Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu

Contenu

Chapitre 6 Plusieurs formes de différenciation que ta foi en Dieu devrait posséder

6. Comment décris-tu la différence entre les vrais et les faux dirigeants et les vrais et les faux bergers ?

Paroles appropriées de Dieu :

Ceux qui ne suivent pas l’œuvre actuelle du Saint-Esprit n’ont pas fait leur entrée dans l’œuvre des paroles de Dieu, et peu importe l’immensité de leur travail, ou leur souffrance, ou à quel point ils courent, rien de cela n’a de sens aux yeux de Dieu, et Il ne les louera pas. Aujourd’hui, tous ceux qui suivent les paroles actuelles de Dieu sont dans le courant du Saint-Esprit ; ceux qui sont étrangers devant les paroles de Dieu d’aujourd’hui sont en dehors du courant du Saint-Esprit, et de telles personnes ne sont pas louées par Dieu. Un service qui est séparé des déclarations du Saint-Esprit d’aujourd’hui est un service qui relève de la chair et des conceptions, et ne peut pas être conforme à la volonté de Dieu. Si les gens vivent dans des conceptions religieuses, alors ils sont incapables de faire quoi que ce soit qui convienne à la volonté de Dieu, et même s’ils servent Dieu, ils le font en étant englués dans leur imagination et leurs conceptions et sont pratiquement incapables de servir selon la volonté de Dieu. Ceux qui sont incapables de suivre l’œuvre du Saint-Esprit ne comprennent pas la volonté de Dieu, et ceux qui ne comprennent pas la volonté de Dieu ne peuvent pas servir Dieu. Dieu veut d’un service qui se fait selon Son propre cœur ; Il ne veut pas d’un service qui relève des conceptions et de la chair. Si les gens sont incapables de suivre les étapes de l’œuvre du Saint-Esprit, alors ils vivent englués dans des conceptions, et le service de telles personnes dérange et trouble. Un tel service est contraire à la volonté de Dieu, et donc ceux qui ne peuvent pas suivre les pas de Dieu sont incapables de servir Dieu ; ceux qui sont incapables de suivre les pas de Dieu s’opposent très certainement à Dieu et ne peuvent pas être compatibles avec Dieu. « Suivre l’œuvre du Saint-Esprit » signifie comprendre la volonté de Dieu aujourd’hui, être capable d’agir conformément aux exigences actuelles de Dieu, être capable d’obéir et de suivre le Dieu d’aujourd’hui et de faire son entrée selon les déclarations les plus récentes de Dieu. Tels sont les attributs de celui qui suit l’œuvre du Saint-Esprit et qui est dans le courant du Saint-Esprit. De telles personnes ne sont pas seulement capables de recevoir la louange de Dieu et de voir Dieu, mais peuvent aussi connaître le tempérament de Dieu à partir de l’œuvre la plus récente de Dieu et connaître les conceptions et la désobéissance de l’homme ainsi que la nature et la substance de l’homme, sur la base de Sa dernière œuvre ; en plus, elles sont capables d’opérer graduellement des changements dans leur tempérament pendant qu’ils servent Dieu. Seuls des gens comme ceux-là sont ceux qui peuvent gagner Dieu, et qui ont véritablement trouvé le bon chemin. Ceux qui sont éliminés par l’œuvre du Saint-Esprit sont ceux-là qui sont incapables de suivre l’œuvre la plus récente de Dieu et qui se rebellent contre cette récente œuvre. Ceux-là s’opposent ouvertement à Dieu parce que Dieu a entrepris une nouvelle œuvre et parce que l’image de Dieu ne correspond pas à celle de leurs conceptions — par conséquent ils s’opposent ouvertement à Dieu et jugent Dieu, ce qui conduit à la répugnance et au rejet que Dieu éprouve pour eux.

