L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 58

Si tu saisis Mon intention, tu pourras faire preuve de considération pour Mon fardeau et tu pourras obtenir la lumière et la révélation, et obtenir la libération et la liberté, satisfaisant Mon cœur, permettant que Ma volonté sur toi soit réalisée, édifiant tous les saints et rendant ferme et constant Mon royaume sur la terre. Ce qui est crucial maintenant, c’est de saisir Mon intention, c’est le chemin sur lequel vous devez entrer et même plus, c’est le devoir que chaque personne doit accomplir.

Ma parole est un bon remède qui guérit toutes sortes de maladies. Tant que tu seras prêt à venir devant Moi, Je te guérirai et te montrerai la présence de Mon omnipotence, Mes actes merveilleux, Ma justice et Ma majesté et encore plus vos propres corruptions et vos propres faiblesses. Je comprends parfaitement chaque condition en toi ; tu fais toujours des choses dans ton cœur et ne le montres pas à l’extérieur. Je suis encore plus au clair au sujet de chaque chose que tu fais. Mais tu devrais savoir quelles choses Je loue et quelles choses Je ne loue pas ; tu devrais clairement distinguer entre les deux et tu ne dois pas gérer cela avec légèreté.

Vous n’apportez qu’un soutien de façade, disant : « Nous devons faire preuve de considération envers le fardeau de Dieu. » Mais lorsque vous affrontez les faits, vous ne leur démontrez aucune considération, bien que vous sachiez très bien quel est le fardeau de Dieu. Vous êtes vraiment confus à l’extrême, stupides jusqu’à un certain degré et encore plus complètement ignorants. Cela explique à quel point il est difficile de traiter les hommes, et tout ce qu’ils font, c’est de prononcer de belles paroles, dire quelque chose comme : « Je ne peux tout simplement pas saisir l’intention de Dieu, mais si je la saisis, je vais certainement rester en conformité avec elle. » N’est-ce pas votre condition réelle ? Bien que vous connaissiez tous l’intention de Dieu et que vous sachiez quelle est la cause de votre maladie, ce qui est crucial, c’est que vous ne voulez pas pratiquer ; c’est la plus grande difficulté. Si vous ne résolvez pas cela immédiatement, ce sera le plus grand obstacle à votre propre vie.

Précédent:Chapitre 57

Suivant:Chapitre 59