La Parole apparaît dans la chair

Contenu

Ce n’est qu’à travers le raffinement que l’homme peut véritablement aimer Dieu

Comment l’homme doit-il aimer Dieu pendant le raffinement ? Ayant expérimenté le raffinement, pendant le raffinement, les gens peuvent vraiment louer Dieu et voir à quel point ils sont incomplets. Plus ton raffinement est élevé, plus tu es capable de renoncer à la chair ; plus ton raffinement est élevé, plus ton amour pour Dieu est grand. C’est ce que vous devriez comprendre. Pourquoi les gens doivent-ils être raffinés ? Quel effet cela vise-t-il ? Quelle est la signification de l’œuvre de perfectionnement de Dieu dans l’homme ? Si tu cherches vraiment Dieu, après avoir expérimenté son raffinement à un certain degré, tu sentiras que c’est si bon, et que c’est de la plus haute nécessité. Comment l’homme doit-il aimer Dieu pendant le raffinement ? En prenant la résolution d’aimer Dieu pour accepter Son raffinement : pendant le raffinement tu es tourmenté à l’intérieur, comme si un couteau était tordu dans ton cœur, mais tu restes disposé à satisfaire Dieu en utilisant ton cœur, qui L’aime, et tu ne veux pas prendre soin de la chair. C’est ce qu’on entend par pratiquer l’amour de Dieu. Tu as mal à l’intérieur, et ta souffrance a atteint un certain degré, mais tu es toujours prêt à venir devant Dieu et à prier, en disant : « O Dieu ! Je ne peux pas Te laisser. Bien qu’il y ait des ténèbres en moi, je veux Te satisfaire ; Tu connais mon cœur, et je voudrais que Tu investisses plus de Ton amour en moi. » C’est la pratique pendant le raffinement. Si tu utilises l’amour de Dieu comme fondement, le raffinement peut te rapprocher de Dieu et te rendre plus intime avec Dieu. Puisque tu crois en Dieu, tu dois Lui remettre ton cœur. Si tu offres et mets ton cœur devant Dieu, alors pendant le raffinement, il te sera impossible de nier Dieu, ou de laisser Dieu. De cette façon, ta relation avec Dieu deviendra de plus en plus proche et toujours plus normale, et tu communieras plus fréquemment avec Dieu. Si tu pratiques toujours de cette façon, alors tu passeras plus de temps dans la lumière de Dieu, et plus de temps sous la direction de Ses paroles, il y aura aussi de plus en plus de changements dans ton tempérament, et ta connaissance augmentera de jour en jour. Quand le jour viendra et que tu seras soudainement confronté aux épreuves de Dieu, tu seras non seulement capable de rester à côté de Dieu, mais aussi de pouvoir rendre témoignage à Dieu. À ce moment-là, tu seras comme Job, et Pierre. Ayant rendu témoignage à Dieu, tu L’aimeras véritablement, et tu donneras volontiers ta vie pour Lui ; tu seras le témoin de Dieu, et celui qui est aimé par Dieu. L’amour qui a connu le raffinement est fort, et pas faible. Peu importe quand et comment Dieu te soumet à Ses épreuves, tu es capable de ne pas te soucier de si tu vis ou si tu meurs, de mettre tout de côté avec plaisir pour Dieu et de supporter avec joie toutes choses pour Dieu — et donc ton amour sera pur et ta foi réelle. C’est seulement alors que tu seras quelqu’un qui est vraiment aimé par Dieu, et qui a vraiment été perfectionné par Dieu.