Extrait de « Connaître la plus nouvelle œuvre de Dieu et suivre les pas de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Beaucoup de gens ne s’opposent-ils pas à Dieu et n’entravent-ils pas le travail du Saint-Esprit parce qu’ils ne connaissent pas le travail varié et diversifié de Dieu, et, en outre, parce qu’ils possèdent seulement un peu de connaissance et de doctrine pour évaluer le travail du Saint-Esprit ? Bien que leurs expériences soient superficielles, de telles gens sont arrogants et indulgents de nature, et ils considèrent le travail du Saint-Esprit avec mépris, ils ignorent les disciplines du Saint-Esprit et, de plus, utilisent leurs vieux arguments triviaux pour « confirmer » l’œuvre du Saint-Esprit. Ils se donnent des airs et sont tout à fait convaincus d’être des gens instruits et érudits, et qu’ils peuvent voyager à travers le monde. Ces gens ne sont-ils pas méprisés et rejetés par le Saint-Esprit et ne seront-ils pas éliminés par la nouvelle ère ? Ceux qui se présentent devant Dieu et s’opposent ouvertement à Lui ne sont-ils pas de petites gens myopes qui essaient simplement de faire preuve d’intelligence ? Avec une maigre connaissance de la Bible, ils essaient de grimper les murs du « haut savoir », d’enseigner aux gens avec leur doctrine superficielle, d’inverser le travail du Saint-Esprit, de le limiter à leur propre processus de pensée, et, myopes comme ils sont, ils essaient de saisir d’un seul coup d’œil six mille ans de l’œuvre de Dieu. Ces gens ont-ils quelque raison que ce soit ? En fait, mieux les gens connaissent Dieu, plus lents ils sont à juger Son œuvre. En outre, ils ne parlent qu’un peu de leur connaissance du travail de Dieu aujourd’hui et ils ne sont pas téméraires dans leurs jugements. Moins les gens connaissent Dieu et plus ils sont arrogants et présomptueux, plus ils proclament l’être de Dieu sans réfléchir, mais ils parlent seulement en théorie et n’offrent aucune preuve réelle. Ces personnes ne sont d’aucune valeur. Ceux qui croient que le travail du Saint-Esprit est un jeu sont frivoles. Ceux qui ne sont pas prudents quand ils découvrent le nouveau travail du Saint-Esprit, qui parlent sans réfléchir, sont prompts à juger, donnent libre cours à leur instinct naturel de nier la légitimité de l’œuvre du Saint-Esprit, et aussi l’insultent et le blasphèment, de telles gens irrespectueux ne sont-ils pas ignorants de l’œuvre du Saint-Esprit ? Ne sont-ils pas, en outre, remplis d’arrogance, intrinsèquement fiers et ingouvernables ? Même si un jour de telles gens acceptent le nouveau travail du Saint-Esprit, Dieu ne les tolérera pas. Non seulement ils méprisent ceux qui travaillent pour Dieu, mais ils blasphèment aussi Dieu Lui-même. Ces gens téméraires ne seront pas pardonnés, ni dans cette ère ni dans l’ère à venir, et ils périront à jamais en enfer ! Ces gens irrespectueux et indulgents prétendent croire en Dieu, et plus ils agissent ainsi, plus ils sont susceptibles d’offenser les décrets administratifs de Dieu. Tous ces arrogants qui sont naturellement déchaînés et n’ont jamais obéi à quiconque n’empruntent-ils pas tous ce chemin ? Est-ce qu’ils ne s’opposent pas à Dieu, jour après jour, Lui qui est toujours nouveau et jamais vieux ?

