Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Comment la deuxième étape de l’œuvre de la conquête porte du fruit

L’étape de l’œuvre des exécutants est la première étape de l’œuvre de la conquête ; c’est actuellement la deuxième étape de l’œuvre de la conquête. Pourquoi la perfection est-elle discutée dans l’œuvre de la conquête ? Elle édifie une fondation pour l’avenir. C’est actuellement la dernière étape de l’œuvre de la conquête et, après cela, les hommes subiront la grande tribulation et, à ce moment-là, l’œuvre de parfaire les hommes commencera officiellement. La principale chose maintenant, c’est la conquête ; cependant, c’est aussi la première étape de parfaire, parfaire la compréhension et l’obéissance des hommes, ce qui, évidemment, édifie encore une fondation pour l’œuvre de la conquête. Si tu veux être amené à la perfection, tu dois pouvoir rester ferme au milieu de la tribulation future et consacrer toutes tes forces au développement de la prochaine étape de l’œuvre. C’est cela être amené à la perfection et c’est le point où les hommes seront complètement gagnés par Dieu. Ce qui est discuté en ce moment, c’est d’être conquis, ce qui est également être amené à la perfection ; cependant, ce qui est fait maintenant, c’est la fondation pour être amené à la perfection dans l’avenir. Pour être rendus parfaits, les hommes doivent faire l’expérience de l’adversité et ils doivent en faire l’expérience sur la fondation d’être conquis. Si les hommes n’ont pas cette fondation actuelle, s’ils n’ont pas été complètement conquis, alors il leur sera difficile de tenir ferme durant la prochaine étape. Seulement être conquis ne réalise pas le but final : c’est seulement témoigner de Dieu devant Satan. Être amené à la perfection est le but final, et, si tu n’as pas été rendu parfait, alors tu seras considéré comme sans valeur. Ce n’est que lorsque les hommes rencontreront l’adversité dans le futur que leur stature véritable sera visible, c’est-à-dire, la pureté réelle de ton amour pour Dieu sera visible. Maintenant, tous les hommes disent : « Peu importe ce que Dieu fait, nous obéirons, et nous sommes prêts à être des faire-valoir pour déclencher la puissance de Dieu, le tempérament de Dieu. Peu importe qu’Il nous accorde Sa grâce ou qu’Il nous maudisse ou nous juge, nous Lui rendrons grâces. » Que tu dises cela maintenant n’est qu’un peu de compréhension, mais à savoir si ça peut être appliqué à la réalité dépend du fait que ta compréhension soit vraiment réaliste ou non. Que les hommes aient maintenant vu et compris ces choses est la réalisation de l’œuvre de la conquête ; si oui ou non tu peux être amené à la perfection sera principalement visible lorsque l’adversité t’adviendra. À ce moment-là, on verra si oui ou non tu as un amour sincère pour Dieu dans ton cœur, et, si tu as vraiment un amour pur pour Lui, tu diras : « Nous ne sommes que des faire-valoir ; nous sommes des créatures entre les mains de Dieu. » Et quand tu annonceras l’évangile à d’autres nations, tu diras : « Je ne suis qu’un exécutant et c’est à cause de notre tempérament corrompu que Dieu a tellement parlé que nous avons vu Son tempérament juste. Si Dieu n’avait pas dit ces choses, nous ne pourrions pas Le voir, nous serions incapables d’avoir un aperçu de Sa sagesse et nous serions incapables d’obtenir un si grand salut, une si grande bénédiction. » Si tu as vraiment ce point de vue, alors tu vas bien. Tu as déjà dit beaucoup de choses d’une manière désinvolte et tu cries toujours les slogans : « Nous sommes des faire-valoir et des exécutants ; nous sommes prêts à être conquis et à être des témoins retentissants pour Dieu… » Tu ne peux pas tout simplement crier cela et en avoir terminé, et prouver que tu es une personne de stature. Tu dois avoir une vraie compréhension et ta compréhension doit être testée.

