La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Vous devez comprendre l’œuvre ; ne suivez pas confusément !

Actuellement, il y a beaucoup de gens qui croient de manière confuse. Votre curiosité est trop grande, votre désir de poursuivre des bénédictions est trop grand et votre désir de poursuivre la vie est trop petit. De nos jours, les croyants en Jésus sont pleins d’enthousiasme. Jésus les accueillera dans la maison céleste — peuvent-ils ne pas croire ? Certaines personnes sont des croyants toute leur vie, d’autres croient depuis plus de vingt ans ou croient depuis quarante ou cinquante ans ; elles ne se lassent jamais de lire la Bible. C’est parce que, en dépit de ce qui arrive, aussi longtemps qu’elles croient, elles entreront au ciel. Vous avez suivi Dieu sur ce chemin depuis quelques années seulement, mais vous vous effondrez déjà et vous n’avez plus d’endurance. Car votre désir d’acquérir des bénédictions est trop fort. Votre marche sur ce vrai chemin est motivée par votre désir d’obtenir des bénédictions et par la curiosité de votre cœur. Vous n’avez pas beaucoup de compréhension concernant cette étape de l’œuvre. Une grande partie de ce que Je dis aujourd’hui ne s’adresse pas à ceux qui croient en Jésus ; cela n’est pas du tout adressé uniquement pour contre-attaquer leurs notions. En fait, ces notions qui sont exposées sont les mêmes notions qui existent parmi vous, parce que vous ne comprenez pas pourquoi la Bible a été mise de côté, pourquoi Je dis que l’œuvre de l’Éternel a vieilli et pourquoi Je dis que l’œuvre de Jésus a vieilli. En fait, vous avez beaucoup de notions que vous n’avez pas encore exprimées. Vous avez de nombreuses opinions qui sont enfermées dans vos cœurs, et vous suivez juste la foule. Pensez-vous que vos notions sont peu nombreuses ? C’est simplement que vous ne les exprimez pas, et rien de plus ! En réalité, vous ne suivez que de manière superficielle, vous ne cherchez pas du tout le vrai chemin et ne venez pas intentionnellement gagner la vie. Vous avez une attitude de vouloir juste voir ce qui se passera. Parce que vous n’avez pas mis de côté beaucoup de vos anciennes notions, il n’y a personne parmi vous qui a pu entièrement s’offrir lui-même ou elle-même. Arrivés à ce stade, tous, vous vous inquiétez toujours de votre propre destin, réfléchissant de jour et de nuit, sans jamais être capables de l’abandonner. Penses-tu que les pharisiens dont Je parle sont les « vieux » dans la religion ? N’êtes-vous pas les représentants des pharisiens les plus progressistes de la présente génération ? Penses-tu que ces personnes que Je mentionne, qui Me scrutent à la lumière de la Bible, se réfèrent uniquement à ces experts bibliques des cercles religieux ? Penses-tu que, lorsque Je parle de ceux qui clouent Dieu à la croix une fois de plus, Je parle des leaders des cercles religieux ? N’êtes-vous pas les meilleurs acteurs qui jouent ce rôle ? Penses-tu que toutes les paroles que Je déclare pour riposter contre les notions des gens se moquent des pasteurs et des anciens dans la religion ? N’avez-vous pas non plus participé à toutes ces choses ? Penses-tu que tu n’as que quelques notions ? C’est juste que vous avez tous appris à être très astucieux maintenant. Vous ne parlez pas des choses que vous ne comprenez pas ou ne trahissez pas vos sentiments pour elle, mais vos cœurs de révérence et de soumission n’existent tout simplement pas. Selon votre manière de voir, étudier, observer et attendre sont vos meilleures pratiques d’aujourd’hui. Vous avez appris à être trop astucieux. Cependant, savez-vous que c’est une sorte de psychologie astucieuse de votre part ? Pensez-vous qu’un moment d’astuce de votre part vous aidera à échapper au châtiment éternel ? Vous avez appris à être trop « astucieux » ! Et certaines personnes Me posent des questions comme les suivantes : « Le jour où les religieux me demandent : “Pourquoi votre Dieu n’a-t-Il opéré aucun miracle ?” Comment dois-je l’expliquer ? » Maintenant, ce n’est pas seulement que les religieux vous posent ce genre de questions. Plutôt, c’est que tu ne comprends pas l’œuvre d’aujourd’hui et tu as trop de notions. Ne sais-tu