, c’est-à-dire que c’est la première étape du travail. Le perfectionnement est la deuxième étape, ou la conclusion du travail. Chaque être humain doit être conquis, sinon il ne pourrait pas connaitre Dieu et ne saurait pas qu’il y a un Dieu, c’est-à-dire qu’il ne pourrait pas reconnaitre Dieu. Et si quelqu’un ne reconnait pas Dieu, il est impossible pour lui d’être perfectionné par Dieu parce qu’il ne répond pas aux critères de ce perfectionnement. Si tu ne reconnais même pas Dieu, comment pourras-tu Le connaitre ? Et comment Le chercheras-tu ? Tu seras également incapable de témoigner de Lui, encore moins d’avoir la foi requise pour Le satisfaire. Donc, pour tous ceux qui veulent être rendus complets, la première étape est d’être soumis au travail de la conquête. C’est la première condition. Mais que ce soit la conquête ou le perfectionnement, chaque étape a le but de perfectionner l’homme et de le changer, et chaque étape constitue une partie du travail de diriger l’homme. Ces deux étapes sont nécessaires pour faire de quelqu’un une personne complète ; ni l’une ni l’autre étape ne peuvent être ignorées. Il est vrai que l’expression « être conquis » n’a pas une très bonne résonance, mais en fait le processus de conquérir quelqu’un est le processus de le transformer. Après avoir été conquis, tu ne seras peut-être pas complètement débarrassé de ton tempérament corrompu, mais tu le connaitras. Par le travail de la conquête, tu auras appris à connaitre ta basse humanité et aussi à connaitre ta désobéissance beaucoup mieux. Même si tu es incapable de les rejeter ou de les changer durant la courte période de travail de la conquête, tu apprendras à les connaitre. Cela établit les bases de ton perfectionnement. Donc, la conquête et le perfectionnement ont tous les deux le but de changer l’homme, de débarrasser l’homme de son tempérament satanique corrompu pour qu’il puisse se donner entièrement à Dieu. La conquête est la première étape dans la transformation du tempérament humain et aussi la première étape du don total de l’homme lui-même à Dieu, une étape qui précède le perfectionnement. Le tempérament de vie d’une personne conquise change beaucoup moins que celui d’une personne perfectionnée. Être conquis et être perfectionné sont conceptuellement deux différentes étapes, car il s’agit de deux différentes phases de travail et chacune a ses propres normes, celles de la conquête étant moins élevées que celles du perfectionnement. Ceux qui sont perfectionnés sont des gens justes, des gens sanctifiés et purifiés ; ils sont la cristallisation de l’œuvre de la gestion de l’humanité, le produit fini. Bien qu’ils ne soient pas des êtres humains innocents, ils sont des gens qui cherchent à vivre une vie signifiante. Mais qu’en est-il de ceux qui sont conquis ? Ils reconnaissent seulement en paroles que Dieu existe ; ils reconnaissent que Dieu s’est incarné, que La Parole apparaît dans la chair et que Dieu est venu sur la terre pour faire le travail du jugement et du châtiment. Ils reconnaissent aussi que le jugement et le châtiment de Dieu et Sa punition et Son raffinement sont bénéfiques pour l’homme. Autrement dit, ils commencent tout juste à avoir la ressemblance humaine et ils ont une certaine compréhension de la vie, mais ils sont encore incertains au sujet de la vie. En d’autres termes, ils commencent tout juste à posséder l’humanité. Tels sont les résultats de la conquête. Quand les gens entreprennent le chemin de la perfection, leur ancien tempérament peut être modifié. En outre, leur vie continue de grandir et ils entrent progressivement plus profondément dans la vérité. Ils sont capables de détester le monde et tous ceux qui ne cherchent pas la vérité. Ils se détestent eux-mêmes en particulier, mais, plus que cela, ils se connaissent clairement. Ils sont prêts à vivre dans la vérité, et la recherche de la vérité devient leur objectif. Ils ne sont pas prêts à vivre dans les pensées qui viennent de leur propre cerveau et ils sentent du dégoût pour la suffisance, l’orgueil et la vanité de l’homme. Ils parlent avec un sens profond de rectitude, ils gèrent les choses