Extrait de « La connaissance des trois étapes de l’œuvre de Dieu est la voie de la connaissance de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Une telle personne s’oppose toujours au nouveau travail de Dieu, ne montre aucune intention à se soumettre, et n’a jamais obéi avec docilité ou ne s’est jamais rabaissée. Il s’exalte devant les autres et ne se soumet jamais à quelqu’un d’autre. Devant Dieu, il se considère comme le plus compétent dans la prédication de la « Parole » et le plus habile à transformer les autres. Il ne se débarrasse jamais des trésors déjà en sa possession, mais les considère comme des biens de famille qui doivent être adorés, prêchés aux autres, et utilisés pour enseigner à ces imbéciles qui l’adorent. Il existe en effet certaines de ces personnes dans l’Église. On peut dire que ce sont des « héros indomptables », qui séjournent génération après génération dans la maison de Dieu. Ils pensent que prêcher la « Parole » (Doctrine) est leur plus grand devoir. D’année en année et de génération en génération, ils s’acquittent de leur saint et sacré devoir. Personne n’ose les bousculer et personne n’ose les reprocher ouvertement. Ils sont devenus des « rois » dans la maison de Dieu, agissant tyranniquement au fil du temps.

Extrait de « Les véritables obéissants seront sûrement acquis par Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Tu sers Dieu avec ton caractère naturel, et en fonction de tes préférences personnelles ; en plus, tu continues de penser que Dieu aime tout ce que tu aimes, et que Dieu hait tout ce qui ne te plaît pas, et ton travail est entièrement guidé par tes propres préférences. Peut-on dire que c’est servir Dieu ? En fin de compte, la nature de ta vie ne va pas changer d’un iota. En fait, tu deviendras plus têtu car tu es depuis fort longtemps au service de Dieu, et ta nature d’être corrompu en sera profondément enracinée. À l’intérieur de toi-même, tu vas développer des doctrines pour servir Dieu qui seront basées sur rien d’autre, si ce n’est ton propre personnage, et l’expérience découlant de ton service en fonction de ta propre nature. Cela relève de l’expérience humaine et des leçons. C’est la philosophie de la vie de l’homme. Ce type de personnes font parties des Pharisiens et des responsables religieux.

Extrait de « Mettre fin au service religieux », La Parole apparaît dans la chair

Le travail selon l’esprit de l’homme est trop facilement réalisé par l’homme. Les pasteurs et les leaders dans le monde religieux, par exemple, comptent sur leurs dons et leurs positions pour faire leur travail. Les gens qui les suivent depuis longtemps seront infectés par leurs dons et influencés d’une certaine manière par leur être. Ils se concentrent sur les dons, les capacités et la connaissance des gens, et ils prêtent attention à des choses surnaturelles et à de nombreuses doctrines irréalistes et profondes (bien sûr, ces doctrines profondes sont inaccessibles). Ils ne se concentrent pas sur les changements dans le tempérament des gens, mais ils se concentrent plutôt sur le développement des qualités de prédication et de travail des gens, sur l’amélioration de la connaissance des gens et de leurs riches doctrines religieuses. Ils ne se concentrent pas sur la façon dont le tempérament des gens change ou sur leur compréhension de la vérité. Ils ne se préoccupent pas de la substance des gens, encore moins d’essayer de connaitre les états normaux et anormaux des gens. Ils ne s’opposent pas aux notions des gens ni ne révèlent leurs notions, encore moins corrigent-ils leurs déficiences ou leurs corruptions. La plupart des gens qui les suivent servent par leurs dons naturels, et ce qu’ils expriment est une connaissance et une vague vérité religieuse qui sont dépassées par la réalité et inutiles pour donner la vie aux gens. En fait, la substance de leur travail est de nourrir le talent, d’encourager des gens qui n’ont rien à devenir des diplômés talentueux de séminaire et ensuite aller travailler et diriger.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et le travail de l’homme », La Parole apparaît dans la chair