Réfléchis aux expériences au cours de cette période de temps et jette un deuxième regard sur ces choses qui ont été dites, ensuite compare-les à ce que tu fais. C’est absolument vrai que tu es complètement un faire-valoir ! Quel degré de compréhension as-tu maintenant ? Tes idées, tes pensées, ton comportement, tes paroles et tes actions, tout ce que tu vis, tout cela n’est-il pas seulement un faire-valoir pour la justice et la sainteté de Dieu ? Tout ce qui est révélé dans les paroles actuelles de Dieu n’est-il pas au sujet du tempérament corrompu de l’humanité ? Le tempérament juste et la sainteté de Dieu se reflètent à travers tes idées et tes motifs, et à travers ce que tu révèles. Lui, vivant aussi dans une terre de souillure, n’a pas du tout été entaché de souillure. Il vit dans le même monde souillé que toi, mais Il possède la raison et la perspicacité ; Il déteste la souillure. Toi-même, tu ne peux pas voir les choses souillées dans tes propres paroles et actions, mais Il le peut, Il peut te les montrer. Ces vieilles choses qui t’appartiennent — ton manque de culture, de perspicacité, de sens, ton mode de vie arriéré — ont toutes été découvertes par l’exposition qu’Il en a faite maintenant. Dieu est venu sur la terre pour œuvrer de cette manière, de sorte que les gens ont vu Sa sainteté et Son tempérament juste. Il te juge et te châtie et te fait te comprendre toi-même. Parfois, ta nature démoniaque apparaît et Il peut te la montrer. Il connaît l’essence de l’humanité par cœur. Il vit comme toi, mange la même nourriture que toi, vit dans le même genre de maison que toi, mais Il connaît beaucoup plus que toi. Mais ce qu’Il déteste le plus, ce sont les philosophies de vie de l’humanité et sa malhonnêteté et sa tromperie. Il déteste ces choses et Il ne veut pas les reconnaître. Il déteste particulièrement les interactions charnelles de l’humanité. Bien qu’Il ne comprenne pas entièrement certaines parties de la connaissance générale des interactions humaines, Il est pleinement conscient lorsque les gens exposent une partie de leur tempérament corrompu. Dans Son œuvre, Il parle et enseigne aux hommes par ces choses au-dedans d’eux, et ainsi Il juge les hommes et révèle Son tempérament juste et saint. C’est ainsi que les hommes deviennent des faire-valoir pour Son œuvre. C’est seulement Dieu incarné qui peut révéler toutes sortes de tempéraments corrompus de l’humanité et toutes les faces laides de Satan. Il ne te punit pas, Il veut simplement que tu sois un faire-valoir pour la sainteté de Dieu, et ensuite tu ne peux pas tenir ferme par toi-même parce que tu es trop souillé. Il parle par ces choses que les hommes révèlent et Il les expose afin que les hommes sachent à quel point Dieu est saint. Il ne négligera pas même la moindre souillure chez les humains, même pas la plus petite idée souillée dans leur cœur, leurs paroles et leurs actions qui ne sont pas conformes à Sa volonté. Par Ses paroles, il ne restera de souillure en aucun homme et aucune chose, tout sera exposé. C’est seulement alors que tu vois qu’Il est vraiment différent des hommes. Il est complètement dégoûté par la moindre souillure dans l’humanité. Parfois, les hommes ne comprennent même pas et disent : « Pourquoi es-Tu toujours en colère ? Dieu, pourquoi n’es-Tu pas bienveillant envers les faiblesses de l’humanité ? Pourquoi n’as-Tu pas un peu de pardon pour l’humanité ? Pourquoi manques-Tu tellement d’égard envers l’homme ! Tu sais comme les hommes sont corrompus, alors pourquoi traites-Tu quand même les hommes de cette façon ? » Il est dégoûté par le péché ; Il déteste le péché. Il est particulièrement dégoûté par toute rébellion qu’il peut y avoir en toi. Lorsque tu exposes un tempérament rebelle, Il est démesurément dégoûté. C’est par ces choses que Son tempérament et Son être peuvent être exprimés. Lorsque tu compares cela à toi-même, tu verras que même s’Il mange la même nourriture, porte les mêmes vêtements et a les mêmes jouissances que les hommes, bien qu’Il vive aux côtés de l’humanité et avec elle, Il n’est pas le même. N’est-ce pas la signification même d’être un faire-valoir ? C’est par ces choses dans les hommes que la grande puissance de Dieu est mise en relief si clairement ; c’est l’obscurité qui révèle l’existence précieuse de la lumière.