Si les gens tombent sous l’influence de Satan, alors ils n’ont aucun amour pour Dieu en eux, et leurs visions, amour et résolution antérieurs ont disparu. Les gens ont l’habitude de penser qu’ils sont censés souffrir pour Dieu, mais aujourd’hui, ils pensent que c’est honteux et n’arrêtent pas de formuler des plaintes. C’est l’œuvre de Satan ; elle montre que l’homme est tombé sous le domaine de Satan. Si tu te retrouves dans cette situation tu dois prier, et prendre l’autre chemin dès que tu le pourras — cela te protégera contre les attaques de Satan. C’est pendant le raffinement que l’homme peut tomber le plus facilement sous l’influence de Satan — alors comment devrais-tu aimer Dieu pendant un tel raffinement ? Tu devrais faire appel à ta volonté, mettre ton cœur devant Dieu et Lui consacrer tout ton temps. Peu importe comment Dieu te raffine, tu devrais être en mesure de mettre la vérité en pratique pour accomplir la volonté de Dieu, et tu devrais prendre sur toi de chercher Dieu et de rechercher la communion avec Dieu. À des moments comme ceux-ci, plus tu es passif, plus tu deviens négatif et plus il sera facile pour toi de régresser. Quand il est nécessaire pour toi de remplir ta fonction, bien que tu ne la remplisses pas bien, tu fais tout ce que tu peux, et tu le fais en utilisant rien de plus que ton amour pour Dieu ; indépendamment de ce que disent les autres —qu’ils disent que tu as bien fait ou que tu as mal fait — tes motivations sont fondées et tu n’es pas suffisant, car tu agis pour Dieu. Lorsque d’autres interprètent mal ce que tu fais, tu peux prier Dieu et dire : « O Dieu ! Je ne demande pas que les autres me supportent, ni qu’ils me pardonnent. Je demande seulement que je puisse T’aimer dans mon cœur, que je sois convaincu dans mon cœur, et que ma conscience soit claire. Je ne demande pas que d’autres me louent, ou me tiennent en haute estime ; je ne cherche qu’à Te satisfaire dans mon cœur, je joue mon rôle en faisant tout ce que je peux, et même si je suis sot et stupide, et de mauvais calibre, et aveugle, je sais que Tu es adorable, et je suis prêt à consacrer tout ce que j’ai pour Toi ». Dès que tu pries de cette manière, ton amour pour Dieu émerge, et tu sens beaucoup plus de certitude dans ton cœur. C’est ce qu’on entend par pratiquer l’amour de Dieu. Comme tu en feras l’expérience, tu échoueras deux fois et réussiras une fois, ou encore échoueras cinq fois et réussiras deux fois, et comme tu vivras cette expérience de cette manière, au milieu de l’échec tu pourras voir la beauté de Dieu et découvrir ce qui manque en toi. Lorsque tu seras face à de telles situations, tu devras faire attention, tempérer tes pas et prier le plus souvent. Tu développeras graduellement la capacité à triompher face à de telles situations. Quand cela arrive, tes prières auront été efficaces. Quand tu verras que tu as réussi cette fois-ci, tu seras gratifié à l’intérieur, et quand tu prieras, tu pourras sentir Dieu, et sentir que la présence du Saint-Esprit ne t’a pas quitté — et alors seulement tu sauras comment Dieu agit en toi. Pratiquer de cette façon te donnera un chemin à expérimenter. Si tu ne mets pas la vérité en pratique, alors tu ne sentiras pas la présence du Saint-Esprit en toi. Mais si tu le mets en pratique, alors, même si tu as mal à l’intérieur, le Saint-Esprit sera avec toi, tu pourras sentir la présence de Dieu quand tu prieras, tu auras la force de mettre les paroles de Dieu en pratique et pendant la communion avec tes frères et tes sœurs, rien ne pèsera sur ta conscience, et tu te sentiras en paix, et de cette façon, tu pourras faire ressortir ce que tu as fait. Indépendamment de ce que disent les autres, tu seras en mesure d’avoir une relation normale avec Dieu, tu ne seras pas contraint par les autres, tu seras au-dessus de tout — et ainsi, tu démontreras que ta pratique des paroles de Dieu a été efficace.

Plus le raffinement de Dieu est grand, plus les gens ont un cœur capable d’aimer Dieu. Le tourment dans leurs cœurs est profitable à leurs vies, ils sont plus capables d’être en paix devant Dieu, leur relation avec Dieu est plus étroite, et ils sont mieux en mesure de voir l’amour suprême de Dieu et Son salut suprême. Pierre a expérimenté le raffinement des centaines de fois, et Job a subi plusieurs épreuves. Si vous désirez être perfectionnés par Dieu, vous devez aussi subir le raffinement des centaines de fois ; seulement si vous devez passer par ce processus, et devoir compter sur cette étape, vous pourrez être capables de satisfaire la volonté de Dieu, et d’être perfectionnés par Dieu. Le raffinement est le meilleur moyen par lequel Dieu perfectionne les gens ; seulement le raffinement et les rudes épreuves peuvent faire ressortir le véritable amour que les gens ont pour Dieu dans leurs cœurs. Sans difficultés, les gens n’expriment pas le véritable amour pour Dieu ; s’ils ne sont pas mis à l’épreuve de l’intérieur, et ne sont pas vraiment soumis au raffinement, alors leurs cœurs seront toujours flottants en face du monde extérieur. Ayant été raffiné à un certain degré, tu verras tes propres faiblesses et difficultés, tu verras combien il te manque, tu seras incapable de surmonter les nombreux problèmes que tu rencontres, et tu verras combien ta désobéissance est grande. Ce n’est que pendant les épreuves que tu seras en mesure de connaître véritablement ton état réel, et les épreuves te rendront plus apte à être perfectionné.