Tu peux avoir autant de connaissances qu’il y a de sable sur une plage, mais aucune d’entre elles ne peut mener au vrai chemin. En cela, ne trompes-tu pas les gens ? N’es-tu pas une grande gueule ? Agir de cette façon porte préjudice aux gens ! Plus la théorie est élevée, plus elle est dépourvue de réalité, et plus elle ne peut conduire les gens dans la réalité ; plus la théorie est élevée, plus elle t’amène à défier et à t’opposer à Dieu. Ne considère pas les théories les plus élevées comme un précieux trésor ; elles sont pernicieuses, et ne servent à rien ! Peut-être certaines personnes sont capables de parler de grandes théories — mais ces théories n’ont rien de la réalité, car ces personnes ne les ont pas personnellement expérimentées et, par conséquent, elles n’ont aucun moyen de les mettre en pratique. Ces personnes sont incapables de mettre l’homme sur la bonne voie, et ne feront qu’égarer les gens. N’est-ce pas préjudiciable pour les gens ? Tout au moins, tu devrais être capable de résoudre les problèmes actuels et permettre aux gens de réussir l’entrée ; il n’y a que cela qui compte en fait de, et seulement alors tu seras qualifié pour travailler pour Dieu. Ne prononce pas toujours des paroles grandioses et fantaisistes, et ne lie pas les gens et ne leur fait pas obéir à tes nombreuses pratiques inappropriées. Le faire n’aura aucun effet, et ne peut qu’accroître la confusion au sein des gens. Diriger le peuple de cette façon conduira à plusieurs règlementations, ce qui fera que les gens te détestent. C’est le défaut de l’homme, et il est vraiment insupportable.

Extrait de « Concentre-toi plus sur la réalité », La Parole apparaît dans la chair

Votre connaissance ne peut soutenir les gens que pendant un certain temps. Au fur et à mesure que le temps passe, si tu continues à dire la même chose, certaines personnes pourront discerner ; elles diront que tu es trop superficiel, que tu manques de profondeur. Tu n’auras pas d’autre choix que d’essayer de tromper le peuple en parlant des doctrines, et si tu continues de cette manière, ceux qui sont sous ta responsabilité suivront tes méthodes, procédures et modèles pour croire en Dieu et en faire l’expérience, et ils mettront ces paroles et doctrines en pratique, et au bout du compte, puisque tu t’exprimes de cette manière, ils te prendront pour modèle. Tu amènes les gens à parler de doctrines, et ceux qui sont sous toi apprendront des doctrines de toi, et à mesure que les choses progressent, tu auras pris la mauvaise voie. Tous tes subalternes te suivent, […] Regarde les dirigeants de chaque confession religieuse et secte. Ils sont tous arrogants et suffisants, et ils interprètent la Bible hors de son contexte et selon leur propre imagination. Ils comptent tous sur les dons et l’érudition pour accomplir leur travail. S’ils étaient incapables de prêcher quelque chose, ces gens les suivraient-ils ? Ils possèdent tout de même un peu de connaissances, ils peuvent parler un peu de doctrine, savent comment convaincre les autres et utilisent des artifices par lesquels ils ont attiré le peuple devant eux et les ont trompés. Théoriquement, ces gens croient en Dieu — mais en réalité ils suivent leurs dirigeants. S’ils rencontrent ceux qui prêchent le vrai chemin, certains d’entre eux diraient : « Nous devons le consulter au sujet de notre croyance en Dieu. » Voyez comment ils cherchent le consentement de quelqu’un pour croire en Dieu ; n’est-ce pas un problème ? Que deviennent donc ces dirigeants ? Ne sont-ils pas devenus des Pharisiens, des faux pasteurs ; des antéchrists, et des pierres d’achoppement qui empêchent le peuple d’accepter la véritable voie ?

Extrait de « La vraie foi en Dieu ne se confirme que par la recherche de la vérité », Enregistrements des entretiens du Christ