avec discernement, possèdent la sagesse et sont loyalement obéissants à Dieu. S’ils éprouvent un instant de châtiment et de jugement, non seulement ils ne deviennent pas passifs ou faibles, mais ils en sont reconnaissants. Ils ne peuvent pas vivre sans le châtiment et le jugement de Dieu ; ils peuvent en recevoir Sa protection. Ils ne cherchent pas une foi de paix et de joie ou de satisfaction de leur faim. Ils ne poursuivent pas non plus des jouissances charnelles temporaires. Tels sont les gens perfectionnés. Après que les gens sont conquis, ils reconnaissent que Dieu existe. Mais quelles que soient les actions qui accompagnent la reconnaissance de l’existence de Dieu, ces actions sont limitées en elles-mêmes. Que veut réellement dire la Parole apparaissant dans la chair ? Qu’est-ce que veut dire « incarnation » ? Qu’est-ce que Dieu incarné a fait ? Quels sont l’objectif et l’importance de Son œuvre ? Après avoir expérimenté tant de Son œuvre, avoir expérimenté Ses actes dans la chair, qu’as-tu gagné ? Ce n’est qu’après avoir compris toutes ces choses que tu seras une personne conquise. Si tu te contentes de dire « je reconnais que Dieu existe », mais que tu n’abandonnes pas le mari que tu devrais abandonner et que tu manques de renoncer aux joies charnelles auxquelles tu devrais renoncer, et que tu continues de convoiter les conforts charnels comme tu le fais toujours, tu es incapable de t’affranchir des préjugés envers les frères et sœurs, et pour de nombreuses pratiques simples, tu es incapable de payer ton dû pour accomplir les actions, alors cela prouve que tu n’as pas encore été conquis. Dans ce cas, même si tu as beaucoup de connaissances, ce sera pour rien. Les conquis sont des gens qui ont réussi à faire des changements initiaux et une entrée initiale. Expérimenter le jugement et le châtiment de Dieu fait qu’ils ont une connaissance initiale de Dieu et une compréhension initiale de la vérité. Bien que pour de nombreuses vérités plus profondes, plus granulaires, tu es incapable de complètement entrer dans leur réalité, tu es capable de mettre en pratique de nombreuses vérités rudimentaires dans ta vie réelle, telle que celle qui implique les joies charnelles ou ton statut personnel. Tout ceci, bien sûr, c’est ce qui est atteint pour ceux qui passent par la conquête. Il est également possible de voir certains changements de tempérament dans les conquis. Par exemple, leurs vêtements et leur toilette et leur vie, ceux-ci peuvent changer. Leurs perspectives de foi en Dieu changent, ils ont plus de clarté sur l’objet de leur poursuite, et leurs résolutions augmentent. Pendant le processus d’être conquis, leur tempérament de vie peut également changer en conséquence. Ce n’est pas qu’ils ne changent pas du tout. C’est juste que leur changement est peu profond, initial, et bien moindre que le changement de tempérament et l’objet de la poursuite qui seraient constatés une fois qu’une personne est amenée à la perfection. Si, pendant le processus d’être conquis, le tempérament d’une personne ne change pas du tout et qu’elle ne gagne même pas un peu de vérité, alors ce genre de personnes devient juste un déchet et elle est complètement inutile. Les personnes qui n’ont pas été conquises ne peuvent pas être amenées à la perfection ! Et si une personne recherche uniquement à être conquise, elle ne peut pas être rendue complète, même si son tempérament a présenté quelques changements pertinents durant l’œuvre de la conquête. Elle perdra également les vérités initiales qu’elle a gagnées. Il y a une grande différence entre la quantité de changement de tempérament dans la personne conquise et la personne amenée à la perfection. Mais être conquis est la première étape du changement ; c’en est la fondation. Le manque de ce changement initial, c’est la preuve qu’une personne ne connaît en fait pas du tout Dieu parce que cette connaissance vient du jugement, et ce jugement est un élément principal de l’œuvre de la conquête. Chaque personne amenée à la perfection est donc passée par le processus d’être conquis. Sinon il lui aurait été impossible d’être amenée à la perfection.