Bien sûr, Il ne vous utilise pas intentionnellement comme faire-valoir, mais lorsque cette œuvre montre des résultats, elle montre la rébellion de l’humanité comme un faire-valoir pour le tempérament juste de Dieu. C’est parce que vous avez agi comme des faire-valoir que vous avez l’occasion de connaître l’expression naturelle du tempérament juste de Dieu. C’est à cause de votre propre rébellion que vous avez été soumis au jugement et au châtiment, mais c’est aussi à cause de votre rébellion que vous avez servi de faire-valoir et avez gagné la grande grâce que Dieu vous a accordée. C’est votre rébellion qui est un faire-valoir pour la puissance et la sagesse de Dieu, et c’est à cause d’elle que vous avez gagné un si grand salut, une si grande bénédiction. Bien que vous ayez été soumis à Mon jugement à plusieurs reprises, vous avez aussi gagné un grand salut que ceux qui vous précèdent n’ont jamais gagné. Cette œuvre est incroyablement signifiante pour vous. Ce « faire-valoir » a vraiment beaucoup de valeur pour vous. C’est parce que vous avez servi de faire-valoir que vous avez gagné le salut et la grâce. Être ce genre de faire-valoir n’a-t-il pas beaucoup de valeur ? N’est-ce pas très signifiant ? C’est parce que vous vivez dans le même domaine que Dieu, parce que vous vivez avec Lui dans ce pays souillé que vous êtes devenus Ses faire-valoir et avez gagné un tel salut incroyable. S’il n’était pas devenu chair, qui aurait pitié de vous et qui s’occuperait de vous, hommes vils ? Qui prendrait soin de vous ? Si Dieu incarné n’œuvrait pas parmi vous, à quel point seriez-vous en mesure de gagner ce salut que personne n’a jamais reçu auparavant ? Si Je n’étais pas devenu chair pour prendre soin de vous et pour juger vos péchés, ne seriez-vous pas tombés dans le séjour des morts depuis longtemps ? Si Je n’étais pas devenu chair pour M’humilier parmi vous, quel droit auriez-vous d’être un faire-valoir pour le tempérament juste de Dieu ? Ne servez-vous pas de faire-valoir parce que Je suis devenu chair parmi vous afin que vous puissiez gagner un si grand salut ? Et n’est-ce pas entièrement parce que Je suis devenu chair ? Si ce n’était de Dieu incarné vivant parmi vous, pourriez-vous découvrir que vous vivez dans un enfer sur terre, pire qu’un porc ou un chien ? N’avez-vous pas gagné le jugement et le châtiment parce que vous êtes des faire-valoir pour Mon œuvre dans la chair ? L’œuvre d’être des faire-valoir est très appropriée pour vous parce que vous avez gagné le salut du jugement de Dieu grâce à cela. Ne sentez-vous pas que c’est la bénédiction de votre vie de pouvoir servir de faire-valoir qualifié ? Tout ce que vous avez fait, c’est l’œuvre d’être des faire-valoir, mais vous avez gagné un salut que vous n’avez jamais eu ou imaginé auparavant. Être un faire-valoir est votre devoir maintenant et les bénédictions éternelles dont vous jouirez à l’avenir seront la récompense que vous méritez. Le salut que vous gagnez n’est pas une perception momentanée ou une connaissance d’aujourd’hui, mais c’est une plus grande bénédiction, une continuation éternelle de la vie. Même si c’est en étant un faire-valoir que vous êtes conquis, vous devriez savoir que ce salut, cette bénédiction ont entièrement le but de vous gagner ; c’est la conquête, et aussi pour mieux vous sauver. Être un faire-valoir est un fait, mais c’est à cause de votre rébellion que vous êtes des faire-valoir et avez gagné des bénédictions que personne n’a jamais gagnées. Aujourd’hui, vous voyez et entendez, et demain, vous gagnerez et recevrez des bénédictions encore plus grandes. Donc, être ce genre de faire-valoir n’est-il pas la chose la plus précieuse ? C’est à travers le faire-valoir de votre tempérament rebelle que l’œuvre actuelle de la conquête porte du fruit, c’est-à-dire, l’apothéose du deuxième châtiment et jugement est de faire en sorte que votre souillure et votre rébellion deviennent des faire-valoir afin que vous puissiez voir le tempérament juste de Dieu. Lorsque vous deviendrez à nouveau obéissants dans le deuxième châtiment et jugement, tout Son tempérament juste vous sera ouvertement révélé. Autrement dit, le moment de votre acceptation de l’œuvre de la conquête sera conclu lorsque vous aurez rempli votre devoir d’être un faire-valoir. Ce