En généralisant la vérité de cette façon, vous n’aidez pas les gens à recevoir la vie ou à opérer des changements dans leur tempérament sur la base de la vérité, mais leur permettez d’acquérir certaines connaissances ou doctrines. Il semble que les gens aient compris les objectifs de l’œuvre de Dieu, mais en fait, ils n’ont compris que des mots et des doctrines, et ignorent encore le sens profond. Ce n’est pas différent de l’étude théologique ou biblique. À Toujours compiler ces livres et matériels te donne telle ou telle doctrine ou connaissances, et fait de toi un excellent orateur des doctrines — mais qu’en est-il lorsque tu as fini de parler ? Les gens seront incapables d’en faire l’expérience, ils n’auront aucune connaissance de l’œuvre de Dieu, ou d’eux-mêmes, et finalement, tout ce qu’ils auront acquis ce sera des formules et des règlementations. […] Tu penses que poser question après question sur ces paroles, y répondre, puis en faire une ébauche et un résumé les rend plus faciles à comprendre pour ceux qui sont sous toi et qu’aussi, étant faciles à retenir, ces questions sont on ne peut plus claires. Tu penses que c’est bien — mais ce qu’ils comprennent n’est pas le véritable sens profond, ça ne correspond pas à la réalité, mais ce ne sont en fait que des mots et des doctrines. Et donc, il aurait été préférable que tu n’aies rien fait du tout ! Ce que tu fais c’est d’amener les gens à comprendre et à acquérir des connaissances, tu les plonges dans des doctrines et la religion, et les amènent à suivre Dieu et à croire en Dieu via des doctrines religieuses. N’es-tu pas comme Paul ? […] En fin de compte, ton leadership les rendra incapables d’expérimenter la vérité et les paroles de Dieu ; ils ne seront capables que de s’armer de doctrines, ne pourront parler rien d’autre que de doctrines, et ils ne connaîtront pas Dieu. Ils ne parleront que des doctrines belles à écouter et des doctrines correctes, mais ce sera sans réalité, et cela fournira aucun chemin à suivre. Des dirigeants comme ceux-là sont très dangereux pour le peuple !

Extrait de « Sans la vérité il est facile d’offenser Dieu », Enregistrements des entretiens du Christ

Certaines personnes ne s’arment que de quelques vérités pour des urgences ou renoncent à elles-mêmes pour aider les autres, mais ne résolvent pas leurs propres difficultés ; nous les appelons des « altruistes ». Elles voient les autres comme des marionnettes de la vérité et elles-mêmes comme des maîtres de la vérité, enseignant les autres à tenir fermement à la vérité et à ne pas être passifs, alors qu’elles-mêmes sont des spectateurs sur la touche. Quelle sorte de personnes sont-elles ? Armées de quelques paroles de vérité seulement pour faire la leçon aux autres, tout en ne faisant rien pour éviter de rencontrer leur propre destruction. Que c’est pathétique ! Si leurs paroles peuvent aider les autres, pourquoi ne peuvent-elles pas s’aider eux-mêmes ? Nous devrions les appeler des hypocrites sans réalité. Elles fournissent des paroles de vérité aux autres, leur incitant à les pratiquer, mais ne font aucun effort pour les pratiquer elles-mêmes. Ne sont-elles pas méprisables ? Il est clair qu’elles ne peuvent le faire elles-mêmes, et pourtant elles forcent d’autres à mettre les paroles de vérité en pratique. Que cette méthode est cruelle ! Elles ne se servent pas la réalité pour aider les autres ; elles ne donnent pas aux autres avec un cœur rempli d’amour maternel ; elles ne font que tromper les gens et corrompre des gens. Si cela continue — avec chaque personne transmettant les paroles de vérité à la suivante — est-ce que tous ne finiront pas par n’avoir qu’une compréhension textuelle de la vérité tout en étant incapable de la pratiquer ?

Extrait de « Ceux qui aiment la vérité ont un chemin à suivre », Enregistrements des entretiens du Christ

Ils lisent la Bible dans des églises imposantes et récitent la Bible tous les jours, mais aucun d’eux ne comprend le but de l’œuvre de Dieu. Aucun n’est capable de connaitre Dieu ; en plus, aucun n’est en accord avec le cœur de Dieu. Ils sont tous des hommes vils et sans valeur, orgueilleux qui se présentent pour enseigner Dieu. Bien qu’ils brandissent le nom de Dieu, ils s’opposent à Lui volontairement. Bien qu’ils disent être croyants en Dieu, ce sont eux qui mangent la chair et boivent le sang de l’homme. Tous ces hommes sont des diables qui dévorent l’âme de l’homme, des démons qui dérangent intentionnellement ceux qui tentent d’emprunter la bonne voie, et des pierres d’achoppement qui entravent le chemin de ceux qui cherchent Dieu. Puisqu’ils sont de « chair ferme », comment leurs disciples sauront-ils qu’ils sont des antéchrists qui mènent l’homme à s’opposer à Dieu ? Comment sauront-ils qu’ils sont des démons vivants qui cherchent spécialement des âmes à dévorer ?

