La Parole apparaît dans la chair

Contenu

La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (2)

Vous aviez l’habitude de chercher à régner comme des rois, et aujourd’hui vous n’avez toujours pas abandonné ce désir ; vous voulez encore régner comme des rois, supporter les cieux et soutenir la terre. Penses-y maintenant : possèdes-tu de telles qualifications ? N’est-ce pas insensé ? Ce que vous cherchez et ce à quoi vous consacrez votre attention vous apparaissent-ils réalistes ? Vous n’avez même pas une humanité normale. N’est-ce pas pitoyable ? Aujourd’hui donc, Je vais parler de la conquête, du témoignage, de l’amélioration de ton calibre, de l’entrée sur le chemin d’être rendu parfait. Nous ne parlerons pas d’autre chose. Certains sont las de la vérité pure, et quand ils entendent tout ce discours sur l’humanité normale et l’amélioration du calibre des gens, ils sont réticents. Il n’est pas facile de perfectionner ceux qui n’aiment pas la vérité. Tant que vous entrez aujourd’hui et agissez selon la volonté de Dieu, étape par étape, pourriez-vous être éliminés ? Après que tant de travail a été fait en Chine continentale, un travail d’une si grande échelle, et après que tant de paroles ont été prononcées, Dieu pourrait-Il renoncer à mi-chemin ? Pourrait-Il conduire les gens au fond de l’abime ? L’essentiel aujourd’hui, c’est que vous connaissiez la substance de l’homme et où vous devez entrer ; vous devez parler de l’entrée dans la vie, des changements dans le tempérament, de la manière d’être réellement conquis et d’obéir à Dieu complètement, du dernier témoignage à porter à Dieu et de l’obéissance jusqu’à la mort. Tu dois mettre l’accent sur ces choses, et ce qui n’est pas réaliste ou important doit d’abord être mis de côté et négligé. Aujourd’hui, tu dois être conscient de la façon d’être conquis et de la façon dont les gens se conduisent après avoir été conquis. Tu peux dire que tu as été conquis, mais peux-tu obéir jusqu’à la mort ? Tu dois pouvoir suivre jusqu’au bout, peu importe qu’il y ait des perspectives ou non, et tu ne dois pas perdre la foi en Dieu, indépendamment de l’environnement. En fin de compte, tu dois accomplir deux aspects du témoignage : le témoignage de Job — l’obéissance jusqu’à la mort — et le témoignage de Pierre — l’amour suprême de Dieu. D’un certain aspect, tu dois être comme Job : il n’avait aucune possession matérielle et était en proie à la douleur de la chair, mais il n’a pas renié le nom de l’Éternel. Tel fut le témoignage de Job. Pierre a aimé Dieu jusqu’à la mort. Quand il est mort — quand il a été cloué sur la croix — il aimait toujours Dieu ; il ne pensait pas à sa propre perspective ou à poursuivre des ambitions glorieuses ou des pensées extravagantes, et il ne cherchait qu’à aimer Dieu et à obéir à tous les arrangements de Dieu. Telle est la norme que tu dois réaliser avant de pouvoir être considéré comme quelqu’un qui a porté témoignage, avant de devenir quelqu’un qui a été perfectionné après avoir été conquis. Aujourd’hui, si les gens connaissaient vraiment leur propre substance et leur statut, chercheraient-ils encore à obtenir des perspectives et poursuivraient-ils des ambitions ? Tu devrais savoir ceci : peu importe que Dieu me perfectionne ou non, je dois suivre Dieu ; tout ce qu’Il fait maintenant est bon. Il le fait pour moi, pour que notre tempérament puisse changer et que nous puissions nous défaire de l’influence de Satan, pour nous permettre de vivre dans le pays de la souillure et pourtant vivre sans impureté, pour secouer de nous la souillure et l’influence de Satan, pour nous permettre de rejeter l’influence de Satan. Bien sûr, telles sont les exigences pour toi, mais pour Dieu, c’est simplement la conquête, de sorte que les gens ont la volonté d’obéir et peuvent se soumettre à toutes les orchestrations de Dieu. C’est tout ce qu’il faut. Aujourd’hui, la plupart des gens ont déjà été conquis, mais la