Tu dis que tu reconnais Dieu incarné et que tu reconnais que la Parole apparaît dans la chair, mais tu agis derrière Son dos, et non comme Il veut que tu agisses, et tu ne Le crains pas. Cela est reconnaitre Dieu ? Tu reconnais ce qu’Il dit, mais tu refuses de mettre en pratique même les choses que tu es capable de pratiquer et tu ne respectes pas Sa voie. Cela est une reconnaissance ? Tu Le reconnais, mais ton seul état d’esprit est de te protéger de Lui, jamais de le vénérer. Si tu as vu et reconnu Son travail, et si tu sais qu’Il est Dieu, et pourtant tu restes tiède et complètement inchangé, alors tu n’as pas encore été conquis. Quelqu’un qui a été conquis doit faire tout ce qu’il peut. Il veut entrer et accéder à des vérités plus élevées même s’il n’en a pas encore la capacité. C’est seulement parce que sa compréhension est limitée que ses pratiques sont limitées. Mais il doit quand même faire tout ce qu’il peut. Si tu peux faire ces choses, ce sera à cause du travail de la conquête. Supposons que tu dises : « Puisqu’Il peut proclamer tellement de paroles impossibles à l’homme, s’Il n’est pas Dieu, qui L’est ? » Ce genre de pensée ne signifie pas que tu reconnais Dieu. Si tu reconnais Dieu, tu dois le démontrer par tes actions. Diriger une Église, mais être incapable de faire la justice, et convoiter de l’argent et toujours détourner l’argent de l’Église en faveur de ton propre compte, est-ce reconnaitre qu’il y a un Dieu ? Dieu est tout-puissant et doit être craint. Comment peux-tu ne pas craindre si tu reconnais vraiment qu’il y a un Dieu ? Comment as-tu pu faire ces choses si méprisables ? Cela peut-il être appelé croire ? Le reconnais-tu vraiment ? Est-ce en Dieu que tu crois ? Tu crois en un Dieu vague ; c’est pour cela que tu ne crains pas ! Tous ceux qui reconnaissent vraiment Dieu et Le connaissent le craignent, et ils ont peur de faire quelque chose qui s’oppose à Lui ou qui va à l’encontre de leur conscience ; ils ont peur surtout de faire quelque chose consciemment contre la volonté de Dieu. Seulement cela peut être considéré comme reconnaitre l’existence de Dieu. Que devrais-tu faire quand tes parents te dissuadent de croire en Dieu ? Comment devrais-tu aimer Dieu quand ton mari incroyant te traite bien ? Et comment devrais-tu aimer Dieu quand les frères et les sœurs te détestent ? Si tu Le reconnais, alors tu agiras de façon appropriée et vivras la réalité dans toutes ces situations. Si tu n’agis pas concrètement, mais dis seulement que tu reconnais l’existence de Dieu, alors tu n’es qu’un beau parleur ! Tu dis que tu crois en Lui et que tu Le reconnais, mais de quelle manière Le reconnais-tu ? De quelle manière crois-tu en Lui ? Le crains-tu ? Le vénères-tu ? L’aimes-tu profondément à l’intérieur ? Lorsque tu es bouleversé et que tu n’as personne sur qui compter, tu sens que Dieu doit être aimé, mais ensuite tu L’oublies complètement. Cela n’est pas aimer Dieu ou croire en Dieu ! Qu’est-ce que Dieu veut que l’homme réalise finalement ? Tout ce que J’ai mentionné, penser que tu es un gros bonnet, sentir que tu comprends rapidement, contrôler les autres, regarder les autres de haut, juger les gens selon leur apparence, intimider des gens honnêtes, convoiter l’argent de l’Église, et ainsi de suite, ces choses de ton tempérament satanique corrompu devraient être partiellement éliminées après que tu as été conquis.