toujours pas à qui Je fais allusion lorsque Je parle de responsables religieux ? Ne sais-tu pas pour qui J’explique la Bible ? Ne sais-tu pas pour qui Je parle lorsque J’explique les trois étapes de l’œuvre ? Si Je ne disais pas ces choses, seriez-vous si facilement convaincus ? Vous soumettriez-vous si facilement ? Est-ce si facile pour vous de mettre de côté ces anciennes notions ? Surtout ces « hommes courageux » qui n’ont jamais obéi à personne, obéiraient-ils si facilement ? Je sais que, bien que vous ayez une humanité de niveau inférieur, que vous ayez une qualité inférieure, des cerveaux moins développés et n’ayez pas de longues histoires de croyance en Dieu, vous avez réellement beaucoup de notions et votre nature inhérente est telle qu’elle ne se soumet pas facilement à quelqu’un. Toutefois, aujourd’hui, vous pouvez vous soumettre parce que vous y êtes obligés et impuissants ; vous êtes des tigres dans une cage de fer, incapables de laisser libre cours à vos compétences. Il serait difficile de voler même si vous aviez des ailes. Bien que vous n’ayez pas reçu de bénédictions, vous êtes prêts à suivre. Ce n’est pas votre esprit « d’homme bon », mais c’est que vous avez été complètement écrasés et vous êtes au bout du rouleau. C’est que toute cette œuvre vous a écrasés. S’il y avait quelque chose que vous pouviez atteindre, vous ne seriez pas aussi obéissants que vous l’êtes aujourd’hui, parce qu’auparavant, vous étiez tous des ânes sauvages dans le désert. Donc, ce qui est dit aujourd’hui n’est pas seulement dirigé vers des personnes de diverses factions religieuses, et ce n’est pas pour contre-attaquer leurs notions. Au contraire, c’est pour lutter contre vos notions.

Le jugement de la justice a commencé. Dieu servira-t-Il toujours d’offrande expiatoire pour les gens ? Dieu jouera-t-Il une fois de plus le rôle de grand médecin pour les gens ? Dieu n’a-t-Il pas d’autorité qui soit plus grande que cela ? Un groupe de personnes a déjà été rendu complet et a été enlevé et placé devant le trône. Va-t-Il encore chasser les démons et guérir les malades ? N’est-ce pas trop démodé ? Le témoignage sera-t-il possible si on continue comme ça ? Dieu a été cloué sur la croix une fois et sera-t-Il crucifié pour toujours ? Après avoir chassé les démons une fois, les chassera-t-Il pour toujours ? Ceci n’est-il pas considéré comme une humiliation ? L’âge avance dans le sens du progrès si et seulement si cette étape de l’œuvre est supérieure à la précédente. Ensuite, les derniers jours seront atteints et le moment viendra où l’âge sera terminé. Les gens qui poursuivent la vérité doivent donc faire attention et bien comprendre les visions. C’est cela la base. Chaque fois que J’ai un échange avec vous sur les visions, Je vois toujours que les paupières de certaines personnes se ferment et elles commencent à s’endormir, ne voulant pas écouter. D’autres demandent : « Pourquoi n’écoutes-tu pas ? » Il répond : « Cela n’aide pas ma vie ni mon entrée dans la réalité. Ce que nous voulons, ce sont les chemins de la pratique. » Lorsque Je ne parle pas des chemins de la pratique et que Je parle de l’œuvre, il dit : « Dès que Tu parles de l’œuvre, je commence à m’endormir. » Maintenant, Je commence à parler des chemins de la pratique et il commence à être attentif. Je recommence à parler de l’œuvre et il recommence à ne pas écouter. Savez-vous ce dont vous devez maintenant être équipés ? Un aspect parle des visions concernant l’œuvre et l’autre aspect concerne ta pratique. Tu dois saisir ces deux aspects. Si tu n’as pas de visions dans ta quête de faire des progrès dans la vie, alors tu n’as pas de base. Si tu ne possèdes que les chemins de la pratique, n’as pas la moindre vision et n’as aucune compréhension de l’œuvre de l’ensemble du plan de gestion, alors tu es un bon à rien. Tu dois comprendre les vérités de l’aspect visionnaire et, quant aux vérités relatives à la pratique, tu dois trouver les chemins appropriés de la pratique une fois que tu les as compris ; tu dois pratiquer selon les paroles et y entrer selon tes conditions. Les visions sont la base et si tu n’y prêtes pas attention, tu ne pourras pas suivre