Extrait de « Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Pourquoi dis-Je que ceux qui sont dans le monde religieux ne croient pas en Dieu et sont méchants, qu’ils sont de la même nature que le diable ? Quand Je dis qu’ils sont méchants, c’est parce qu’ils ne comprennent pas la volonté de Dieu ni ne voient Sa sagesse. Dieu ne leur expose jamais Son œuvre ; ce sont des hommes aveugles qui ne voient pas les actes de Dieu. Ils sont abandonnés par Dieu et ne reçoivent pas du tout le soin et la protection de Dieu, beaucoup moins l’œuvre du Saint-Esprit. Ceux qui ne font pas l’objet de l’œuvre de Dieu sont méchants et s’opposent à Dieu.

Extrait de « Tous ceux qui ne connaissent pas Dieu s’opposent à Dieu », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

La responsabilité des serviteurs est d’accomplir leur devoir et de diriger les églises sur la base de la volonté de Dieu et conformément aux exigences et arrangements de Dieu. Un tel travail est béni de Dieu. Si les serviteurs ne possèdent pas une telle rationalité et ne se plient pas à la volonté de Dieu en faisant les choses à leur manière, se tenant à la place du berger et enseignant les gens comme ils le souhaitent, donnant leurs conceptions, leur imagination et leurs doctrines et les faisant être acceptées par les autres, alors de tels serviteurs sont devenus de faux bergers. Il y a beaucoup d’exemples de serviteurs qui deviennent de faux bergers, et un grand nombre ont été éliminés par Dieu à chaque étape de Son œuvre. Dieu a dit une fois que dans chaque ère il y a beaucoup de gens qui servent Dieu et pourtant s’opposent aussi à Lui, jusqu’à ce que finalement ils font que d’autres leurs obéissent et les adorent comme s’ils étaient Dieu. C’est la manifestation des « faux bergers ». Nous devrions tous prendre cela comme un avertissement ; les serviteurs doivent se concentrer sur les changements de tempérament, et s’ils sont inattentifs et laxistes par rapport à cela, alors il est extrêmement facile pour eux de devenir de faux bergers. Le travail des faux bergers porte un accent particulier sur la conduite du peuple selon l’interprétation privée des faux bergers. Tout ce qu’ils font, disent et demandent relève de leur propre conception, et ils considèrent cela comme la plus pure de toutes les vérités, et pensent qu’ils peuvent enseigner aux gens à être des êtres humains et permettre aux peuples d’acquérir la vérité selon leur propre conception. Telles sont les manifestations de l’arrogance suprême et de la propre justice des faux bergers. Pour ceux qui sont vraiment rationnels, lorsqu’ils croient avoir raison, ils cherchent particulièrement à communiquer vérité et se consacrent à entendre des points de vue et des connaissances différents pour établir si tout ce qu’ils ont compris est exact. Tous ceux qui ont subi l’émondage et la transformation de Dieu devraient pouvoir mettre de côté une partie de leur comportement pharisaïque et de leur arrogance. Lorsqu’ils travaillent, ils sont prudents dans leurs voies afin d’éviter de violer la volonté de Dieu et de prendre le mauvais chemin. Les conséquences de leur transformation en faux bergers seraient quelque chose d’inimaginable. Chaque serviteur a ses propres pratiques, ils ont chacun ses propres théories avec lesquelles ils arrosent le peuple ; en fait, personne ne peut déterminer de manière claire la vérité ou la valeur que comporte leur voie. Les gens manquent de conscience de soi, ils ne sont pas sérieux ou très contemplatifs dans leur connaissance de la vérité, et ils choisissent arbitrairement des choses sans valeur et les considèrent comme des trésors à donner aux autres. Ces pratiques ne font-elles pas penser à un faux berger ? Cela ne nuit-il pas à la fois aux autres et à eux-mêmes ? Peu importe l’immensité du travail des faux bergers, ils sont totalement incapables de conduire le peuple devant Dieu et de lui permettre de connaître et d’obéir à Dieu. Tout ce qui est dit par les faux bergers n’est que paroles et doctrines, conceptions et imagination, et rien n’interrompt plus l’œuvre de Dieu ou ne s’oppose plus à Lui.