n’est pas intentionnellement coller une étiquette sur vous, mais c’est compléter la première œuvre de la conquête par votre rôle en tant qu’exécutants, révélant le tempérament qui ne peut pas être offensé et juste de Dieu. Grâce à votre action en tant que faire-valoir, grâce à votre rébellion en tant que faire-valoir, les fruits de la deuxième œuvre de la conquête ont été réalisés. Son tempérament juste qui ne vous a pas été entièrement révélé la première fois vous a maintenant été complètement ouvert de sorte que vous pouvez voir tout Son tempérament juste, voir tout ce qu’Il est, ce qui est la sagesse de Son œuvre, la merveille et la sainteté et la pureté. Ces fruits de Son œuvre ont été réalisés par différentes périodes de conquête ainsi que par divers degrés de jugement. Plus Son jugement atteint son sommet, plus Il est capable d’exposer le tempérament rebelle des hommes et plus Il est capable d’atteindre le résultat de la conquête. Tout Son tempérament juste est révélé au milieu de ce genre d’œuvre de la conquête. L’œuvre de la conquête est divisée en deux étapes qui sont réalisées à différents moments et se situent à différents niveaux. Et bien sûr, les résultats obtenus sont également différents ; c’est-à-dire que le degré d’obéissance des hommes devient de plus en plus profond. À partir de ce point, il sera finalement possible de conduire les hommes sur la bonne voie d’être amenés à la perfection. Après que toute l’œuvre de la conquête sera complétée (lorsque le deuxième jugement aura atteint ses résultats finaux), enfin Dieu ne jugera plus les hommes, mais les fera entrer sur la bonne voie de faire l’expérience de la vie. C’est parce que le jugement représente la conquête et la forme de la conquête est le jugement et le châtiment.

Ce n’est que par Dieu devenant chair dans l’endroit le plus arriéré et le plus souillé qu’Il peut révéler la totalité de Son tempérament saint et juste. Et par quoi Son tempérament juste est-il révélé ? Par le jugement des péchés des hommes, le jugement de Satan, le dégoût des péchés et la haine de Ses ennemis qui se rebellent contre Lui et Lui résistent. Ce que Je dis aujourd’hui, c’est pour juger les péchés des hommes et leur injustice, c’est pour maudire la rébellion des hommes. Leur tromperie et leur malhonnêteté, leurs paroles et leurs actions, tout ce qui n’est pas conforme à Sa volonté est soumis au jugement, et la rébellion des hommes est déclarée pécheresse. Il parle selon les principes du jugement et Il révèle Son tempérament juste en jugeant leur injustice, en maudissant leur rébellion et en exposant la laideur de toutes leurs faces. La sainteté représente Son tempérament juste ; Sa sainteté en réalité est Son tempérament juste. L’arrière-fond de Mes paroles aujourd’hui, c’est de parler, juger et faire l’œuvre de la conquête à la lumière de votre tempérament corrompu. Cela seul est une œuvre réelle, et cela seul peut mettre complètement la sainteté de Dieu en relief si clairement. Si tu n’avais pas du tout un tempérament corrompu, Dieu ne te jugerait pas, tu ne pourrais pas non plus voir Son tempérament juste. Comme tu as un tempérament corrompu, Dieu ne te négligera pas. C’est ainsi que Sa sainteté est révélée. Si la souillure et la rébellion de l’homme étaient trop grandes et s’Il les voyait, mais ne disait pas un mot et ne te jugeait pas ni ne te châtiait pour ton injustice, cela montrerait qu’Il n’est pas Dieu du tout parce qu’il ne détesterait pas le péché, mais Il serait tout aussi souillé que l’humanité. Mon jugement envers toi aujourd’hui est à cause de ta souillure ; Mon châtiment envers toi aujourd’hui est à cause de ta corruption et de ta rébellion. Ce n’est pas afin de gagner le pouvoir et le prestige parmi vous ou de vous intimider intentionnellement, mais c’est parce que vous, qui vivez dans un pays de souillure, avez été entachés de tant de souillure. Vous avez simplement perdu votre intégrité, votre humanité, et vous n’êtes pas différents des cochons qui vivent dans les endroits les plus vils. C’est à cause de ces choses en vous que vous êtes jugés et que Sa colère tombe sur vous. C’est à cause de ces jugements que vous avez pu voir que Dieu est le Dieu juste, que Dieu est le Dieu saint. C’est à cause de Sa sainteté et de Sa justice qu’Il