jusqu’à la fin. En expérimentant de cette façon, soit tu t’égareras ou tomberas et échoueras. Il n’existera aucun moyen de réussir ! Les personnes qui n’ont pas de grandes visions comme leur base ne peuvent qu’échouer et ne réussissent pas. Tu ne peux pas tenir ferme ! Sais-tu ce que signifie croire en Dieu ? Sais-tu ce que signifie suivre Dieu ? Sans visions, quel chemin suivrais-tu ? Dans l’œuvre d’aujourd’hui, si tu n’as pas de visions, tu ne pourras pas du tout être rendu complet. En qui crois-tu ? Pourquoi crois-tu en Lui ? Pourquoi Le suis-tu ? Crois-tu comme s’il s’agissait d’une sorte de jeu ? Traites-tu ta vie comme une sorte de jouet ? Le Dieu d’aujourd’hui est la plus grande vision. Le connais-tu bien ? L’as-tu bien vu ? En voyant le Dieu d’aujourd’hui, le fondement de ta croyance en Dieu est-il sécurisé ? Penses-tu qu’aussi longtemps que tu suivras de cette manière confuse, tu atteindras le salut ? Penses-tu que tu peux attraper un poisson dans de l’eau boueuse ? Est-ce si simple ? Combien de tes notions as-tu mises de côté concernant ce que dit le Dieu d’aujourd’hui ? As-tu une vision du Dieu d’aujourd’hui ? Où se trouve ta compréhension du Dieu d’aujourd’hui ? Tu crois toujours qu’en suivant, tu peux L’obtenir, qu’en Le voyant, tu peux L’obtenir[a], et que personne ne pourra te secouer. Ne pense pas que suivre Dieu soit si facile. La clé, c’est que tu dois Le connaître, tu dois connaître Son œuvre et tu dois avoir la volonté de supporter des difficultés pour Lui, de perdre ta vie pour Lui et d’être amené à la perfection par Lui. C’est la vision que tu devrais avoir. Il ne suffit pas que tu penses toujours à profiter de la grâce ! Ne suppose pas que Dieu est juste là pour la jouissance des gens et pour accorder la grâce aux gens. Tes pensées ne sont pas correctes ! Si l’on ne peut pas risquer sa vie à suivre, si l’on ne peut pas abandonner toute possession mondaine pour suivre, alors l’on ne pourra absolument pas suivre jusqu’à la fin ! Tu dois avoir des visions comme base. Si survient le jour où tu dois vivre une tragédie, que devrais-tu faire ? Serais-tu toujours en mesure de suivre ? Ne dis pas avec légèreté que tu pourras suivre jusqu’à la fin. Tu ferais mieux d’abord d’ouvrir grand tes yeux pour voir ce qu’est le moment présent. Bien que vous soyez peut-être maintenant comme des piliers du temple, un temps viendra lorsque tous ces piliers seront rongés par des vers, ce qui provoquera l’effondrement du temple, parce qu’à présent, il y a tellement de visions dont vous manquez. Ce à quoi vous prêtez attention, ce ne sont que vos propres petits mondes et vous ne savez pas quelle est la manière la plus fiable, la plus appropriée de chercher. Vous ne faites pas attention à la vision de l’œuvre d’aujourd’hui et ces choses ne vous tiennent pas à cœur. Avez-vous envisagé qu’un jour, votre Dieu vous mettra dans un endroit très peu familier ? Pensez-vous qu’un jour Je pourrais tout vous arracher, que vous adviendra-t-il ? Votre énergie ce jour-là sera-t-elle comme elle l’est maintenant ? Votre foi réapparaîtra-t-elle ? En suivant Dieu, vous devez connaître cette plus grande vision qui est « Dieu ». C’est la question la plus importante. Aussi, ne pensez pas qu’en vous séparant de la compagnie des mondains pour devenir sanctifié vous soyez la maison de Dieu. Aujourd’hui, c’est Dieu Lui-même qui est à l’œuvre au sein de la création. C’est Dieu qui est venu parmi les gens pour faire Sa propre œuvre, et non pour mener des campagnes. Parmi vous, il n’y a même pas un petit nombre qui sait que l’œuvre d’aujourd’hui est l’œuvre du Dieu dans le ciel qui S’est fait chair. Il ne s’agit pas de vous transformer en des personnes exceptionnelles de talent. Il s’agit plutôt de vous aider à connaître la signification de la vie humaine, de connaître la destination des êtres humains et de t’aider à connaître Dieu et Sa totalité. Tu devrais savoir que tu es une création entre les mains du Créateur. Ce que tu devrais comprendre, ce que tu devrais faire, et comment tu devrais suivre Dieu — ces points ne représentent-ils pas les vérités que tu dois comprendre ? Ne sont-ils pas les visions que tu dois voir ?