Le travail de votre conquête a une signification très profonde. Premièrement, le but de ce travail est de perfectionner un groupe de gens, c’est-à-dire de les transformer en un groupe de vainqueurs, comme le premier groupe de gens rendus complets, c’est-à-dire les prémices. Deuxièmement, le but est de permettre aux êtres créés de jouir de l’amour de Dieu, de recevoir le plus grand salut de Dieu, le plein salut de Dieu, de permettre à l’homme de jouir non seulement de la miséricorde et de la bonté, mais plus important encore, du châtiment et du jugement. Depuis la création du monde jusqu’à présent, tout ce que Dieu a fait dans Son œuvre est amour, sans aucune haine pour l’homme. Même le châtiment et le jugement que vous avez vus sont aussi amour, un amour plus vrai et plus réel, un amour qui conduit l’homme sur la voie droite de la vie humaine. Troisièmement, le but est de témoigner devant Satan. Et enfin, c’est d’établir les bases pour l’annonce de l’Évangile dans l’avenir. Tout Son travail a le but de diriger les gens sur la voie droite de la vie humaine, afin qu’ils vivent la vie normale de l’humanité, car l’homme ne sait pas comment vivre. Sans cette direction, tu ne pourrais que vivre une vie vide, une vie sans valeur et privée de sens, et tu ne saurais pas du tout comment être une personne normale. Cela est la signification la plus profonde de la conquête de l’homme. Vous tous êtes des descendants de Moab. Faire l’œuvre de la conquête sur vous est votre grand salut. Vous vivez tous dans un lieu de péché et licencieux ; vous êtes tous des gens licencieux et pécheurs. Aujourd’hui vous pouvez non seulement voir Dieu, mais plus important encore, vous avez reçu le châtiment et le jugement, vous avez reçu un très grand salut, c’est-à-dire, le plus grand amour de Dieu. Il fait tout par amour pour vous ; Il n’a pas de mauvaise intention. C’est à cause de vos péchés qu’Il vous juge, afin que vous vous examiniez et receviez ce grand salut. Tout cela est fait pour perfectionner l’homme. Du début à la fin, Dieu a fait tout Son possible pour sauver l’homme, et Il n’est certainement pas prêt à détruire complètement les hommes qu’Il a créés de Ses propres mains. Maintenant, Il est venu travailler parmi vous. N’est-ce pas encore un plus grand salut ? S’Il vous détestait, ferait-Il encore un travail d’une telle ampleur pour vous conduire personnellement ? Pourquoi devrait-Il souffrir ainsi ? Dieu ne vous déteste pas ou n’a pas une mauvaise intention contre vous. Vous devriez savoir que l’amour de Dieu est l’amour le plus vrai. C’est seulement à cause de la désobéissance des gens qu’Il doit les sauver par le jugement ; autrement, ils ne seraient pas sauvés. Comme vous ne savez pas comment mener une vie ou comment vivre, et comme vous vivez dans ce lieu de péché et de vice, et que vous êtes des diables licencieux et sales, Il n’a pas le cœur de vous laisser devenir encore plus dépravés, ni de vous voir vivre dans un lieu si souillé et être piétiné par Satan à volonté, ni le cœur de vous laisser tomber dans l’Hadès. Il veut seulement acquérir ce groupe parmi vous et vous sauver complètement. Cela est le but principal de Son travail de conquête qu’il entreprend sur vous ; C’est juste pour le salut. Si tu ne peux pas voir que tout ce qui est fait pour toi est amour et salut, si tu penses que ce n’est qu’une méthode, un moyen de tourmenter l’homme, quelque chose qui n’est pas digne de confiance, alors tu ferais aussi bien de retourner à ton monde où souffrir la douleur et la misère ! Si tu es prêt à être dans ce courant et à profiter de ce jugement et de ce grand salut, à profiter de toute cette bénédiction que l’on ne trouve nulle part dans le monde humain, et à profiter de cet amour, alors reste docilement dans ce courant d’acceptation du travail de la conquête afin que tu puisses être perfectionné. Bien que maintenant tu souffres la douleur et le raffinement du jugement, cette douleur est précieuse et signifiante. Bien que le châtiment et le jugement soient un raffinement et un dévoilement impitoyables pour l’homme, qui ont le but de punir ses péchés et sa chair, rien de ce travail n’a le but de condamner et d’anéantir sa chair. Le dévoilement sévère de la parole a le but de te conduire sur la voie droite. Vous avez personnellement expérimenté tellement de ce travail et, de toute évidence, cela ne vous a pas conduits sur une mauvaise voie ! Tout cela a le but de te permettre de vivre une humanité normale ; tout cela peut être atteint par ton humanité normale. Chaque étape de travail est effectuée en fonction de vos besoins, en fonction de vos faiblesses, et en fonction de votre stature réelle, et aucun fardeau trop lourd ne vous est imposé. Même si tu ne peux pas voir cela clairement maintenant et si tu penses que Je suis dur avec toi, même si tu continues à penser que Je te châtie et te juge tous les jours et te reproche tous les jours parce que Je te hais, et même si tu reçois le châtiment et le jugement, en réalité, tout est amour pour toi et aussi une grande protection pour toi. Si tu ne peux pas saisir le sens profond de ce travail, alors il n’y a tout simplement aucun moyen pour toi de progresser dans ton expérience. Tu devrais être réconforté par un tel salut. Ne refuse pas d’entendre raison. Arrivé à ce point, tu devrais voir clairement la signification de ce travail de la conquête. Tu ne devrais plus adopter telle et telle vue !

Précédent:La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (3)

Suivant:Pratique (6)

Vous aimerez peut-être également