vous a jugés et a fait tomber Sa colère sur vous. Parce qu’Il peut révéler Son tempérament juste quand Il voit la rébellion de l’humanité, et parce qu’Il peut révéler Sa sainteté quand Il voit l’infamie de l’humanité, cela suffit pour montrer qu’il est Dieu Lui-même qui est saint et sans tache, mais qui vit aussi dans un pays de souillure. S’Il était un homme qui s’avilissait avec les hommes et n’avait aucun élément de sainteté ou un tempérament juste, Il ne serait pas qualifié pour juger l’injustice de l’humanité ni pour être le juge de l’humanité. Si l’homme devait juger l’homme, ne serait-ce pas comme gifler son propre visage ? Comment quelqu’un pourrait-il avoir le droit de juger le même type d’hommes, quelqu’un qui est tout aussi souillé qu’eux ? Le seul qui peut juger toute l’humanité souillée est le Dieu saint Lui-même, et comment l’homme pourrait-il juger les péchés de l’homme ? Comment les hommes pourraient-ils être capables de voir les péchés de l’homme, et comment pourraient-ils être qualifiés pour condamner l’homme ? Si Dieu n’avait pas le droit de juger les péchés de l’homme, alors, comment pourrait-Il être le Dieu juste Lui-même ? Lorsque le tempérament corrompu des hommes est révélé, Il dit ce qu’Il pense pour les juger, et alors seulement ils peuvent voir qu’Il est saint. Le jugement, le châtiment et l’exposition des péchés de l’humanité — aucune personne ou chose n’est capable d’échapper à ce jugement. Tout ce qui est souillé est jugé par Lui. Ce n’est que de cette manière que Son tempérament est déclaré juste. Autrement, comment pourrait-on dire que vous êtes dignes d’être appelés des faire-valoir ?

L’œuvre faite en Israël est très différente de l’œuvre d’aujourd’hui. L’Éternel guidait leur vie, mais ne jugeait pas ni ne châtiait autant que ce qui est fait maintenant, parce que, en ce temps-là, les hommes comprenaient trop peu des choses du monde et leur tempérament était peu corrompu. En ce temps-là, les Israélites obéissaient à l’Éternel de toutes les manières. Quand Il voulait qu’ils construisent un autel, ils se précipitaient pour le faire, et quand Il voulait qu’ils portent les habits des prêtres, ils obéissaient. En ce temps-là, l’Éternel était comme leur berger qui rassemble un troupeau de brebis sur terre, et toutes les brebis allaient où le berger les conduisait pour manger de l’herbe dans le pâturage. L’Éternel guidait leur vie ; Il était le guide pour leur nourriture, leur habillement, leur logement et leur déplacement. Le tempérament de Dieu ne fut pas révélé en ce temps-là, parce que les hommes de ce temps-là étaient des nouveau-nés — il y avait très peu d’hommes qui étaient rebelles ou qui résistaient — et ils n’étaient pas trop souillés. Ils ne pouvaient donc pas être des faire-valoir pour le tempérament de Dieu. La sainteté de Dieu est révélée chez les hommes dans un pays de souillure. Et maintenant, c’est la souillure révélée par les hommes dans le pays souillé que Dieu juge. Ainsi, ce qu’Il est s’exprime complètement dans Son jugement. Et pourquoi juge-t-Il ? C’est parce qu’Il est dégoûté par le péché, et ainsi Il peut émettre des paroles de jugement. S’Il n’était pas dégoûté par la rébellion de l’humanité, serait-Il si coléreux ? S’il n’y avait pas de dégoût, pas d’aversion en Lui, si les hommes étaient rebelles, mais Il n’y prêtait pas attention, cela montrerait qu’Il est tout aussi souillé que l’humanité. La raison pour laquelle Il peut juger et châtier l’humanité est qu’Il est dégoûté par la souillure. Il est dégoûté par tout ce que Lui-même ne possède pas. S’Il avait aussi la résistance et la rébellion en Lui-même, Il ne serait pas dégoûté par des hommes résistants et rebelles. Si Son œuvre dans les derniers jours était encore faite en Israël, elle n’aurait aucune signification. Pourquoi l’œuvre des derniers jours est-elle faite en Chine, l’un des endroits les plus ténébreux et arriérés ? C’est pour révéler la sainteté et la justice de Dieu. Bref, plus un endroit est ténébreux, mieux Il peut faire briller de la lumière sur Sa sainteté. La vérité est que tout cela est fait dans l’intérêt de l’œuvre de Dieu. Vous savez seulement maintenant que Dieu dans le ciel est descendu sur la terre et Se tient au milieu de vous, et Il a été mis en évidence en contraste avec