rébellion et la désobéissance occupent encore beaucoup de place en eux. La vraie stature des gens est encore trop petite, et ils s’animent seulement s’il y a des espoirs et des perspectives ; s’il n’y en a pas, ils deviennent négatifs et pensent même à abandonner Dieu. Et les gens n’ont pas le grand désir de chercher à vivre l’humanité normale. Cela ne va pas ! Donc, Je dois encore parler de conquête. En effet, le perfectionnement se fait en même temps que la conquête : pendant que tu es conquis, les premiers effets du perfectionnement sont également acquis. Là où il y a une différence entre être conquis et être perfectionné, c’est dans la profondeur du changement dans les gens. La conquête est la première étape du perfectionnement, mais elle ne signifie pas qu’ils ont été complètement perfectionnés ni ne prouve qu’ils aient été complètement acquis par Dieu. Après que les gens ont été conquis, il y a quelques changements dans leur tempérament, mais ces changements sont très inférieurs à ceux des gens qui ont été complètement acquis par Dieu. Aujourd’hui est fait l’œuvre initial du perfectionnement — la conquête — et si tu ne peux être conquis, alors tu ne pourras pas être perfectionné ni complètement acquis par Dieu. Tu ne gagneras que quelques mots de châtiment et de jugement, mais ils seront incapables de changer complètement ton cœur. Ainsi, tu seras l’un de ceux qui sont éliminés ; ce sera comme regarder un somptueux festin sur une table sans y participer. N’est-ce pas tragique ? Et donc, tu dois chercher à changer : que ce soit la conquête ou le perfectionnement, les deux ont rapport aux changements en toi et à ton obéissance. Cela détermine si oui ou non tu peux être acquis par Dieu. Sache qu’« être conquis » et « être perfectionné » sont simplement basés sur la profondeur du changement et de l’obéissance, ainsi que sur la pureté de ton amour pour Dieu. Il est nécessaire aujourd’hui que tu puisses être complètement perfectionné, mais d’abord tu dois être conquis. Tu dois connaitre suffisamment le châtiment et le jugement de Dieu, tu dois avoir la foi requise pour suivre, et tu dois chercher les changements et ses effets. Alors seulement tu seras quelqu’un qui cherche à être perfectionné. Vous devez comprendre que pendant que vous serez perfectionnés, vous serez conquis, et que pendant que vous êtes conquis, vous serez perfectionnés. Aujourd’hui, tu peux chercher à être perfectionné ou chercher des changements dans ton humanité extérieure et des améliorations dans ton calibre, mais il est d’une importance capitale que tu comprennes que tout ce que Dieu fait aujourd’hui a un sens et est bénéfique : cela te permet de vivre dans un pays de souillure et d’échapper à la souillure, de t’en défaire. Ça te permet de surmonter l’influence de Satan et de rejeter l’obscure influence de Satan. En te concentrant sur ces choses, tu es protégé dans cette terre de souillure. En fin de compte, quel témoignage te demandera-t-on de rendre ? Tu vis dans un pays de souillure, mais tu peux devenir saint. Tu n’es plus souillé et impur. Tu vis sous le domaine de Satan, mais tu te défais de l’influence de Satan et tu n’es pas possédé ou harcelé par Satan, et tu vis dans les mains du Tout-Puissant. Cela est le témoignage et la preuve de la victoire dans le combat contre Satan. Tu peux abandonner Satan. Ce que tu vis ne révèle pas Satan, mais démontre ce que Dieu exigeait de l’homme quand Il l’a créé : l’humanité normale, la rationalité normale, la perspicacité normale, la résolution normale d’aimer Dieu et la fidélité à Dieu. Tel est le témoignage rendu par une créature de Dieu. Tu dis : « Nous vivons dans un pays de souillure, mais à cause de la protection de Dieu, à cause de Sa direction, et parce qu’Il nous a conquis, nous nous sommes défaits de l’influence de Satan. Que nous puissions obéir aujourd’hui est aussi l’effet d’être conquis par Dieu. Ce n’est pas parce que nous sommes