Pendant sa vie, Pierre a expérimenté le raffinement des centaines de fois et a subi de nombreuses épreuves douloureuses. Ce raffinement est devenu le fondement de son amour suprême envers Dieu, et est devenu l’expérience la plus significative de toute sa vie. Qu’il ait pu avoir un amour suprême envers Dieu était, en un sens, dû à sa résolution d’aimer Dieu ; plus important, cependant, c’était dû au raffinement et aux souffrances par lesquels il est passé. Cette souffrance est devenue son guide sur le chemin de l’amour pour Dieu, et est devenue la chose dont il s’est beaucoup plus souvenu. Si les gens ne subissent pas la douleur du raffinement en aimant Dieu, alors leur amour est plein de naturel et de leurs préférences ; un tel amour est plein d’idées de Satan, et ne peut tout simplement pas satisfaire la volonté de Dieu. Prendre la résolution d’aimer Dieu n’est pas la même chose que d’aimer véritablement Dieu. Même si tout ce qu’ils pensent dans leurs cœurs est fait pour l’amour de Dieu, et pour satisfaire Dieu, comme si leurs pensées étaient dépourvues d’idées humaines, comme si elles étaient toutes pour de Dieu, lorsque leurs pensées parviennent à Dieu, de telles pensées ne sont pas recommandées ou bénies par Dieu. Même quand les gens ont pleinement compris toutes les vérités — quand ils sont parvenus à les connaître toutes — l’on ne peut pas dire que c’est un signe d’amour pour Dieu, on ne peut pas dire que ces gens aiment réellement Dieu. Bien qu’ayant compris beaucoup de vérités sans passer par le raffinement, les gens sont incapables de mettre ces vérités en pratique ; c’est seulement pendant le raffinement que les gens peuvent comprendre la signification réelle de ces vérités, alors seulement les gens peuvent véritablement apprécier leur sens profond. À ce moment-là, s’ils essaient de nouveau, ils pourront mettre les vérités en pratique correctement, et en conformité avec la volonté de Dieu ; à ce moment-là, leurs idées humaines s’atténuent, leur nature humaine se réduit, et leurs émotions humaines diminuent ; ce n’est qu’à ce moment que leur pratique est une véritable manifestation de l’amour de Dieu. L’effet de la vérité de l’amour envers Dieu n’est pas produit par la connaissance parlée ou la volonté mentale, ni ne peut être accompli simplement en étant compris. Ceci demande que les gens payent le prix et qu’ils subissent beaucoup d’amertume pendant le raffinement, et alors seulement leur amour deviendra pur, et suivra le cœur de Dieu. Dans Son exigence qu’il soit aimé par l’homme, Dieu ne demande pas que l’homme L’aime en utilisant la passion, ou la nature ; ce n’est que par fidélité et l’usage de la vérité pour Le servir que l’homme peut véritablement L’aimer. Mais l’homme vit dans le naturel, et il est donc incapable d’utiliser la vérité et la fidélité pour servir Dieu. Il est soit trop passionné pour Dieu, soit trop froid et indifférent, soit il aime Dieu à l’extrême, soit il Le déteste à l’extrême. Ceux qui vivent au milieu du naturel vivent toujours entre ces deux extrêmes, et ils vivent toujours dans une condition où la vérité n’existe pas, et croient qu’ils ont raison. Bien que Je l’ai relevé à maintes reprises, les gens sont incapables de le prendre au sérieux, ils sont incapables de connaître pleinement son importance, et ils vivent donc dans la foi de l’auto-déception et dans l’illusion de l’amour pour Dieu qui n’est pas fondé sur la vérité. Tout au long de l’histoire, au fur et à mesure que l’humanité s’est développée et que les ères sont passées, les exigences de Dieu pour l’homme sont devenues toujours plus fortes, et il a de plus en plus exigé que l’homme soit sans restriction envers Lui. Pourtant, la connaissance qu’a l’homme de Dieu est devenue de plus en plus vague et abstraite, et son amour pour Dieu est devenu concomitamment de plus en plus impur. L’état de l’homme et tout ce qu’il fait sont de plus en plus en contradiction avec la volonté de Dieu, car l’homme est devenu de plus en plus profondément corrompu par Satan. Cela exige que Dieu accomplisse plus, et davantage, l’œuvre de salut. L’homme est de plus en plus exigeant dans ses demandes qu’il adresse à Dieu, et son amour pour Dieu diminue au fil du temps. Les gens vivent dans la désobéissance, sans la vérité, et ils vivent des vies qui sont sans humanité ; non seulement ils n’ont pas le moindre amour pour Dieu, mais ils excellent par la désobéissance et l’opposition. Bien qu’ils pensent qu’ils ont déjà le plus grand amour pour Dieu, et qu’ils ne pourraient pas être plus accommodants envers Lui, Dieu ne le voit pas de cet œil. Il a parfaitement connaissance de ce que l’amour que l’homme lui témoigne est douteux, et Il n’a jamais changé Son opinion qu’il a de l’homme à cause de la fausse complaisance de l’homme, et n’a jamais récompensé la bonne volonté de l’homme comme conséquence de son dévouement. Contrairement à l’homme, Dieu peut discerner : Il connaît qui L’aime vraiment et qui ne L’aime pas, et au lieu d’être débordé par la ferveur et de se perdre en conjecture à cause de l’impulsion momentanée de l’homme, Il traite l’homme selon l’essence et le comportement de l’homme. Dieu, après tout, est Dieu, et Il a Sa dignité, et Ses idées ; l’homme, après tout, est l’homme, et Dieu ne perdra pas la tête à cause d’un amour de l’homme qui est en contradiction avec la vérité. Tout au contraire, Il traite tout ce que l’homme fait de façon appropriée.