votre souillure et votre rébellion, de sorte que vous avez commencé à avoir une compréhension de Dieu. N’est-ce pas une grande exaltation ? La vérité est que vous êtes un groupe d’hommes en Chine, qui ont été sélectionnés et, parce que ces hommes ont été sélectionnés et ont joui de la grâce de Dieu, et parce que ces hommes ne sont pas dignes de jouir tellement de Sa grâce, tout cela montre que c’est une grande exaltation pour vous. Dieu S’est révélé Lui-même à vous, et tout Son tempérament saint, et Il vous a accordé tout cela, vous permettant de jouir de nombreuses bénédictions. Vous avez non seulement goûté Son tempérament juste, mais, surtout, vous avez goûté Son salut ainsi que Sa rédemption et Son amour illimité, de sorte que vous, les plus souillés des hommes, avez reçu une si grande grâce. Cela n’est-il pas être béni ? Cela n’est-il pas être élevé par Dieu ? Vous avez le statut le plus bas et vous n’étiez pas dignes d’une si grande bénédiction, mais Dieu avait décidé de t’élever. Ne te sens-tu pas honteux ? Si tu ne peux pas remplir ton devoir, à la fin, tu auras totalement honte de toi-même. Tu vas t’infliger la punition toi-même. Il ne te frappe ni ne te punit actuellement ; ta chair est saine et sauve, mais, à la fin, Ses paroles te rendront honteux. Jusqu’à présent, Je ne t’ai jamais puni publiquement. J’ai parlé sévèrement, mais comment ai-Je été envers les hommes ? J’ai été réconfortant, Je les ai exhortés, et Je les ai également prévenus. Cela n’a pas eu un autre but que de vous sauver. Se pourrait-il que vous ne compreniez vraiment pas Mon intention ? Quand Je dis cela, vous devriez tous comprendre et vous devriez tous être inspirés par ces paroles. Plusieurs sont enfin au clair à ce sujet maintenant : cette bénédiction n’est-elle pas gagnée parce que vous servez de faire-valoir ? Être un faire-valoir n’est-il pas la chose la plus bénie ? À la fin, vous allez propager l’évangile suivant : « Nous sommes des faire-valoir typiques. » Ils vous demanderont : « Être un faire-valoir typique, qu’est-ce que ça signifie ? » Et ensuite vous direz : « Ceux d’entre nous qui complètent l’œuvre de Dieu et qui servent de faire-valoir pour la puissance de Dieu, c’est grâce à notre rébellion que nous servons de faire-valoir pour tout Son tempérament juste. Nous sommes les objets et accessoires de service pour l’œuvre finale de Dieu, nous sommes des outils. » Quand ils entendront cela, ils seront intrigués. Alors vous diras : « Nous sommes aussi les spécimens et les modèles pour compléter l’œuvre de l’univers entier et la conquête de l’humanité entière. Peu importe que nous soyons saints ou souillés, nous sommes plus bénis que vous, parce que nous avons vu Dieu. La puissance de Dieu a été suscitée par l’opportunité de Sa conquête sur nous, et c’est à cause de notre souillure que Son tempérament juste a été suscité. Êtes-vous capables de cela ? Vous n’avez aucun droit ! C’est purement une exaltation de Sa part en notre faveur ! Bien que nous ne soyons pas arrogants, nous sommes fiers de louer Dieu parce que personne d’autre ne peut avoir une si grande promesse et personne d’autre ne peut jouir d’une si grande bénédiction. C’est une merveille que des hommes si souillés puissent effectivement faire l’œuvre de faire-valoir dans la gestion de Dieu, et nous sommes vraiment reconnaissants au-delà de toute expression. » Ils demanderont : « Alors, qu’est-ce qu’un spécimen et un modèle ? » Et tu diras : « Nous sommes les plus rebelles dans toute l’humanité ainsi que les plus souillés. Nous sommes ceux qui sont les plus corrompus par Satan et les humains les plus arriérés et les plus vils de la classe de la chair. Nous sommes la représentation typique de quelqu’un qui est utilisé par Satan. Maintenant, nous avons été choisis par Dieu pour être ceux qui ont été conquis les premiers parmi les hommes. Nous avons vu le tempérament juste de Dieu, nous avons hérité Sa promesse, et Il va conquérir plus d’hommes par nous. C’est pourquoi nous sommes les spécimens et les modèles pour ceux qui sont conquis parmi les hommes. » C’est votre meilleur témoignage et c’est votre meilleure expérience.

Précédent:Pourquoi ne voulez-vous pas être un faire-valoir ?

Suivant:Servir comme le firent les Israélites

Vous aimerez peut-être également