bons ou parce que nous avons naturellement aimé Dieu, c’est parce que Dieu nous a choisis et nous a prédestinés que nous avons été conquis aujourd’hui, que nous pouvons Lui rendre témoignage et Le servir ; donc, aussi, c’est parce qu’Il nous a choisis et nous a protégés que nous avons été sauvés et délivrés du domaine de Satan, et que nous pouvons nous détacher de la souillure et être purifiés dans la nation du grand dragon rouge. » En outre, ce que tu vis à l’extérieur montrera que tu as l’humanité normale, que tu parles raisonnablement, et que tu ressembles à une personne normale. Quand les autres te voient, ils ne devraient pas dire : « N’est-ce pas l’image du grand dragon rouge ? » Le comportement des sœurs est indigne d’une sœur, le comportement des frères est indigne d’un frère, et ils n’ont pas la courtoisie des saints. Ils ne devraient pas dire : « Pas étonnant que Dieu ait dit qu’ils sont les descendants de Moab. Il avait tout à fait raison ! » Si les gens te regardent et disent : « Bien que Dieu ait dit que vous êtes des descendants de Moab, ce que vous vivez prouve que vous avez rejeté l’influence de Satan ; bien que ces choses soient encore en vous, vous pouvez leur tourner le dos. », cela montrera que vous avez été complètement conquis. Vous qui avez été conquis et sauvés, vous direz : « C’est vrai que nous sommes les descendants de Moab, mais nous avons été sauvés par Dieu, et bien que les descendants de Moab aient été abandonnés, maudits et exilés parmi les païens par le peuple d’Israël, aujourd’hui, Dieu nous a sauvés. C’est vrai que nous sommes le plus corrompu de tous les peuples. Cela a été décrété par Dieu, c’est un fait indéniable par tous. Mais aujourd’hui, nous avons échappé à cette influence. Nous détestons notre ancêtre, nous sommes prêts à tourner le dos à notre ancêtre, à l’abandonner complètement et à obéir à tous les arrangements de Dieu, à agir selon la volonté de Dieu, à accomplir Ses exigences envers nous et à satisfaire la volonté de Dieu. Moab a trahi Dieu, il n’a pas agi selon la volonté de Dieu et Dieu le détestait. Mais nous devrions nous soucier du cœur de Dieu, et aujourd’hui, puisque nous comprenons la volonté de Dieu, nous ne pouvons pas trahir Dieu et nous devons renoncer à notre ancien ancêtre ! » Antérieurement, J’ai parlé de renoncer au grand dragon rouge, et aujourd’hui, cela équivaut principalement à renoncer au vieil ancêtre des gens. Cela est un témoignage de la conquête des gens, et, peu importe ta manière d’entrer aujourd’hui, ton témoignage en ce domaine ne doit pas faire défaut.

Le calibre des gens est trop pauvre. Leur manque d’humanité normale est trop grand, leurs réactions sont lentes, trop apathiques. La corruption de Satan les a laissés engourdis et lents d’esprit, et bien qu’ils ne puissent pas changer complètement en un an ou deux, ils doivent être déterminés à coopérer. On peut dire que cela est aussi un témoignage devant Satan. Le témoignage d’aujourd’hui est l’effet obtenu par l’œuvre actuel de la conquête, ainsi qu’un exemple et un modèle pour les disciples de l’avenir. Dans l’avenir, le témoignage se répandra dans toutes les nations ; ce qui est fait en Chine se répandra dans toutes les nations. Les descendants de Moab sont les plus vils de tous les peuples du monde. Certains demandent : « Les descendants de Cham ne sont-ils pas les plus vils de tous ? » La progéniture du grand dragon rouge et les descendants de Cham représentent des choses différentes, et quant aux descendants de Cham, c’est une autre histoire : peu importe qu’ils soient maudits, ils sont toujours les descendants de Noé. Les origines de Moab, par contre, ne sont pas pures. Moab vient de la débauche. Voilà la différence. Bien que les deux aient été maudits, leurs statuts ne sont pas les mêmes, et donc les descendants de Moab sont les plus vils de tous les peuples. Aucun fait n’est plus convaincant que la conquête du plus vil de tous