Extrait de « La signification de “faux bergers” », Enregistrements des entretiens du Christ

Le culte selon les méthodes religieuses signifie de faire tout selon les méthodes et pratiques traditionnelles de la religion pour le culte, en respectant rigoureusement les diverses cérémonies religieuses, et en conduisant le peuple seulement selon la connaissance de la Bible. En apparence, il semble vigoureux et puissant, il relève de la religion, il convient parfaitement aux conceptions des hommes, et ils n’y trouvent aucune objection. Pourtant, il est complètement dépourvu de l’œuvre du Saint-Esprit, ce qui est prêché ce ne sont que des doctrines religieuses et la connaissance de la Bible, c’est plein de conceptions religieuses, il n’y a rien comme illumination du Saint-Esprit et les assemblées sont monotones et sans vie. Avec un pareil culte, au fil des années, l’élu de Dieu demeure privé de la vérité, ils n’ont aucune connaissance de Dieu ni de l’obéissance envers Dieu, et ils ne sont pas pénétrés dans la bonne voie de la foi en Dieu — car les gens ne cherchent pas le salut, mais les grâces et les bénédictions, de telle sorte qu’il n’y a aucun soupçon de changements dans leur tempérament de vie. Après avoir servi pendant plusieurs années, ces gens ont encore les mains vides, sans rien de concret pour eux-mêmes. C’est la conséquence du culte selon les méthodes religieuses. De toute évidence, des gens comme ceux-là qui servent Dieu ne connaissent pas l’œuvre de Dieu, ils ne comprennent pas la volonté de Dieu et ils ne savent pas ce que signifie coopérer avec l’œuvre du Saint-Esprit. C’est un cas typique de l’aveugle conduisant les aveugles, ils égarent l’élu de Dieu, comme les Pharisiens, ils croient en Dieu et cependant s’opposent à Dieu, ils ne connaissent pas Dieu, et ils sont fondamentalement incapables d’obtenir le salut de Dieu.

Extrait de « Seuls ceux qui empruntent la bonne voie de la croyance en Dieu peuvent prendre la bonne voie du service à Dieu », Les annales de l’échange et des arrangements de l’œuvre de l’Église (I)

Les pasteurs de la communauté religieuse utilisent toutes les occasions pour montrer leur niveau de connaissance et donner l’apparence de la piété. Leur but est d’amener le peuple à les admirer et à les adorer, et ils utilisent leur propre image pour pousser les gens à leur obéir et les suivre, de sorte qu’ils amènent les gens à vouer un culte à la connaissance de la Bible, à adorer les positions et le pouvoir et à adorer la maîtrise de la prédication. De cette façon, graduellement, ils conduisent le peuple vers le chemin de l’opposition envers Dieu. Ceux qui sont dirigés par les antéchrists croient au Dieu vague, ils excellent dans l’enseignement des doctrines creuses et vides, et se sont spécialisés dans l’hypocrisie, et ils croient tous en Dieu, cependant s’opposent et se rebellent contre Dieu. Il ne fait aucun doute que la manière dont opèrent les faux dirigeants et les antéchrists — celle par laquelle ils servent Dieu et s’opposent à Lui — est extrêmement préjudiciable aux hommes.

Extrait de « Se protéger contre les antéchrists et le chemin des antéchrists est d’une importance capitale », Les annales de l’échange et des arrangements de l’œuvre de l’Église (II)