Quand une personne a des visions, elle possède un fondement. Lorsque tu pratiques sur la base de ce fondement, il sera beaucoup plus facile d’entrer. De cette façon, tu n’auras aucune appréhension quant à ton entrée, et il te sera très facile de le faire. Cet aspect de la compréhension des visions, de la compréhension de l’œuvre, c’est la clé. Vous devez être équipés de cet aspect. Si tu n’es pas équipé de cet aspect de la vérité et ne parles que des chemins de la pratique, c’est un énorme défaut. J’ai découvert que beaucoup d’entre vous ne mettent pas l’accent sur cet aspect, et lorsque vous écoutez cet aspect de la vérité, c’est comme écouter des paroles doctrinales. Un jour, tu risques de perdre. Il y a certaines paroles maintenant que tu ne comprends pas et que tu n’as pas assimilées ; dans ce cas, tu devrais chercher avec patience, et le jour viendra où tu comprendras. Équipe-toi petit à petit. Même si tu ne comprends que quelques doctrines spirituelles, c’est mieux que de ne leur accorder aucune attention. C’est mieux que de n’en comprendre aucune du tout. Tout ceci est très utile à ton entrée et éliminera tous tes doutes. C’est mieux que d’être rempli de notions. Il est préférable d’avoir ces visions comme fondement. Sans aucune appréhension, il est possible d’entrer avec assurance. Pourquoi s’embêter à toujours suivre confusément et de manière douteuse ? Cela ne serait-il pas assimilable à celui qui couvre ses oreilles pendant qu’il vole la cloche ? Comme il est bon d’entrer dans le royaume avec assurance ! Pourquoi être plein d’appréhensions ? Cela ne serait-il pas enduré des difficultés ? Lorsque tu auras une compréhension de l’œuvre de l’Éternel, de l’œuvre de Jésus et de cette étape de l’œuvre, alors tu auras un fondement. Maintenant, tu peux imaginer que c’est très simple. Certaines personnes disent : « Lorsque le Saint-Esprit commencera la grande œuvre, j’aurai toutes les paroles. Le fait que je ne comprenne vraiment pas maintenant, c’est parce que le Saint-Esprit ne m’a pas encore beaucoup éclairé. » Ce n’est pas si facile ; ce n’est pas le cas que tu sois prêt à l’accepter maintenant, et lorsque le moment viendra, tu l’utiliseras magistralement. Ce n’est pas nécessairement le cas ! Tu crois que tu es maintenant très bien équipé et que ce ne serait pas un problème de répondre à ces religieux et aux plus grands théoriciens, et même de les réfuter. Serais-tu réellement en mesure de le faire ? De quelle compréhension peux-tu parler avec cette expérience superficielle qui est la tienne ? Devenir équipé de la vérité, livrer la bataille de la vérité et rendre témoignage du nom de Dieu, ce n’est pas comme tu le penses, qu’aussi longtemps que Dieu sera à l’œuvre, tout sera accompli. À ce moment-là peut-être, une question te laissera perplexe et tu seras étonné. La clé c’est de savoir si tu es au clair ou pas au sujet de cette étape de l’œuvre et dans quelle mesure tu la comprends vraiment. Si tu ne peux pas vaincre les forces ennemies et ne peux pas non plus vaincre les forces religieuses, alors ne deviendras-tu pas un bon à rien ? Si tu as vécu l’œuvre d’aujourd’hui, l’as vue de tes propres yeux et l’as entendue de tes propres oreilles, mais en fin de compte, tu es incapable de rendre témoignage, as-tu encore le courage de continuer à vivre ? À qui pourrais-tu faire face ? Ne pense pas trop simplement maintenant. Le travail plus tard ne sera pas aussi simple que tu l’imagines. Livrer la bataille de la vérité n’est pas si facile ou si simple. Maintenant, tu dois être équipé. Si tu n’es pas équipé de la vérité maintenant, quand le moment viendra et que le Saint-Esprit ne s’ouvra pas d’une manière surnaturelle, alors tu seras perdant.

Note de bas de page :

[a] Le texte original dit : « Tu crois toujours qu’en suivant, tu peux obtenir, qu’en voyant, tu peux obtenir. »