les peuples. L’œuvre des derniers jours rompt toutes les règles, et peu importe que tu sois maudit ou puni, aussi longtemps que tu soutiennes Mon œuvre et que tu sois un avantage pour l’œuvre de la conquête aujourd’hui, peu importe que tu sois un descendant de Moab ou la descendance du grand dragon rouge, aussi longtemps que tu accomplisses le devoir d’une créature de Dieu dans cette étape de l’œuvre et que tu fasses de ton mieux, l’effet attendu sera atteint. Tu es la progéniture du grand dragon rouge et tu es un descendant de Moab ; en somme, tous ceux qui sont de chair et de sang sont les créatures de Dieu et ont été créés par le Créateur. Tu es une créature de Dieu, tu ne devrais pas avoir de choix. C’est ton devoir. Bien sûr, aujourd’hui l’œuvre du Créateur est dirigé à l’univers entier. Peu importe qui est votre ancêtre, premièrement, vous êtes une des créatures de Dieu ; vous, les descendants de Moab, vous faites partie des créatures de Dieu, sauf que votre valeur est inférieure. Puisqu’aujourd’hui l’œuvre de Dieu est réalisée parmi toutes les créatures et qu’elle vise l’univers entier, le Créateur est libre de choisir n’importe quel peuple, n’importe quelles questions ou choses pour faire Son œuvre. Il ne Se soucie pas de ton ancêtre. Tant que tu es l’une de Ses créatures, et aussi longtemps que tu es bénéfique pour Son œuvre, l’œuvre de la conquête et du témoignage, Il réalisera Son œuvre en toi sans aucun scrupule. Cela fracasse les conceptions traditionnelles des gens qui pensent que Dieu ne travaillera jamais parmi les païens, surtout pas ceux qui ont été maudits et sont vils, car les descendants de ceux qui ont été maudits seront toujours maudits également, ils n’auront jamais la chance d’être sauvés ; Dieu ne descendra jamais travailler dans une terre païenne, et ne mettra jamais le pied dans une terre de souillure, car Il est saint. Sache que Dieu est le Dieu de toutes les créatures. Il domine sur les cieux, sur la terre et sur toutes choses et Il n’est pas seulement le Dieu du peuple d’Israël. Ainsi, cette œuvre en Chine est de la plus haute importance. Ne sera-t-il pas transmis à toutes les nations ? Le grand témoignage de l’avenir ne sera pas limité à la Chine. Si Dieu ne conquérait que vous, les démons pourraient-ils être convaincus ? Ils ne comprennent pas la conquête ou la grande puissance de Dieu, et toutes les créatures seront conquises seulement quand le peuple élu de Dieu à travers l’univers entier verra les effets ultimes de cette œuvre. Aucun peuple n’est plus arriéré ou corrompu que les descendants de Moab. Le témoignage de la conquête sera rendu seulement si ceux qui sont le plus corrompus, qui ne reconnaissaient pas Dieu ou ne croyaient pas qu’il y a un Dieu peuvent être conquis et ensuite reconnaissent Dieu par leurs paroles, Le louent, et sont capables de L’aimer. Bien que vous ne soyez pas Pierre, vous vivez à l’image de Pierre, vous pouvez rendre le témoignage de Pierre, et de Job, et cela est le plus grand témoignage. À la fin, vous direz : « Nous ne sommes pas les Israélites, mais les descendants abandonnés de Moab. Nous ne sommes pas Pierre dont le calibre nous dépasse, ni Job, et nous ne pouvons même pas nous comparer à Paul qui était déterminé à souffrir pour Dieu et à se dévouer à Dieu. Nous sommes tellement arriérés, et donc, nous ne sommes pas qualifiés pour recevoir les bénédictions de Dieu. Dieu nous a encore relevés aujourd’hui. Nous devons donc satisfaire Dieu, et bien que notre calibre ou nos qualifications ne suffisent pas, nous sommes prêts à satisfaire Dieu. Nous avons cette résolution. Nous sommes les descendants de Moab et nous avons été maudits. Cela a été décrété par Dieu, et nous sommes incapables de le changer, mais ce que nous manifestons et notre connaissance peuvent changer et nous sommes résolus à satisfaire Dieu. » Lorsque tu as cette détermination, cela démontrera que tu as témoigné d’avoir été conquis.