Face à l’état de l’homme et à son attitude vis-à-vis de Dieu, Dieu a accompli un travail nouveau, permettant à la fois à l’homme d’avoir connaissance de Lui et d’être obéissant envers Lui, et d’exprimer de l’amour pour Lui et de Lui rendre témoignage. Ainsi, l’homme doit vivre le raffinement de Dieu en lui, ainsi que son jugement, le traitement et l’émondage qui lui sont réservés, sans lesquels il ne connaîtrait jamais Dieu, et ne serait jamais capable de L’aimer et de Lui rendre témoignage véritablement. Le raffinement de l’homme par Dieu n’est pas seulement pour un effet unilatéral, mais pour un effet multidimensionnel. C’est seulement de cette manière que Dieu accomplit l’œuvre de raffinement dans ceux qui sont prêts à rechercher la vérité, afin que la détermination et l’amour de l’homme soient perfectionnés par Dieu. Pour ceux qui sont prêts à chercher la vérité, et qui cherchent ardemment Dieu, rien n’est plus significatif, ou d’un plus grand apport, qu’un raffinement comme celui-ci. Le tempérament de Dieu n’est pas si facilement connu ou compris par l’homme, car Dieu, à la fin, reste Dieu. En fin de compte il n’est pas possible pour Dieu d’avoir le même tempérament que l’homme, et il n’est donc pas facile pour l’homme de connaître Son tempérament. La vérité n’est pas intrinsèquement possédée par l’homme, et n’est pas facilement comprise par ceux qui ont été corrompus par Satan ; l’homme est dépourvu de vérité et dépourvu de la détermination à mettre la vérité en pratique, et s’il ne souffre pas et n’est pas raffiné ou jugé, sa résolution ne sera jamais perfectionnée. Pour tout le monde, le raffinement est atroce et très difficile à accepter ; cependant c’est au cours du raffinement que Dieu rend manifeste son juste tempérament envers l’homme et rend publiques ses exigences pour l’homme, et fournit plus d’éclairage, et plus d’émondage et de traitement ; en comparant les faits et la vérité, Il donne à l’homme une plus grande connaissance de lui-même et de la vérité, et donne à l’homme une plus grande compréhension de la volonté de Dieu, permettant à l’homme d’avoir un amour plus vrai et pur de Dieu. Tels sont les desseins de Dieu dans la réalisation du raffinement. Tout le travail que Dieu accomplit dans l’homme a ses propres objectifs et importance ; Dieu n’accomplit pas un travail qui n’a pas de sens, et Il ne fait pas non plus un travail qui n’est pas bénéfique à l’homme. Le raffinement ne signifie pas qu’il faut enlever les gens devant Dieu, ni les détruire en enfer. Cela signifie changer le tempérament de l’homme pendant le processus, changer ses motivations, ses vieux points de vue, changer son amour pour Dieu et changer sa vie toute entière. Le raffinement est un véritable test de l’homme et une forme d’entraînement réel, et ce n’est que pendant le raffinement que son amour peut servir sa fonction inhérente.