Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

Contenu

L’homme corrompu ne peut pas représenter Dieu

L’homme vit sous le linceul de l’influence de l’obscurité, enchaîné par l’influence de Satan, sans libération possible. Et la disposition de l’homme, après le traitement subi par Satan, est de plus en plus corrompue. En d’autres termes, l’homme vit constamment selon sa disposition satanique corrompue, vraiment incapable d’aimer Dieu. Par conséquent, si l’homme désire aimer Dieu, il doit être dépouillé de sa présomption, sa suffisance, son arrogance, sa vanité et tout attribut semblable qui fait partie de la disposition de Satan. Sinon, l’amour de l’homme est un amour impur, entièrement l’amour de Satan. Il ne peut absolument pas recevoir l’approbation de Dieu. Si l’homme n’est pas directement perfectionné, traité, brisé, émondé, discipliné, châtié ou purifié par le Saint-Esprit, alors nul ne peut vraiment aimer Dieu. Si vous dites qu’une partie de votre disposition représente Dieu et donc que vous pouvez vraiment aimer Dieu, alors vous parlez avec arrogance et vous êtes ridicules. De tels hommes sont des archanges ! La nature innée de l’homme ne peut pas représenter Dieu directement. Par le perfectionnement de Dieu, l’homme doit rejeter cette nature et ensuite se soucier de la volonté de Dieu, de la satisfaire, et subir l’œuvre du Saint-Esprit avant que son vécu ne puisse être approuvé par Dieu. Personne vivant dans la chair ne peut représenter Dieu directement, à moins qu’il soit un homme utilisé par le Saint-Esprit. Tout de même, on ne peut pas dire que la disposition d’une telle personne et son vécu peuvent représenter Dieu complètement ; on peut seulement dire que son vécu est régi par le Saint-Esprit. La disposition d’un tel homme ne peut pas représenter Dieu.

Bien que la disposition de l’homme soit ordonnée par Dieu — ceci est incontestable et peut être considéré comme positif —, il a aussi été corrompu par Satan. Pour cette raison tout le tempérament de l’homme est le tempérament de Satan. Il se pourrait qu’un homme dise que Dieu, selon Son tempérament, est direct dans Son œuvre, et que lui aussi se comporte de cette manière, que lui aussi a ce genre de caractère, et donc dire que sa disposition représente Dieu. Quelle sorte d’homme parle de cette manière ? Est-ce que la disposition satanique corrompue peut représenter Dieu ? Quiconque déclare que sa disposition est représentative de Dieu blasphème Dieu, et cela est une insulte au Saint-Esprit ! Considérant la manière de travailler du Saint-Esprit, l’œuvre de Dieu sur la terre est uniquement de conquérir. Donc, une grande partie de la disposition satanique corrompue de l’homme n’a pas été purifiée. Le vécu de l’homme est encore l’image de Satan. C’est la bonté de l’homme et la représentation des actions de la chair de l’homme. Plus précisément, cela représente Satan et ne peut absolument pas représenter Dieu. Même si un homme aime Dieu jusqu’à un certain degré, au point qu’il est capable de jouir d’une vie céleste sur terre, qu’il est capable de dire des phrases telles que « Dieu ! Je ne peux pas T’aimer suffisamment », et a atteint le plus haut degré, on ne peut pas dire qu’il vit Dieu ou qu’il représente Dieu, car l’essence de l’homme est différente de celle de Dieu. L’homme ne peut jamais vivre Dieu, encore moins devenir Dieu. Le vécu de l’homme régi par le Saint-Esprit est seulement en conformité avec ce que Dieu exige de l’homme.

Toutes les actions et tous les gestes de Satan sont manifestés par l’homme. Maintenant, toutes les actions et tous les gestes de l’homme sont une expression de Satan et ne peuvent donc pas représenter Dieu. L’homme est l’incarnation de Satan, et la disposition de l’homme ne représente pas le tempérament de Dieu. Certains hommes ont un bon caractère et Dieu peut travailler par leur caractère, et leur travail est régi par le Saint-Esprit, mais leur disposition ne peut pas représenter Dieu. L’œuvre de Dieu en eux ne consiste qu’à travailler avec ce qui existe déjà en eux et le développer. Qu’ils soient des prophètes des siècles passés ou des hommes utilisés par Dieu, personne ne peut Le représenter directement. Tous les hommes en arrivent à aimer Dieu seulement par la contrainte de leur environnement, et aucun ne s’efforce de coopérer personnellement. Quelles sont les choses positives ? Tout ce qui vient directement de Dieu est positif. Cependant, la disposition de l’homme a été traitée par Satan et ne peut pas représenter Dieu. Seuls l’amour, la volonté de souffrir, la justice, la soumission, l’humilité et la vie cachée de Dieu dans la chair représentent Dieu directement. Quand Jésus est venu, il n’avait pas une nature pécheresse et venait directement de Dieu. Il n’a pas subi le traitement de Satan. Jésus n’a que la ressemblance de la chair de péché et ne représente pas le péché. Par conséquent, ses actions, ses gestes et ses paroles, jusqu’au moment précédant Son accomplissement de l’œuvre par la crucifixion (y compris la crucifixion), représentent tous Dieu directement. Ce cas de Jésus suffit pour prouver que tout homme avec une nature pécheresse ne peut pas représenter Dieu et que le péché de l’homme représente Satan. Autrement dit, le péché ne représente pas Dieu et Dieu est sans péché. Même l’œuvre accomplie dans l’homme par le Saint-Esprit peut seulement être considéré comme ayant été régi par le Saint-Esprit ; on ne peut pas dire qu’il est fait par l’homme au nom de Dieu. En ce qui concerne l’homme, ni son péché ni sa disposition ne représentent Dieu. En regardant l’œuvre accomplie dans l’homme par le Saint-Esprit aujourd’hui et dans le passé, la plus grande partie a été accomplie par le Saint-Esprit. C’est ce qui a permis à l’homme d’avoir un vécu. Toutefois, cela n’est qu’un seul côté, et très peu sont capables de vivre la vérité après avoir été traités et disciplinés par le Saint-Esprit. Autrement dit, seul l’œuvre du Saint-Esprit est présent et la coopération de la part de l’homme est absente. Le voyez-vous clairement maintenant ? Alors, que devriez-vous faire pour travailler diligemment de concert avec le Saint-Esprit et, ce faisant, accomplir votre devoir ?